Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Malformation foetus soutien a la mere

Auteur Message

baobab

Inscrit le :
28 oct. 2009

Posté le: 14 décembre 2011 06:22:13 EST  
Mon amie est enceinte de 24 semaines . Depuis 3 semaines je l'accompagne a ses rv . En gros voici les résultats , dilatation de 15.6 mm d'un ventricule du cerveau. Le bébé ne présente aucune autre difficulté . Ce n'est pas une cause génétique , ni virale . Le généticien parle d'un % de environ 75 % bébé aura des difficultés ( ca peut aller de l'epilepsie a une deficience intellectuelle et motrice grave . ) Elle a fait le choix de le garder . Le papa n'est pas dans le portrait et la famille non plus .

Je respecte sa décision , elle seule pouvait la prendre.
En ce moment , elle a un suivi intensif mais là elle ne veut plus aller au rv et ne veut plus rien savoir jusqu'a l'accouchement . Je la comprends de rester accrochée au 25 % et de faire du déni .

Ma question est avez vous deja vecu une situation similiaire . Comment l'accompagner la dedans ?
Celle qui ont vécu une telle angoisse pouvez vous me la decrire pour que je comprenne mieux. Comment avez vous vecu la fin de votre grossesse .

merci 

revenir en haut

Mireille3

Inscrit le :
22 août 2010

Posté le: 14 décembre 2011 09:02:29 EST  
J,ai jamais vécu ça, par contre c sur qu'elle doit être taner des rdv, mais il serait bien important qu'elle y aille.
Ma demi-soeur, elle s'était fait dire a son fils qu'il avait plein de tâche noir au cerveau, ils pouvaient pas dire grand chose mais tout s'est placé dans l,ordre et elle a un bébé normal.
Il ne faut pas oublier que de l'épilepsie, ça se traite, c sur que c de la médication a vie mais en prenant la médication, on peut vivre une vie normale.
Bonne chance 

revenir en haut

gernouille1

Inscrit le :
05 févr. 2006

Posté le: 14 décembre 2011 20:14:58 EST  
J'ai vécu similaire à ma dernière grossesse, ma fille avait un retard de croissance qui s'est aggravé avec le temps. Nous avons refusé l'amniosynthèse ne souhaitant pas l'avortement peu importe le problème de santé. Dans notre cas, on parlait surtout de paralysie cérébrale.

Je la comprends tellement de ne plus vouloir y aller, c'est lourd les montagnes russes que ça nous fait vivre et quand on choisit d'accepter notre bébé tel qu'il sera, on se demande à quoi bon se faire taper dessus avec la masse des mauvaises nouvelles à chaque rendez-vous puisque le résultat sera le même.

En même temps, ça été bénéfique dans notre cas: nous avons pu voir notre fille très souvent, s'attacher à elle, se créer des souvenirs (elle est décédée à 24 semaines).

Je ne saurais trop quoi te dire pour l'aider sinon que de l'écouter et d'être là pour elle. Ne t'en mets pas trop sur les épaules non plus: si elle a choisit de ne plus aller à ses rendez-vous, tu ne peux pas faire plus que de lui expliquer à quel point ça peut être important pour son bébé ne serait-ce que pour pouvoir se préparer à la naissance, à l'organisation et aux soins que ça va demander autant pour l'équipe médicale que pour elle. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre