Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Préposés aux bénéficiaires

Auteur Message

Coccinelle06

Inscrit le :
21 janv. 2008

Localisation :
Rouyn-Noranda

Posté le: 17 mars 2011 20:48:42 EDT  
Bonjour,

C'est pas un métier qui me passionne tellement, mais il a une très grande demande la-dedans, et comme je projette un retour aux études en septembre, les mamans qui sont ici, j'aimerai bien avoir une idée de vos tâches, votre journée dans ce métier....

Noter que ici, la grosse demande est dans les hôpitaux et dans les centre d'hébergement.

Merci 

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 17 mars 2011 21:37:35 EDT  
Tout dépend de où tu travailles et avec quel type de clientèle mais en gros:

Préparer les déjeuners, installez les patients et leur servir leur repas.

Aidez ceux qui ne s'alimentent pas seuls à manger.

Ramassez les déjeuners.

Faire les lits.

Laver les patients non autonomes et installez aux salles de bains ceux qui sont semi-autonomes, complètez leur toilettes à eux aussi.

En centre d'hébergement, les habillez et les lever, en milieu hospitalier les installer dans leur fauteuils( milieu hospitalier les patients restent bien souvent en jaquette ).

Remplir les chariots de literie et le matériel nécessaires aux emplacements.

Une tournée de comissions ( en milieu hospitalier ).

Préparation des dîners.

Installations des patients pour le repas.

Passer les dîners, aidez ceux ayant besoin d'aide à s'alimenter, ramasser les repas.

Aidez ceux qui ont besoin à marcher un peu dans les corridors.

Il y a des tournées de changements de culottes ( couches mais on n'utilise jamais ce terme, trop dégradant pour les aînés.. )

En gros c'est ca, pour le chiffre de jour ;)

C'est sur que c'est un métier pas toujours évident mais j'aime mon travaille et il est très valorisant.  

revenir en haut

*alexee*

Inscrit le :
23 mai 2010

Posté le: 17 mars 2011 21:47:17 EDT  
Ma tante fait ça et je le suivant quelques fois et
misslady a très bien résumer. Même que dans une hôpital tu peux changer beaucoup de poste. Elle a été buandière, cuisinière, etc. Souvent des postes a l'interne ce libérait. Elle adorait sa puisqu'elle restait a la maison le jour a la maison ... elle avait trouver un poste deux soirs semaine une semaine l'autre semaines trois jours. Donc, c'est sa. Tu peux avoir d'autre poste aussi. Donc,c'est le fun. 

revenir en haut

Whatshername

Inscrit le :
04 juin 2010

Posté le: 18 mars 2011 21:27:37 EDT  
J'ai malheureusement envie de te dire que si ce n'est pas un métier qui te passionne ou qui t'intéresses particulièrement, tu devrais penser à faire autre chose.

Je suis infirmière et j'ai travaillé comme préposée aux bénéficiaires pendant mes études. C'est certain qu'il y a une grande demande, que ça procure une sécurité d'emploi, un salaire raisonnable, de bons avantages sociaux et tout. Mais faut pas oublier que les conditions de tarvail dans notre système de santé sont loin d'être faciles et idéales. À mon avis, c'est justement le genre de travail que tu dois faire avec passion et intérêt. J'ai travaillé avec des gens qui faisaient ce métier la juste comme ça, parce qu'il y avait une grande demande et un bon salaire et ça paraissait dans leur attitude, dans la qualité de leur soins. Je pense que si ça ne te passionnes pas réellement, tu tu risques d'être très malheureuse dans ce milieu.  

revenir en haut

Hika

Inscrit le :
18 avr. 2008

Posté le: 19 mars 2011 09:32:48 EDT  
Je suis pab, et je suis un peu d'accord avec Whatshername. Si tu crois que sa ne te passionnes pas, penses p-e a faire autre chose, mais moi je suis rentrer dans se domaine un peu par hasard et sa fait maintenant 7 ans que j'y suis. Mais je crois que sa faut la peine d'essayer. C'est pas tout les jours faciles, mais quand meme, ilo y a des bons moments !!!

Journées type :

7.30 : rapport avec l'autre quart de travaille
7.40 : on commences les toilettes, souvent avec les plus autonomes , on les laves, les habilles, les lèvents
8.20 : On passes les déjeuner, et ont fait manger ceux qui ont besoin d'aide.
8.50 : On continue les toilettes, ceux semi-autonome ou non0autonome. et ont appportent les gens aux toilettes lorsqu'ils le demandent.
9.30 : Pause
9.50 : On continue les toilettes et les lever pour le diner.
11.45 : Prépare et sert le diner, et fesons manger ceux qui ont besoin d'aide ( ici sa vari d'un département a l'autre. Parfois c'est 2-3 , mais parfois sa peut être 15-20 )
En pm : On recouches des gens, apporte ceux aux toilettes, préparer pour les activités , passe la collation et relève les gens de leur sieste.

Je te dirais que parfois nous n'arretons pas , seulement a nos pauses et au diner.
mais c'est certain que c'est bien rémunerer , mais je crois qu'il faut aimer ça...

p-e commencer par aller passer une journée en bénévolat, pour te donner un idée. Tu verras par la suite si tu es prete a cotoyer des personnes agés.

Il faut t'armer de patience et de grand sourire.

**je travailles dans un CHSLD 

revenir en haut

t_tournesol

Inscrit le :
02 août 2008

Posté le: 20 mars 2011 12:27:43 EDT  
Salut!

Je suis aussi pab depuis 5 ans en chsld.

Tout a pas mal été dit. Tu sais, être préposé c'est une vocation. Faut vraiment aimer ça. Ça prend énormément de patience, de l'endurance car on en marche une shot et c'est aussi dur physiquement.

Il faut être capable aussi de ne pas tout prendre personnel. Ce ne sont pas toutes les personnes agées qui sont gentilles...

Bref, moi j'adore mon travail!!!  

revenir en haut

Ann

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 20 mars 2011 19:14:12 EDT  


Whatshername, Hika et t_tournesol ont telllllllement raison ! OUF ! La mère de mon chum fait ça depuis 30 ans ! Et la blonde de mon père l'a fait aussi très longtemps. C'est carrément une VOCATION. Rien de moins !!

D'ailleurs, j'admire tout ceux qui font ce métier. j'ai toujours trouvée ma belle mère très courageuse. Ça demande énormément et il faut une patience d'ange. Ils faut vraiment aimer ça.


Ann  

revenir en haut

jo2201

Inscrit le :
14 déc. 2014

Posté le: 14 décembre 2014 15:20:30 EST  
Un beau métier mais...
J'ajouterais qu'il faut aussi vouloir travailler. Au début, c'est beaucoup plus difficile d'avoir un horaire stable. J'étais disponible jour, soir et nuit et il n'y avait pas une journée de semblable. Je devais aussi être disponible à plusieurs endroits. C'était très difficile et j'étais exténué. Après trois ans, c'est un peu mieux mais il y a des semaines où je ne fais pas toutes mes entrées.  

revenir en haut

Se connecter pour répondre