Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

Témoignage de viviane ,3 ans de PMA et une petite fille

Auteur Message

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 7 octobre 2019 18:22:49 EDT  
notre fille est née le 25/08/2017, je préfère la partager avec vous jusqu'à sa date de naissance qui est devenue un jour inoubliable pour moi, les amies, c'était une grossesse heureuse comme pouvez l'imaginer, épanouissante. J'ai enfin eu droit à mes 3 premiers mois de nausées et vomissements, quel bonheur de ressentir enfin ces malaises qui étaient plutôt très doux pour moi mon dieu !!!! je ne suis pas sado hein rassurez vous 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 04:58:22 EDT  
hum la pma !!! attendez j'y arrive, et mes chevilles étaient comme des poteaux électriques grace à la rétention d'eau. Prise de poids limitée en faisant attention. J'ai vécu la plus belle expérience de ma vie, porter la vie et mettre au monde ce beau bébé qui comble nos c?urs, je ne le dis pas pour blesser celles qui sont encore à la recherche bébé, mais juste pour faire comprendre que l'espoir ne doit jamais vous quitter ! quitte à se rendre en turquie ou en Espagne ou je ne sais où encore 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 05:02:17 EDT  
Mais dès que j'évoque cette vie je ne peux pas ne pas revenir sur les mois qui ont précédé cette grossesse, eh oui oui la pma, un mot qui pourtant n'était pas dans mon langage quelques années plus tôt, la douleur qui est restée ancrée dans mon corps et mon c?ur de n'avoir pas pu faire ce bébé aussi banalement comme beaucoup le font, d'autres meme rien qu'en embrassant leur chum tombent enceintes loool 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 05:08:42 EDT  
Alors nous étions folemen amoureux alors naturellement nous avons voulu faire un bébé, et donc arrêt de la pilule en octobre 2014, des mois sans grossesse mais je ne m'inquiète pas : toutes ces années à ingérer des hormones mon corps a besoin de les éliminer me suis-je dis quoi, puis mes cycles se raccourcissent et j'ai l'intime conviction que quelque chose cloche, et hop nous consultons une 1e gynéco, spermogram ok mais je n'ovule pas bien 

revenir en haut

selmanie_jumia

Inscrit le :
08 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 06:00:30 EDT  
Hellooooo ma grande, rassures toi tu ne nous blesses pas en partageant avec nous ton bonheur d'avoir pu avoir enfin enfant, c'est le souhait de tout le monde ici et je dirai meme de toute femme, personne ici n'ignore que le parcours pma est qlqch d'assez compliquée et parfois très long et incertain, surtout lorsqu'on ne s'attache pas les services d'une clinique d'experts et ayant l'expérience en la matière ! alors je suppose qu'en ce moment vous vous etes tourné vers la pma 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 06:07:37 EDT  
Bien sur ma puce, nus nous sommes dirigés vers le centre de medecine pma fertilia de tunisie , rencontrons alors le médecin qui nous suivra pendant tout notre parcours pma, l'ambiance est un peu tendue avec la peur qui m'anime et les infirmières pas trop rassurantes à mon avis, S'en suivent de nouveaux examens, cliniquement rien ne cloche, donc pas de raison que cela ne fonctionne pas, alors ma réserve ovarienne est un peu basse cela pourrait expliquer mon infertilité. 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 06:14:02 EDT  
J déteste ce term, il m'évoque des terres arides où rien ne pousse, loool je sais pas si vous me comprenez, mais bon nous avançons donc encore un peu dans cette aventure médicalisée. Nous y avons fait environ 5 mois et toutes tentatives que nous avons essayé n'aura abouti à rien de positif, nous étions déjà à plus de 3 milles euros dépensés sans aucune suite sérieuse, finalement mon chéri qui est marseillais decide qu'on aille en France 

revenir en haut

selmanie_jumia

Inscrit le :
08 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 06:21:54 EDT  
Ah ok si je comprends bien toi tu es tunisienne d'origine et ton chéri lui il est français quoi, beh qu'est ce qu'on t'avait dis concretement donc en tunisie pour ton infertilité stp ? j'ai semblé comprendre que ta reserve ovarienne n'avait rien de vraiment alarmant, et ton chéri son spermo plutôt cool ! en principe si ton cheri est fancais tu pourrais bénéficier de la sécu je crois bien 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 06:34:47 EDT  
Bah je t'explique quoi ! une fois en France, demande de 100% stérilité envoyé à la caisse maladie nous attendons son retour, demande acceptée nous nous lançons donc dans les inséminations, hum l'hypothèse étant que comme rien ne cloche vraiment nous n'avons besoin que d'un peu d'aide, bah c'est ce que nous dit le medein, toujours pas très loin de ce qu'on nous disait en afrique 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 06:39:45 EDT  
stimulation hormonal je réalise moi-mme les injections, réglée comme une horloge, je m'adapte pas trop mal vu la situation, ensuite prise de sang, contrôle échographiqe, et nous sommes prêts pour la première insémination, la prise de sang nous dira que c'est négatif. On enchaîne sur la 2e mais cette fois je dois arrêter les hormones car trop d'ovocytes se sont mis à grossir et si cela venait à fonctionner risque de grossesse multipl 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 06:51:02 EDT  
Je reprends pour une 3ème sans hormone et cela ne marche pas non plus, la suite étant logique , on débute avec la pma, notre gynéco n'a pas souhaité poursuivre sur des inséminations et nous a proposé la fiv, traitement hormonal prescrit, infirmières trouvées pour venir faire les injections, nous voici donc prêts, celles qui sont passées par là le savent bien  

