Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

Votre vision d'un bel accouchement...

Auteur Message

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 26 mai 2014 11:57:40 EDT  
Ce que je propose ici n'est pas vraiment un d'ébat sur l'actualité ou sur une position à laquelle on peut se rallier ou non. J'aimerais proposer un autre genre de débat: Un échange d'idée et de vision

Ces temps-ci, je me questionne sur la définition d'un ''bel accouchement''.

Pour certains, un bel accouchement est un accouchement rapide et sans douleur.

Pour d'autres, c'est un accouchement non-médicalisé.

Deux femmes qui vivent un accouchement de 15 heures, naturel, sans interventions pourraient chacune raconter leur expérience différemment... l'une en disant que c'était la plus belle expérience de sa vie, l'autre en relatant un calvaire épouvantable qui s'est trop éternisé.

Qu'Est-ce qui fait qu'un bascule d'un bord ou de l'autre? À partir de quel moment, pour vous, cette expérience devient moins belle?

Pour ma part, un bel accouchement, c'est un accouchement respecté. Que personne n'a mis de pression sur la maman que ce soit médicalement pour accepter des interventions ou naturellement pour imposer un accouchement sans interventions. Ce n'est pas la durée ni l'intensité qui qualifie l'accouchement. Quand je dis que mon accouchement des jumeaux a duré 50 minutes, on me dit souvent: ''wow! T'accouche facilement! T'accouche bien!'' Personnellement, ça été tellement vite que j'ai pas eu le temps d'apprécier le moment et de bien le vivre... En plus,on m'a tellement imposer de mesure préventives sous le prétexte que ''ce sont des jumeaux'' que je ne peux parler de cet accouchement comme d'un bel accouchement. Pourtant, tout le monde de mon entourage s'entendent pour dire que c'était l'accouchement parfait: Rentrée pour une induction à 8h le matin. On savait quel jour arriveraient nos bébés. Autour de 9h45, premier bébé arrive. 12 minutes plus tard bébé 2 arrive. 11h entrée dans la chambre avec les bébés. Fini-bonsoir. Maman pas épuisée par les longues heures de travail... L'accouchement parfait! (je griche des dents juste à l'écrire! mdr)

Et vous, quelle est votre vision d'un bel accouchement? Je suis vraiment curieuse de vous lire... 

revenir en haut

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Anonyme

Inscrit le :
02 janv. 2011

Posté le: 27 mai 2014 09:15:10 EDT  
Je pense qu'un bel accouchement, c'est quand tout le monde se sent bien après, n'a pas (trop) de regrets et surtout, est serein.

Je ne pense pas qu'on puisse "prévoir" un bel accouchement, car il y a trop de variables. On peut se préparer mentalement, du mieux qu'on peut, à être le plus serein possible, fasse aux différentes éventualités probables...

C'est pourquoi je pense que, plus on accouche, plus on a de l'expérience autrement dit, plus on risque d'avoir un bel accouchement. De même que, plus on est informée, moins on risque d'avoir de mauvaises surprises et donc, plus il sera facile d'être sereine.

Il ne faut pas négliger le rôle du père et/ou des accompagnants qui peuvent aider la mère a se rappeler de rester sereine... Wink 

revenir en haut

maman_raph

Inscrit le :
17 avr. 2013

Posté le: 27 mai 2014 10:13:31 EDT  
je suis d'accord. Je pense qu'un ''bel accouchement'' est un accouchement qu'on a bien vécu. Dans un sens, personne ne peut te dire comment on se sent...
C'est très facile pour l'entourage de juger d'un accouchement, ce n'est pas eu qui l'ont vécu! Il est vrai que j'aurais tendance à dire qu'un accouchement rapide est un bel accouchement mais comme tu dis Pattenrond, si tu n'as pas eu le temps d'en profiter comme tu le voulais, alors pour toi, ce n'est pas nécessairement un ''bel accouchement''
Donc, je crois que c'est vraiment personnel à chacune.... Moi, je suis un peu une bébitte... j'avais TRÈS peur d'accoucher et quand j'ai su que ma fille était en siège et que je devrais avoir une césarienne, j'étais contente. Ma césarienne c'est très bien passée, j'en suis super heureuse, j'étais sereinne et je referais tout exactement pareil si j'avais le choix! Mais pour plusieurs, une césarienne est une horreur!!
Comme quoi c'est VRAIMENT personnel! 

revenir en haut

ellieba

Inscrit le :
23 nov. 2013

Posté le: 27 mai 2014 12:50:52 EDT  
Je suis bien d'accord avec toi Cafelatté. Un accouchement avec lequel on est à l'aise après. À mon garçon, j'étais partie avec l'idée que je ne prendrais pas de péridurale parce que l'accouchement naturel est beaucoup prôné dans mon milieu. J'ai fini par la demander ( bon le personnel me le suggérait fortement). Donc, j'ai eu un accouchement qui a duré un peu plus de 12 hres, poussé pendant 90 min et une péridurale. Est-ce que j'ai eu un bel accouchement? Oui. Pour moi, l'important était que bébé aille bien et que je garde un bon souvenir de mon accouchement et que je puisse en parler positivement aux autres. 

revenir en haut

terebentine

Inscrit le :
16 juil. 2009

Posté le: 27 mai 2014 20:28:45 EDT  
Pour mon premier accouchement, ça a bien été. j'allais avoir une induction le lundi, ce qui m'angoissais, mais finalement bébé a décidé d'arriver le samedi d'avant. Au début des contractions, j'ai pu tout faire pour me préparer chez moi : ma valise, ma douche, m'épiler, etc. Puis les douleurs ont été très intenses. J'avais déjà prévu mentalement une péridurale, que j'ai pu avoir dès mon arrivée à l'hôpital. J'ai dilaté très vite et j'ai poussé pendant 2 heures pour finalement faire sortir le bébé avec la ventouse.
J'ai considéré cela comme un bel accouchement, car je n'ai pas souffert longtemps.
Pour mon deuxième accouchement, j'avais peur de devoir revivre la même douleur, mais non! Contractions très gérables sans péridurale. Donc accouchement naturel et bébé est arrivée 2h après mon arrivée à l'hôpital et après 8 minutes de poussées.
Ce que je retiens en bout de ligne : C'est sûr que j'ai préféré mon deuxième accouchement! Pas de péridurale, rapide et douleurs minimes.
Mais je considère mon premier accouchement comme un beau aussi puisque la péridurale a mit fin à ce que je trouvais insupportable et parce que ma fille est née en parfaite santé et que j'étais sur pieds aussi après!
 

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 28 mai 2014 13:50:19 EDT  
Un bel accouchement, c'est d'abord un accouchement qui se fait dans le respect de la femme qui accouche, de ses demandes et de ses besoins. Elle doit sentir que le moment très spécial qu'elle est en train de vivre est aussi spécial (même si c'est un travail et habituel pour le corps médical ou les accompagnants) pour tous les gens qui gravitent autour d'elle. Elle doit se sentir écoutée, épaulée et informée.

Un bel accouchement, c'est une notion relative. Nos expériences ou encore celles des gens de notre entourage vont influencer notre perception d'un bel accouchement.

Pour mon premier accouchement, il a été beau. Tout s'est bien passé. 11h de travail actif, 12 heures de latence que j'ai passé à la maison. Je ne savais pas exactement dans quoi je m'embarquais mais les choses se sont bien déroulées...jusqu'au changement de "shift" de l'infirmière qui m'accompagnait. Celle qui a pris la relève s'est montrée d'une froideur incroyable. Au moment de la poussée, elle m'a dit carrément: "arrête de forcer de la face pis pousse". Elle était impatiente, au bout de quelques tentatives de mise au sein m'a dit que je devrais m'acheter une téterelle. Au bout de quelques minutes, elle est allée cherchée un biberon de préparation. J'étais novice et vulnérable, j'ai rien dit. Je regrette ce bout là de mon accouchement. Mais il fait partie de mon histoire...

Je n'ai pas encore accouché de mon deuxième. Mais mon expérience passée va me servir à mettre mon pied à terre, à exiger quelqu'un qui me supporte et se montre professionnel. Je n'ai pas à endurer l'intolérable...Je me le suis bien promis Wink

 

revenir en haut

bebe_eloi

Inscrit le :
13 déc. 2010

Posté le: 30 mai 2014 19:58:35 EDT  
Pour ma part mes deux accouchements ont été des accouchements comme je les avaient rêvés.

Je m'étais beaucoup informée sur ce que je voulais et ce que je ne voulais pas. Je suis allé visiter l'hôpital et la maison des naissances.

J'ai adoré avoir un suivi personalisé qui m'a mise pleinement en confiance. Je savais au moins car il y a toujours des imprévus qu'une de mes deux sages-femmes serait à mes côtés lors de mon accouchement. Pour moi donner naissance n'était pas seulement la mise au monde de mon enfant je voulais que cette expérience soit la plus positive possible pour moi également. Et c'est ce que j'ai ressentie avec tout le soutient de ma sage-femme et de mon homme.

Mon premier accouchement a été relativement rapide 9h et 2 heures de poussée et mon coquin de fils n'était pas dans la position idéale en postérieur au lieu d'antérieur (il regardait le ciel au lieu de regarder vers le sol...)mais tout c'est bien déroulé à la lueur des chandelles avec le moins de distractions possibles... ma sage-femme chuchotait je me laissais guider et j'étais vraiment sur les endorphines....

mon deuxième accouchement... ayoye! pas eu le temps de rentrer dans ma bulle... les contractions me faisait mal! J'avais perdues mes eaux avant le début de celles-ci... et ma petite est sortie en 1 poussée le travail a durée 2h... presque trop rapide! elle est née dans l'eau...
Deux accouchement vraiment différent un plus long qui ne me faisait pas mal (la douleur était vraiment acceptable j'étais capable de la gérer, je n'ai même pas crier...) tandis que que mon deuxième accouchement qui était très rapide j'ai crié comme ça se peut pas! mais 5 minutes après j'étais plus en forme que l'autre...mais ça allait trop vite! pourtant j'ai adoré les deux pour des raisons différentes...

J'ai adorée accouchée ça ma révélé une force animale que je ne croyais pas avoir en moi. Pour moi un bel accouchement en est un où la femme fait un choix éclairé que c'est vraiment ce qu'elle désire qui arrive. Qu'elle se sent soutenue et épaulée. Qu'elle sent que ce moment si unique, magique, sacré est respecté et tout es fait en sorte pour qu'il le soit... 

revenir en haut

Cerise et Marguerite

Inscrit le :
14 févr. 2008

Posté le: 13 octobre 2014 20:50:26 EDT  
Pour moi un bel accouchement, c'était un accouchement où je «réussirais» à accoucher à la maison de naissance. Je savais depuis des années que je voulais un suivi sage-femme, j'avais confiance en mon corps et j'espérais tellement qu'il ne me laisserait pas tomber! J'avais peur que toute la confiance dont je faisais preuve avant d'accoucher s'éteigne avec la douleur et que je donnerais raison à tous les septiques qui m'avaient dit ou juste regardé en pensant «ouan ouan, tu verras quand tu auras mal, tu vas changer d'idée assez vite..»!
Pas que j'avais quoique ce soit à prouver aux autres, mais plutôt à moi-même: j'avais vraiment envie de vivre ça à ma manière et malgré tout, c'était de l'inconnu, alors j'avais un peu peur! J'ai finalement eu l'accouchement dont j'avais rêvé, mais en un peu plus long que j'avais imaginé (14 heures). Me connaissant, j'avais demandé à ma sage-femme de ne pas me dire à combien de cm j'étais (j'ai d'ailleurs eu que 3 touchers vaginaux de tout mon accouchements). Et j'ai bien fait. Je n'ai même jamais pensé à la péridurale! Smile Étrangement, la seule idée que j'avais pour que ça cesse, c'était : «faut que mon bébé naisse!» Et je pensais, à chaque fois que je trouvais ça dur «il doit vraiment être tout près de sortir, là, ça fait tellement mal». 2 heures plus tard, je me redisais la même chose: «oh, LÀ, il doit être sur le bord de sortir, ça fait tellement mal! » Et ça a duré longtemps comme ça..! J'ai repoussée mes limites plusieurs fois et je suis vraiment fière de l'avoir fait. Après la naissance, j'avais l'impression d'avoir accomplie un miracle, et je regardais les femmes avec des bébés dans leurs poussettes et je n'en revenait pas de tous les miracles qui s'accomplissaient chaque jour! Smile Ça a beaucoup stimulé l'admiration que j'avais pour la femme en général, et en particulier pour toutes les mères! 

revenir en haut

Cerise et Marguerite

Inscrit le :
14 févr. 2008

Posté le: 13 octobre 2014 20:51:16 EDT  
Pour moi un bel accouchement, c'était un accouchement où je «réussirais» à accoucher à la maison de naissance. Je savais depuis des années que je voulais un suivi sage-femme, j'avais confiance en mon corps et j'espérais tellement qu'il ne me laisserait pas tomber! J'avais peur que toute la confiance dont je faisais preuve avant d'accoucher s'éteigne avec la douleur et que je donnerais raison à tous les septiques qui m'avaient dit ou juste regardé en pensant «ouan ouan, tu verras quand tu auras mal, tu vas changer d'idée assez vite..»!
Pas que j'avais quoique ce soit à prouver aux autres, mais plutôt à moi-même: j'avais vraiment envie de vivre ça à ma manière et malgré tout, c'était de l'inconnu, alors j'avais un peu peur! J'ai finalement eu l'accouchement dont j'avais rêvé, mais en un peu plus long que j'avais imaginé (14 heures). Me connaissant, j'avais demandé à ma sage-femme de ne pas me dire à combien de cm j'étais (j'ai d'ailleurs eu que 3 touchers vaginaux de tout mon accouchements). Et j'ai bien fait. Je n'ai même jamais pensé à la péridurale! Smile Étrangement, la seule idée que j'avais pour que ça cesse, c'était : «faut que mon bébé naisse!» Et je pensais, à chaque fois que je trouvais ça dur «il doit vraiment être tout près de sortir, là, ça fait tellement mal». 2 heures plus tard, je me redisais la même chose: «oh, LÀ, il doit être sur le bord de sortir, ça fait tellement mal! » Et ça a duré longtemps comme ça..! J'ai repoussée mes limites plusieurs fois et je suis vraiment fière de l'avoir fait. Après la naissance, j'avais l'impression d'avoir accomplie un miracle, et je regardais les femmes avec des bébés dans leurs poussettes et je n'en revenait pas de tous les miracles qui s'accomplissaient chaque jour! Smile Ça a beaucoup stimulé l'admiration que j'avais pour la femme en général, et en particulier pour toutes les mères! 

revenir en haut

Cerise et Marguerite

Inscrit le :
14 févr. 2008

Posté le: 13 octobre 2014 21:04:59 EDT  
Maintenant, je suis en essai pour le 2e, et ma vision de l'accouchement idéal a changé. J'ai plus d'attentes envers un éventuel 2e accouchement! J'espère vraiment gagner en «autonomie» lors du prochain. Je pense que c'est ça qui me ferait le plus «grandir» à travers cette expérience. J'aimerais vraiment faire les choses davantage «toute seule», la poussée surtout! Ma sage-femme dirigeait beaucoup la poussée vers la fin (j'étais vraiment épuisée et le coeur de mon fils décélérait, alors elle me faisait changer de position souvent et j'avais très peu consciente, j'étais ailleurs si on veut.) Ça n'aurait pas vraiment pu se passer autrement dans ces circonstances, mais j'espère vraiment que pour le prochain, je puisse faire la poussée à mon rythme, plus en contrôle, plus «là» aussi: aller chercher mon bébé moi-même, accoucher dans la position que je choisirai - si je suis assez «consciente» bien sûr! Et, si possible, «hands off», c'est à dire que ma sage-femme ne me toucherait pas au moment de la naissance. Bref, c'est encore flou puisque je ne suis même pas encore enceinte, mais tout ça pour dire que «un bel accouchement» est une notion qui évolue, d'une femme à l'autre bien sûr... mais d'un accouchement à l'autre aussi! Smile 

revenir en haut

Se connecter pour répondre

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

La grossesse et l'alcool en questions

5939 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!