Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Je suis au bout du rouleau... besoin de vos conseils

Auteur Message

Claudiiine

Inscrit le :
28 nov. 2011

Posté le: 10 septembre 2012 00:24:34 EDT  
Bonjour les mamans,
Je n'ai jamais écrit sur le forum, mais là, je le fais, car j'ai vraiment besoin de vos conseils de mamans expérimentées.

Alors voilà, je vous explique la situation. Ma fille a quatre mois et demi (c'est mon premier bébé) et je l'allaite exclusivement depuis sa naissance. L'allaitement est difficile depuis le début. J'ai eu des gercures dès le départ, et j'ai ensuite eu un engorgement sevère, des canaux qui se sont bloqués à répétition, des ampoules de lait ainsi qu'une mastite. J'ai également fait du muguet et je fais aussi du vasospasme. Bref, j'ai vécu tous les problèmes que décrit le Mieux-Vivre au sujet de l'allaitement. En plus de tous ces problèmes, ma fille ne tète pas bien (malgré qu'on lui ait coupé le frein de langue) et j'ai encore régulièrement des pincements aux mamelons lorsqu'elle boit. Mais bon, je dirais que je suis maintenant habituée à ressentir cette douleur. Son comportement au sein est aussi problématique : alors que l'allaitement est sensé être un moment tranquille, c'est tout le contraire avec ma fille. Elle est généralement hyper agitée au sein et arrête souvent de téter pour se mettre à pleurer soudainement, sans raison apparente. Bref, vous comprendrez que cette situation me sape le moral et que l'envie de la sevrer me vient quasiment tous les jours. (Ah oui, elle a commencé à me "mordre" le mamelon avec ses gencives depuis quelques jours!) Je suis presque convaincue de ne pas vouloir allaiter mon prochain bébé.

Son comportement est également problématique : elle ne semble jamais de bonne humeur. Il ne s'écoule jamais plus de 15 minutes sans qu'elle se ne mette à chigner ou à pleurer pour une raison ou une autre. Pourtant, je joue avec elle, je change régulièrement sa couche et lui offre le sein à la demande. Les soirées sont particulièrement horribles. Dès 19 h, elle se met à chigner et à pleurer sans arrêt. Elle pleure parce qu'elle a faim, mais lorsque je la met au sein, elle arrête de boire après 5 minutes, devient super agitée et refuse le sein, mais continue tout de même à pleurer parce qu'elle a faim! Et ça continue comme ça jusque vers 23 h, moment où, épuisée, elle boit finalement comme il faut avant de tomber endormie pour la nuit. C'est tout simplement insupportable, et ça crée des tensions dans mon couple. Mon chum et moi nous chicanons très souvent parce que nous sommes tous les deux à bout.

On dirait que j'ai perdu espoir que les choses aillent mieux un jour. Je n'ose presque pas sortir ou aller chez des amis parce que je ne veux pas avoir à gérer une crise devant eux ou devoir allaiter un bébé qui hurle. À chaque fois que je la mets au sein, je me demande si elle va boire plus de 5 minutes avant de se mettre à pleurer. Je sais bien qu'avoir un bébé n'est pas toujours rose, qu'il y a des moments difficiles, mais il me semble que les moments heureux doivent venir contrebalancer ces moments plus ardus. J'ai l'impression que les gens autour de moi ont tous des bébés "parfaits" et toujours souriants, alors que moi, j'ai un bébé qui chiale sans arrêt et qui ne semble jamais heureux. Et j'ai honte d'en parler avec mes amies parce que je sens que ça fait de moi un échec comme mère.

Bon, je constate que j'ai écrit un roman, mais ça m'a fait du bien d'en parler et de me vider le coeur. Vos conseils et témoignages sont les bienvenus.

Merci! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 10 septembre 2012 07:31:15 EDT  
Tout d'abord, je t'envoies un calin virtuel.

Duexièmement, tu n'es ni une mauvaise mère, ni incompétente, ni rien de ça.

Il n'est jamais facile de comprendre un bébé qui pleure et qui n'a pas d'autres moyens de s'exprimer. On ne parle pas le pleurage, tsé alors on doit y allé d'essais et erreurs.

