Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

un garçon en secondaire 5 ce suicide?

Auteur Message

blondie

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 24 septembre 2008 15:39:58 EDT  
c'est avec tristesse hier qu'on a appris qu'un garçon de l'école a mon beau-fils s'est tiré deux balles dans la tête dimanche! qu'est ce qui peux pousser un jeune a commettre un geste semblable??? ou a t-il pris le gun? lespsy sont la pour supporter les jeunes en deuil quel tristesse.....j,ai pas vu la nouvelle nul part et vous autres? en savez vous plus?
c'est arrivé à L'odyssey à Laplaine!
merci
blondie

revenir en haut

VeNuS||

Inscrit le :
16 oct. 2007

Posté le: 24 septembre 2008 15:44:17 EDT  
tu sais...
souvent, c un probleme familiale...
Ou c'est une personne qui vie bcp de rejet (soit a l'école ou encore a la maison)
LE suicide n'a pas d'âge...
Étant adolescente, j'ai moi meme eu des pensée suicidaire... A cause de mon père. Quand j'en ai parlé a un psy, il m'A fait part qu'il avait déja traité une jeune fille de 8 ans pour le meme "probleme" que moi. Il me la donnait seulement en exemple parce que je répétais au psy ce que mon père me disait " que j'étais une lache de faire ca aussi jeune"

Pour le fusil, probablement a son père ou a quelqu'un d'autre de sa famille... Quoi qu'il est facile d'avoir un fusil "dans la rue"

revenir en haut

Carole-Lyne

Inscrit le :
24 oct. 2007

Posté le: 24 septembre 2008 15:46:58 EDT  
Quand j'étais en secondaire 5, il y a un jeune qui s'est suicidé. Comme a dit VeNuS||, il vivait beaucoup de rejet.
Les suicides ne font jamais les manchettes!

revenir en haut

blondie

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 24 septembre 2008 16:11:08 EDT  
pour vrai? pourtant le garçon a mon chum m,a dit que ça parru dans le journal hier....
mais c'est peut-etre seulement un oui-dire.... Rolling Eyes

revenir en haut

Red-Mymi

Inscrit le :
27 juil. 2008

Posté le: 24 septembre 2008 17:31:50 EDT  
J'ai une amie qui s'est suicidée en secondaire 4...
C'était une personne très tranquille, peu loquace, mais qui avait des amies, qui performait assez bien à l'école... je crois qu'elle avait d'autres problèmes personnels (estime de soi? problèmes à la maison?) dont elle ne parlait pas. Elle mettait sa bonne humeur de facade la matin pour nous côtoyer j'imagine?
Bref, on ne sait jamais ce que pense ces personnes réellement, et c'est difficile pour ceux qui reste qui aimeraient avoir des réponses.
Je m'interroge sur le fait que le jeune ait pu se procurer ou avoir accès à une arme à feu, mais ce n'est pas l'absence de cette possibilité qui l'aurait arrêté; il y a tellement de manière de faire quand on est décidé!

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
05 févr. 2006

Posté le: 24 septembre 2008 19:32:46 EDT  
Malheureusement ce genre de choses se produit plus souvent qu'on le pense.
On n'entends pas tout aux nouvelles....
Pour que les psy aident les jeunes, les jeunes doivent aller vers les psy malheureusement....

C'est bien triste ! Sad

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
10 oct. 2007

Posté le: 24 septembre 2008 21:36:35 EDT  
wow , j'allais justement aborder le sujet les filles... c'est vraiment plus fréquent qu'on le croit... pour ma part, une jeune fille de 12 ans ( la fille de gens que mon chum connais bien) c'est suicidé la semaine passée...

son frère l'a retrouvée pendue dans sa chambre!! c'est épouvantable... et pourtant, c'était une jeune fille plein d'amis impliquée dans son école sportive et tout et tout...

Je ne comprend tout simplement pas... elle était même suivie par des psy a cause d'un récent événement...

ils en parlent ici : http://www.journalacces.ca/article-251561-Cest-arrive-pres-de-chez-vous.html

et la en page 4 le titre : un ange avec des élastiques : http://www.myvirtualpaper.com/doc/hebdo_journal-la-vallee/LaVallee_20080919OPT/2008091802/

j'aime bien ce que son frère a dit : elle était faite pour être un ange...

en tout cas.. je suis allée au salon funéraire, et c'était pas drole de voir tout ces jeunes trop jeunes pour comprendre un tel événement... et ces pauvres parents....

revenir en haut

blondie

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 25 septembre 2008 11:25:09 EDT  
pas croyable 12 ans! merde de merde!
avait-elle laissé une lettre?

