Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

La vie est si fragile

Auteur Message

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 28 septembre 2011 14:12:36 EDT  
Quand des personnes proches de nous meurent ou passe proche de la mort... jeune et vieux... il n'y a d'autre choix que de s'arrêter et de se questionner sur notre propre vie.

Dans la prochaine seconde ma vie pourrait basculer... je pourrais quitter ce monde... ma grande question est... est ce que j'ai vécu la vie que je voulais vraiment? Est ce que j'ai tout fait pour réaliser mes rêves? Ai-je assé dit aux personnes que j'aime que je les aimes?

Et si c'était eux qui nous quittait dans la prochaine seconde...

Aujourd'hui... avez vous prit le temps de profiter de votre vie?

Je ne suis pas mieux qu'un autre... moi aussi j'oublie souvent... moi aussi je prend souvent pour acquis... moi aussi j'éteins mes rêves par peur, par paresse.........

Loin de moi l'idée de vouloir sermoner et de vous dire quoi faire... je voulais simplement que pendant 1 minute vous preniez conscience que la vie... elle n'est pas acquise... elle est là maintenant mais tantôt p-e plus!

Je sais que moi...j'ai cotoyé beaucoup la mort dans les derniers mois... et cette semaine... c'est p-e de courte durée mais je me suis promis de vivre... mais surtout de vivre ma vie... celle que je veux vraiment! 

revenir en haut

Melamibome

Inscrit le :
21 mai 2011

Posté le: 28 septembre 2011 18:09:46 EDT  

Dans la prochaine seconde ma vie pourrait basculer... je pourrais quitter ce monde... ma grande question est... est ce que j'ai vécu la vie que je voulais vraiment? Est ce que j'ai tout fait pour réaliser mes rêves? Ai-je assé dit aux personnes que j'aime que je les aimes?



Je n'ai pas la vie que je voulais... Sad

J'ai malheureusement pas tout fait pour réaliser mes rêves Crying or Very sad et je n'ai surtout pas assez dit aux personnes autour de moi que je les aimais... Surprised

Bref, je vais aller faire quelques téléphones... Wink

Merci et à plus!!! 

revenir en haut

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 28 septembre 2011 19:12:24 EDT  
ma très bonne amie est entré à l'hopital le jour de ma fête cette semaine pour donner naissance à sa deuxième fille....

En fait elle y a presque laisser sa vie et celle de sa fille qui a pu être réanimé par miracle!

Elle m'a dit avoir fermé les yeux en se disant ''c'est comme ca que je vais mourir...'' et avoir été surpris 6 h plus d'Avoir réouvert les yeux et de réaliser qu'elle était vivante!

Ça m'a fortement affecté! Habitant loin d'elle malgré notre grande amitié je n'ai pas prit beaucoup de temps pour aller la voir dernièrement... et j'aurais pu la perdre!

ça m'a fessé dedans!  

revenir en haut

Yachelle

Inscrit le :
09 févr. 2010

Posté le: 28 septembre 2011 22:23:40 EDT  
Peaches, c'est touchant ton histoire... Crying or Very sad  

revenir en haut

Yachelle

Inscrit le :
09 févr. 2010

Posté le: 28 septembre 2011 22:28:42 EDT  
Pour moi le 29 septembre est une date empreinte de tristesse. Il y a bien longtemps, une de mes amies perdait son petit frère de 14 ans, qui s'est suicidé.
Et puis ma grand-mère est morte l'an passé le 29. Sad  

revenir en haut

Lotussia

Inscrit le :
03 juil. 2008

Posté le: 28 septembre 2011 22:40:13 EDT  
Maman3x: Ça me fait penser à mon témoignage dans l'autre sujet sur les choix... je sais pas si c'est moi qui t'as inspirée ou si on a pensé à la même chose Wink

Je suis une personne de nature très autoritaire, qui pardonne peu et qui est surtout très dure avec les gens que j'aime et qui m'aime. Comme je suis très dure envers moi-même... J'ai eu la chance extraordinaire de croiser sur ma route, quelqu'un qui a première vue n'était pas bon pour moi. C'est un homme avec qui j'ai été en relation 3 ans et qui consommais et qui était assez spécial. Quelqu'un avec qui j'étais parce que je ne voulais pas m'attacher et que j'ai choisi, car je savais qu'il n'y avait pas d'avenir possible à long terme. Je n'attendais rien de cette relation, mais pourtant, il m'a fait un précieux cadeau. J'avais une très mauvaise relation avec ma mère et lui, sa mère s'était suicidée alors qu'il n'avait que 12 ans. Un jour, il m'a simplement dit que lui n'avait aucune idée qui était sa mère en réalité et qu'il ferait tout pour avoir à nouveau une mère, même si c'était une relation comme la mienne. Il me disait justement que la vie était fragile et que demain matin, elle pouvait être partie. Ça m'a donné un choc.

À partir de ce jour, j'ai décidé d'accepter qui elle est et de la prendre telle quelle. Je profite le plus possible des moments où elle est là. J'essaie toujours d'agir de cette façon dans toute mes relations. Je suis incapable de laisser flotter un malentendu ou de terminer une rencontre par une chicane.

Le soir quand je me couche, la majorité du temps je souris en regardant mon ti-amour de bébé et mon amoureux, je pense à mon grand, endormi dans sa chambre et je me dis que je suis très chanceuse d'avoir cette vie.

Pour ce qui est de ma vie, je dois avouer que je ne serais pas satisfaite qu'elle se termine maintenant. J'ai mis ma vie sur pause le temps que mes enfants sont jeunes et j'ai bien des choses encore à accomplir. Je n'ai pas encore accompli quelque chose qui me rend suffisamment fière de moi. Je suis fière de mes enfants, de ma famille, je suis fière de qui je suis, de ma manière de voir la vie et surtout ma nouvelle façon de m'accepter, avec mes faiblesses, mais il manque un petit quelque chose. Un gros projet professionnel artistique. À date, j'en ai fait quelques uns, mais rien d'assez ambitieux. J'espère donc vivre encore longtemps.

Et puis, je veux voir mes enfants grandir!!  

 

revenir en haut

Bébiz

Inscrit le :
27 sept. 2008

Posté le: 28 septembre 2011 23:35:29 EDT  
Aujourd'hui, je peux TRÈS BIEN comprendre que la vie ne tien parfois que par un fil...

J'ai perdue celle que je considérais ma mère à l'âge de 8ans. Je l'ai souvent aidé à se relever d'a terre pendant que mon grand-père était à la chasse, car elle était rendue trop affaiblie par la maladie... Puis quelques jours avant Noël, elle rentrait à l'hôpital et moi, je partais pour chez mon père (parents divorcé). Le 5janvier, ma mère (biologique) est venue me chercher pour que j'aille voir une dernière fois ma grand-mère à l'hôpital. Quelques minutes après mon départ, ma grand-mère est décédée et depuis ce jour, ma vie a basculé...

Depuis ce jour, j'ai été seule avec moi-même! J'ai due ramasser mon grand père par terre dans l'entrée de garage et même par terre dans la maison plusieurs fois, car il était trop saoul pour se supporter lui-même. J'ai enduré cela pendant plus de 10ans avant de finalement déménager à mes 17ans. Mon grand-père est mort vla 2ans dans son sommeil... Je devais passer dans la soirée du mardi, mais mon oncle est venu dîner et l'a trouvé mort... Pourtant, je lui avait parlé la veille et il allait relativement bien pour son âge (il habitait encore dans sa maison et sortait pour une marche à tout les jours).

Puis vla aussi 2ans pratiquement jour pour jour, j'ai perdu mon père... Il était à l'hôpital et venait de se faire opéré pour son pied, mais était en quarantaine, car il avait choppé une bébitte. Il avait beaucoup maigri grâce à la diète et son moral s'améliorait grâce aux anti-dépresseurs! Il avait même recommencé à marché. Je devais aller le voir avec ma fille qui allait avoir 1mois quelques jours plus tard, mais il était déjà trop tard. Il a fait un arrêt cardiaque ce jour là!

Maintenant, il ne me reste que ma mère biologique (que je n'ai, à mon souvenir, jamais considéré comme ma mère) que je ne suis pas capable de sentir à 100 pieds de moi, mais que "j'endure" malgré moi...

Tout ses "bobos" par dessus ceux que j'avais déjà et quelques mois plus tard, je faisais une tentative de suicide... Eh oui, comme quoi parfois la vie fait mal et même TRÈS mal! Par contre aujourd'hui, tout va pour le mieux moralement Wink

Je chérie mes enfants, qui sont en parfaite santé (merci) du plus profond de mon coeur, ils sont TOUT pour moi!!!!!!!! mais je sais très bien qu'il pourrait leur arriver n'importe quoi. Nous habitons dans un quartier "dangereux" avec les gangs de rues, nous sommes sur un boulevard et quand ils iront à l'école, ils auront 30minutes de marche et dont un boulevard à traverser...

Nous devons vivre un jour à la fois et profiter de CHAQUE moment comme si cela pouvait être le dernier passer avec cette personne comme cela. Nous devons dire aux personnes qui sont chère pour nous que nous les aimons du plus profond de notre coeur, comme ça, s'il leur arrive malheure un jour, nous ne regretterons jamais de ne pas leur avoir dit assez souvent "je t'aime". 

revenir en haut

Se connecter pour répondre