Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Partir ou rester?

Auteur Message

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 25 septembre 2008 14:13:13 EDT  
Mon chum et moi avons dans l'idée de déménager. On s'était dit qu'on le ferait quand notre aîné commencera la maternelle, et ça se trouve à être l'an prochain...Mais là, on n'est plus certains du tout, il y a autant d'avantage à partir qu'à rester...Présentement, nous habitons dans un quartier de Montréal, mais nous voudrions aller un peu plus vers la banlieue (mais sans quitter l'île de Montréal). On partirait d'un logement pour aller vers un autre logement (idéalement un bas) parce que financièrement, nous ne sommes pas prêts pour la maison.

Pourquoi déménager?
-Parce que je suis tannée d'être au 2e étage, pas évident pour monter et descendre les enfants, les sacs, les poussettes, de dire aux enfants de faire attention de ne pas marcher trop fort, courir ou sauter...
-Parce que mes parents, mes soeurs, mon frère, ma belle-mère, mon dentiste, mon optométriste, les filles de mon chum, mon médecin de famille, ma gynécologue sont tous à proximité de là où on veut aller (quoiqu'on n'est pas très loin en ce moment non plus...)
-Parce que, disons-le franchement, mon appartement fait dur et le proprio n'a ni les moyens, ni le temps de le rénover
-Parce que je vis dans un quartier défavorisé assez "rough" et ça m'inquiète un peu pour mes enfants...
-Parce que mon chum a eu une altercation avec un ami des voisins qui a un peu mal tournée...Le gars a fait des menaces à mon chum, lui a balancé à la figure une chaise de patio (mais mon chum l'a heureusement évitée juste à temps) et la police s'en est finalement mêlée. Comme le gars demeure dans le quartier et qu'il fréquente encore mes voisins, ce n'est rien pour me rassurer...
-Parce que les rues sont très passantes

Pourquoi rester?
-Avec le temps, on s'est attachés à la place, aux voisins (mais pas leur ami!), on connaît les gens et les gens nous connaissent...
-Il y a un très beau parc juste en face, une piscine, plusieurs terrains de jeu à proximité, la garderie à deux pas, le dépanneur aussi, on est perpendiculaire à une rue commerciale (donc épicerie, pharmacie, friperie, CLSC, bibliothèque, quelques restos et j'en passe, tout ça se fait à pied), une station de métro à 5 min de marche, une école primaire tout près, le centre-ville pas trop loin...bref proximité de tout!
-On a une place en garderie pour mon plus vieux (donc liste prioritaire pour les 2 autres), ce qui ne sera pas le cas dans l'autre ville
-Loyer très très abordable pour la grandeur de l'appartement (normalement on paierait plus cher, mais on a une entente avec le proprio que mon chum connaît bien)
-Ma voisine d'en bas à une fille de l'âge de mon plus vieux, et la voisine d'en haut à un fils de l'âge de ma plus jeune, ça fait des amis pour jouer
-J'éviterais les tracas du déménagement

Sans nécessairement me dire ce que vous feriez à ma place, auriez-vous d'autres pistes de réflexion à me proposer? Je veux être certaine de prendre la bonne décision.

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 25 septembre 2008 15:15:32 EDT  
Aussi, savez vous exactement ou (sans nécessairement avoir trouvé le logement) vous voudriez déménager? Peut-être, à titre indicatif, serait-il bien de faire des recherches approfondies pour voir si il ne serait pas possible de trouver un logement qui aurait les mêmes (sensiblement) avantages que vous avez maintenant, mais sans les désavantages du présent logement.


On sait à peu près dans quel secteur. Peut-être qu'on pourrait retrouver un peu les avantages de proximité...Pour le prix du loyer, je doute fortement qu'on retrouve quelque chose d'aussi abordable pour aussi grand, mais on s'y attend!

Ensuite, serait-il réellement nécessaire de changer de garderie?

Oui. On n'a qu'une seule voiture que mon chum utilise pour aller travailler, et comme il part tôt et revient tard, il faut que la garderie soit accessible à pied, ce qui n'est pas le cas en partant de où on veut aller...

J'ai l'air de te répondre Madi-Emma, mais en fait, je réfléchis à voix haute (ou à clavier haut?).

