Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Se faire suivre en orthophonie dans une autre école

Auteur Message

Mireille3

Inscrit le :
22 août 2010

Posté le: 27 octobre 2010 08:43:00 EDT  
Bonjour, mon fils est à la maternelle, il a besoin d'être suivi en orthophonie,(c un cas prioritaire) et voilà, j'ai enfin eu des nouvelle cette semaine de l'ortho en question, elle m'a confirmer qu'il allait être suivi dès janvier mais dans une autre école.
Moi qui n'a pas d'auto, mon chum qui travaille en plus que j'ai mes deux plus jeune avec moi, je dois trouver comment me rendre dans la ville voisine le jeudi matin.
Est-ce que c normal cette pratique, je savais que mon fils manquerait des heures de cours pour être suivi mais là, il manque carrément une demi journée car je dois me déplacer.
Je sais que les ressources se font rares mais là, les parent qui travaillent, qui ne peuvent pas se déplacer, comment ils font, c pas plus simple que ce soit l'ortho qui se déplace et non tous les jeunes qui doivent être suivi Shocked
bref éclairez moi, je comprend pas celle là Confused 

revenir en haut

vabel20

Inscrit le :
23 oct. 2007

Posté le: 27 octobre 2010 09:44:20 EDT  
J'ai jamais vu ça !!

Dans ma commission scolaire, les orthos se promène d'école en école !

bizarre 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 juil. 2008

Localisation :
Laval

Posté le: 27 octobre 2010 10:02:10 EDT  
Bonjour Mireille!

Je ne sais pas si mon expérience s'approche de la tienne mais je vais t'en faire part. Mon 3e garçon a une dysphasie d'expression sans trouble de compréhension. Il était suivi en maternelle en orthophonie et il a été référé dans une autre école pour une classe ressource-langage, pour la 1ère et la 2e année, puis il réintègre l'école de quartier en 3e année. Ce sont des classes régulières mais il y a un suivi en orthophonie et le soutient d'une orthopédagogue dans la classe même. Il y a une dizaine d'enfants en ressource-langage sur 22 dans sa classe. L'orthopédagogue aide tous les enfants de la classe, pas seulement ceux suivi en orthophonie, pour ne pas qu'il y aie d'étiquetage. Enfin, là ou je voulais en venir, c'est que, vu que mon fils était transféré d'école par le système scolaire lui-même, sont transport est assuré par la commission scolaire. Mais je ne suis pas sûre que c'est ce qui ce passe pour toi. Il va devoir aller faire un suivi en orthophonie dans une autre école et revenir ensuite dans son école pour ses cours??? Comme dit Vabel, c'est bizarre! 

revenir en haut

Mireille3

Inscrit le :
22 août 2010

Posté le: 27 octobre 2010 10:24:28 EDT  
C ça, il va passer une heure avec une orthophoniste pis après il reviens à son école.

Il verra aussi l'orthopédagogue mais à son école ça, il seront un petit groupe de 4.
Pour l'orthophoniste je sais pas s'ils seront plusieur.
Je vais peut être avoir l,air stupide mais c quoi la dysphasie d,expression.
Moi je sais que mon fils a un trouble de l'articulation . Il formule très bien ses phrase c juste certaines lettres ou ensemble de lettre. Exemple, dire bruit pour lui c très difficile, il ne dit pas huit comme il faut des choses comme ça.

En tk, je veux le bien de mon fils et je veux l'aider mais je sais pas comment je vais pouvoir m'arranger. ON peut pas se permettre de perdre 150$ par semaine pour aller avec notre fils là bas. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 juil. 2008

Localisation :
Laval

Posté le: 28 octobre 2010 09:59:57 EDT  
Je trouve que ça n'a pas de bon sens leur organisation Mireille... Comme mon fils ne voyait l'orthophoniste de l'école qu'une fois aux 2 semaines, je l'amenais moi-même aux deux semaine voir une orthophoniste au privé. Mais j'y allais sur l'heure du diner, et je m'arrangeais pour ne pas manquer de travail... D'habitude, c'est les orthophonistes qui changent d'école...

Mon fils, lui, a de la difficulté à faire des phrases bien structurée. Il utilise peu les petits mots de grammaires comme le "je" et le "tu" etc... C'est de la dysphasie d'expression, il a du mal à exprimer ses idées et ses pensées. Ce que tu me décris pour le tien semble être de la dyspraxie, un défaut d'articulation. Mon fils aussi a ce problème mais à petite échelle. En tout cas, depuis qu'il est suivi, il y a une grande amélioration! Bonne chance! 

revenir en haut

Mireille3

Inscrit le :
22 août 2010

Posté le: 28 octobre 2010 11:26:45 EDT  
Merci pour les précision de la dysphasie et dyspraxie.

J'espère que les amélioration seront là avec tout le trouble qu'ils nous donnent Confused  

revenir en haut

sanlou

Inscrit le :
15 avr. 2009

Posté le: 28 octobre 2010 20:38:09 EDT  
Bonjour,

Je suis orthophoniste moi-même dans une commission scolaire et ici aussi, on doit faire le choix de demander aux parents de se déplacer dans une école où il y a un bureau d'orthophoniste. Voici quelques raisons qui nous ont poussé à faire ce choix de service:

- si l'orthophoniste se déplace, il faut souvent compter 1/2 journée par enfant et comme nous sommes en situation de pénurie, trop peu d'enfants seraient suivis. Quand je demande aux enfants de venir me voir, je peux en voir 5 dans ma journée

- si le suivi se fait à l'école de l'enfant, les parents viennent rarement et si personne ne reprend les exercices, les progrès sont très limités. Une rééducation demande un travail régulier (chaque jour). Donc, demander aux parents de venir aux thérapies m'assure leur collaboration. Trop souvent, les parents se sentent peu concernés par les services qui sont offerts à leur enfant à l'école. Pourtant, ce sont eux les personnes les plus importantes et les seules qui accompagneront leurs enfants toute leur vie !

Je suis moi-même aussi maman d'un enfant qui a besoin de soutien en ergothérapie. Et chaque semaine, je me déplace au centre de réadaptation de ma région pour qu'il ait son suivi et nous reprenons TOUS LES SOIRS le travail fait pendant sa thérapie. Et quand il n'a pas de service au centre de réadaptation, nous allons au privé avec lui pour lui permettre de développer au maximum ses habiletés. Bien sûr, les rencontres sont sur des heures de travail pour nous et d'école pour lui. Donc nous avons pris entente avec l'enseignante de mon fils et nous reprenons la fin de semaine le travail qu'il a manqué en classe.

Dur dur d'avoir un enfant avec des besoins particuliers... 

revenir en haut

Mireille3

Inscrit le :
22 août 2010

Posté le: 29 octobre 2010 08:30:07 EDT  
Je comprend ce que tu dis, par contre ce n'est pas tous les parents qui sont en moyen de se déplacer dans une autre ville.
Comme j'ai dit pas d'auto, mon chum ne peut se permettre de manquer une journée de travail , moi avec mes deux filles en plus ça va être un vrai casse-tête.
On ne sait pas encore comment on va bien pouvoir s'arranger Confused  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 juil. 2008

Localisation :
Laval

Posté le: 29 octobre 2010 09:13:29 EDT  
Merci Sanlou pour ton point de vue!

Je suis d'accord avec toi que les parents ont une grande part dans l'évolution des enfants. Je reçois d'ailleurs un carnet avec les points travaillés et les exercices à faire à chaque fois que mon fils voit l'orthophoniste. Je fais les exercices environ 5 fois par semaines.

Je comprends aussi que vous que vous pouvez voir plus d'enfants en restant au même endroit, mais en faisant un établissement par jour, pour voir les enfants de cet établissement, vous pouvez en voir 5 dans la journée aussi, non?  

revenir en haut

sanlou

Inscrit le :
15 avr. 2009

Posté le: 29 octobre 2010 20:14:26 EDT  
Dans notre commission scolaire, impossible d'offrir du service d'une journée par école. Donc si on se déplace pour des journées complètes, toutes les écoles ne seront pas desservies (donc des enfants sévèrement atteints dans une école qui n'a pas de service n'aurait aucun suivi).

Et, honnêtement, faire 5 écoles dans ma semaine et me promener avec mon matériel dans ma valise d'auto ... ça ne me tente pas comme conditions de travail. C'était ainsi il y a quelques années et dans ma région,toutes les orthophonistes allaient travailler dans d'autres établissements (centres de réadaptation, CLSC, hôpitaux). Les conditions de travail, c'est important aussi pour le recrutement, la rétension du personnel et, éventuellement, contrer la pénurie d'orthophonistes.

Rien n'est parfait, c'est clair et quand on voit les 2 côtés de la médaille, on est bien déchiré Sad 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 juil. 2008

Localisation :
Laval

Posté le: 29 octobre 2010 21:56:07 EDT  
Sanlou, pas facile comme condition de travail pour toi. En effet, ce n'est pas évident d'offrir des services à tout ceux qui en ont besoin... D'un côté comme de l'autre, ce n'est pas l'idéal... Je te comprends, je suis infirmière en salle d'urgence et pour nous aussi ce n'est pas facile d'offrir les services optimaux à cause du manque de personnel entre autre. Avec le temps, je me rends compte que le milieu de la santé et celui scolaire sont semblables: il faut faire des miracles avec de moins en moins de ressources Sad Bonne chance, les enfants ont besoin de vous!

En passant, j'espère que ma question ne t'a pas froissée, c'était plus pour comprendre votre fonctionnement que pour critiquer Wink Je sais que vous travaillez fort avec peu de ressources, comme je le disais plus haut! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre