Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Questionnement sur l'allaitement prolongé

Auteur Message

Cocococotte

Inscrit le :
10 déc. 2011

Posté le: 8 juillet 2012 13:53:31 EDT  
Bonjour!

J'ai allaité mon premier fils 2 mois (il a été malade et on m'a encouragé a arrêter...Je regrette encore beaucoup!), mon deuxième durant 6 mois (il s'est sevré de lui-même du jour au lendemain...Aujourd'hui je crois que c'était plutôt une grève de la tétée mais je ne connaissais pas ça), mon troisième 14 mois (je suis tombée enceinte il avait 11 mois et à partir de là il s'est graduellement sevré) et j'allaite ma fille depuis maintenant 14 mois.

Aujourd'hui, j'ai beaucoup plus de connaissances et d'expériences pour ne pas que notre allaitement à ma fille et moi se termine pour d'autres raisons que des raisons "naturelles". Mais je stress quand même un peu et voudrait savoir si à cet âge et plus tard il y a des événements ou des choses qui peuvent pousser un enfant à vouloir se sevrer sans que ce soit vraiment parce qu'il n'en a plus besoin, histoire d'être prête et à l'écoute si jamais ça arrive! J'aimerais idéalement l'allaiter jusqu'à 2 ans et même jusqu'à 3-4 ans si possible (si elle le souhaite). Elle a une maladie qui la rend plus sensible aux maladies d'enfance (rhumes, grippes, gastros et autres) et je crois que c'est important qu'elle bénéficie de mes anticorps le plus longtemps possible!

Je cherche aussi des infos sur jusqu'à quand les peuples "isolés", vivant de façon plus naturel allaitent leurs enfants? J'ai vu une fois des infos là-dessus; on y parlait d'une recherche qui tentait de trouver l'âge "naturel" de sevrage chez l'être humain...Quelqu'un a déjà vu ça?

Des conseils? Des trucs?

Merci! 

revenir en haut

gernouille1

Inscrit le :
05 févr. 2006

Posté le: 8 juillet 2012 20:30:25 EDT  
Suite à tes questions, j'ai fait une recherche rapide et je suis tombée sur ce lien-ci:
http://lemondeetnous.cafe-sciences.org/2012/03/sevrage-naturel-de-quoi-parle-t-on/

Pour mon histoire personnelle: mon premier a été allaité 21 mois (matin et soir à partir de 13-14 mois), j'ai arrêté d'abord parce que j'étais prête, qu'il ne demandait pas pour boire si je sautais un soir ou 2.
Ma 2e a cessé de boire à 10 mois et demi à mon grand désespoir! Pendant 2-3 semaines j'ai tout tenté parce qu'on me disait que ce n'était qu'une grève, qu'elle ne pouvait pas être prête à se sevrer à cet âge... eh bien oui! Elle hurlait quand je la mettais au sein, même si j'essayais dans son sommeil elle se débattait et se réveillait! Elle a 3 ans et demi et je confirme que ce n'était que le début de la démonstration de son indépendance! Mon petit dernier a cessé il y a peu de temps à 18 mois. Il n'avait plus besoin de la tétée, il ne voulait que l'affection qui venait avec. Sans doute que mon lait a également changé de goût puisque je suis de nouveau enceinte. Je compte bien allaiter le dernier jusqu'à 18 mois au moins, si possible 2 ans mais on verra... peut-être sera-t-il (ou elle) indépendant comme ma 2e! 

revenir en haut

Cocococotte

Inscrit le :
10 déc. 2011

Posté le: 9 juillet 2012 08:18:55 EDT  
Merci beaucoup gernouille1! Smile C'est exactement l'info que je cherchais avec en plus les références!

Alors selon ces recherches, le sevrage naturel ce situerait entre 2 ans et demi et 3 ans! Avec des variantes reliées à la dentition et à l'autonomie alimentaire...

Mmm...Ma fille est très autonome déjà! Elle a marché a 9 mois et grimpe déjà partout et arrive même à descendre les escaliers (On lui a montré car les enfants oublie parfois de refermer les barrières des escaliers)...Elle mange avec une fourchette aussi et elle a beaucoup de dents (11)!

Espérons qu'elle aura tout de même envie de ces moments collés avec maman au moins une fois par jour pour encore un petit bout de temps!

Je trouve qu'à cet âge, la fréquence des tétées varient énormément! Elle peut boire 4 ou 5 fois par nuit ou une seule...4 ou 5 fois par jour ou 10 fois! Après une chirurgie qu'elle a eu il y a deux semaines, elle a même bu jusqu'à 10-12 fois en une nuit durant quelques jours!

Alors qui vivra verra!

Merci encore pour ce lien! 

revenir en haut

Yachelle

Inscrit le :
09 févr. 2010

Posté le: 11 juillet 2012 19:50:56 EDT  
Je n'ai pas de conseils à t'offrir, mais je comprends comment tu te sens! J'ai allaité les miens pendant 9-13 mois, mais j'aurais aimé continuer beaucoup plus longtemps. Si ce n'était pas de mes grossesses, je pense que les bébés auraient continué à boire au sein... Confused  

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 12 juillet 2012 21:25:55 EDT  
J'ai allaité ma grande pendant 13 mois, dont 9 mois 1/2 exclusif (dans le sens où elle ne recevait aucun autre lait que le mien, pas parce que je ne la nourrissais pas !). Elle s'est sevrée par manque de lait parce que depuis l'introduction du biberon à 9 mois 1/2, elle tétait moins bien au sein (mais ça m'a pris un certain temps le remarquer) et que donc elle le stimulait mal. Résultat : ma production a périclité et j'ai trouvé la fin difficile.
J'avoue que ça m'a fait beaucoup de peine. Je m'en souviens : Elle a pris le sein, tiré un peu dessus, tétouillé et le lendemain, elle l'a refusé. J'ai réessayé tous les matins (c'était la seule tétée qui nous restait alors) et au bout de 4-5 jours, j'ai abdiqué.

Cette fois-ci, j'aimerais bien faire au moins 18 mois, peut-être plus, mais Éloane aura aussi son mot à dire. À 8 mois, bébé prend encore ses 5 à 8 tétées par jour, dont une à trois de nuit, et ce sont nos petits moments privilégiés. Alors, que ça dure cette fois !

Pour répondre à ta questions sur les périls à surveiller, j'en connais peu, mais je sais qu'il y a bien sûr les dents : la première dentition est complète à 20 dents. En général, les 16 premières sortent entre 4 mois et 2 ans, puis entre 2 et 3 ans apparaissent (beaucoup de parents l'oublient) les 4 dernières dents, prémolaires dont il est question dans le texte en lien (je trouve d'ailleurs tellement logique que l'allaitement soit supposé se poursuivre jusqu'à l'apparition de ces prémolaires ! Maëlle les a eues à 2 ans et 5 mois).
Chaque fois que des dents poussent, bébé peut être incommodé, mal téter, mal stimuler les seins et donc recevoir moins de lait, ce qui peut le frustrer, surtout s'il boit aussi au biberon/gobelet/verre, duquel il reçoit un débit rapide. On porte souvent moins attention à la position d'un bébé plus vieux à moins que ça nous fasse mal...
La grossesse ou la reprise des contraceptifs oraux sont les deux autres causes de sevrage "précoce" que je connais pour les avoir remarquées autour de moi.

Et comme il y a des grèves de la tétée bien documentées vers 3 mois et vers 8 mois, il y en a probablement à d'autres moments-clés de la 2e année de vie de l'enfant, mais comme peu de femmes occidentales se rendent là (et en parlent), nous ne les connaissons simplement pas.

Peut-être en découvrirons-nous d'autres ensemble au cours de l'année qui vient Wink 

revenir en haut

Cocococotte

Inscrit le :
10 déc. 2011

Posté le: 13 juillet 2012 15:52:30 EDT  
Oui Sarahpro! Smile C'est tellement dommage que toutes ces connaissances soient "perdues"...Mais je sais qu'au moins mes enfants ne seront pas démunis lorsqu'ils auront des enfants! Mon plus vieux de 10 ans en connaît pas mal sur l'allaitement même qu'il nous donne des conseils des fois... Rolling Eyes :lol:

Pour les dents elle en a déjà 14 et nous n'avons eu aucuns problèmes! Je croise les doigts pour que ça continue. Pour le manque de lait je ne m'inquiète pas trop...Je suis une bonne productrice! Laughing Pour la pilule contraceptive je ne la prendrai jamais alors pas de problèmes avec ça non plus!

Un des problèmes que j'ai eu concernait le mouche-bébé! Elle a eu plusieurs rhumes entre 6 mois et 9 mois et souvent, je "l'essayais" au sein et comme son nez était trop bouché je la retirais et mon conjoint lui aspirait les sécrétions avec le mouche-bébé (avec mon aide). Je la remettais au sein ensuite...Elle m'a fait deux grèves de la tétée dont une de 24 heures (elle avait 7 mois). J'ai fini par me rendre compte qu'elle avait associé tétée avec mouche-bébé alors on a changé notre façon de faire! On la mouchait avant même de la mettre au sein et mon conjoint faisait ça tout seul dans une pièce ou je n'y était pas pour ne pas qu'elle m'associe à ça!

Je me rends compte aussi que souvent quand elle demande à boire je dis "encore"?...C'est peut-être pas une bonne idée; c'est comme si je lui disait que c'était trop! C'est juste qu'elle tétait environ 5 fois par 24 heures depuis ses 3 mois (dont une fois la nuit) et que depuis sa chirurgie il y a trois semaines elle boit quasiement aux 2-3 heures des fois...Et entre 3 et 7-8 fois par nuit...
Surprised La maman est fatiguée! Mais je ne veux pas "limiter" les tétées pour qu'après elle décide de sevrer...

Bref, qui vivra verra! Smile  

revenir en haut

Lissbell

Inscrit le :
19 juil. 2010

Posté le: 13 juillet 2012 16:46:01 EDT  
Salut!

Je vois que tu n'as pas une tonne de réponses, alors je te décris l'expérience que j'ai vécu avec mon fils, si tu y trouves quelques trucs pour t'aider avec ta fille tant mieux!

J'ai allaité mon fils pendant 17 mois et ça s'est terminé par manque de lait. Il avait déjà ses pré-molaires de sorties, je ne sais pas si ça change quelque chose, mais j'ai vu que vous en parliez.

-Il n'a jamais pris la suce donc s'il voulait téter il venait voir moman.

-Je ne lui ai jamais donné de biberon. Il mangeait varié lors des repas et il buvait de l'eau ou du lait de vache pendant les repas mais ses boires étaient au sein. (4-5 boires vers 12 mois)

-Il s'endormait au sein. Ça je crois que c'est ce qui a aidé le plus à allaiter longtemps. Autant pour certaines c'est un cauchemar, autant dans un cas d'allaitement à long terme c'est pas mal gagnant! À 12 mois je l'allaitais donc matin-avant la sieste et soir, parfois une fois la nuit et s'il avait besoin de réconfort durant la journée. À partir de 16 mois j'ai coupé le boire du matin et ensuite j'ai coupé celui du soir. Mais en ne conservant qu'un seul boire par jour, c'est ce qui a mis fin à ma production dans mon cas.

Bonne chance!! 

revenir en haut

Carole-Lyne

Inscrit le :
24 oct. 2007

Posté le: 13 juillet 2012 20:57:40 EDT  
J'allaite ma fille depuis 2 ans et 7 mois. Elle a diminué graduellement ces demandes. Présentement c'est quelques gorgées une fois par 2-3 jours. Ma production a suivi sans trop de problème.

Les seuls problèmes dans mon cas (j'ai aussi allaité mon grand pendant 14 mois):
- la grossesse : ma production a probablement baissé et mon fiston tétait tellement fort que j'avais l'impression qu'il m'arrachait l'intérieur du sein! Ça faisait un mois que je pleurais en allaitant...
- les dents : il me mordait et j'ai dû persévérer malgré la peur/douleur de me faire mordre. 

revenir en haut

crespita

Inscrit le :
01 déc. 2008

Posté le: 14 juillet 2012 12:44:52 EDT  
Je passe en vitesse, alors je laisse tomber la description de mon allaitement prolongé.

Par contre, pour les ressources qui essaient de trouver l'âge du sevrage naturel chez l'humain, un bon point de départ sont les articles/livres de Katherine Dettwyler.
Pour les références exactes, cherche dans Google, les publications scientifiques sont intéressantes, mais je ne sais pas si tu y as accès. Sinon, ses livres vulgarisent et font une synthèse de ses résultats de recherche. C'est vraiment intéressant!

(Je ne sais juste pas si c'est traduit en francais.) 

revenir en haut

Maman_fleur

Inscrit le :
26 mai 2009

Posté le: 26 juillet 2012 14:30:53 EDT  
Allaitement prolongé
Bonjours,
je suis une jeune maman et je vois maintenant à quelle point mon expérience d'allaitement est exceptionnelle. Mon fils est maintenant âgé de 4 ans et il lui arrive de temps en autre de boire quelques secondes.

C'est évident que cela lui apporte encore du plaisir et du réconfort, et calme dans les journée actives. Le tout c'est fait très graduellement. Au début, il couchait dans notre lit et buvait souvent et puis maintenant il dort dans sa chambre et ne boit pratiquement plus.

Mon garçon est aujourd'hui très aventureux et extériorisé. C'est certain que le regard des gens autour devient différent lorsque votre garçon de 4 ans cris dans l'épicerie qu'il veut du " lala" loll mais on s'habitue rapidement. Et maintenant moi et mon fils avons une superberbe complicitée.

Si tu as des questions n'hésite pas
Il y a des moments plus difficiles à passer mais cela vaut toujours la peine de les surmonter !
 

revenir en haut

Cocococotte

Inscrit le :
10 déc. 2011

Posté le: 26 juillet 2012 15:32:02 EDT  
Merci pour vos réponses et références!

Maman_Fleur: Une des choses sur laquelle je me questionne c'est la façon dont je vais devoir "gérer" l'allaitement à partir de maintenant...

Déjà dans mon entourage je reçois des commentaires comme quoi ce n'est plus "nécessaire" rendu à cet âge...Même dans le milieu médical (ma fille est suivie pour une maladie génétique) et lors des rendez-vous ou les fois où elle a du être hospitalisée ça dérange le personnel que j'allaite encore...Je me suis fait dire qu'ils feraient tout pour m'"accomoder" mais qu'à cet âge, comme elle mange comme tout le monde ce n'est pas quelque chose d'"essentiel". :?

Alors je cherche encore comment je vais réagir...Ce n'est sûrement pas ça qui va m'empêcher d'offrir ce qu'il y a de mieux pour ma fille mais j'aimerais quand même m'éviter d'être mal à l'aise et être sûre de moi!

Comment ça s'est passé pour toi et ta fille Maman_fleur? Avec ta famille? Allaites-tu en public encore? As-tu eu beaucoup de commentaires négatifs? De réactions?

Merci! 

revenir en haut

gernouille1

Inscrit le :
05 févr. 2006

Posté le: 26 juillet 2012 18:18:15 EDT  
C'est bien personnel la façon de le gérer mais dans mon cas, je n'avais pas envie de subir le jugement et de devoir expliquer pourquoi c'était important pour moi et pour bébé de continuer. Passé 1 an, ça ne regardait que mon bébé, mon chum et moi. J'allaitais donc dans l'intimité chez nous le matin et le soir. Personne n'a su que j'avais poursuivi au-delà d'un an sauf ceux qui partageaient mon opinion sur l'allaitement prolongé. De toute façon, passé 8-9 mois, personne ne le demandait, tout le monde avait pris pour acquis sans doute que j'avais cessé.

Mon médecin l'a su puisqu'il me le demandait à chaque rendez-vous de suivi et il était complètement d'accord avec ça et m'encourageait à poursuivre.  

revenir en haut

Se connecter pour répondre