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 06:58:50 EDT  
J gonfle, je suis épuisée, physiquement et moralement mais je tiens bon, nous tenons bon, la ponction a lieu mi-septembre. Je rentre le matin tôt, en chambre multiple, et comble de l'ironie la ponction se fait au bloc gynécologiqe de l'hôpital? 11 ovocytes présents à la dernière écho, 7 prélevés et finalement 4 fécondés.  

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 07:02:26 EDT  
Dans notre centre le transfert se fait à J5 après fécondation. Nous obtiendrons 3 embryons, un sera implanté en frais et les 2 autres congelés. Transfert numéro 1, en frais, 15j d'attente et prise de sang. Négatif. Nous étions confiants et même si nous savions que cela pouvait être négatif nous ne voulions pas nous y préparer? 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 07:10:13 EDT  
La semaine d'après, mon chéri se rend compte que l'un des frères de son ami travaille dans cet hopital, il s'agit d'un ami turc avec qui ils ont joué au footbal à besisktas dans leurs années d'étudiants, il nous conseillera de nous rendre en turquie pour continuer notre fiv au centre d'infertilité ART à istanbul, il explique leur taux de reussite très élogieux mais nous étions tjrs un peu dubitatifs 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 07:44:10 EDT  
Il insitera au point de contacter lui-même le centre ART, il nous fera un briefing et nous apprendra que la fiv de ce coté ne nous coutera que 1800 eur sans les medicaments, en plsu de cela il nous proposera de résider chez lui en famille à istanbul une fois qu'on y sera ! avec toute cette attention qu'il nous aura accorder on finira par appeler nous meme le centre et on a eu le docteur senai askoy qui après lui avoir parlé de notre cas nous apportera un tel réconfort qui m'aura marqué jusqu'aujourdhui 

revenir en haut

selmanie_jumia

Inscrit le :
08 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 07:51:09 EDT  
Beh dis donc !!!! alors si je comprend bien, vous avez du avec l'echec connu en France entrepris de vous déporter à istanbul pour une autre tentative fiv c'et bien ça ??? dis moi, et comment avez-vous donc fait avec la langue, c'est certainement un frein à votre épanouissement je suppose ! et quel type de protocole avez-vous subi là bas ? 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 07:54:21 EDT  
Pour la langue nous avions un interprète au centre d'infertilité ART de turquie, alors un mois et demi plus tard après un traitement pour stopper mon cycle nous tentons un nouveau transfert avec un embryon frais, ce jour là mon embryologiste m'avait soufllé qu'il a fait du bon boulo et il a un gros sentiment que ça va bien se passer, honnetement je dosi dire que leur relationnel m'a enormement aidé moralement 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 07:56:55 EDT  
mon conjoint me demande un soir, l'air de rien, de devenir sa femme ! J'accepte bien sûr, le docteur senai nous a fait savoir que ça fait plus de 20 ans qu'il exerce dans ce domaine et il est en aussi à l'hopital américain d'istanbul, nous avons fait environ 2 semaines à istanbul et on a pris 2 jours pour visiter la magnifique ville d'istanbul avant de retourner chez nous au pays, et le 06/12/2017 la prise de sang révélera que je suis enceinte. 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 08:00:16 EDT  
Je me rends compte en me relisant que pas une fois je ne fais allusion à ce que j'ai ressenti durant ces 2 années. Tout est concis, précis, clinique. Tout a été rythmé pendant ces 2 années par des prises de températures, prise de sang, RDV médicaux, échographies, injections hormonales? 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 08:02:55 EDT  
J'ai bien cru me perdre dans cette expérience pour devenir mère, perdre mon conjoint également. J'avais le sentiment que personne ne pouvait comprendre ma douleur. Je me sentais coupable. Heureusement j'étais soutenue, par mon conjoint d'abord, toujours prêt à essuyer mes larmes et me rassurer quand je craquais. Il a su me donner le courage dont j'ai pu manquer parfois, je dosi dire aussi que la présence psychologique du personnel du centre d'infertilité ART de turquie m'a fait tellement de bien et a contribué terriblement à mon succès 

revenir en haut

viviane75

Inscrit le :
07 oct. 2019

Posté le: 8 octobre 2019 08:05:21 EDT  
Cette présence du personnel médical comme ce que nous avons eu en turquie est presque inexistant que ce soit en tunisie ou en France, sans evoquer l'aspect technique et le savoir faire du biologiste , pour mon chéri, je sais que lui aussi a souffert mais il a été fort pour nous porter tous les 2, bien sur aussi on doit beaucoup à l'ami de mon mari qui a eu la vision de nous diriger vers istanbul, on lui doit tout ! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre