Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Quand l'argent "ruine" nos vies..!

Auteur Message

titekary

Inscrit le :
21 mars 2011

Posté le: 22 mars 2012 14:25:20 EDT  
Salut les mamans!

J'avais besoin de venir déverser mon coeur ce PM et d'avoir vos témoignages! Rolling Eyes

Je ne sais pas trop par où commencer.. disons que l'argent me fait ch*** ces temps-ci! Nous attendons notre 2e enfant dans les prochains jours et je suis arrêtée de travailler depuis ma 29e semaine en raison de chutes de pression trop fréquentes.

Mon mari est aux études (j'ai terminé mes études en juin 2011 et maintenant c'est à son tour!) jusqu'en juin 2013. Nous avons dû nous acheter une nouvelle voiture durant l'hiver car l'autre n'allait pas bien (une belle van familiale en prévision des autres enfants à venir), mon loyer augmente de 100 $ en juillet (je ne peux pas me plaindre, on a des proprios extras et on a beaucoup d'inclusions!), et bref je ne sais pas mais j'ai TOUJOURS l'impression de courrir après l'argent.. suis-je la seule?!

Chaque fois que je regarde mon budget je suis découragée. Je gère bien les finances de la famille, mais parfois je me dis que si on n'avait pas fait bébé 2 tout de suite on ne serait peut-être pas toujours en train de rusher (parce qu'avec le congé de maternité, on n'aura pas d'argent pour rien faire!!), arggg j'ai les hormones qui travaillent trop peut-être? lol Au secours!!! Confused Je l'avoue, je me sens un peu seule dans tout ça. Les gens autour de moi semblent bien vivre, beaucoup de mes ami(e)s ont des maisons, etc., et moi je ne peux même pas y penser encore! Je sais que c'est une question de temps, que tout va se replacer quand nous serons 2 à travailler, mais bon c'est MAINTENANT que je cours et j'suis épuisée! J'ai beau réviser le budget, on ne peut rien couper dans les dépenses (on a déjà fait enlever le câble et coupé dans des choses non essentielles).

Dites-moi que y'a pas juste moi?! Qu'est-ce que vous faites pour vous remonter le moral quand vous savez partinemment que vos dépenses essentielles dépassent vos revenus?! Car pour le moment, nous vivons par la grâce de Dieu, laissez-moi vous dire!!

Bon, j'arrête de chialer.. au moins on est en santé, hein!   

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
16 sept. 2009

Posté le: 22 mars 2012 18:15:56 EDT  
Je te comprend tellement! Quand mon chum est retourné aux études, il faisait des gros salaires (construction) alors il ne pouvait pas avoir de chômage et être aux études... Donc, Zéro sous pendant les 8 mois qu'a duré son cours et il avait les cartes de crédit loader( genre pas loin de 15000$) et un char à payer + le loyer! Je te jure, je capotais!

Il avait des téléphones toutes les semaines... ca allait vraiment mal côté finance! La dernière semaine de son cours, j'ai appris que j'étais enceinte (sept-2009). J'avais peur, je me demandais comment on allait arriver avec un bébé!

J'ai repris les finances en main. Mon chum a trouvé une bonne job, on a clearer des cartes avec l'argent de l'impot. J'avais des réserves qui ont toute passé là-dedans AUSSI! C'était vraiment dure moralement. On a continué à avoir des moments plus dure que d'autres, mes les comptes étaient payé à temps, maintenant! Je n'avait AUCUN revenu pendant ma grossesse et les 20 premiers mois de ma fille! Mon chum ramenait seul l'argent à la maison!

Aujourd'hui, environ 3 ans plus tard, nous nous sommes acheté une maison neuve en octobre (on ne pensait jamais y arriver si vite, je voyais ca dans 4-5 ans).

J'espère que mon message te remontera le moral, parce que l'avenir est toujours rose quand on travaille pour! Smile C'est certain qu'on a pas beaucoup de lousse... mais on est heureux et on a ce à quoi on a toujours rêver et Nous attendons bébé2 pour octobre! Smile  

revenir en haut

Bébiz

Inscrit le :
27 sept. 2008

Posté le: 22 mars 2012 20:52:10 EDT  
Titekary, je te comprend TELLEMENT! Ici, c'est moi qui suis aux études et ce, depuis janvier 2011. Nous vivons sur mes prêts et bourses seulement et ceux-ci ont été dernièrement coupé de presque la moitié...

Je cherche un emploi, mais on dirait que personne engage dans mon coin. Que ce soit pour passer le balais, sortir les poubelles, name it, je m'en fiche, je veux travailler, mais personne ne me veut Crying or Very sad .

Ici aussi, les dépenses sont plus élevés que le revenus et de BEAUCOUP!!!! Ma carte de crédits déborde, mais je fais le paiement minimum par mois et j'en remet aussi vite dessus... C'est ça être étudiante (200$ d'essence par mois juste pour aller à l'école)!

J'essaie de ne pas y penser et de me dire : Je fini mon cours en septembre, donc il ne me reste plus beaucoup de temps à "souffrir", MAIS vais-je trouver un emploi dans mon domaine en sortant de l'école Surprised .

Ya des jours ou j'ai le goût de tout lâcher et juste de brailler, mais je me dis que ce n'est qu'un mauvais moment et que j'ai choisie de faire ce sacrifice pour donner un meilleure avenir à mes enfants.

Donc en gros, j'essaie de ne pas y penser Wink  

revenir en haut

Bébiz

Inscrit le :
27 sept. 2008

Posté le: 22 mars 2012 20:54:20 EDT  
Ah et pour couronner le tout, j'ai pogné un ticket de stationnement aujourd'hui... Je me stationne devant la maison (que ma mère nous loue) pour vider la voiture (22Kg de litière, des TONNES de jus de tomate à 50¢, etc.) et PAF, un ticket, car je suis 10minutes trop tard (pas le droit de stationner entre 12h et 13h devant la maison)! Evil or Very Mad Crying or Very sad  

revenir en haut

tulipe29

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 22 mars 2012 21:29:30 EDT  
Ici ca fait un méchant bout qu'on vit sur un seul salaire. Je suis retournée aux études en 2007 et je suis tombée enceinte de ma 2e, j'ai terminé mon cours juste avant que mon congé de maternité se termine. Avec mon certificat en R-H j'ai fait de la suppléance dans les écoles (le téléphone ne sonnait pas pour autres choses), pas longtemps après je suis tombée enceinte de notre petite surprise, notre 3e bébé. J'avais l'intention de continuer de faire de la suppléance le plus longtemps possible, mais les prises de sang m'ont apprise que je n'étais pas immunisé contre la 5e maladie, heureusement j'ai pu avoir du retrait préventif. En juin je me suis fait coupé, j'ai alors pris mon RQAP, mais mon fils est né à la fin octobre, alors en avril qui a suivi, mon fils n'avait que 6 mois et je n'avais plus droit à rien (mon RQAP n'était pas très gros, mais c'était au moins ca...)Je ne voulais pas retourner travailler tout de suite car j'allaitais mon bébé et je n'était pas prête à le laisser partir, ca à été en novembre dernier, après une 2e formations ( un dep en secrétariat que j'ai fait par correspondance durant ma grossesse et mon congé de maternité) qu'une agence de placement m'appelle pour m'offrir un travail. J'ai travaillé 3 mois à un salaire de crève faim ( à 3 enfants ca prend un bon salaire en mausus pour que ca vale la peine d'aller travailler). Le 20 février fût ma dernière journée dans ce travail et c'est à ce moment que j'ai décidé de me lancer en affaire avec la compagnie Arbonne. J'en avait assez des vacances plate à la maison, de ne pas pouvoir voyager ect, d'être au crochet d'un employeur ect... Je voulais de la liberté et Arbonne me l'a offert. Pour moi ce fût ma solution et je ne regrette rien... Bonne chance les filles, j'espère que tout comme moi vous trouverez votre solution.    

revenir en haut

MissCoccinelle

Inscrit le :
23 sept. 2007

Posté le: 23 mars 2012 12:17:49 EDT  
Bébiz: Ça vaudrait la peine que tu conteste ton ticket. Il y a beaucoup de juges cléments, qui ont de la jugeotte (sans jeu de mot! Wink ).

Chez moi, on n'a pas le droit de stationner dans la rue le jour. Mon stationnement privé est 3 maisons plus loin (maisons en rangée). Je me suis stationnée en face de chez nous poru sortir mon épicerie quand j'étais enceinte de 8 mois. J'ai eu un ticket. J'ai contesté et le juge a annulé le ticket. Il n'était pas du tout obligé de le faire, mais vu pourquoi je m'était stationnée là et comme je n'en avais que pour 10 minutes et que j'avais mis les clignotants orange, il a décidé que le policier avait fait du zèle.

 

revenir en haut

titekary

Inscrit le :
21 mars 2011

Posté le: 26 mars 2012 05:57:11 EDT  
Ohhh merci les filles, vos expériences m'encouragent..! Je me doutais bien que je n'étais pas la seule à vivre ce stress (j'imagine que le 3/4 de la population le vit ahah).

