Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Pu capable de l'entendre pleurnicher

Auteur Message

Anonyme

Inscrit le :
12 févr. 2011

Posté le: 12 février 2011 11:09:03 EST  
Salut! J'ai une fille de 3 ans qui s'est transformée récement en la reine des braillardes. TOUT est prétexte à pleurnicher. Elle pleurniche tout le temps. C'est vraiment gossant. Peu importe ce que je fais, elle pleurniche.

Ex:

Moi: veux-tu du jus?

Elle: Ouuuuuuuiiiiii.... je veux du juuuuuuuuuus. Je veuuuuuux du juuuuuuuuus. Snif snif.

Même une fois qu'elle l'a son maudit jus, elle continue de renifler et de nous faire ses petits yeux de chien battu.

Autre exemple:

Moi: veux-tu lire une histoire?

Elle: noooooooooonn.... noooooooon. Noooon je veuuuux pas!

Moi: ok. Pas besoin d'en faire un drame. Pas d'histoire, c'est tout.

Elle: ouuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiii! Snif snif. Je veeuuuuuuuuux une histoooooiiiiirre! Snif snif...

Aye. Me niaises-tu????

TOUT est une raison de chialer. Elle chiale un bon 80% de son temps éveillée. C'est vraiment très désagréable. Je n'ai plus de patience et je ne sais pas comment gérer ça.

So far on a essayé de 1. l'ignorer (résultat moyen: elle braille un temps, se tanne, fini par passer à autre chose... jusqu'à la prochine fois). 2. On a essayé de lui donner des conséquences: ex) fais-toi une humeur ou bien on n'y va pas, jouer dehors. Et on y va pas tant que la bonne humeur n'est pas revenue. Mais le problème, c'est que ça revient tout le temps quand même. Genre une fois dehors c'est le pleurnichage qui recommence parce que l'auto est sale... genre. Rolling Eyes

Pu capable. Ça me gruge tellement. Pis elle a tellement pas de raison de brailler tout le temps! On s'occupe d'elle, on joue avec elle, on a une belle routine qui jusqu'à tout récement ne posait aucun problème... Mais là on dirait qu'elle vient de se découvrir un super-pouvoir et qu'elle en abuse. Pis tout ce que ça donne c'est que ça nous empoisonne la vie et qu'on fini par être moins patients avec elle et qu'elle fini par avoir une vraie raison de me dire "t'es pas fiiiiiiiiiiiiine!..."

Je fais quoi avec ça? Il y a-tu une petite pillule anti-braillage-pour-rien? Vous avez des trucs pour moi avant que me fasse enlever les tympans chirurgiquement pour ne plus l'entendre? 

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 12 février 2011 13:10:47 EST  
Pour ajouter a Angelbear, c'est pas toujours facile car quand une attittude nous gruge on a juste envie d'exploser mais quand elle fait ce manege de chignage tu peux lui dire "desoler je ne comprend pas quand tu parles comme ca, quand tu me parlera calmement avec la bonne attitude je vais comprendre." et ignorer tant qu'elle n'a pas reformuler. Oui a 3 ans ils sont super bon pour ce genre d'attitude mais il faut aussi leurs faire comprendre ce qu'on attend d'eux. Et des qu'elle a une formulation et une attitude plaisante la felicité, lui donner ce qu'elle veux dans la limites du possible. Genre si elle demande super bien des biscuits avant le souper c'est de lui dire "j'aime beaucoup ta demande tu as bien fait ca mais des biscuit avant le souper c'est non et tu le sais mais apres souper ca me feras plaisir." Si elle se met a chigner parcequ'elle n'a pas ses biscuits c'est sure que le privilege du dessert peu sauté si elle ne change pas d'attitude, mais jamais le faire en ayant nous meme une attitude facher ou decourager, le faire pour lui montrer que c'est pas nous qui perd quelques choses en aillant ce comportement mais elle (une attitude un peu "just to bas" sans la petite pointe des fois qui peut-etre percue comme baveuse Laughing . A cette age ils cherchent a nous faire reagir, il faut choisir ses batailles et limiter nos humeur. Ah la vie de parents c'est pas toujours evident... Wink  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
12 févr. 2011

Posté le: 12 février 2011 20:25:25 EST  
Merci les filles.

J'avoue que j'ai tendence à lui laisser voir, à la longue, combien ça m'énerve. Au début, ça va, je réussi à rester zen, mais viens un temps que ma patience a des limites. Alors je continue d'ignorer ses pleurnichages, mais des fois je les ignore de façon un peu "à boutte". Je l'ai même déjà envoyé dans sa chambre parce que là, franchement, j'étais trop tannée de l'entendre brailler Embarassed

Quand elle braille parce que j'ai dit non, ou parce qu'elle a une raison de ne pas être contente, je trouve ça pas mal plus facile à endurer. Mais quand je dis oui pis qu'elle braille pareil, là, je capote. Pis le changeage d'idée aux deux secondes, avec le braillage, là je pense virer folle.

Je vais essayer de me concentrer la dessus, sur mon humeur à moi. "C'est juste une phase"... ça va devenir mon mantra. En espérant que ça lui passe vite vite vite.

En tout cas. Merci. 

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 12 février 2011 21:51:14 EST  
Mais tu sais, si jamais tu en a vraiment ras le bol et que tu n'en peu plus c'est correct de l'envoyer dans sa chambre quelques minutes. C'est mieux de l'envoyer dans sa chambre que de finir pas lui crier apres... Wink  

revenir en haut

manue85

Inscrit le :
25 juin 2007

Posté le: 14 février 2011 15:10:00 EST  
Ce sujet me touche particulièrement parce que ma première a commencer à chialée dès la naissance.... Laughing
Tout était un prétexte pour pleurnicher.
Bébé elle ne voulait que nos bras et rien d'autres, plus vieille disons que ses crises ont été d'une très grande intensité. Elle allait jusqu'à se frapper la tête et le corps entier tout partout et s'arracher des cheveux durant des mois. Tout ça pour un tout petit ''non'' la plupart du temps.
Elle a maintenant 4 ans 3/4 (déjà Confused ) et elle pleurniche toujours.... Laughing
Les gens autour de moi, mon docteur et l'infirmière du clsc me disaient de l'ignorer comme ça et que ça allait finir par passer....elle se cramponnait littérallement après moi dès qu'elle a pu se déplacer seule si je tentais de l'ignorer. Donc j'ai sorti mon armure blindée de maman et j'ai commencer à la mettre dans le coin (à partir de ses 14-15 mois) Des coins y'en a partout en passant, même dans les magasins.
Mon conjoint et moi on est supers constants, bon moi plus que lui je l'avoue. Elle a toujours eu un avertissement, puis le coin si ça ne suffisait pas. Ça nous a prit un gros 3-4 mois avant qu'elle arrête de se martiriser elle-même et je dirais jusqu'à ses 4 ans pour diminuer de pleurnicher pour des riens.
C'est son tempérament c'est tout. Ça prends énormément de patience et d'imagination. le terrible two n'a rien été comparé à ses 3 ans et maintenant sa crisette de pré-pré adolescence....
Ça fais longtemps qu'elle comprends nos limites, les siennes aussi. On se doit d'être constant pour leur bien-être et le nôtre.
bonne chance 

revenir en haut

Yachelle

Inscrit le :
09 févr. 2010

Posté le: 14 février 2011 15:33:02 EST  
Est-ce que c'est nouveau, pour ta fille, ou ça a toujours été comme ça? Est-ce qu'il y a eu un événement particulier qui est arrivé? Est-ce qu'elle manque de sommeil?

Je te comprends teeellllement moi aussi!
À la naissance de mon 3e bébé, mon plus vieux avait 2 ans 1/2. Quand le petit est né, il a commencé à pleurnicher TOUTE la journée (comme tu décris), sans arrêt, pendant environ 8 mois.
Maintenant, il a presque 4 ans, et il est toujours très chialeux, mais ça s'endure.

On a fait comme Angelbears et Hochi décrivent, en gros. C'est une technique qui marche pas toujours instantanément, mais à long terme, je pense que oui.

On faisait "répéter" à mon fils quand il demandait en chialant, jusqu'à ce qu'il demande sur un ton acceptable. S'il continuait de chialer, il fallait qu'il aille dans sa chambre jusqu'à ce qu'il soit de bonne humeur. Au moins, pendant que tu la mets dans sa chambre, tu l'as pas DANS TA FACE en train de chialer et ça empêche la tension de monter, vu que de toute façon, elle pleure qu'elle soit à côté de toi ou dans sa chambre. Non?

Une autre chose qu'on a commencé à faire, c'était le temps de "grand garçon". J'ai commencé à passer 15-20 minutes juste avec mon fils avant les dodos de l'après-midi et du soir, pour faire une activité qu'il aime, comme ça ça lui faisait une activité spéciale et ça lui donne l'attention positive dont il a besoin.
Je suis à la maison avec lui toute la journée, mais d'avoir un temps juste pour LUI c'est important quand même.

Aussi, si ta fille manque de sommeil, c'est quasiment normal qu'elle soit chialeuse comme ça. Le manque de sommeil rend les enfants irritables et c'est plus dur de se contrôler dans ce temps-là.

Courage!!! c'est vrai que c'est drainant, à la longue!! J'aime mieux les crises explosives qui durent 10 minutes que le chialage constant qui dure 10 heures!! 

revenir en haut

Elfie

Inscrit le :
28 déc. 2008

Posté le: 17 février 2011 09:54:40 EST  
Je voulais seulement te dire que je suis de tout coeur avec toi.. Mon fils de presque 3 ans est aussi dans une phase intense de chialage et de crises depuis des mois.. Je crois que c'est une question d'âge et de tempérament.
Constance, encadrement, patience et humour devraient un jour en venir à bout..
On lâche pas! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre