Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

les recits daccocuhements...

Auteur Message

Babsi

Inscrit le :
24 sept. 2007

Posté le: 29 août 2008 18:00:09 EDT  
Bonjour les filles,

Voici mon récit d'accouchement. Ca s'est relativement bien passé, comparativement à certaines ici, dont Marie020!

J'étais prévue pour le 20 avril 2008, mais le 12 au soir, vers 23h, j'ai perdu mes eaux sans aucun signe auparavant. Même pas une seule fausse contraction.

Alors couché dans mon lit, enfin endormie, je me réveille d'un coup et je constate que je perd beaucoup de liquide clair. Tout de suite, je réveille le papa!
On part 20 minutes plus tard car je savais que ca pouvait être dangereux pour le bébé car plus de liquide dans l'utérus.
Arrivé vers minuit à l'hopital, je suis ouverte qu'à 1 cm. On m'installe dans une chambre et j'essaie de me reposer, mais voilà enfin les contractions qui se pointent et ça fait mal! On va dans le bain vers 3h du mat, l'eau est ben trop chaude et je manque de m'évanouir tellement j'ai chaud.

Vers 7h du matin, après 8h de contractions et pas de sommeil, je demande la péridurale. Tout se passe bien.
Enfin, je peux me reposer et relaxer un peu! L'ambiance ets légère, on jase avec les infirmières, on fait des blagues et je recois la visite de ma famille.

Le travail ne progresse pas vite...à 14h, je suis à 4cm. Ils me donnent du pitocin pour accélérer le travail.
Vers 17h, je suis à 8 cm et le coeur de bébé vascille entre 80 bpm et 180...je suis stressé et j'ai peur pour ma poupette.
Je commence une fievre et le médecin m'annonce que moi et le bébé avons une infection du à la perforation des eaux précoce. Le col dilate pas et le coeur de bébé continue à balancer de façon exagéré. Je laisse aller quelques sanglots, ça fait du bien. Je persévere et j'ai hâte de pousser.

Vers 18h15, le col est enfin à 10 cm et je commence à sentir l'envie de pousser. Le docteur arrive et la vraie job commence.
Une demi-heure de poussée, c'est très intense! Mais la hâte de voir mon amour soulage le mal. Je dois dire que la péridurale ne fait plus effet car la dose est saturée depuis 2-3 heures et je suis presque toute dégelée. Je sens bien les contractions et surtout la poussée.

Enfin, ma cocotte sort et on me la pose sur sur moi, quelle est belle! De grands cils et un délicat petit visage. Je passe environ 15 minutes avec elle, mais on l'amène ensuite recevoir une dose d'antibiotique à cause de l'infection.

Se faire sortir le placenta est presque aussi désagréable que la poussé, le docteur taponne le ventre durement et insère quaisment le bras au complet. Moi je pense juste à profiter de mon bébé flambant neuf!

Bref, tout s'est assez bien passé. J'en garde un beau souvenir, et je recommencerais n'imjporte quand car le bonheur de voir son bébé c'est très puissant!

Razz Wink

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 29 août 2008 22:54:28 EDT  
Marie020: je suis désolée pour toi mais j'admire la façon positive dont tu vis la situation.

Voici mon récit pour BB2:
Suite à un accouchement plutôt difficile (raconté ci-haut), j'étais un peu criantive en embarquant ds grossesse no2.

8e semaine de grossesse: 1re hémorragie . Mon doc me dit de ne pas m'inquièter.
19e semaine de grossesse: écho de routine démontre placenta praevia (trop bas)
20e semaine de grossesse: 2e hémorragie importante et arrêt de travail

28e semaine de grossesse: J'étais debout ds la cuisine à préparer un pique-nique car nous devions aller au Mont-Sauveur faire une promenade avec ma princesse de 2ans. C'est alors que mon chum arrive ds la cuisine et moi je suis là, debout, avec un immense mare de sang à mes pieds. Je me rends jusqu'à la salle de bain. Y avait du sang partout. Je me lave à la douche et on part immédiatement pour l'hôpital. Là on me dit qu'on va me garder un peu.....

33e semaine de grossesse: je suis tjrs à l'hôpital. Ca fait déja 5 semaines que je suis allitée et c'est l'été. Mon seul plaisir est que mon doc me laisse faire un tour de chaise roulante 2 fois/semaine pour garder le moral. Je suis blanche comme un drap. Je demande de sortir de l'hôpital, j'en peux plus. On décide alors de me faire une amnio pour vérifier la maturité des poumons de mon bébé....ouf! et ouf encore! Quelle expérience douloureuse!. J'ai eu une amnio pour BB4 à 16 semaines et c'est pas comparable. Avoir une amnio à 33 semaines c'était l'enfer honnêtement. Quand l'aiguille esayait de passser au travers mon utérus, celui-ci se contractait, c'était comme essayé de perforer un pneu avec une aiguille...j'avais l'impression qu'elle rebondissait. En plus, vu la grosseur de ma bédaine, l'aiguille semblait être incroyablement longue.... Wo! Vous voulez me rentrer ça à travers le nombril sans me geler????? Ah misère....ce fut une expérience pénible....
Finalement les poumons n'étaient pas encore assez matures donc j'ai eu droit à quelques injections ds les foufounes pour faire maturerles poumons de mon bébé.

35e semaine de grossesse: OK je peux rentrer chez moi. Mais....le plaisir fut de très courte durée....Je suis rentrées à la maison un samedi midi. Samedi soir, vers 22:00, je fais une 1re hémorragie. Je me lave et je me couche. À 2:00 am, une 2e hémorragie. Encore une fois, je me lave et me recouche. À 6:00am, une 3 hémorragie...ok on retourne à l'hôpital. On me remets ds une chambre d'hôpital et on me dit que j'y serai jusqu'à l'accouchement....mon conjoitn part travailler. Mais à 10:00am je fais une 4e hémorragie. Le doc arrive et dit c'est assez, on te fais une césarienne d'urgence car j'ai perdu trop de sang....Ils appellent mon mari pour qu'il revienne.
Mon mari arrive quelques secondes avant qu'ils m'endorment.

La césarienne a été très longue car mon utérusà déchirée a/c placenta. Ils ont dû retirer l'utérus afin de le reconstruire mais ça c'est bien dérouée mais j'étais très faible a/c du sang perdu. Mon garçon a eu quelques problèmes respiratoires mais il va super bien aujourd'hui. Laughing Laughing

Voilà!

revenir en haut

djew84

Inscrit le :
10 oct. 2006

Posté le: 31 août 2008 12:07:17 EDT  
Tout a commencé lundi le 25 aout 2008?

Maman s'est levée avec Papa pour déjeuner comme d'habitude, ou presque parce qu'elle est pas mal fatiguée rendu à plus de 38 semaines de grossesse. Quand Papa est parti travailler Maman est retournée se couchée histoire de récupéré un peu... Mais en me levant j'ai eu un drôle de sentiment de mouillitude. Bah, je me suis dit que ma vessie me jouait des tours alors je ne m'en suis pas trop fait.

Mais 1h plus tard toujours le même sentiment...J'ai alors téléphoné à la maternité pour savoir si ça pouvait être du liquide amniotique. La dame me dit alors de mettre une serviette et de vérifier le débit...Vers 12h30 je vais vérifier ce qu'il en est, résultat, je suis toujours ?'mouillée'' mais c'est désormais avec une teinte rosée. Ouf le c?ur de Maman fait cent tours! Ok on se calme d'abord et on appel Papa ensuite.

Quand j'ai appelé Papa vers 13h, il croyait que j'avais des contractions régulière, mais je lui explique que ce n'est pas urgent et que j'aimerais juste être rassurée que tu vas bien. Ça n'a pas pris 30minutes que Papa étais à la maison, un vrai père poule déjà!

Rendu à l'hôpital, on fait mettre une jaquette a Maman, on va vérifier si il s'agit belle et bien de liquide amniotique ou si c'est seulement un petit écoulement. Papa et Maman sont super relax, du moins je crois, et nous attendons patiemment que mon médecin arrive. Pour faire l'examen on place Maman dans une autre salle durant quelques minutes, pendant lesquelles le médecin va faire les tests sur le liquide. Le résultat est long a venir. Mais le médecin a vue juste, et Maman aussi, c'est belle et bien toi qui a fissurer la poche des eaux!
Le médecin nous informe alors que Maman sera provoquée mardi matin. On nous installe dans une chambre il est environ 18h30, Papa va au Jean-Coutu chercher des passe-temps, la soirée et la nuit s'annonce longue nous sommes très fébrile de te rencontrer enfin! Après le souper on demande à avoir la télévision histoire de se changer les idées un peu, vers 20h00 Maman commence à sentir des crampes. À 21h00 je demande à Papa de m'aider à compter les crampes qui en fait sont des contractions! Déjà on remarque qu'elles reviennent assez vite, serais-tu si pressée de nous voir??? L'infirmière qui s'occupe de nous ce soir là nous dit de l'avertir si jamais les contractions venaient à être au 5minutes ou moins. Pendant 2h Papa prend en note chaque contraction, la tendance se maintien le plus long délai est de 7minutes et rapidement l'écart s'aminci. Vers 23h00 les contractions comment à être douloureuses, l'infirmière est avertie, c'est décidé Maman va accoucher! On vient nous chercher avec une chaise roulante, une chance parce que la dernière contraction arrache des larmes à Maman.

Rendu dans la salle d'accouchement tout se passe très vite! Et dès que l'infirmière propose d'aller dans le bain tourbillon Maman accepte tout de suite. Quel soulagement! Je peux maintenant parler avec Papa même durant les contractions. Mais toute bonne chose à une fin, après 40 minutes dans le bain les bulles ne font plus effet et Maman souffre plus. J'attends entre deux contractions pour sortir du bain, mais surprise aussitôt debout dans le bain une grosse contraction reprend, une chance que Papa est pas loin! Je peux m'accotée sur lui le temps que la contraction passe. De retour dans la salle d'accouchement, les contractions sont insupportables, mais grâce à Papa, je peux soulager ma douleur en poignant sont chandail! On propose alors à Maman une piqure de morphine pour engourdir un peu la douleur. Ouch! Ça fait mal cette petite piqure là! Papa a même vue une bosse se former où j'avais été piqué, mais c'est une réaction normal. Petit soulagement qui n'a pas duré très longtemps et les grosses douleurs sont rapidement de retour. Vers 3h00 Maman n'en peut plus, elle veut l'épidurale et vite! Mais l'anesthésiste est dure a trouver ça prendras plus d'une heure avant que la fameuse épidurale se fasse.

Je me souviens que l'anesthésiste m'est demandé de ne pas bouger pendant qu'elle piquait, plus facile à dire qu'à faire ça! Mais après 3-4 contractions, wow! Maman parle de nouveau avec Papa entre et même pendant les contractions! Ça me permet aussi de me reposer un peu. Une heure à peine après avoir eu l'épidurale celle-ci s'affaiblie déjà. Je sens de plus en plus les contractions, on vient me donner une deuxième dose qui ne fera jamais son effet. Il est maintenant 6h00 le médecin ou l'infirmière, vérifie le col et surprise plus de 9 cm!! Il faut installer Maman pour poussée!

À partir de cette instant tout est allé très rapidement il aura 5-6 contractions accompagner de poussées pour que ta petite tête fasse son apparition et 3-4 autres pour enfin te rencontrer! Quel sentiment que de ressentir ton petit corps faire son apparition dans ce monde! On annonce à Papa que tu es une petite fille! La belle surprise! Papa a dû le répété à Maman qui n'entendait pas grand-chose et à partir de là je n'ai cessé de dire que tu étais belle! Papa a couper ton cordon pendant que tu te réchauffais sur Maman et ensuite il a pu te prendre sur lui pour faire le premier peau-à-peau. Tu lui préparais une belle surprise en lui offrant ton premier pipi!

Mélya, tu a vue le jour le 26 août 2008 à 7h15 du matin, tu pesais alors 8lbs 4oz et mesurais 20 pouces. Et tu as fait de Papa et Maman de nouvelles personnes; tes parents!

revenir en haut

Stephapou

Inscrit le :
06 oct. 2007

Posté le: 1 septembre 2008 03:01:50 EDT  
djew84 : Wow il est beau ton récit d'accouchement. ¨ca sonne si paisible à mes oreilles. J'espère en avoir un aussi beau à raconter d'ici 2 semaines.

revenir en haut

Josette

Inscrit le :
04 août 2008

Posté le: 1 septembre 2008 11:16:51 EDT  
djew84 : vraiment beau, j'en ai les larmes aux yeux! Prenez bien soin de vous Wink

revenir en haut

Kanga

Inscrit le :
12 mai 2008

Posté le: 2 septembre 2008 17:04:25 EDT  
La naissance de Cédric!

Le 15 août, je suis à 38 semaines et 5 jours de grossesse. C'est vers 5 h 20 du matin que je me lève pour aller à la toilette. En revenant, je suis un peu découragée car j'ai hâte d'accoucher. À 5 h30, je sens un pincement dans le bas du ventre, je me lève d'un bond et là, je perd mes eaux juste à côté du lit.

Je réveille mon conjoint, on prend les valises et on part pour l'hôpital. Les contractions commencent à 5 h 50 et elles sont aux 5 minutes.

Arrivée à l'hôpital, on me branche sur le moniteur et on me dit que je suis presqu'à 4 cm. À, 6 h 30, on me transfère dans une salle de naissance et les contractions sont irrégulières (aux 2 -5 min). À 7 h 00, je demande l'épidural.

Je passe toutes les contractions assise au bord du lit à surveiller la porte car je veux l'épidural. Vers 8 h00, je crie à toutes les contractions et l'infirmière me dit que si ça pousse de l'avertir. Elle sort et la contraction suivante, je sens que ça pousse. L'infirmière vient me voir et me dit que je n'aurai pas d'épidural car je suis à 10 cm.

Je suis découragée, j'ai mal, je veux juste que le bébé sorte. C'est après 40 minutes de poussée que Cédric est né à 8 h 30 avec ses 7 lbs 10 onces.

revenir en haut

audreyfleurie

Inscrit le :
12 janv. 2008

Posté le: 2 septembre 2008 17:49:26 EDT  
mon grand amour Jean-Christophe!!!!!
Voila enfin, tu es la....apres 4 ans d'essais infructueux,tu arrives dans nos vies au bon moment, comme un beaume sur le coeur...La grossesse n'aura pas été de tout repos, beaucoup d'émotions avec le décès de ta grand-mère et tout le reste, mais ton papa et moi sommes restés forts ensemble...il est extraordinaire....On a pris du temps ensemble pour se rapprocher, pour s'aimer et surtout pour profiter de chaque instant ou tu étais dans mon bedon...
Alors, arrive le 25 août... Une journée qui s'annonce chargée, on a des commissions à faire à Montréal et on décide de se payer une belle balade en voiture pour le retour en faisant un gros détour par Trois-Rivières en longeant le bord du fleuve....Qui sait peut-être que ca fera avancer le travail...Je suis dilatée à 2 cm et effacée a 90%. La journée est magnifique, mais pas de vraies contractions...Arrivés à la maison, on se loue un film tranquille et on va se coucher vers minuit ...Rien jusque la qui indique ta venue prochaine.

Le 26 août à 2 heures du matin (soit après 2 heures de sommeil) je me réveille en sursaut avec de grosses douleurs dans le bas du ventre.
Je ne suis pas trop sûre de ce qui se passe, mais ca fait très mal. Je reste étendue et j'attends pour voir. Les contractions reviennent aux 5 minutes. Je garde mon calme et je réveille ton papa doucement en lui annonçant que je crois bien que tu t'en viens bientôt. Il se lève d'un bond tout souriant et va me faire couler un bain. On discute tranquillement en attendant de voir si ca passera. 1 heure plus tard, nous appelons la maternité car les contractions n'ont pas diminués et l'intensité a même augmenté...Je suis toujours zen et je me concentre sur le bonheur de te tenir enfin dans mes bras. Donc, on téléphone à la famille et on s'en va à l'hôpital qui est à 30 minutes de route. Arrivés là-bas, ils nous envoient dans la salle de triage pour un monitorage. Les contractions sont bel et bien efficace et ton petit coeur va très bien...je suis maintenant à 3.5 cm...Après ça, j'ai un peu perdu la notion du temps....Ils m'ont emmenés en salle de travail et j'ai encore fait trempette dans le bain...tellement que j'étais tout ratatinée en sortant de là!!! Ensuite, ça s'est mis à moins bien aller...les contractions étaient de plus en plus fortes et j'avais de la misère à gérer..tout le monde me disait de respirer, mais ça me tapait sur les nerfs, parce que ça ne fonctionnait pas!!! J'avais la tête qui tournait et j'ai été malade plusieurs fois par la suite même si je n'avais rien mangé depuis un moment. Le travail avait un peu ralenti parce que j'étais trop crispée et malade alors, ils m'ont donné un calmant...l'effet a duré une demi-heure, mais ca m'a permis de me reposer un tout petit peu et mon col est passé de 6cm a 9.5 cm en tres peu de temps. Les médecins décident maintenant de me préparer pour la poussée et ils ont crevés la poche des eaux pour aider au dernier cm. Tout ce que je sais après ca, c,est que j'ai tout donné, j'ai poussé avec l'énergie du désespoir pendant presque 1 heure qui m'ont paru 5 minutes!!!! Donc à 14 heures 17 minutes, tu étais là, sur moi, avec ton papa à nos côtés. Nous étions aux anges...tout était déjà oublié...la douleur, les déchirures .... Enfin, tu étais avec nous..notre petit bonheur..!!!Notre vie est transformée à jamais et on peut se laisser aller à être heureux!!! Bienvenue mon grand amour!!
_________________

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 3 septembre 2008 11:04:54 EDT  
Audreyfleurie : wow apres 4 ans d'attente c'est un beau cadeau ce Jean-Christophe et il est tout nouveau! C'est super! Imagine j'ai attendue 1 an avant de tomber enceinte et j'etait sur le bord du desespoir... Alors j'imagine que 4 ans vous deviez avoir plus que hate que enfin vous pussiez vivre ca a votre tour! Felicitation!

revenir en haut

xelianna

Inscrit le :
11 oct. 2006

Posté le: 3 septembre 2008 13:52:24 EDT  
Alors moi aussi je me lance voici l'arrivée de ma petite Emmanuelle,

25 mai 2008 : j'ai un rendez-vous chez mon médecin qui trouve ma pression un peu haute, mais dit que c'est pas inquiétant puisque je suis en fin de grossesse et que ma DPA est le 27 mai. Cependant, pour la fin de semaine j'ai un devoir, elle me dit d'aller vérifier tous les jours ma pression à la pharmacie et si c'est trop élevé d'appeler la maternité.

26 mai : Ma pression est vraiment haute. Alors moi et papa, on rentre à la maison appeler la maternité qui me dit de passer dès que je peux. Tous les deux on est fébriles et on ne sait pas à quoi s'attendre. Là-bas on me met sur monitorage tout l'après-midi et vérifie ma pression. Le médecin de garde me dit qu'effectivement c'est haut, mais que l'étage est déjà trop remplit alors il ne veut pas me déclencher aujourd'hui. On me renvoie à la maison avec l'ordre formel de rester au repos. On me fixe aussi un rendez-vous pour le 28 mai en clinique GARE pour vérifier si tout se déroule bien.

28 mai : Je dis à papa d'aller travailler et que je me rendrais au rendez-vous avec ma petite s?ur, ta marraine pour voir si tout va bien. Encore une fois on écoute ton petit c?ur et tu sembles en parfaite santé, mais la pression de maman est toujours haute. Le médecin de garde Dr. Malenfant vient vérifier si le travaille a avancé pendant la fin de semaine. Effectivement oui, depuis longtemps j'étais dilatée à 3 cm, mais là je suis à 4 cm. Alors, il me dit, tu accouches aujourd'hui, je vais percer ta poche des eaux. Est-ce que tu veux attendre ton conjoint??? Là une bouffée d'adrénaline monte en moi. C'est le vrai jour!!! Marraine est aussi excitée que moi. J'appelle ton père au travail et lui dit de venir à l'hôpital, qu'on venait de me percer la poche des eaux, précisément à 9h00 A.M. (ce que j'ai décidé puisque le travail peu prendre plus d'une heure à débuter après la rupture). Papa énervé, arrête vite prendre une douche à la maison et arrive dans un temps record. Je me demande encore comment il a fait pour arriver si vite et avec mes valises en plus???? Entre temps le travail débute et ta marraine m'aide à gérer.

Ton père et moi avions prévu être les seuls à assister à ta naissance, mais, vu les circonstances et que ta marraine a déjà vu tout ce qu'il y avait à voir nous lui avons demandé de rester. Un choix que nous n'avons pas regretté. Elle se fit très discrète et prit des photos tout le long de l'accouchement. Bref vers 10h00 A.M les contractions commencent et je dis à papa que je m'attendais à pire. Vers 11h00 le vrai travail et le vrai mal commence!!! Je demande à aller prendre un bain, mais rendu dans l'eau c'est pire. Je n'ai pas mal au ventre, mais c'est comme si des coups de couteau me transperçaient le dos. On dirait qu'il va casser en deux alors je sors. On m'examine et me dit que le travail avance bien, et que les douleurs sont dues au fait que tu es trop curieuse et que tu te présentes le nez en l'air.

Vers un 1h00P.M je n'en peu plus je réclame l'épidurale!!! Après une longue attente où l'on me disait à chaque contraction que c'est la dernière qui me fessait souffrir, l'anesthésiste arrive. J'appréhende un peu la piqûre, mais finalement je n'ai rien senti du tout puisqu'il profite d'une autre contraction pour faire l'intervention. Ha ça fait du bien, mais je sens encore les contractions, du côté gauche. Une sensation qui est assez étrange. Alors on me donne une autre dose, mais pas de changement, alors encore une et enfin je peu me reposer un peu. Puisque le plus gros du travail s'en vient, et que ma pression est toujours haute, on ferme les lumières et on dit à tout le monde de chuchoter pour me laisser prendre des forces. Vers 4h00 je suis prête à pousser, mais les doses d'épidurales sont tellement fortes que je ne sens plus mes contractions et que je suis incapable de lever mes jambes seules. Alors, on me dit quand et comment pousser pendant que papa et une infirmière me soulève les jambes. Avant de débuter, on tente à trois reprises de te retourner, mais tu y fais qu'à ta tête. À chaque fois tu te retournes le nez en l'air.

Après une heure de poussées et plein d'encouragement assez étrange de ton père, comme vas-y bébé mes toute la gomme, donnes-y, etc. (je vois bien qu'il est stressé, intérieurement je ris et admire de la manière dont il me soutien). On sort la ventouse pour m'aider. On me dit que la prochaine contraction c'est la bonne et que je dois pousser de toutes mes forces. Et que je vais te voir enfin. Ce que je fais. À 17h20 P.M. on te dépose sur moi et je constate déjà ton tempérament curieux, tu ne pleures pas, seulement un petit cri pour nous signaler ta présence et tu te mets à regarder partout. Tout à coup je sens mon bras devenir tout humide, je réalise que c'est à cause de mes larmes et celles de papa qui s'entremêlent. Papa coupe ton cordon, m'embrasse et me demande s'il peut te présenter. Après les présentations, tu observes encore tout autour de toi sans pleurer et une heure plus tard tu finis par t'endormir collé sur moi, ta maman. Tu sens tellement bon, tu es tellement belle, on t'aime tellement.

Xelianna

revenir en haut

kinapas

Inscrit le :
11 janv. 2008

Posté le: 4 septembre 2008 12:20:04 EDT  
Le 19 août 2008, journée tant attendue depuis plus de 8 mois. Maman est un peu découragée parce que le travail n'avance pas vite vite et elle a hâte de te voir. Quelques contractions par jour mais rien qui annonce le début d'un vrai travail. Encore une nuit tranquille où je dors profondément. Le mercredi 20 août, j'ai un rendez-vous avec une médecin remplaçante de mon docteur habituel. Je suis nerveuse car j'ai hâte de savoir si le travail a avancé. Elle est jeune et très gentille. Je me dis que j'aimerais bien qu'elle m'accouche! Elle m'examine? Pas beaucoup plus avancé que la dernière fois. Je demande un décollement des membranes afin d'accélérer le travail. Elle s'exécute, ça fait mal?

Retour à la maison, j'ai des contractions régulières aux 7-10 minutes et un peu douloureuses. Je sais que ça peut être du faux travail, après un stripping ça se voit souvent. Alors je passe la soirée en contraction et même la nuit suivante sans dormir ou presque étant donné que c'est douloureux? Le matin du 21 août je suis fatiguée et très tannée. Mes contractions sont aux 5-7 minutes. Je vais à la maternité afin de me faire examiner pour vérifier si le travail avance. Hé non, pas de changement malgré que je contracte bel et bien aux 5 minutes? Le médecin de garde est docteur Annie Lamontagne, la même qui m'avait examinée la veille. Je me dis que j'aimerais bien accouché aujourd'hui puisqu'elle est de garde toute la journée + nuit. Elle me dit de retourner à la maison et qu'elle devrait me revoir en soirée ou cette nuit. Découragée, je me dis que je n'accoucherai jamais.
Alors retour à la maison? Papa et moi on écoute la télévision et on va prendre une petite marche afin de favoriser le travail? Je prends des bains et j'essaie de dormir.

Je parle à mon accompagnante qui me suggère de prendre un bon souper avec 1-2 verre de vin rouge afin de relaxer. Papa et moi prenons le temps de relaxer. Après le souper, je prends un bain, je relaxe. Ton papa et moi on se colle un peu, on se donne de l'amour, j'en ai besoin?

Vers 19 :30 papa décide d'aller louer un film pour notre soirée. Je suis assise devant la télé, toujours en contraction. Quand papa revient et descend de l'auto, je sens une contraction et j'entends un « pok ». Je sens un liquide commencer à couler.. Je me lève d'un bond et je crie à papa qui est devant la maison que je crève mes eaux!!!! Je pleure de joie et de nervosité.

Le travail actif commence immédiatement. J'ai à peine le temps de prendre une douche et de m'habiller! Je suis au 2 minutes et les contractions sont longues et de plus en plus douloureuses!

Vite départ à l'hopital. Lorsqu'on arrive au pavillon des naissances du CHAL je suis dans ma bulle. Je me concentre sur moi et porte peu attention à ce qui m'entoure. Une infirmière nous prend en charge immédiatement car elle voit bien que c'est pour ce soir! Elle nous place dans la chambre 17. Nous sommes chanceux car c'est une grande chambre avec un lit double! Je souffre terriblement. Papa est là avec moi et me soutient beaucoup. On m'examine, je suis qu'à trois centimètres. Je demande d'avoir l'épidurale, je suis trop fatiguée pour dealer avec la douleur. L'anesthésiste docteur Langlois arrive une quinzaine de minutes plus tard. Oufffff. La piqûre est sans douleur et agit immédiatement. Wow c'est efficace. Je deviens très zen et tellement heureuse de savoir que je vais te mettre au monde dans les heures qui suivent! L'infirmière qui sera avec nous cette nuit c'est Danielle. Une vraie perle! Elle vient nous vois tous les 20 minutes pour vérifier que tout va bien. Je perd la notion du temps, je discute avec papa et avec les médecins. Se sera Annie Lamontagne qui va m'accoucher! Je suis contente car c'est elle que je voulais. Papa et moi on décide de se reposer, je suis qu'à 4 centimètres alors on croit avoir du temps! Environ 1 heure après avoir fermé la lumière et tenter de dormir, je sens mes contractions plus fortes. Je le dis à Danielle sans penser que cela est un indicateur. Elle m'examine, « Je comprends que tu les sens tu es à 9 centimètres! » Papa qui était sur le bord de s'endormir se réveille d'un coup! Quoi! 9 déjà! Hé oui j'ai dilatée de 5 centimètres en 1 heure. Woooow. Danielle me dit qu'elle va préparer tranquillement les choses pour ton arrivée. On appel Mamie et Valérie l'accompagnante pour qu'elle s'en vienne. Je suis prête à pousser très rapidement mais je préfère attendre Valérie. Vers 2 heure a.m. je me pratique à pousser. Oufff ce n'est pas facile, je ne sens pas bien où je dois pousser. Mes contractions s'éloignent et diminue de plus en plus. Tu es très basse, quasiment à la sortie. Tu fais ton chemin toute seule! On me donne du pitocin afin d'augmenter les contractions. Ça agit immédiatement et très fort! Je sens le réflèxe de pousser et je décide de le faire à ma façon et à mon rythme. Annie arrive et s'installe. Je pousse et je pousse! 30 minutes et te voilà sur moi. Je pleure et je pleure tellement! Je répète sans arrêt « C'est ma fille » « C'est ma fille » et je pleure. Papa rit aux éclats. Je suis dans ma bulle et tellement heureuse. Ce fut un moment merveilleux que je ne revivrai jamais. Je t'adore mon amour!

revenir en haut

passss

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 4 septembre 2008 13:02:04 EDT  
J'adore lire la magie de chaque naissance, chacune est unique...
j'en ai vécu deux et en attente d'une troisième et ca me fascine toujours

bravo les filles

je vais retrouver mes récits et venir les mettres Wink

passs

revenir en haut

dlas

Inscrit le :
28 déc. 2007

Posté le: 4 septembre 2008 13:22:43 EDT  
Voici notre récit d'accouchement!

Vendredi 22 août 7h40, je suis toute fébrile et triste aussi. Je vais te rencontrer pour de vrai aujourd'hui et je dois laisser mes bébés Jack et Sam (chats)à la maison pour 2 ou 3 jours! Papa rigole un peu de moi dans la voiture qui m'amène vers l'hôpital et ça me détend un peu.
On arrive à la maternité, branche plein d'appareil sur maman (écoute du coeur et des contractions), le docteur me donne pour la troisième fois du gel pour t'aider à venir vers nous. Ça y est, je ressens enfin une contraction! Une dame dans la salle d'accueil est aussi en travail et l'entendre être malade, me rend malade un peu... Le gel fait effet mais n'est pas très efficace. Alors le docteur décide à 13h30 de percer les membranes Oh là! tu t'es mis à travailler plus fort, j'avais conscience de tous tes mouvements et des bruits autour de moi.

Je vais alors dans la chambre où tu naitras ma Crevette. Là, une dame me branche encore plus de tuyaux, à part ceux que j'ai déjà. Alors maintenant, j'entends ton coeur, vois tes efforts pour sortir, reçoit des solutés et de l'insuline en plus! J'ai faim mais la dame ne veut pas que je mange, elle m'interdirait de boire même! mais je ne l'écoute pas! je bois de l'eau mais ne mange pas. Elle me demande de faire pipi dans un petit pot, ma pression joue aux montagnes russes et le médecin n'aime pas du tout ça!
Les contractions sont de plus en plus fortes, je les reçois avec amour! car je sais que ce sont elles qui t'amèneront vers moi !

Papa me demande s'il peut aller manger. je l'envoie, je suis capable de voir à la douleur et ce n'est pas une petite heure qui va changer ton avancement vers nous. !7h00, heure fatidique, l'infirmière revient, il y a des protéines dans mon urine.. Risque de pré-éclampsie si on laisse les contractions jouer avec ma pression. Le docteur change le plan de match ! Épidural maintenant plus un autre médicament qui fera avancer le travail plus énergiquement (je suis à 90%, 3cm). Si dans 12h il n'y a pas de changements, césarienne. J'ai pleuré, je ne voulais tellement pas d'épidural !!

L'anesthésiste n'a pas eu le temps de venir nous voir avant 20h00 ce soir là, le médicament qui fait avancer le travail est en place et j'ai un nouveau tuyau, une sonde urinaire... je ne peux plus me lever pour faire pipi. L'anesthésiste installe finalement son cathéter et tout de suite, il y a eu une différence... comme si maman avait mis de « l'oragel » sur sa bedaine ! Je dois t'avouer mon bébé, que c'est la seule chose qui ne m'a pas fait mal mais qui m'a fait très peur. J'ai même rigoler pendant que l'anesthésiste déplaçait le cathéter dans mon dos.
C'est le paradis jusqu'à 1h00... on est alors le 23 août. Le cathéter s'est déplacer et l'anesthésie ne fonctionne plus, mais les infirmières n'écoutent pas tellement.. Finalement, après une dose de cheval, ils ont vu que je souffrais vraiment... ils se sont dit que peut être faudrait refaire l'épidural ! Il est alors 4h00 du matin, le médecin vient voir... Rien n'avait bougé! Tu étais toujours si loin de moi et pourtant si proche ! Nouvelle perfusion d'épidural, le bloc opératoire de la maternité est presque près... ne manque qu'une partie de l'équipe, ils n'ont pas été appelés, on les a oublié !

5h30 : Nous sommes dans la salle... Presque toute l'équipe médicale est arrivée, on me prépare, on demande à papa s'il veut venir avec moi mais il ne veut pas, il ne se sent pas à l'aise... Je comprends sa décision et la respecte encore plus...

Ça y est on commence... L'anesthésiste m'a gelée, le docteur passe son bistouri pour la première fois... aiiiiiiiiieeeee... une deuxième fois... je hurle, je leur dit que je ressens tout !!! Le coup de couteau, la brûlure... L'anesthésiste me redonne quelques doses d'épidural pour me geler un peu plus... Attente... La douleur a lentement laissé la place à la sensation qu'on me joue dans le ventre sans deviner ce qui ce passe... Ensuite... Une énorme douleur et... comme si le temps était arrêter, un grand silence, et une voix lointaine me dit... regarde... c'est un petit gars !!! J'ai pleuré ! De soulagement, de joie, de la pénible journée qui t'a amené jusqu'à moi... J'avais tellement hâte de partager ce moment avec ton papa... Il t'a attendu avec moi dans notre chambre... lui aussi t'avait vu brièvement... quand il t'a vu la binette... il a pensé à Mathieu...
Et on a attendu que tu viennes nous rejoindre dans notre chambre... On t'a découvert vraiment à ce moment là! Notre naissance! Tes longs doigts, tout ces cheveux, tes super long pieds que papa appelle des pieds de Hobbit et tes oreilles de Troll! Et surtout ta peau toute belle qui devient rouge tomate quand le monde ne va pas assez vite autour de toi!

Ce n'était pas le scénario que j'avais imaginé pour ta naissance... Celui-ci est encore plus merveilleux... car tu es là enfin!

revenir en haut

lilouanne

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 4 septembre 2008 14:22:29 EDT  
Voici mon récit d'accouchement :

Vendredi, 23 Novembre 2007. RV à l'hopital Pierre Boucher pour application de gel pcq tu es déja en retard de 3 jours et maman souffre de prurit donc, n'en peut PLUS !!! Application vers 10hrs le matin et on me conseille de rester couchée pour environ 2 heures et qu'il sera ensuite possible de voir si qqc a avancé.. 12h20pm, le petit docteur vérifie, RIEN !! Toujours RIEN !!! Bon, le petit docteur me dit de retourner à la maison et d'espérer que le gel fasse son travail dans les prochaines heures...Moi, n'en pouvant plus, me mets à pleurer, convaincue que rien ne se passera et que , tu ne sortira jamais !!!

Retour à la maison avec papa mais détour par la pharmacie pour acheter une grosse boite de Ferrero Rocher, y faut ben les gérer ces émotions la !!!! Donc, je passe l'après midi évachée sur le divan à manger mes chocolats...Téléphone sonne !! Ma soeur m'appelle pour me dire que sa meilleure amie vient d'accoucher NNOONN !!!!! Elle qui était due pour le 2 Décembre !!!! Y'a vraiment juste moi à qui ca arrive.... Me remets à pleurer et mange mes derniers Ferrero...Tu me donnes des coups comme pour me réconforter, me dire que tu t'en vient bientot...

Vendredi soir, vers 19hrs, commence à ressentir quelques contractions...Mon dieu, c'est ca des contractions ????!!!!???? Me demande dont pkoi tout le monde dit que ca fait mal, pas consciente du tout que ca va s'intensifier. La nature se charge donc de me montrer que toutes ces femmes qui crient à l'injustice parceque les hommes ont le bonheur d'avoir des enfants sans avoir à accoucher ont raison !!! Mon dieu, J'ai mal !!!!! Vers 21hrs, les contractions sont encore aux 10 minutes mais TRÈS douloureuses...

Moi qui ai suivi des cours d'accouchement par Hypnose, j'essaie tant bien que mal de me concentrer à éliminer la douleur. Ben quoi, ca marche pas ? Ben non, ca marche pu...Peut etre le stress ou qqc comme ca ! Bon, vers 23hrs, les contractions sont aux 4 minutes et je juges bon d'appeller l'hopital pour vérifie. On me dit de venir et qu'ils vont vérifier. Appelle (ou plutot Réveille !) ma soeur, qui tient tant à etre à mon accouchement ( Disons que ca me rassure moi aussi !) et on part pour l'hopital. Arrivés la bas, on vérifie si ma poche des eaux est fissurée. Moi, dans ma tete, je me dis : Ca y est, ils vont me renvoyer chez nous..Ben non, le beau petit papier PH utilisé devient mauve instantanément et on m'annonce que je vais accoucher bientot!! Yé !!!!

Transfert en salle d'accouchement, je suis seulement ouverte à 3, mais j'ai atrocement mal !! Bain à remous, ballon, meme la maudite hypnose ne marche pas !!! Il est maintenant 4 heures et mon $?&*(*?)* col n'a pas bougé..À quoi elles servent ces maudites contractions ??? Décue et ayant un peu peur de la réaction de mon chum, j'émets le désir d'avoir l'épidural...Chum me dit : T sure ?? Tu seras pas decue ?? Soeur me dit : Fait ce qui te fait du bien...Et voila, j'ai opté pour ce qui allait me faire du bien, rongée par la culpabilité de pas avoir été capable de le faire naturel mais soulagée de savoir que mon calvaire achevait...

Recoit l'épidural vers 7hrs am, en ce 24 Novembre 2007. Soualgement total !!! Je rie, je jase, et finalement, je m'endors... Ma soeur descend appeller ma maman (qui doit faire 2 heures de route pour venir à l'hopital) et lui annonce que je vais accoucher. Me prend aussi le Journal de Montréal, afin de pouvoir insérer des articles du jour de ta naissance dans ton fameux album de bb ( Ce journal est encore dans l'auto au moment d'écrire ces lignes !! Ca fait plus de 9 mois !!) Vers 15hrs, l'épidural ne fait plus effet et je suis rendue à 8 cm. Papa essaie de me rassurer, de me réconforter. Moi, je lui répond tout gentiment que j'aimerais mieux qu'il ne me touche pas ni ne me parle pas... Ben quoi, je m'endure plus !! Vers 16hrs, je suis à 10 mais %&*?(*&? je ne peux pas pousser pcq il reste une petite membrane qui n'est pas partie. Je me demande encore c'était quoi cette membrane la !! Ma soeur descend à la cafétéria, pour rassurer ma mère, qui atend patiemment, toute seule, avec son petit toutou bleu. J'y repense et je trouve ca très attendrissant. Vers 17 heures, je suis enfin prete à pousser !! Apparement, je pousse très bien et après environ 30 minutes, on apercoit les cheveux de mon fils !!!
Tout le monde est excité et se dit que ca y est !! Vous pensez ??? Erreur ! Je pousse, je pousse, pendant environ 3 heures. À chaque poussée, je vois le docteur, assis entre mes jambes, qui fait non de la tete, comme en voulant dire, pauvre petite, ca donne rien ce que tu fais !! Bon, on réalise que bb est mal orienté et on essaie tant bien que mal de le déplacer..Je HURLE !! Bon Dieu, lachez moi !! Ma soeur ne peut plus se tenir et cours chercher du réconfort dans les bras de notre petite maman, qui attend toujours devant une canette de Coke diète complètement dégazée... Mon chum, tout patient et en controle de ses moyens, reste avec moi, tout en commencant à comprendre que qqc ne se passe pas comme ca devrait...

Après 3 heures de poussées, je ne suis plus la du tout... Je n'ai pas mangé, pas bu depuis environ 24 heures...Je perds connaissance entre les contractions et le bb recule à chaque poussée... Le doc me suggère d'aller en césarienne ou d'aller chercher mon fils avec la ventouse. Heuh ?? Allo !! J'en peut plus et je fais pas trop confiance à la ventouse. Aprè avoir pris la décision d'aller en césarienne, j'éclate en sanglots, soulagée que ce soit enfin fini et sachant que je te tiendrai dans mes bras bientot... On commence à me raser et je jubile, ne pensant meme plus au fait que ca pousse encore...

