Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

On est enceinte dans son ventre...mais dans la tête alors?

Auteur Message

La Mona

Inscrit le :
16 janv. 2008

Posté le: 17 janvier 2008 13:58:23 EST  
Bonjour!

Je ne sais pas comment débuter ce message, car je me sens un peu étrange de parler de moi-même et d'un sujet que je considère très personnel et délicat. Bien que la grossesse soit quelque chose d'universel, je ne sens pas nécessairement au diapason avec les histoires que peuvent vivre les autres...Tout le monde vit cela à sa manière! Et voilà pourquoi il est difficile ensuite de tracer un profil de "normalité".

Suis-je normale? J'imagine que je suis la 3 445 887 femmes à ce poser cette question sur ce forum? Et je ne suis sans doute pas la dernière. Les préoccupations arrivent à grands coups de questionnements et de remises en question. Celle qui me dérange le plus, c'est celle que je vis dans le moment...

Je suis enceinte de 15 semaines. Ma grossesse a débuté dans une certaine tourmente, car bébé n'était pas du tout prévu! J'ai 26 ans et j'ai toujours voulu des enfants, mais je partage ma vie avec le futur papa depuis à peine un an. Nous n'habitons pas ensemble encore. Pour lui, l'avortement était une évidence, mais pour moi, c'était me demander l'impossible. J'ai donc vécu mon deuxième mois dans les larmes et les sanglots, ne sachant trop quoi faire. J'ai pris ma décision de le garder, et cela a laissé mon conjoint (un peu!!!) au pied du mur.
J'ai vécu ses hauts et ses bas, ses reproches et son désespoir. Non, ce n'est pas facile d'apprendre qu'on sera liés toute notre vie à une personne et à un petit être qui changera notre existence pour le reste de nos jours! Mais, moi et mon conjoint, nous nous aimons beaucoup, et après la première échographie, il a pris la chose de façon beaucoup plus positive.

Mais voilà, de mon côté, voir le bébé à l'écho a été une des plus belles expériences de mon existence. Je meurs d'envie de revoir la petite créature...Mais entre temps, parfois j'ai l'impression que je ne me sens pas assez "dedans", si vous me permettez l'expression. J'ai l'impression que je ne caresse pas assez mon ventre, que je ne parle pas assez au bébé. J'ai peur qu'il ne se sente pas aimé ou accueilli. J'ai l'impression que je vis cette expérience de l'extérieur, comme si c'était quelqu'un d'autre qui était enceinte. Ça me fait sentir très coupable.

Je me dis que peut-être que la situation va changer lorsque je sentirai le bébé bouger? J'ai l'impression de ne pas vivre grand chose de concret. Y-a-t'il des cours pour apprendre à accueillir bébé? À communiquer avec lui? À le sentir plus présent? Je vois toutes ces femmes qui,à 2-3 mois de grossesse, se caresse constamment le ventre et ne font que parler de ça. Et ce n'est pas mon cas...J'ai peur de ne pas être prête, de ne pas vivre ça avec plénitude...

Voilà.

Dites-moi comment vous avez vécu ça et si vous aussi, vous aviez parfois l'impression de vivre cela froidement...Pourtant, je ne suis pas une personne froide!!!!Très étrange!

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
17 mars 2006

Posté le: 17 janvier 2008 14:20:53 EST  
Bonjour ma chère La Mona, je ne suis pas du genre non plus à flatter ma bedaine ou à parler au bébé! Du moins je le fais plus maintenant à ma deuxième, mais pour la simple et bonne raison que j'ai aussi ma fille et là je lui montre ma bedaine, et je lui fais faire des doux doux, des bisous, on lui parler, je lui explique qu'elle vas avoir une soeur.

