Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Petite information

Auteur Message

mjoetlau

Inscrit le :
21 juil. 2010

Posté le: 21 juillet 2010 06:33:37 EDT  
Bonjour,

Je suis enceinte de 22 semaines et j'aurais une petite question. J'aimerais être en arrêt de travail par mon médecin. Mon travail est un travail de bureau, mais je trouve les journées très très longues. De plus, je dois me lever à 5h20 à chaque matin et me rendre au travail à pied (environ 10 minutes). Je suis très très fatiguée et j'aimerais savoir comment je peux procéder pour que mon médecin veuille m'arrêter. Elle est très "pro" santé et je sens que ça va être difficile. Est-ce compliqué d'être en arrêt de travail?

Un gros merci de votre aide et conseils! 

revenir en haut

Pantoufflette

Inscrit le :
27 déc. 2009

Posté le: 22 juillet 2010 00:23:25 EDT  
Salut!

Moi j'étais en retrait préventif (CSST) pendant ma grossesse à cause de la grippe H1N1. À ma connaissance, pour être en retrait préventif, ton milieu de travail doit représenter un danger réel et important pour ta santé et celle de ton bébé. Si c'est le cas, tu dois remplir un formulaire « Pour une maternité sans danger » (ton médecin a une partie à remplir aussi). Ce formulaire est ensuite envoyé à la CSST qui analyse la demande et t'envoie une réponse écrite.

Malheureusement, à part un problème de santé majeur, je ne crois pas que la fatigue soit suffisant pour que tu sois en arrêt de travail, mais je me trompe peut-être. En tout cas, tu ne perds rien à poser la question à ton médecin. Au pire elle te dira non.

Bonne chance.  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 mai 2010

Posté le: 22 juillet 2010 08:40:33 EDT  
Effectivement; la première chose à faire est de demandé le formulaire de la CSST au bureau de ton médecin et de remplir les parties qui te concernes. Tu dois être très précise quant au risques reliés à ton travail (station assise prolongée, stress, des trucs du genre) Ensuite, ce formulaire est envoyer à un médecin (autre que le tien) au CSSS de ta région et celui-ci procède à un évaluation de ton travail et des risques qu'il comporte.

Ensuite, le CSSS te retourne une bonne dizaine de pages d'évaluation que tu dois présenter à ton employeur et/ou le bureau de santé de ton milieu de travail. Dans ce document, le médecin énonce clairement les limites que ton employeur doit respecter. Il arrive fréquemment que les gens qui ont un travail assis voit leur journée diminué en heure (ex. des journées de 4 heures au lieu de 8 car la CSST peut recommander pas plus de X heures debout ou assis, etc.) mais j'ai rarement entendu parler d'un membre du personnel clérical qui a été retourner chez eux à temps plein...

Ton autre option est évidemment de tenter de convaincre ton médecin de te mettre en congé maladie mais tu dois pouvoir vivre avec la diminution de salaire qui va avec... et cela peut même jouer sur les prestations que tu recevras du RQAP.

Bonne chance à toi dans tes démarches 

revenir en haut

Se connecter pour répondre