Arrive au bloc vers 8 heures moins quart. On me prépare, me branche, me redonne l'épidurale. Moi, je me sens bien seule et je cherche mon chum... J'ai peur qu'ils te sortent sans que Papa soit la.. Papa arrive, je pensais que c'était un médecin et je ne l'ai meme pas reconnu ! Il me chuchote quelques mots à l'oreille et soudainement j'entends..Oh mon dieu !!! Ton premier cri!! Je savais meme pas qu'ils étaient en train de te sortir !! Je suis devenue Maman en quelques secondes sans meme m'en rendre compte ! Papa te prend et t'approche de moi.. Je pleure pcq j'ai les bras attachés et que je ne peut meme pas te toucher... 2 heures plus tard, dans ma chambre, exténuée et émue, j'ai pu te prendre et te serrer contre moi. Comme tu es beau et parfait !

Je suis devenue Maman en quelques secondes, sans meme m'en rendre compte
Je suis devenue Maman à 20h06, le 24 Novembre 2007

revenir en haut

EmilK

Inscrit le :
10 juin 2008

Posté le: 5 septembre 2008 10:26:26 EDT  
Les filles vos récits m'ont fait pleurer! Félicitation à vous toutes et à vos copains! Xelianna, les encouragements de ton chum m'ont vraiment fait marrer ... Very Happy

Merci de partager ces beaux moments!

émilie qui souhaite ardemment que bébé s'accroche bientôt

revenir en haut

OcEaNnE28

Inscrit le :
04 nov. 2007

Localisation :
Québec

Posté le: 5 septembre 2008 11:30:10 EDT  
Voici mon récit écrit pas longtemps après la naissance de mon petit amour.

Tout a débuté le vendredi 9 novembre au matin. Je me suis réveillée à 6hres30 avec des contractions aux 15 minutes. Elles n'étaient pas douloureuses. Je suis allée au toilette et j'ai remarqué qu'il y avait du sang dans mes sous-vêtements. Je suis retournée dans le lit pour essayer de me rendormir et puis j'avais toujours des contractions aux 15 minutes. Je me suis retournée au toilette 45 minutes plus tard pour constater que je saignais encore plus. Une fille sur un forum m'a c onseillé d'appeller à la maternité même si j'avais un rendez-vous chez le médecin à 9hres30. La maternité m'a conseillé de venir vérifier tout ça. J'ai donc réveillé mon chum et sa premère réaction a été : POUR VRAI !?!!? Comme si je lui faisais une blague !!!!

Une fois à la maternité, on m'a fait un monitoring pour vérifier mes contractions. Ma pression était haute et on me la prenait régulièrement. J'ai fait un test d'urine pour vérifier si j'avais des protéines dans mon urine. Mon test n'était pas positif ni négatif. Par la suite, on a vérifié mon col et j'étais dilatée à 4 cm et effacée à 80. (Petite annecdote comique, c'était une nouvelle qui faisait mon touché et elle avait mal placé le spéculum et il lui a revolé quasiement en pleine face !!!!) La résidente voulait que je me promène pendant 1 heure pour voir si les contractions allaient se rapprocher. Finalement, elle a vu que ma tension était haute et elle m'a dit : on te garde, tu vas accoucher aujourd'hui. J'avais 169 sur 110 de pression !!!! C'était dans le piton !

J'ai eu ma chambre il devait être 10hres45. On m'a installé mon médicament pour le strep B et 1 heure après on m'a proposé de me crever les eaux pour accélérer le travail. On m'a crevé les eaux il était midi. Dès ce moment, j'avais des contractions aux 3 minutes, même pas 30 minutes après, des contractions aux 2 minutes. J'ai marché, j'ai utilisé le ballon et le papa me maissait le dos pendant mes contractions. À 13hres05, l'infirmière m'a vérifié l'état de mon col et j'étais rendu à 6+ cm. On m'a dit que si je voulais aller dans le bain tourbillon c'était le temps. J'ai donc accepté.

À 13hres15 j'étais dans le bain tourbillon. Ahhhh quel bonheur, les contractions sont beaucoup moins douloureuses. Environ 20 minutes après le début du bain, les contractions étaient vraiment, mais vraiment douloureuses. J'ai dit à mon chum d'aller chercher l'infirmière pour que je puisse sortir et avoir l'épidurale. Je hurlais de douleur. Mon chum revient avec l'infirmière, m'essuie et je pars pour ma chambre en fauteuil roulant. L'infirmière se prépare pour me faire un toucher du col et me dit : Ohhh je vois la tête, ne pousse pas. Encore une fois, je hurlais de douleur. Je dis que je ne pouvais pas que ça poussait seul. Donc elle me dit de pousser, le doc arrive en 3e vitesse. Le doc m'a dit d'un ton ferme, calme toi, écoute-moi, quand tu vas avoir une contraction, tu pousses fort et dans 10 minutes il est là. Il semblerait que je lui ai répondu : PROMIS !?!?! Mais ce bout-là, je ne m'en souvenais plus ! 2 poussées plus tard, mon petit homme était au monde en ce 9 novembre 2007 à 13hres50. Un beau bébé de 7 lbs 9 oz et 20 pouces.

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 8 septembre 2008 17:16:06 EDT  
Je le repete... vous me donner hate!!! Je sens ma puce bouger enormement dans mon ventre en vous lisans et je me dis ouain ben c'est dans 13 semaines que ca se passe pour moi... ca va vite!

Merci de vos recit ca me reconcilie avec l'evenement que me fait malgrer tout encore peur... Wink Vos recit m'aide a calmer mes peurs a voir ce moment de facon zen... Je ne peut rien prevoir alors on va laisser les choses aller... Wink

revenir en haut

Maman&Élodie

Inscrit le :
20 août 2008

Posté le: 9 septembre 2008 11:00:04 EDT  
Le récit de mon accouchement (long)
Ma date prévu d'accouchement était le 29 mai 2008.

Un vendredi après midi, à 34 semaines de grossesse, j'appel ma mère pour lui dire que j'ai des maux de ventre incroyables et que j'avais perdu un peu de sang. Elle me conseille donc d'appeler info-santé pour avoir le c?ur net. La dame me dit de me rendre à l'hôpital pour vérifier. Je pars de chez moi et passe chercher ma mère au bureau. Je dis a mon chum qu'il n'est pas obligé de venir et que je vais revenir bientôt. Arrivée à l'hôpital, ils m'installent sur le moniteur. Verdict : contractions aux 5 minutes, col dilaté à 60% et ouvert à 1.5 cm! Ils me garde sous observation. 1 heure plus tard, col dilaté à 70% et ouvert à 3 cm. Ils me mettent donc un soluté d'eau saline pour essayer d'arrêter les contractions. Étant donné qu'en région éloignée, ils n'accouchent pas en bas de 36 semaines, j'ai eu droit à un transfert en ambulance. J'essayais d'appeler mon chum pour qu'il vienne me rejoindre, mais il n'était pas là. Arrivée à l'hôpital de Rouyn, ils me mettent en observation. J'avais une infirmière avec moi en tout temps. Durant mon transfert, ma mère avait réussi à rejoindre mon chum. Il est donc arrivée à l'hôpital en même temps que moi. Le médecin m'examine et le travail n'avait pas progresser. Il me garde donc toute la fin de semaine au cas où le travail recommencerait. Je dois donc retourner chez moi et rester alitée.

À mon rendez-vous de suivis de grossesse de 36 semaines, mon docteur me dit que je peux me lever et recommencer à marcher progressivement. À 36 2/7, les contractions repartent de plus belle. Étant donné que ma fille est petite, ils tentent d'arrêter le travail encore une fois. Il me garde pour la nuit. Mon chum et moi dorment dans un petit lit simple d'hôpital. Le lendemain, je retourne chez moi. Ils me conseillent donc de rester alitée jusqu'à 37 semaines. Le matin de la 37e semaine, toute heureuse, je me lève et j'en profite pour faire mon ménage. Le soir, je me couche vers 9h et je suis incapable de dormir, épuisée de ma journée. À 10h30, j'ai une envie soudaine de faire pipi. Je me lève et je crève mes eaux.

On appel l'hôpital pour leur dire qu'on s'en vient. Mon chum met les valises dans l'auto et on part. Il ne va pas très vite et il ne parle pas beaucoup. À 11h, on arrive à l'hôpital, ils m'installent dans une chambre.. la plus petite. Il n'a même pas de lit de disponible pour papa. L'infirmière m'examine et je suis dilaté à 3cm. Les contractions arrêtent. Elle dit à mon chum de retourner à la maison et de revenir demain. Ils allaient me provoquer. J'ai dis a mon chum, qu'il n'était pas question qu'il parte, qu'il devait rester avec moi. Il ouvre la télé et commence a regarder la game de hockey des Canadiens!!!

À minuit, les contractions repartent de plus belle. Je suis aux 2 minutes. Je fais donc du ballon pendant 1h30 et tout va bien. Je demande donc de prendre un bain. Il était utilisé. Il a fallu que j'attende 2h avant que l'autre maman sorte et qu'il lavent le bain. Entre temps, la douleur est tellement forte que je vomis énormément. J'arrive dans le bain et c'est l'enfer. Je suis a peine assise que ça fait mal. Le bain n'a pas fait travailler le col.. seulement augmenter la douleur. Je vomissais encore, mon chum tenait la poubelle et me demandait :
« Qu'est-ce que tu as mangé Chéri? » Hihihi Tout ce temps, mon chum ma fait des point de pression dans le dos. Ça fait un bien fou. Il avait tellement mal aux mains.

Je retourne donc dans ma chambre et demande l'épidural. Vers 4 heures, ils me transfère donc dans la salle d'accouchement et l'anesthésiste arrive. Je suis à 4 cm. Il prépare son matériel et tente une première épidural. Cela ne fonctionne pas. Il n'est pas capable d'entrer son aiguille à la bonne place. Mon chum a un malaise et s'étend sur le plancher. Il décide donc de sortir le temps d'installer la deuxième épidural.

Cela fonctionne à merveille. Mon chum revient. Tout à coup, je sens que mon aine gauche ne gèle pas. Ils me couchent alors sur le coté gauche pour tenter de geler ce côté. Le côté gauche est gelé, mais c'est le côté droit qui dégèle!! Il font un autre examen et je suis à 7cm et effacé a 100%.

On parle de tout et de rien en attendant que le travail progresse. À 7h30, je suis prête à pousser. Mais c'est le changement de médecin. Vers 8h, ma mère vient nous voir et les infirmières commencent à installer les étriers. Ma mère nous quitte pour aller au bureau. À 8h30, le médecin arrive et me dit que je peux commencer à pousser. Mon chum décide de sortir car il a peur de tomber sans connaissance. Le médecin décide de vider ma vessie avec une sonde avant que je commence à pousser. Je pousse 3 fois de suite aux 5 minutes. À 9h15 on voit ses cheveux. Je la touche. Les infirmières disent « ça bombe, ça bombe », mais moi je ne sais pas ce que ça veut dire. À 9h19, elle est sur mon ventre et crie fort. Je coupe moi-même le cordon. Mon chum l'entend crier et entre dans la salle. Elle est petite. 6 lbs 9 oz , 19 pouces ¼. Étant donné qu'elle est sorti la tête de côté, j'ai déchiré énormément. Ils ont donc dû me recoudre. Le médecin n'a même pas compter les points. Elle a cousu pendant près d'un heure! Maintenant je sais c'est quoi bomber! J'étais tellement gelée que je n'ai absolument rien sentie. Ils ont dû me tenir les jambes lorsque le médecin me recousait.

De retour dans ma chambre, je me sens mal. Je suis incapable de bouger mes bras. La tête veut me fendre. Le médecin vient m'examiner. Elle ne semble pas inquiète. L'anesthésiste vient. J'ai des effets secondaire de l'épidural. 1 cas sur 100! Je dois donc rester à l'hôpital 5 jours. J'ai de la morphine intraveineuse et en comprimé. Je dois boire 1 Red bull (caféine) par jour pour enlever le mal. Le 5e jour, ils me disent que je dois essayer de me lever et de prendre ma fille. Je pleure. Je suis incapable. J'ai quelqu'un 24/24 avec moi car j'allaite et je ne suis pas capable de m'occuper de ma fille. Les infirmières viennent désengorger mes seins la nuit car ma fille est incapable de prendre le sein et elle pleure sans cesse.

Le 5e jour, ils me renvoie chez moi même si je ne suis pas rétablie à 100% car ils ont peur que je fasse une dépression. J'ai commencé a prendre soin de ma fille même si je ne me sentait pas bien. J'ai continuer a allaiter ma fille jusqu'à ses 5 semaines et j'étais brûlé. Elle pleurait tout le temps et buvait aux 1h30. Je l'ai donc mise au lait maternisé et c'était 10 fois pire. Un matin, vers 6h, elle a remplie sa couche de sang et elle a refait la même chose à 9h. Nous sommes allés à l'hôpital. On croyait qu'elle était allergique aux protéines bovines. Les résultats des prises de sang révèment que non. Elle est sûrement intolérante. Elle prend Nutramigen depuis 2 mois et ça va mieux. Vers 3 mois et demi, elle a commencé a tousser la nuit. Nous sommes allés voir le pédiatre et elle fait du reflux sévère. Depuis le début de la médication, ma fille a changé énormément. Elle ne pleure presque plus et fait des nuit de 12 heures!

Elle a présentement 4 mois et malgré tout ce qui nous est arrivé, j'ai très hâte de lui offrir des petites s?urs ou petits frères.

revenir en haut

Doucemaman :)

Inscrit le :
02 déc. 2004

Posté le: 10 septembre 2008 16:48:48 EDT  
Vraiment la vie me gâte. Je devrais écrire les témoignages complet des expériences d'accouchement dont je suis témoins.
Ça nourrirait l'imagination de plusieures futurs parents le fait de lire des récits d'accouchements simples et à la fois extraordinaires Wink
_______________________________________________________________
Ma cliente a eu son bébé cette nuit à 3h47.

Son travail actif a débuté à 16h00 le 17 juin après 48 heures de phase de latence et deux nuits blanches pour elle. Malgré tout elle était si heureuse que le travail actif soit enfin débuter.
On va se rejoindre à l'hôpital de Lasalle. Nous arrivons à la salle premier contact et la se fait la première évaluation de la part de l'infirmière. Ma cliente est à 3+ col mince et station -1. Les contractions sont aux 3 à 4 minutes de 70 secondes.
Entre-temps nous irons prendre des marches dans le corridor. Elle utilise ses techniques d'hypnose qui fonctionnne à merveilles. Son conjoint est près d'elle. Une très belle complicité entre les deux. Il est toujours très attentif à ses besoins.

À 20h10 le col est à 5+6 cm.. Elle est toujours bien en contrôle et très calme. Vive l'hypnose . À 20h10 elle sera tranférer à sa chambre.
Nous retournons prendre un marche dans le corridor. Les contractions sont aux 2 à 4 minutes et s'intensifies. Même si il y a pleins de monde au département à cause des visiteurs, ma cliente sera pas déranger et fait son travail quand même et résussit de se mettre dans sa bulle.
Son conjoint fait des pressions au bassin comme je lui avait appris.
20h50 elle utilise le bain tourbillon. Toujours très calme. Je met un éclairage tamiser afin qu'elle puisse sécrèter des endorphines
Durant les contractions je l'entend dire OUI à chaque expiration. Elle est si belle à voir et ne se décourage pas dutout.
Son amoureux éponge son visage et lui tient sa main amoureusement.
Ils m'ont demander de prendre des photos. Vous devriez voir les belles prises que j'ai fais. C'eST BEAU EN TITI.
À 22h20 elle est à 9 cm. Elle se couche sur le côté gauche et à mon tour de faire des pressions au bassin durant que papa mange une bouchée.
Elle se lèvera 20 minutes plus tard pour utiliser le ballon thérapeutique.
Toujours très calme.
à 00.15 un examen révèle aucun changement au col. Je lui recommande une rupture des membranes car la fatique est apparante. Sa troisième nuit blanche débute .