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
10 oct. 2007

Posté le: 25 septembre 2008 11:29:12 EDT  
je sais pas... j'en ai pas eu d'autres nouvelles... y'a toujours pleins de rumeurs qui courent quand des choses comme ca arrivent alors je sais pas.. on a pas vraiment envie d'achaler les parents avec ca..ils en parleront quand ils le sentiront..

revenir en haut

blondie

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 25 septembre 2008 15:52:34 EDT  
ils ont un deuil a vivre...je comprend....
j'ai l'air curieuse mais je cherche juste a comprendre le pourquoi du quoi?

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
10 oct. 2007

Posté le: 25 septembre 2008 16:06:53 EDT  
je sais... moi aussi je tente de comprendre... mais je comprend pas... il y avait eu un récent cri d'alarme, mais elle était bien suivie depuis ce temps... , mais tsé a cet age la , je peux même pas imaginer qu'elle ait pu penser a ca.. et le soir même ils avaient eu un beau souper en famille et tout avait l'air beau et elle était souriante et tout et tout..

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
08 sept. 2007

Posté le: 25 septembre 2008 19:43:59 EDT  
ces jeunes ados se sont senti bien seuls et demuni pour qu il en arrive a faire ce geste, un chum ou une blonde qui les laisses, des abus sexuel ou psychologique, ce sont des jeune qui pense que personne ne peut les comprendre qu il n y a aucune resssource pour les aider, oubliez ca en parler c'est trop humiliant pour eux.

et un jeune qui veux vraiment se suicider ne le dira pas a personne , ne laissera pas voir aucun signe avant coureur, rien de rien,

on se sent impuissant devant ce geste incomprehensible venant de jeunes ados qui on la vie devant eux.

j 'en sais quelque chose des proche se sont suicider dont le pere d'un de mes amis quand on etait , c'est mon ami qui a trouver son pere pendu dans la grange parce qu il arrivait pas pour souper, mon ami avais 15 ands a l epoque, le pourquoi ?

un couple d'ado qui se sont suicider il ya 15-20 ans de ca, il ont fais un pacte de suicide car les parent de la jeune fille trouvais le jeune peu frequentable pour leur fille.

c'est trop triste d'entendre ces choses la, parlez avec vos jeunes juste pour leur montrer que vous etes la en tout temps est la meilleure chose a faire selon moi. aimez les ces ados qui parfois ont des corne au lieu d'avoir des ailes, ces notre avenir ces beaux enfants la.

Laurie

revenir en haut

Enirak03

Inscrit le :
19 déc. 2007

Posté le: 25 septembre 2008 21:39:40 EDT  
Mon oncle c'est suicidé alors qu'il avait 14 ans. Arme à feu qui était chez ses parents. Elles étaient barrées, mais les clés étaient accessibles. On a jamais vraiment su pourquoi, mais mes grands-parents buvaient (et boivent encore) énormément. Il avait pratiquement été élevé par ma mère, mais elle a fait sa vie (elle avait mon frère et moi, et enceinte à ce moment, bébé qu'elle a perdu peu de temps après) alors je crois que même si on habitait pas loin, il se retrouvait seul avec des parents couchés à 19h avec leur verre de vin. Déjà que l'adolescence est une passe difficile, avec des parents alcoolique qui ne s'occupent pas de soi doit être difficile à vivre. Par la suite, avec les années, on entend des bouts d'histoires qui font que ma mère se dit qu'elle aurait peut-être du prendre son frère avec nous, mais dans le temps, elle était quand même occupée avec 2 jeunes enfants, elle avait sa vie, et son frère ne parlait pas de ses problèmes.

Je passais quand même beaucoup de temps avec cet oncle (j'avais 5-6 ans dans ce temps-là) et j'aurais bien aimé voir comment cette relation serait devenue avec le temps. Je crois qu'on aurait été très proche, autant que sa soeur qui est un peu plus âgée que lui et qui déteste que j'appelle Ma tante (elle a pas encore 40 ans et moi j'en ai 25).

Je pense que c'est facile par la suite, avec les années et le recul, de se dire que telle ou telle chose, en effet, avait peut-être l'air suspect, mais c'est très difficile quand on a le nez dedans, qu'on a aussi sa vie à vivre et que la personne dit que tout va bien. C'est très triste.