Merci pour les pistes! Si tu as d'autres idées, ne te gênes pas (ni les autres d'ailleurs!) Wink

revenir en haut

Kassiope

Inscrit le :
30 sept. 2008

Posté le: 25 septembre 2008 20:56:18 EDT  
Ben moi j'ajouterais que c'est plus facile de déménager avant que ton enfant aille à l'école qu'après. Si tu crois que le quartier ira en empirant et qu'au fond de toi tu sens que tu vas déménager dans le moyen terme, autant le faire tout de suite pour éviter que ton enfant change d'école. Very Happy

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 25 septembre 2008 22:26:16 EDT  
Kassiope, c'est ce que je me dis aussi...En même temps, je remarque que le quartier a changé depuis le moment où on s'est installés, ça n'a plus l'air aussi "rough" qu'avant, mais c'est peut-être aussi seulement une impression...Je dois dire par contre que je suis allée visiter l'école primaire déjà (car on pensait envoyer fiston à la prématernelle avant d'opter pour la garderie) et j'ai eu un bon feeling. Et la directrice est une perle! Ça a tout de suite cliqué avec elle. Par contre, pour l'école secondaire, j'ai entendu quelques histoires d'horreur...

Merci à toi, c'est sûr que c'est un facteur dont je vais tenir compte. Very Happy

revenir en haut

MissCoccinelle

Inscrit le :
23 sept. 2007

Posté le: 26 septembre 2008 10:47:50 EDT  
Marie-Lili a écrit
-Parce que je vis dans un quartier défavorisé assez "rough" et ça m'inquiète un peu pour mes enfants...


Pour moi, juste cette raison-là justifierais le déménagement. Un collègue de mon chum lui a dit : Tu ne peux pas "contrôler" complètement tes enfants, mas si tu peux "contrôler" qui sont ces amis, la majeure partie de la job est faite. Autrement dit, tu ne peux pas empêcher tes enfants de faire des niaiseries, mais si les amis qu'ils ont font moins de niaiseries, tu as des bonnes chances que tes enfants n'en fassent pas trop.

J'ai grandi dans un quartier mois favorisé qui allait en empirant. Mon frère avait des amis peu recommandables et a fait beaucoup de niaiseries : drogues (prise et vente avec de ses amis Embarassed ); il s'est fait battre par un groupe à l'école parce qu'ils trouvaient ça drôle, juste pour le fun Evil or Very Mad , ils appelaient ça un PR; un de ses amis s'amusait à se mettre au milieu d'une rue passante quand les autos arrivaient à toute allure pour les faire arrêter, pour voir s'il se ferait frapper ou pas, jusqu'à ce que les flics débarquent chez nous pour en avertir mon père que mon frère participait au jeu (je ne vous dit pas l'engueulade qui s'en est suivie); l'ami en question faisait de la collection pour un dealer de drogue auprès des clients qui lui devaient de l'argent et mon frère est allé avec lui quelques fois, etc.

C'est sûr que ça ne veut pas dire que ça va se passer comme ça si tu reste dans un quartier défavorisé, mais disons que les chances sont plus grandes.

Ça vaut aussi pour la stimulation intellectuelle. C'est certain qu'une bonne partie de l'influence vient de la famille, mais on ne peut pas négliger l'influence des amis et du quartier. Des études ont démontré que les jeunes venant de quartiers défavorisés sont moins scolarisés, ont des emplois moins avantageux que les jeunes des quartiers plus favorisés (sans être Westmount non plus). C'est dû à ce que les enfants voient comme modèles (BS, drogue, niveau d'éducation pas très élevé OU études supérieures, ambition, respect de la loi).

Ce que j'écris a peut-être l'air épouvantable, je n'ai peut-être pas les bons mots, mais ça traduit la tendance des choses, ce n'est pas une vérité absolue.

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 26 septembre 2008 13:44:36 EDT  
C'est un bon point Missladybug...En fait, c'est un drôle de quartier dans lequel je vis. Au départ, c'est un quartier ouvrier et il y a beaucoup de familles défavorisées, mais de plus en plus de familles aisées s'y installent, et ça fait un curieux mélange. Les casse-croûte et les bars de danseuses nues côtoient des restos plus raffinés et des boutiques écologiques. Alors, c'est un peu difficile de dire quelle sera la tendance...Pour l'école, il y a toujours possibilité d'envoyer mes enfants à l'école privée (comme certains de mes voisins plus aisés font), mais il faut voir si on peut se le permettre.

L'école publique de l'autre endroit où on déménagerait, c'est celle où j'ai fait mon primaire et elle a encore très bonne réputation, alors c'est sûr que ça fait pencher la balance en faveur du déménagement...

Encore une fois, je réfléchis à clavier haut... Wink

revenir en haut

Se connecter pour répondre