Le médecin est pas disponible à ce moment Sad
Elle ira prendre des positions sur la toilette. Utilise ausii le ballon en s'appuyant dessus debout. Pression au bassin ++
À 1h45 une résidente rupture les membranes.
Ma cliente retourne au bain tourbillon. Elle est toujours bien calme. Smile
Ensuite se couchera sur le côté gauche. Elle est complète à 2h45
Pousse sur le côté gauche et en semi-assise.
Le bébé naîtra à 3h45. Un poupon qui est la copie conforme du papa. Il est tout calme (effet secondaire de l'hypnose).
Elle a pas déchirer.
Une autre naissance tout a fait naturelle et sans complications.
Le personnel était sous le charme de cette si belle expérience et n'a cesser de féliciter ma cliente de son grand courage et de sa force.
Ils ont donc raison car moi aussi j'ai fais pareil Wink

revenir en haut

momof2babies

Inscrit le :
17 sept. 2007

Posté le: 10 septembre 2008 18:19:11 EDT  
Wouhou c'est à mon tour de partager mon récit avec vous!
Ça faisait 3-4 semaines que je contractais tout les jours et que mon col travaillais mais rien de constant!
Jeudi dernier j'ai vu le doc et elle m'a dit: ah c'est pas pour toute suite(j'étais à 3.5 cm 85% effacé)
Dans la nuit de samedi(6 sept)à dimanche(7 septembre)j'ai eu une sensation de début de menstruation,tsé comme quand ça commence à couler!Ça m'a réveillé mais j'en ai pas fait de cas puisque ça a pas recommencé!
Dimanche matin j'ai eu un autre petit coulis donc j'ai décidé d'aller faire vérifier tout ça!J'étais sur que c'était une fausse alerte!
Et voilà c'est du liquide amniotique!Je suis à 37 sem 3 jours!Ouf ça me fait peur mais la docteur me rassure que mon ptit coco est correct!
Donc elle me permet de retourner à la maison pour aller chercher mes trucs,manger et passer du temps avec ma fille(Mélyka 13 mois et demi)
Retour en maternité à 13h30 le 7 septembre!
Ils nous installent dans une superbe belle chambre avec TV,douche bain etc...le luxe quoi!Il ne restait plus de chambre!
14h10 Dr.Duhaime vient nous chercher pour nous installer dans la salle d'accouchement!
14h20 elle crève les 3 membranes de ma poche(oui oui 3 membranes..comme à ma fille dailleurs)
15h30 les contractions commencent pour s'intensifier rapidement,je fais du ballon!Je les ressens juste au niveau du pubis et les infirmières ne comprennent pas pourquoi!
16h40 ouf l'anesthésiste est là pour une autre fille donc on le fait venir dans ma chambre!Ça gèle juste le côté gauche donc on me gèle le côté droit..oh soulagement.....pour 1h seulement!
18h je suis installé pour pousser puisque je suis complète(jsuis passé de 4 à 10 cm en 30-40 minutes)Je suis installé dans un lit normal parce qu'il ne reste plus de lit d'accouchement!Mon chum est donc assis derrière moi avec une oreiller pour me supporter,la guenille froide à la main et il m'éponge et m'encourage de toute ses forces!Il a fait ça comme un champion!
Je commence donc à pousser mais ma douleur au niveau du pubis me fait tellement mal que ça me paralyse et j'ai de la difficulté à pousser!La docteur croit à ce moment là à une déchirure de l'utérus mais elle n'en dit pas un mot pour pas me faire paniquer!Je pousse du mieux que je peux!25 minutes plus tard,soit à 18h25,mon ptit homme est sur moi,tout blanc(son vernix encore)il pleure et regarde partout!Oh que de soulagement!

On m'a expliqué pourquoi j'ai eu si mal!Mon ptit Maddox se présentait le nez en l'air!Trop fier de sortir de sa cachette et de rencontrer ses parents!hihi!
La doc m'a dit que très peu de femmes réussissent à sortir un bébé dans cette position là,que je suis une championne!Que c'était une douleur atroce et anormale!
Aucune déchirure(ok c'est mon 2e bébé en très peu de temps,ça dû aider la chose)

Mon petit homme Maddox est donc né le dimanche 7 septembre 2008 à 18h25 pesant 6lbs9 oz et mesurant 19 po ¾!
Il a fait une petite jaunisse donc 8h de photothérapie et là il est top shape!Comme sa maman dailleurs!
Enfin nous sommes à la maison en famille,une vraie famille: Papa,Maman Mélyka et Maddox!Wow

Si j'avais pu imaginer que mon coeur de maman pouvait s'agrandir à ce point là!
C'est inimagineable..j'aime mes enfants doublement!Je les adore!

Et voilà pour moi!

Une maman heureuse,très très heureuse!

revenir en haut

lilalexe

Inscrit le :
16 janv. 2008

Posté le: 14 septembre 2008 16:59:54 EDT  
Ti-Ange Loik né le 19 aout 2008 à 9h03...Voici ton histoire...

Nous sommes le 18 aout et je suis en grande forme ...ménage, épicerie, visite chez ta mamie Francine. Vers 16h45 j'ai une douleur dans le ventre qui revient a toutes les 15 minutes ...je m'inquiète pas j'me dit que sinon je me ferais encore une fausse joie...j'commence a préparer le souper car ton papa fini de travailler et s'en vient et j'ai de plus en plus mal...Papa fini par arriver vers 18h00 et je lui explique mes douleurs, il devient tout stresser et appelle tout le monde...moi j'lui dit de se calmer que c'est une fausse alarme alors il se calme...vers 20hoo papa veut absolument que j'appelle a la maternité donc j'appelle et il me conseille le bain ...dans le bain mes contractions tombent au 5 minutes...je vais rejoindre ton papa est la mes contractions sont au 2 minutes je demande a papa un massage car j'ai mal mais il ne me croit pas qu'elles sont aux 2 minutes...papa téléphone donc a ta Mamouchka pour demander a Jimmy ton oncle de venir chercher maman pour aller a l'hôpital...jme lève pour aller au toilette et plein de sang me coule le long des jambes la jle sent qu'il est temps de faire ta rencontre je pleure de joie et d'inquiétude car je ne sais pas a quoi m'attendre...papa tout heureux me caresse et me réconforte...ont part pour l'hôpital...arriver a l'hôpital ont me dit que le placenta est décoller et qu'il doivent nous surveiller ...vers 12h00 mes contractions sont aux 1 minutes et intensément douloureuse je ne veux pas l'épidurale je veux résister mais j'ai tellement mal je voudrais tellement aller prendre un bain mais les infirmières refusent a cause du saignements que j'ai...je deviens mauvaise tellement j'ai mal moi qui est si douce est calme je me mets a frapper sur ma table est a sacrer papa ne me reconnait plus et pleure de voir ainsi maman et me dit que se ne sera pas un échec si j'prends l'épidurale... donc vers 1h30 je décide enfin de la prendre quel soulagement...les infirmières me conseil de dormir car il reste beaucoup de travail encore sauf que je n'y arrive pas je pense a toi et a combien ma vie changera ...vers 8h00 sa commence a me pousser drôlement dans les fesses et je n'aime pas du tout je voudrais forcer mais ont me dit de me retenir car je ne suis qu'a 9+ vers 8h15 je leur dit qu'il faut que je pousse ont m'examine et je peux enfin pousser...Mamouchka me tient les mains et papa les jambes ...papa regarde ta sortie et me décris le tout fièrement ...9h03 mon ti-ange est né... je ne t'entends pas pleurer je stresse tout s'agite tu as 2 tours de cordon au cou et tu a avaler du méconium et mes saignements...papa coupe rapidement le cordon et j'ai a peine le temps de te donner un bizou tu est déjà partie je pleure et je m'inquiète je t'aime tellement !! Papa est venue me voir pour me rassurer ont c'est pris dans les bras et ont a pleurer une bonne shot ensemble après jlui dit d'aller te rejoindre et de ne pas te laisser tout seul... vers 11hoo les infirmières me permettent de sortir du lit car mon état me le permet tu est si petit dans ton incubateur je pleure et ont me dit que je ne pourrais pas t'avoir dans mes bras avant 13h00 que ce fut long pour mon coeur de maman...je pus enfin t'avoir dans mes bras et t'embrasser!!!

J'écris notre aventure et je te tiens en ce moment même dans mes bras je ne peux m'empêcher de pleurer...tout ce que j'ai accompli avec ton papa...et toute le bonheur que tu m'apporte...Nous sommes maintenant une Famille xxx

revenir en haut

Se connecter pour répondre