Je sais, il faut prendre son mal en patience et faire les bons choix. C'est pas qu'on ne le fait pas, c'est juste qu'il y a des jours plus difficiles que d'autres. Je suis aussi consciente que nous ne faisons pas pitié (nous avons un bel appart, deux belles familles extras, des amis, etc.). Des gens, en plus de vivre cela, se retrouvent seuls.

En tout cas, ça doit être les hormones! Ahah!

Mais quelque chose m'intrigue.. comment on fait pour prendre la décision de rallonger son congé de maternité (sans salaire) alors qu'on sait qu'on n'arrivera pas? Je demande cela car je suis pas mal certaine que je voudrai rallonger le mien, mais cette décision doit être lourde de conséquences, non?! Chapeau les filles, vous êtes des superwoman.. vraiment! 

revenir en haut

tulipe29

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 26 mars 2012 13:09:01 EDT  
Salut titekary
moi je me suis lancée en affaires avec la compagnie Arbonne, ce qui me permet de rester à la maison. J'ai 3 enfants. Après mon congé de maternité j'ai travaillé 3 mois, de novembre à février 2012 et je n'en pouvais plus. J'avais du mal à travailler 1 semaine complète car j'avais toujours un enfant de malade. Je voyais mes enfants 2hrs par jours. C'est pas vrai que je vais vivre ma vie en étant autant malheureuse. Je veux gagner de l'argent, m'accomplir, mais pas de cette façon. Alors j'ai pris le taureau par le corne et voilà. Dans la vie, il nous est possible de faire tout ce que l'on veut, mais la plupart des gens ne sont pas prêt à mettre l'effort... Dans la vie, quand on veut on peux et pas d'excuse, pas de limite, ce sont mes 2 phrases clefs Very Happy
 

revenir en haut

marieeve1982

Inscrit le :
08 oct. 2008

Posté le: 29 mars 2012 21:15:30 EDT  
tulipe 29 , tu peux m'écrire sur mon courriel marieeve1080 arobas hotmail point com. J'aimerais te demander quelque chose en privé Smile

titekary : lâche pas! je crois que c'est le lot de beaucoup de jeunes familles de faire de la gymnastique avec le budget! Wink  

revenir en haut

*alexee*

Inscrit le :
23 mai 2010

Posté le: 30 mars 2012 22:11:31 EDT  
Je te comprends parfaitement.

Nous sommes les deux aux études par exemple seulement avec un bébé. Nous sommes serrer par bout mais on fait avec parce qu'on n'a décidé d'étudier.

Par contre, oufff que c'est roff mentalement! La pression entre le conjoint et nous est grosse.

Bref, je te comprends et oublie pas que votre situation est temporaire. C'est ce que je dis tout le temps et je me dit que quand on peut y arriver en travaillant à temps partiel avec un congé de maternité ... en travaillant à temps plein on va se débrouillé comme des pros lol Smile 

revenir en haut

titekary

Inscrit le :
21 mars 2011

Posté le: 10 mai 2012 13:18:25 EDT  
Ouais, vous avez bien raison les filles!

Ce qui me chicotte, toutefois, c'est que j'aimerais beaucoup (je crois?!) être maman à la maison. Du moins, j'aimerais l'essayer.. mais je me dis qu'avec le salaire unique de mon mari, je serai toujours au même point à courrir après les sous. Et, en plus, facteur on ne peut plus important, j'aime VRAIMENT beaucoup mon travail! J'ai peur, si je n'aime pas rester à la maison, de ne jamais trouver un travail aussi passionnant que celui que j'ai actuellement.

Mon fils est né le 5 avril dernier (déjà un mois c'est fou!!) et je stress déjà avec la décision que je devrai prendre très bientôt (le temps passe trop vite!). Normalement, je devrais retourner au travail au mois de mars 2013. Il me reste donc un peu moins d'un an pour me décider.

J'en ai discuté un peu avec ma mère l'autre jour et elle me disait que cela se ferait bien de rester à la maison, mais qu'il me faudrait un petit revenu d'appoint. Elle me parlait de faire des dîners scolaires, de la correction de travaux universitaires ou des petits trucs comme ça.. mais vous, maman à la maison (il doit bien y en avoir sur le forum!), êtes-vous vraiment ENTIÈREMENT à la maison ou vous faites une petite jobine pour arriver à la fin du mois?

J'ai déjà vendu du Avon, du Tupperware, name it! Je n'ai plus le goût de mettre de l'énergie dans la vente.. c'est pas trop mon truc! Bref, si quelqu'un a des idées ou un témoignage peut-être par rapport à ça je les prendrais volontiers!

Merci Smile  

revenir en haut

lola2

Inscrit le :
14 juin 2010

Posté le: 11 mai 2012 08:03:00 EDT  
Je suis une ancienne maman à la maison. J'ai décidé à la fin de mon congé de maternité de ne pas retourner au travail. Mon conjoint était dans le domaine de la santé et gagnait un salaire décent, mais pas énorme. Malgré tout, on vivait bien. On habitait dans un grand condo qu'on louait d'une connaissance, on pouvait se permettre de voyager (vive le retour d'impôt!) et de se payer des petits luxes de temps en temps. On a jamais manqué de rien et les fins de mois se passaient bien. Nous n'avons jamais manqué d'argent ou été très serrés. On se gardait toujours un petit fonds d'urgence.

Bien sur, nous étions économes, mais pas à l'extrême non plus... Nous avions une seule voiture qui n'était pas super récente, mais qui fonctionnait très bien. Le fait de rester à la maison me permettait d'économiser sur : les frais de resto (je faisais des lunchs à mon chum et beaucoup de bouffe maison), l'essence, les vêtements puisque je n'avais pas besoin de m'acheter des tailleurs pour aller au boulot, les frais de garde, etc.

Aujourd'hui, je suis séparée de mon ex-conjoint. Je suis aux études à temps plein (je termine mon baccalauréat en mai 2013!)et je m'occupe à temps plein de ma fille qui a 3 ans et demi. Je ne travaille pas (j'ai des prêts et bourse), mais on vit bien. Je ne manque de rien et je ne suis pas anxieuse quand la fin de mois approche. Je fais attention à mes dépenses.


J'espère que ça t'encourage un peu...
Je crois que quand on veut vraiment, on peut se permettre de rester à la maison! Ça vaut la peine pour voir ses enfants grandir et s'offrir une meilleure qualité de vie.  

revenir en haut

saralexis

Inscrit le :
26 mai 2009

Posté le: 13 mai 2012 08:42:50 EDT  
Mon fils est né le 5 avril dernier (déjà un mois c'est fou!!) et je stress déjà avec la décision que je devrai prendre très bientôt (le temps passe trop vite!). Normalement, je devrais retourner au travail au mois de mars 2013. Il me reste donc un peu moins d'un an pour me décider



Je comprends ton dilemme, je suis pas mal dans le meme. Ma 2eme fille est née le 11 avril et malgré que j'aime beaucoup ma job je ne sais pas si je veux retourner dans le go-go-go de semaine dans un an, et je me questionne la-dessus...
Mais pourquoi ne pas retourner et voir comment ca se passe? Une fois dans le bain tu vas le savoir bien assez vite si ca marche ou pas, et de là peut-être que ta decision de continuer ou de retourner a la maison sera plus facile à faire?  

revenir en haut

*alexee*

Inscrit le :
23 mai 2010

Posté le: 14 mai 2012 20:19:15 EDT  
Il y a plusieurs possibilité. Certaines entreprises comme Pizza hut exemple cherche des gens de la maison pour répondre et passé les commandes aux bonnes villes, prise de rendez vous pour certaines entreprises que tu dois trouver par toi-même cependant et traitement de texte anglais et français. Ces trois solutions là donne début dizaine de dollars de l'heure.

Sinon une halte garderie pourrait être bien et une belle solution. Tes enfants auront des amis. =)

Personnellement, après presque 1 an et demi à la maison j'ai eu besoin de temps "à moi" ... j'ai donc décidé d'être aide familiale (Faire du ménage, préparation des repas et jouer avec les enfants). Sa apporte un très bon revenue .. surtout quand on calcule que je travail 20 heures par semaines dans mes plus grosses semaines. Pour moi il me fallait un moment hors de chez moi.

Bonne chance! =)

 

revenir en haut

Yachelle

Inscrit le :
09 févr. 2010

Posté le: 21 juin 2012 12:51:01 EDT  
Je te comprends, c'est stressant, parfois, les finances!

J'ai laissé tomber un bon emploi pour rester à la maison avec mes enfants il y a 5 ans, et je ne regrette pas du tout. On n'a que le salaire de mon mari, mais vraiment, je ne me sens pas malheureuse ou comme s'il me manquait quelque chose! On vit avec peu d'argent, simplement.

 

revenir en haut

Se connecter pour répondre