revenir en haut

Coccinelle06

Inscrit le :
21 janv. 2008

Localisation :
Rouyn-Noranda

Posté le: 26 septembre 2008 06:18:45 EDT  
On a pas toute des belles enfances, ma mere ma répété longtemps que jtais la pire chose de sa vie, que jtais laplus détestable, et ma soeur, elle est un ange! un charme a comparer moi! Le pire... C'est que c'est juste quelle était pas prête quand elle ma eu, elle a décidé de me garder, jtais lapire chose pour elle pcq jai dégringolé sa vie jeune, elle me voulait pas, toute chose que ej fesais, cracher mes petits pois, grimper partout, elle membarrait ds ma chambre avec une chaine, elle me trainait avec une laisse a chien sous prétexte que je me sauvais tout le temps.... toute chose quun enfant fait normalement elle voyait sa comme un gros fardeau, une grosse montagne, elle me voulait pas... elle me la tjrs fait sentir... et encore aujourdhui, ex. mon coco a commencé a se tourner, elle ma dit check ven il va commencer a grimper comme toi, tu vas voir c'est l'enfer... quand jai timbé enceinte, elle ma dit que jallais faire LA pire erreur de ma vie avoir des enfants... et on s'en passe... t-k.. jai été rejetté bcp ds mon enfance, et évidamment, la confiance en moi ctait pas la... alors a lécole aussi... javais un comportement plutot bébé, et je cherchai bcp d'attention... alors a l'adolesnce, il a qqun qui est venu me chercher a temps... pcq je peux te jurer... que si sa continuait 24hrs de plus, je me suicidais... Ajourd'hui je remercie cette personne la, pcq je suis encore la, et je goute a la vie avec ma vie de famille, et je suis bien heureuse comme sa:) l'adolescence est une étape difficile, et les parents, lafamille, lécole en est pour bcp...

revenir en haut

Bébé_Flo

Inscrit le :
09 avr. 2007

Posté le: 26 septembre 2008 12:11:27 EDT  
Juste petit mot pour vous dire que le suicide ne rime pas nécessairement avec une vie familiale chaotique .... la plupart du temps le suicide relève d'un problème (fragilié, ce que vous préférez) de santé mentale (une dépression, de l'anxiété, une crise d'identité...). On pense que notre problème ne peut être réglé, on souffre, on veut arrêter de souffrir et le suicide semble la seule solution pour réduire nos souffrances. Il ne faut pas non plus oubnlié que l'adolescence est une période de boulversements, de questionnments alors nos ados sont simplement plus sensible aux échecs, aux peines d'amour, aux pressions externes et à ce qui les touche plus particulièrement.

C'est certain que certains jeunes n'ont pas une vie facile maisle suicide peut arriver à tout le monde même à la plus équilibrée des familles... certains jeunes et moins jeunes sont plus vulnérables... c'est vraiment malheureux pour ce jeune garçn et sa famille....

Bébé_flo

revenir en haut

Anarkia

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 26 septembre 2008 12:52:28 EDT  
En secondaire 1 et 2 jai fait 3 tentatives de suicide et je me suis auto-mutiler jusquen secondaire 4.... Ma famille est super, mes parents maimaient, jai jamais manquer de rien je vivais dans une belle maison. Javais ma gang damis et sincèrement, je ne sais pas pourquoi je me sentais comme ça. Je pensais juste a la mort tout le temps, mais je me promenait pas avec une pancarte qui disait que je voulais me suicider, fack cest sur que cetait pas évident pour les autres de le deviner si jen parlait pas... malheureusement, il y en a a beaucoup qui y pensent et beaucoup plus quon pense qui passe a lacte. Cest vraiment triste, mais je pense pas que personne puisse comnprendre comment on se sent dans ces moments la sans lavoir vécue.

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
10 oct. 2007

Posté le: 26 septembre 2008 16:41:32 EDT  
en effet Anarkia et bébé_flo je crois que le suicide est plutot comme une maladie, un une genre de profonde dépression et qu'on doit pas être capable d'avoir envie de vivre...

ca arrive dans les meilleures familles!

revenir en haut

Memi

Inscrit le :
13 sept. 2007

Posté le: 26 septembre 2008 19:26:02 EDT  
Les filles, si vous saviez comment nos adolescents souffre... je travaille depuis des années dans des écoles secondaires et je peux vous dire que les confidences qui me sont faites dans mon bureau sont parfois incroyable. Le rejet, l'intimidations, la différence... ils sont pas toujours armés pour affronter ce que leur arrive... je ne sais plus qui disait qu'il y a toujours un signal... il y en a toujours un, mais les amis et le personnel ne voit pas toujours les signes, c'est après l'évènement quand on fait la relecture qu'on voit que tous les signes étaient là...

Le ministère nous donne des consignes claire, ne plus parler de suicide, mais faire de la prévention en parlant de passion, de beauté de la vie et des forces intérieures qui nous habite tous.

Moi ose dire que ce n'est pas un option, un choix, la vie c'est sacré et surtout l'important dans la souffrance et la détresse il est essentiel d'aller chercher de l'aide. Avoir des idées suicidaires à l'adolescence c'est normal, ca fait parti de développement, mais il faut s'accrocher et trouver des sollutions à nos problèmes.

J'ai perdu 3 élèves en 12 ans de carrières et chaque fois je me sens coupable, je pleure d'avoir échouer dans mon travail... la dernière élève que j'ai perdu, s'est enlever la vie le 16 décembre 2005 après avoir à 12 ans suibi 2 avortements et avoir quitté ses parents parce qu'elle croyait les déranger... la vie était dure dure... elle ne voulait pas mourir, elle voulait juste arrêté de souffrir!!!

merci d'aimer nos enfants et des aider à aller toujours chercher les ressources en aide que tout humain à besoin pour affronter la vie...

memi

revenir en haut

Katlo

Inscrit le :
05 sept. 2007

Posté le: 26 septembre 2008 20:41:28 EDT  
ouch j'en ai des frissons dans le dos ! je souhaite de tout coeur que mon fils aura la force de chercher de l'aide avant d'en arriver à ça. l'adolescence est si difficile même pour les personnes populaires de l'école qu'on fréquente, souvent, elle cache leurs émotions. j'ai appris bien vite à extérioriser mes sentiments, ma mère m'a bien appris à parler, d'avouer ma peine chose qu'on a bien souvent de la misère à faire...

isabellev
: ah mon dieu j'imagine pas le pauvre petit frère qui l,a trouvé

Crying or Very sad

revenir en haut

minounic

Inscrit le :
15 juil. 2008

Posté le: 28 septembre 2008 14:23:05 EDT  
J'ai tenté de me suicider à plusieurs reprises à 12 et 13 ans...Je n'ai jamais voulu mourir car j'ai toujours voulu avoir une belle vie. Mais je ne savais plus et ne croyait plus si et comment m'y rendre. Les éducs/TS ne croyaient pas ce que je leur disais quand je parlais de choses que j'avais vécu et mes parents, franchement, s'en foutait. Mon père, qui m,a battu de mes 2 à 12 ans, voulait juste pas payer de pension pour moi à ma mère et je suis sûr qu'il n'avait aucune idée de la mesure que je souffrais. Ma mère, trop perdu dans un dédale de divorce/nouveau chum/nouvelle ville, etc. comprenait pas. J'ai voulu mourir parce que j'avais plus d'option dans la vie. Dans la mort, on nous dit qu'il y a une après-vie merveilleuse dans un paradis. Je suis croyante mais je n'ai jamais cru que j'irais au purgatoire ou en enfer car je me disais que l'enfer, c'était ici.

Puis, j'ai rencontré mon mari à 14 ans. Je suis partie en appartement. La vie est devenu belle. 7 mois plus tard, un cousin ayant un passé très semblable au mien, parfois mieux et parfois pire, s'est pendu après avoir avalé de l'acide de batterie dans un cabanon d'une maison ayant toujours appartenu à la famille où j'ai vécu et où j'ai d'ailleurs échangé mon premier ''french''. Il avait 16 ans et c'était aussi un ami de mon mari. J'ai rien compris. Il avait survécu pourtant! Comme moi! Puis, après désespoir, colère et incompréhension, j'ai compris: lui aussi avait personne qui le croyait dans sa douleur. Même moi. Je savais qu'il avait eu mal. Je savais ce qu'il avait enduré (abus sexuel d'une personne extérieur à la famille, abus physique de son père, centre d'accueuil, hôpital psychiatrique, etc). Et je lui disais. Mais, je lui parlais aussi de la beauté de la vie, de ce que je voyais dans la vie maintenant: j'étais trop heureuse pour qu'il croit que je le comprenne. Alors, sans espoir et croyance que quelqu'un le soutenait, le choix n'existait plus et la mort était la seule option.

Le jour où j'ai appris qu'il est mort, j'ai vu un arc-en-ciel. Je crois sincèrement dans ma foi que c'était un message qu'il était correct. C tellement rare d'en voir un!

Mon mari a perdu 2 cousins par le suicide. Un vers 16-17 ans et un autre vers 22 ans. Le deuxième, à ce qu'on m'a dit, était très malade et ce serait pour ça. Il aurait eu une belle enfance, tout comme l'autre cousin. Le premier aussi était malade et avait perdu son père dans un accident de travail. Je ne les connaissais pas.

Mais c'est 4 exemples (dont un qui n'a pas réussi...une chance parce qu'après la tempête, tout peut repousser dans la beauté!), 2 avec une enfance horrible et 2 une enfance correcte, qui soutiennent que les raisons sont variés et que c'est commun..malheureusement!

revenir en haut

Se connecter pour répondre