Enceinte de ma fille, nous avons tout comme toi été premièrement très abasourdis par la nouvelle. Pour mon conjoint il lui aurais semblé lui aussi que la solution était bien simple. Que ce n'était pas le moment pour nous encore et tout le tralala, mais je ne pouvais me résoudre à faire ca! Alors je lui ai fais part de ma décision et il m'a épaulé, et à partir du moment ou il s'est impliqué tout as bien été. Et je te dirais que maintenant si on lui demandais comment il verrais sa vie sans sa fille... il dit qu'il ne voit pas sa vie sans sa fille!.... Wink

J'avais la même impression que toi enceinte que je n'étais pas assez ''connecté'' avec ma bedaine, mais dans le fond, moi je lui parlais dans ma tête un peu sans m'en rendre compte, et je peut te dire que ca ne joue en rien sur le fait d'être une bonne mère ou pas!

Blandinette

revenir en haut

Takhisis

Inscrit le :
02 mai 2006

Posté le: 17 janvier 2008 14:40:09 EST  
La Mona, je vais etre honnete au risque de choquer certaine sur ce forum mais...

Je DETESTE etre enceinte. Je ne peux pas dire exactement pourquoi mais de sentir le bebe bouger me tombais sur les nerfs, d'etre fatiguer tout le temp ca m'enervais, d'avoir envie de pipi la nuit ca me frustrait, etc...

Je me sentais hyper anormale et en plus des que j'osais en parler dans mon entourage je me fesait traiter de facon limite degradante donc je gardais ca pour moi.

Un jour je parlais avec mon medecin et c'est venue sur le sujet. Elle m'a repondue: "Tu sais Sophie, la majorite des femmes sont loin d'avoir des grossesse comme decrite dans les livres. Plusieurs vont meme a la limite mentir pour entrer dans le moule. Toi au moin tu es honnete avec toi meme. Et fais toi en pas, ton bebe tu vas l'aimer quand meme, meme si tu trouve ces moments penible."

Nos sentiments et nos vecues sur nos grossesse sont bien different mais dit toi que ma medecin avait raison au final. J'ai maintenant 2 enfants. 2 grossesse completement differente et pourtant je ne peux pas dire que j'ai aimer ma 2ieme grossesse plus que ma premiere meme si elle a ete beaucoup plus facile mais au final, meme si j'ai detester etre enceinte, j'aime mes enfants plus que tout au monde...

Et d'ici quelques mois je vais m'y remetre Smile

Fais toi confiance, on devient mere, au fil de nos apprentissage... on ne nait pas maman. Meme apres plus d'un enfant, on apprend encore comment les aimer!

revenir en haut

isalala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 17 janvier 2008 15:03:22 EST  
Je te comprends tellement! J'ai deux enfants et je n'ai jamais eu le "trip bédaine". C'est sûr que j'étais contente de les sentir bouger et de les voir à l'échographie, ça rendait leur présence plus concrète, mais je ne suis pas de celles qui ont parlé à leur ventre. Mon entourage trippait à me toucher le ventre et à lui parler et moi, j'étais plantée là à attendre qu'ils finissent... Pour moi, la "connexion" s'est vraiment faite à la naissance. Ça m'a inquiété au premier, je me demandais quelle genre de mère indigne de serais, mais finalement, je me suis bien rattrapée à leur arrivée. Tu n'es pas toute seule à vivre cela comme ça, à chacune sa manière. C'est fou ce qu'on se remet en question lorsqu'on devient maman... Dans quelques mois, tu vas regarder les annonces de Pampers et te demander si tu es anormale de ne pas te lever au beau milieu de la nuit avec un grand sourire pour changer bébé de couche...
Wink

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 17 janvier 2008 15:50:20 EST  
Honnetement, je pense que tu es encore un peu sous le choc..Pas tout à fait remise de l'annonce de ta grossesse et bébé est encore abstrait dans ta tête..

Donne toi du temp..Aimer être enceinte ne veut pas nécéssairement dire qu'il faut se flatter le bédaine et parler au bébé tu sais..Çela peut se vivre d'une façon beaucoup plus intime..Moi je lui parlais de l'intérieur à ma fille...Et quand tu auras un gros ventre et que tu sentiras les mouvements, ton lien deviendra beaucoup plus étroit..

Bonne grossesse !xx Wink

revenir en haut

Aristiana

Inscrit le :
21 juil. 2006

Posté le: 17 janvier 2008 15:55:45 EST  
J'ai lu plusieurs témoignage de femmes qui sont en parfaite communion avec le futur bébé, et trip à fond, blah blah...

Pour moi, bah... Assez ordinaire. Souvent, j'oubliais. Bon, à 35 semaines de grossesse c'est difficile d'oublier, mais au début, souvent. Ça m'arrivais d'avoir un moment intense, mais le reste du temps...

Et vers la fin, ouf! C'était rendu une plaie! J'avais tellement mal au bassin, marcher était douloureux, j'en avais assez.

Donc je ne pense pas que tu es la seule!

revenir en haut

Bergère

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 17 janvier 2008 16:18:01 EST  
C'est pourquoi c'est tant mieux qu'une grossesse dure 9 mois! Tu as encore bien le temps de te mettre dedans, de trouver ta place avec bb!
Et puis, au pire tu vas plonger au moment de la naissance!
Tu n'es pas anormale du tout!
Bonne grossesse!

Bergère

revenir en haut

Susie

Inscrit le :
16 sept. 2007

Posté le: 17 janvier 2008 19:59:51 EST  
grr! j'avais écris un long message pis je l'ai perdu!
Alors je recommence:

je trouve ce sujet très intéressant!
Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à en pas virer crack pot dingue sur la grossesse. Je vis une belle grossesse, sans problèmes, autant physique que psychologique. Je commence à aimer ce qui se passe, mais comme plusieurs que j'ai lu sur ce post, ça a été long. Même quand j'ai eu ma 1ere échographie, pour la clarté nucale, ça n'a pas été le déclic tant que ça... oui, j'ai vu qu'il y avait de quelqu'un dans mon ventre, ça m'a émue, sauf que comme je ne sentais rien, j'avais l'impression que ce n'étais pas moi quon voyait à l'écran! héhé...

C'est quand j'ai commencé à ressentir des coups que j'ai plus pris conscience de ce qui se passait. J'ai commencé à sentir des boules d'émotions qui me prenait au coeur quand je sentais un mouvement.

Par contre, je vis tout très personnellement,intérieurement. J'en parle ici, mais c'est très rare que vais exprimer ce que je ressens par rapport à ma grossesse. C'est pour moi un évènement intime, qui se passe entre moi, mon chum et notre bébé. Je déteste de voir que mon ventre devient un bien public parce que je suis enceinte. En temps normal, je ne montre ni ne fait toucher cette partie de mon corps. Ca ne change pas parce qu'il y a un bébé là dedans! quelque rares personnes ont le droits de venir toucher. Et si on prends des photos, c'est pour notre souvenirs à nous, pas pour exposer partout. Si j'aime parler de la grossesse, je ne veux pas que ça soit le seul sujet de conversation non plus. Bref, je ne vire pas folle gaga avec ça.

Et puis, je trouve que c'est parfait 9 mois, pour une grossesse. Parce qu'en ayant jamais été complêtement certaine de vouloir des enfants, et en n'étant pas hyper maternelle, ça me donne tout le temps d'apprivoiser le concept. Chacune des petites étapes qui arrivent dans la grossesse m'amène à un autre point, un autre niveau. Chacune de ces étapes éveille une émotion, apporte un état de bien être, une paix intérieur ou bien une acceptation qui n'était pas là la fois d'avant. Je trippe à sentir ma fille bouger, j'ai hâte de lui voir la face, mais je ne passerais pas par dessus les 3 mois qui restent à la grossesse. Je ne suis pas encore rendu là dans mon processus. Je ne me sens pas encore prête à la prendre dans mes bras.

Je lui parle, mais plus souvent dans ma tête. D'ailleurs, je me demande toujours si elle peut "connecter" avec moi de cette façon là. Mais bon, je ne suis pas à l'aise de lui faire la conversation à haute voix. Des petits commentaires ici et là, mais sans plus...

Alors Lamona; je ne crois pas qu'on sera de mauvaise mère parce qu'on ne fait pas comme beaucoup de fille et qu'on ne s'extasie pas à haute voix et en tout temps sur le fait qu'on soit enceinte et que c'est donc beau et que c,est donc la seule chose au monde qui soit si merveilleux! héhé!! on le vit chacune à notre façon, et à notre rythme!

ouf! scuser pour mon roman!! hihi!! C'est rare que je me laisse aller à parler de ça comme ça!
Bon restant de grossesse et d'apprentissage à toutes!
Susie

revenir en haut

Inscrit le :
14 juin 2021

Posté le: 17 janvier 2008 20:45:56 EST  
Scandale!Wink Non sérieusement Laughing
Je suis aussi une maman qui n'a pas aimé sa grossesse enfin jusqu'à la fin. rendez-vous très long, pas confortable, pas de grosse caresse, même pas savoir le sexe et pourtant ce n'était pas une surprise. A part le fait de le sentir bouger et de me sentir entourer y'a pas grand chose qui m'a fait tripper. J'avais aussi plusieurs période de (a non ça me tente pu! [-X Shame on you d'avoir un bébé quel gaffe que j'ai fait) ça durais en moyenne 2 a 10 seconde et ça partait mais plus la grossesse avancait plus j'en avait de ces périodes. Ce n'est pas que je doutais vraiment de mes capacités mais je voyais déjà défilé ma vie qui se transformais en enfer:lol: . Mais ce ne fu pas le cas et je suis prête a recommencer n'importe quand. Donc je crois que tu est tout a fait normal

revenir en haut

La Mona

Inscrit le :
16 janv. 2008

Posté le: 17 janvier 2008 22:38:35 EST  
Merci beaucoup pour les réponses! Je reviens tout juste à la maison et je suis vraiment étonnée de voir que j'avais une notification de réponse sur le forum...Je croyais qu'il y en avait une...Non! Plusieurs! WOW! Merci!

ça me rassure beaucoup vos messages! Je vais dormir tranquille ce soir.

La Monita

revenir en haut

Skye

Inscrit le :
13 sept. 2007

Posté le: 18 janvier 2008 09:30:13 EST  
Salut,

Tu sais, ca peut aussi etre different d'une grossesse a l'autre. A ma fille, j'etais "by the book", je faisias attention a moi, je me cremais, je lui faisais ecouter de la musique etc.

Mais a cette grossesse, j'ai vecue de dures epreuves et je n'y ai pas crue pendant longtemps. Meme encore, j'ai beaucoup de difficultes.

Je me suis un peu "rebellee", je ne mangeais pas bien, je faisais pas attention a moi bref, je me suis vraiment laissee aller. C'etait ma maniere a moi de vivre mon deuil de l'insouciance et de la paix d'esprit.

Certaine personne me disait que le stress etait pas bon pour bb. Ben oui!!! Comment ne veux-tu pas stresser quand tu es en hemorragie aux semaines et que on te dit jusqu'a 20-24 semaines que tu pourrais perdre ton bb.

Mais, dans le fond de mon coeur, je sais que mon petit garcon sait que je l'aime plus que tout au monde, que mon coeur deborde d'amour pour lui. Que mon plus cher desir est de le voir naitre en sante.

ALors voila, ne t'en fait pas. Meme si tu n'es pas parfaite, je suis certaine que ton petit coco ressent tout l'amour que tu as pour lui et combien tu as hate de le rencontrer.

Bonne grossesse,

Julie et bb Xavier espoir 29.5sa!

revenir en haut

Pitui

Inscrit le :
12 nov. 2007

Posté le: 18 janvier 2008 11:04:26 EST  
Bonjour La Mona,
Je t'avoue que je ne suis pas non plus un modèle de femme enceinte connectée avec son bébé. A mon premier, je n'ai pas eu de problèmes physiques (à part prééclampsie à la toute fin). C'était spécial, mais j'avais hâte que le bébé sorte de là. Mais même une fois le bébé sorti, ça m'a pris du temps avant de trouver mon instinct maternel. Je n'ai jamais trippé sur les bébés. Alors même si c'était le mien, ça a pris du temps avant qu'on s'apprivoise.

J'ai allaité longtemps et je n'ai pas aimé ça (mais je suis très fière de l'avoir fait!). Quand j'entendais des femmes dire que c'était un moment privilégié avec l'enfant, moi je ne me reconnaissais pas du tout là-dedans. Mais aujourd'hui, j'adore mon fils de deux ans et demi et je suis très fière de lui.

Ce qui est drôle, c'est qu'après-coup, je suis devenue nostalgique de ma grossesse. Maintenant, je suis enceinte du 2e. Je ne me flatte pas plus la bédaine, j'ai plus de problèmes qu'au premier (nausées et fatigue chronique pendant plusieurs mois) mais je prends les choses comme elles viennent. C'est vrai que les 9 mois servent vraiment à notre apprentissage en tant que nouvelle maman! Il faut faire notre propre cheminement!

revenir en haut

joelle1977

Inscrit le :
10 déc. 2007

Posté le: 18 janvier 2008 13:19:36 EST  
Salut, moi ce fut un peu le contraire; j'ai adoré être enceinte. Ce fut une bell grossesse sans complication, je n'avais pris que 27 livres, je lui parlais plus dans ma tête, j'aimais l'attention qu'on me portait.

Le ''problème'' c'est quand elle est née. Je n'ai pas eu de grandes émotions, je n'ai pas pleuré et pourtant mon mari pleurait à chaudes larmes, pour moi ce bébé m'était étrangère. Je ne l'ai pas aimée tout de suite. J'aurais pu partir de l'hopital sans elle.

À la maison j'ai trouv. ca dure aussi; l'allaitement a été difficile. Quand j'avais de la visite j'aurais bien aimé qu'ils partent avec elle. Mais peu à peu j'ai appris à l'aimer et je dirais que tout est entrer dans l'ordre après le 10ieme jour.

Elle a maintenant 19 mois et c'est l'amour de ma vie!
donne-toi le temps et le droit de t'adapter à ta situation, ce n'est pas toujours rose mais c'est la plus belle chose du monde.

Bonne chance,

revenir en haut

La Mona

Inscrit le :
16 janv. 2008

Posté le: 18 janvier 2008 18:38:39 EST  
HAPTONOMIE?
Pour répondre à Joëlle1977...Merci beaucoup pour ce témoignage. Ça c'est aussi une de mes angoisses...Que se passera-t'il si je ne suis pas "en amour" avec le bébé à sa naissance? Plusieurs amies me parlent de ce déclic, que le fait de le voir, de le toucher et même de le sentir (les bébés naissants, parait-il, ont une odeur euphorisante qui stimule la montée de lait)nous rend automatiquement attaché au bébé...Et je me dis...Et si non finalement? Lire ton témoignage me rassure aussi, de savoir qu'il est possible de ne pas vivre ce déclic tout de suite et de devoir apprivoiser ce petit être humain qui est somme tout un étranger!

Je ne sais pas si certaines d'entre vous ont fait des cours en HAPTONOMIE? Je crois que c'est surtout populaire en Europe...C'est une technique de toucher affectif qui commence dès le 4e mois de gossesse, entre la mère, le père et L'enfant. Je serais intéressée à prendre des cours, pour justement me rapprocher de mon bébé avant sa naissance, déjà le connaître un peu...Si vous connaissez un organisme...Faites-moi signe SVP!

Merci encore à vous toutes!

La Mona

revenir en haut

Lysa

Inscrit le :
13 déc. 2007

Posté le: 18 janvier 2008 20:45:46 EST  
Bonjour La Mona,

Ton sujet est interessant!!!

Je suis moi aussi enceinte de 15 semaines et je ressens les choses un peu comme toi...

Je suis juste arrivée au Quebec (cela fait environ 2 mois) et j'ai appris que j'étais enceinte 10 jours avant d'arriver ici!!! Nous avions prevu mon chum et moi de nous accomplir professionnellement, de faire des rencontres, faire la fete....et bien l'attente du bébé change les projets...

Je cherche du travail et je n'en trouve pas, je suis seule famille et amis sont loins...alors des questions j'en ai plein...mes apprehensions du a ma situation mais aussi du a la grossesse en elle meme font parties des choses de la vie. Je crois vraiment qu'il faut prendre son temps...Ma premiere echo, j'ai été touchée de voir ce petit etre bougé et j'ai souvent besoin de la regarder pour me dire qu'il y a bien quelqu'un a l'interieur de mon ventre qui s'arrondit vraiment!!

Et contrairement a d'autres je n'en parle pas tout le temps, (il n'y a rien de plus enervant que ces femmes qui ne parlent QUE de leur enfant...)mais je l'investis cet enfant a ma maniere. De toute façon il faut nous faire confiance a devenir mère... Moi je fais confiance en la vie, je me fais confiance, je fais confiance a mon chum. et puis il n'y a pas de situation idéale et pas une seule maniere de vivre la grossesse mais autant de manieres que de femmes enceinte!!!

Les médias, la presse, internet nous bombardent de "comment il faut etre pour etre une bonne mere" pas facile alors d'etre a la hauteur...principale c'est d'accepter tranquillement ce que tu vis...t'as encore quelques mois...

Bon courage!!

revenir en haut

perruche41

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 23 janvier 2008 23:15:42 EST  
Vraiment les filles, ce que je viens de lire m'a fait du bien. Mon bébé a maintenant 8 mois et je n'ai jamais trippé enceinte sauf aux écho.. Si j,avais su tout l'amour que j'aurais pour lui et grandissant au fil des jours, ben, j'imagine que la connection aurait été plus forte mais comme on sait juste après et pas avant et bien je n,ai pas tripper bedaine.

Mais là, je me rends bien compte que j'étais normale.

perruche

revenir en haut

Marie__23

Inscrit le :
28 oct. 2007

Posté le: 24 janvier 2008 07:39:32 EST  
Bonjour Mona !

je crois qu'on se sent toutes un peu comme toi !Moi au début de ma grossesse mon conjoint semblais plus emballer que moi ce qui m'énervais au plus haut point je me sentais égoiste de ne pas avoir les mêmes sentiments que dans les livres ...

J'ai la chance d'avoir un pédo-psychiatre dans ma famille et par hasard il ma dit une phrase qui ma fais comprendre tout ce que je ressentais ;

La grossesse c'est l'évolution d'une femme à devenir mère...

Ca explique aussi pourquoi ca dure 9 mois et que le tout ce passe a l'intérieur de nous toutes.

Très bon sujet en passant ...c'est souvent en parlant qu'on se rends compte qu'on n'est pas seule Wink

Bonne chance dans ta grossesse !!

Marie!

revenir en haut

Morgane67

Inscrit le :
01 déc. 2007

Posté le: 24 janvier 2008 17:08:12 EST  
Allo!

Oh!
Je me rappelle à ma 1ière grossesse.
Une fois sans contraceptif et c'était fait.
Je savais que j'étais dans les dates car j'avais tellement le goût de me coller...
Mais comme disait mon ami de l'époque..il y a tellement de gens qui arrivent pas à en avoir.
On était pas en couple..juste copains...on a droit à 30 ans passés... Wink
J'étais tellement contente.
Lui il est devenu blanc crème, il n'en dormait plus la nuit. Il savait que je ne me ferait pas avorter.
Mais je me sentais mal pour lui...
Alors misère j'ai dit au petit...
"Prend la meilleur décision pour toi, pour moi et pour ton père"...Je l'ai perdu 2 jours après...
Imaginez...ça m'a pris 3 ans à m'en remettre.
Vous savez quoi! Maintenant que j'ai fait 2 fc de plus.
Faut pas virer folles!
Aujourd'hui je suis vieille et anxieuse...
C'est pas mieux l'anxiété et dieu sais si on en vie.
Surtout en vieillissant...par rapport au bébé à naître et à notre santé.
Alors je pense qu'être enceinte c'est vivre un paquet d'émotions...bonne, moins bonne...culpabilité, regrets, joies, surprises.

Il faut surtout pas avoir de regrets sur ce qu'on ne peut pas changer...

Tu ne ressens rien de particulier au début, tant mieux...ce lien se développera tout doucement et ce sera la même chose pour le père.
Sans parler que tu pourrais être malade comme un chien.
Si tu vivais en symbiose avec le bébé pas encore bien gros faut avouer! tu serais peut être inquiète du peu d'intérêt du père...
Tu lui as déjà donné la plus grande marque d'amour à ton petit, tu as accepté de lui donner la vie...
Le reste ça se replace...

Et dis toi bien que si tu le perds...ce qui est le cas dans 20-25% des cas...ce sera pas de ta faute non plus...

Moi je te dis t'inquiète pas et dorlote ton homme...

Ma belle soeur elle elle écoutais des berceuses de bébé ..ça la mettait dans l'ambiance au cas ou les nuits seraient longues! Et elle a continué avec le petit dans les bras.

revenir en haut

VBT

Inscrit le :
23 janv. 2008

Posté le: 25 janvier 2008 09:02:30 EST  
Bonjour La Mona,

Comme tu as reçu plusieurs réponses au sujet de la bedaine, je ne te parlerai pas de ça. J'ai vécu aussi un peu la même chose. Je ne trouvais pas que c'était un gros WOW d'être enceinte. C'était bien...point! Ce que je veux te dire, c'est que ne soit pas étonnée si à l'accouchement, tu est pas comme dans les films, en larmes, les yeux dans la graisse de bine à te pâmer sur ton bébé. Mon mari pleurait de voir sa poupoune enfin après ses trois fils Smile mais moi je suis resté commme ébahit. Je n'ai pas pleuré, j'étais comme surprise. Je ne faisais comme pas le lien entre ce qui bougeait dans mon ventre le matin même et ce qu'on venait de me mettre sur le ventre....... Je l'ai réalisé le lendemain seulement quand on l'a apporté dans ma chambre, elle m'a regardé avec ses beaux grands yeux noirs comme pour me dire "coucou maman, je suis ta fille" et là, LÀ, j'ai réalisé que c'était mon bébé à moi, c'était concret maintenant! Maintenant, trois mois plus tard, j'aime toujours autant regarder dans ses beaux yeux noirs et voir tout l'amour qu'il y a dans les yeux de ma fille quand elle me sourie. Alors ne t'inquiète pas, tu es peut-être juste terre à terre.....quand tu vas l'avoir dans les bras, tu m'en reparleras Smile

Bonne chance

revenir en haut

carou1313

Inscrit le :
24 mai 2006

Posté le: 25 janvier 2008 13:19:56 EST  
moi je suis de celle qui ont pas tripper pentoute etre enceinte... pourtant j,ai eu une belle grosesse, pas de nausée pas trop de fatigue mais jme suis jamais sentie en comunion avec bb sauf quand je le voyais...

les echo (dieu sais j,en ai eu plusieurs car en sittuation de grosess a risque donc au moin 6-7 echos en tout + la 3D que je me suis offerte Smile MAGIQUE ces moments... voir le petit coeur battre, ses grande jambes et ses grand pieds... a chaque fois je ne me lassais pas de voir mon bébé dans mon ventre c'etais reel il etais bel et bien la mais autrement assez ordinaire merci mon sentiment...

a 41 semaines j'avais une bedaine de 5-6 mois a peine... quand je disais que j'allais etre delcenchée la semaine suivante on riais presque de moi par ce que j'avais meme pas l'air enceinte hiihhi j'ai pas vecu le phenomene de la bedaine et franchement avoir des pur etranger qui vienne me flatter j'aurais peter un plomb c'est clair !

j'haissais sa etre enceinte, j'haissais sa que le monde me disent quoi manger quoi ne pas manger quoi boire et ne pas boire... j'haissais sa les commentaires impertinents j'haissais sa me faire demmander c'est pour quand stu un gars ou une fille connais tu le sexe la, est ce que sa fais mal y bouge tu ect ect... toute des affaire que je juge intime et que le 4 eme voisin te demmande 3 fois par semaine GRRR

J'etais pas une future maman epanouie pentoute je vivais ma vie comme si y avais pas de bedaine ! la seule difference c'est que j'etais pogner a la maison a ne rien faire en attendant que le temps veuille bien passer... (je travaille dans le milieu de la santé alors a 4 semaines et 3 jours quand j'ai su que j'etais enceinte sa été BYE BYE a la maison)

BB elle me rappelais qu'elle etais la et bien a moi mais je n'en parlais pas vraiment a personne sauf a mon conjoint... ses petits hocket, ses pirouette nocturnes, ses batailles avec mes organes Wink

quand j,ai accoucher provoquer par ce que bb ne voulais pas se pointer j'ai su que la grosesse parfaite c'etais pas moi qui l'avais eu Wink et je m'en foutais eperdument je voulais ma fille mon bébé point a la ligne "sortez la de dla au plus calisse" comme j'ai dis au docteur ahahha la suite est une belle histoire d'amour meme si parfois je suis une vilaine maman qui en a marre des dent qui pousse et de bebe qui crie Wink

revenir en haut

Flea

Inscrit le :
24 janv. 2008

Posté le: 25 janvier 2008 20:41:42 EST  
Bonjour,

Je ne voulais pas vraiment d'enfants, mon conjoint non plus d'ailleurs. On en avait discuté à quelques reprises et on s'était dit qu'on attendrait d'en avoir l'un ou l'autre envie.

Puis je suis tombé enceinte par accident il y a 19 semaines. Quand le médecin me l'a annoncé sur le coup je me suis mise à rire... 10 minutes après je pleurais je ne savais plus quoi faire. J'ai attendu une heure pour me calmer les nerfs... j'ai appelé mon chum pour lui annoncer... il s'est mis à rire! Par la suite il est venu me rejoindre dans notre appartement, on en a parlé pendant une heure le choix était clair on le gardait malgré tout, on tentait notre chance!

La première semaine j'étais vraiment démoralisé..j'y connait rien en bébé! lol Mon chum lui était fier comme c'était pas possible.

La deuxième semaine j'étais heureuse puis mon chum lui voyait la montagne de chose à faire devant nous c'était à son tour de déprimer! On était tellement peu sûr de la chose qu'on a acheté 3 tests de grossesses en pharmacie pour se confirmer que c'était bien vrai! Very Happy

Les semaines ont passé variant entre joie et déprime passagère, la bédaine a grossit, j'ai commencé à croire que c'était bien vrai, l'échographie a passé c'est un garçon, il bougeait les bras la tête je ne pouvais détacher les yeux de l'écran même chose pour mon chum. Je crois que ça été une des plus belle expérience de ma vie! On a réalisé un peu plus ce qui se passait. Il s'est mis à bouger quelques jours plus tard depuis je laisse souvent la main sur ma bédaine en attendant les coups de pieds, même chose pour mon chum.

Je suis donc passé par toute une gamme d'émotion et je crois qu'il m'en reste encore beaucoup à vivre dans les semaines à venir pour me préparer à sa venu.

Bonne chance!

revenir en haut

Se connecter pour répondre