Se connecter pour répondre

Maélie et l'aversion orale.

Auteur Message

Gabrielle24

Inscrit le :
13 août 2015

Posté le: 14 août 2015 00:24:12 EDT  
Bonjour à tous et à toutes.

Je vais surement interpeller certaines d'entre vous à ce sujet là. Je recherche des mamans qui ont des enfants prématurés qui ont souffert d'aversion orale.

Maélie est notre premier bébé. Elle est née le 5 juin dernier à 31 semaines et 3 jours. Dès le début, elle présentait des régurgitations après et pendant les boires sous gavage.
C'est quand on a commencé la bouteille que les choses ce sont compliquées. Les pédiatres ont commencé à parlé d'aversion Orale. Elle a été évaluée à l'hôpital Montréal pour enfants où elle le diagnostic c'est concrétisé. Elle boit très peu au biberon, se débat et mets sa langue au palet, elle régurgite comme si elle vomissait et ce, malgré la médication.

Est ce que certains d'entre vous ont eu des enfants prématurés souffrant d'Aversion orale?
Est ce que cela se guérit?
Je suis très inquiète pour la suite. On m'a dit que cela allait se poursuivre quand elle allait aussi commencer les aliments solides.

Merci. Au plaisir d'avoir de vos réponses. 

revenir en haut

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Lau84

Inscrit le :
19 août 2019

Posté le: 23 août 2019 15:43:49 EDT  
Bonjour, cela fait déjà plusieurs années que vous avez envoyé ce message, je prends tout de même la chance de vous contactez. J ai accouché à 34 semaines il y a de cela 3 mois. Ma fille est toujours sous oxygène (1/4) et se nourrit principalement par gavage. Personne ne m a encore parler d aversion orale. Mais votre message m a beaucoup fait pensé à ma puce qui en vieillissant commence aussi à pousser avec sa langue le biberon et même à vouloir le tasser avec ses mains. J aurais aimé savoir comment avait été la suite pour vous? Merci! 

revenir en haut

Melorifor

Inscrit le :
11 sept. 2019

Posté le: 11 septembre 2019 12:17:42 EDT  
Bonjour,

Cette réponse a pour but de rassurer certaines femmes enceintes à risque d'accouchement prématuré, ou encore les jeunes mamans de bébé prématuré.

J'ai accouché il y a 2 mois et demi de mon premier bébé à 35+2sa, un petit garçon de 2,530kg. Ce jour là, mon petit bout a décidé de lui lui-même de pointer le bout de son nez puisque j'ai perdu les eaux à la maison et que 8 heures plus tard il était là, tout s'est trest bien passé.
Il a été placé en couveuse une 10aine de minutes plus tard pour surveillance médicale, mais j'ai eu la chance d'avoir un bébé autonome pour la respiration et la déglutition. Il n'avait cependant pas la force d'extraire lui-même le lait du sein même s'il avait le réflexe d'ouvrir la bouche sur le mamelon. On a cependant pu le nourrir directement avec le biberon en attendant (lait artificiel le temps que ma montée de lait arrive et que je puisse le tirer). Sa seule assistance a été un petit supplément de glucose pendant 3 jours. On nous a dit de nous attendre à ce qu'il reste là jusqu'à la date prévue d'accouchement donc 5 semaines plus tard, mais au 6eme jour, il avait tellement été exemplaire que nous sommes rentrés à la maison. Même la jaunisse a été évitée. Le plus dur a été de rentrer sans lui au 2eme jour, et de ne devoir que lui rendre des visites. Sur place nous passions des heures en peau à peau.

L'idée est de montrer que bien que les bébés prématurés sont plus fragiles et surveillés par les médecins, il n'est pas systématique pour eux d'avoir des complications. Mamans ou futures mamans, ne stressez pas d'avance et détendez- vous, vous lui rendrez service !

Bonne chance à toutes ! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Pourquoi une multivatimine prénatale?

9749 vues / 1 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!