J'ai vécu sensiblement la même chose que toi mais moi je donnais le biberon. (J'ai allait. 5 jours) Je te lèves mon chapeau d'allaiter encore. Et je t'invites à continuer car les problèmes que tu décris, les pleurs la mauvaises prises du sein, ce sont des choses qui arrivent aussi aux biberons et ça ce peut que ça ne se règle pas. J'en suis la preuve.

De un, as-tu été consulté en clinique d'allaitement?? CLSC, groupes de Relevailles de ta ville??? LLL? etc

Ce sont des endroits, où il y a des spécialistes, des marraines d'allaitement, des mmaans tout simplement qui pourrait t'aider ou du moins d'Écouter et te faire sortir de chez toi. Des mamans qui peuvent te comprendre.

Juste en parler avec tes copines et tu pourrais être surprise de voir que elles aussi ont des problèmes. Ils sont rares les bébés faciles et obéissants qui ne pleurent jamais. Wink C'est juste qu,On est gêne d'en parler. Onraconte juste le mieux.

Sinon, je pourrais aussi te conseiller d'aller chez le médecin et de lui parler de reflux. L'inconfort de ton bébé pourrait en être malgré que tu ne parles pas de régurgitations et que son poids doit être OK.

C'est une piste et j'insisterais auprès du médecin.

Sinon, ici le soir ce qui marchait: la chaleur sur le ventre, (sac magique) emmailottage. Chaleur. Le peau-à-peau.

C'est les choses qui me viennent en tête vite comme ça.

BOnne chance à toi et tu n'es pas seule, ça va passée.
xxx

 

revenir en haut

kalio

Inscrit le :
23 mars 2012

Posté le: 10 septembre 2012 08:57:23 EDT  
Bonjour Claudiine,

Moi aussi je t'envoie plein d'ondes positives pour te supporter dans cette période de vie difficile.

Pour ajouter aux super conseils de Ronnie 27, que je suivrais sans plus tarder, as tu essayé de tirer ton lait et de lui donner au biberon pour voir sa réaction? Bon, je sais que ça fait une autre affaire de plus à essayer et que ce n'est pas toujours agréable lorsque nous avons des blessures, mais ce serait peut être intéressant de voir comment ta puce réagirait. Moi, en lisant ton message, ça me donne l'impression que ta petite est soit affamée ou a des reflux. Aussi, si jamais ça marche bien, ton chum ou quelqu'un de ton entourage pourrait lui donner le biberon.

Sinon, moi, les bébés parfait, je commence de plus en plus à douter Very Happy Je pense plutôt que ce sont les parents qui embellissent la réalité!! Tu sais, les premiers mois peuvent être difficile pour un et après ça va mieux ou bien tout va bien et tout commence à aller tout croche. Un bébé constant et stable ça doit exister, mais c'est un bébé sur combien?? Ne sois pas gênée de te confier à tes bonnes amies et pas nécessairement pour avoir des conseils ou te faire dire quoi faire, mais seulement pour te défouler un peu!!!

Puis les chicanes avec ton chum Rolling Eyes Je ne me suis jamais autant chicané avec le mien depuis que nous avons un bébé Confused Ça prend de la patience, du temps et surtout du respect, car tu es fatiguée, tu vis du stress et de l'angoisse.

Donne nous des nouvelles svp!

Kalio 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 10 septembre 2012 10:00:52 EDT  
J'ai tout de suite pensé au reflux moi aussi. Les bébé qui dont du reflux arrêtent souvent en pleine tété pour pleurer et pleurent souvent dans la journée.

Peut-être aussi qu'elle arrête parce qu'elle n'aime pas prendre le sein? Peut-être que ça marche pas pour elle non plus et montre son mécontentement. Persister dans ce cas serait peut-être juste en rajouter une couche sur l'humeur maussade. (la tienne et celle de ton bébé)

Tu sais, chaque bébé est différent. Pour ma fille, l'allaitement a été l'ENFER. Par contre, je voulais quand même tenter ma chance avec les jumeaux. Et ben ça été complètement l'opposé. Je me suis rendue compte que des fois, ya des bébé qui savent pas bien téter et qu'on a beau faire tout ce qu'on peut, ça marche juste pas. (et je te lève mon chapeau pour tout ce que tu as tenté!) Donc, pour ton prochain bébé, peut-être que ça va marcher.

Aussi, je te dirais de ne pas t'empêcher de sortir. Mes bébés étaient tous hyper chigneux à la maison et dès que j'allais au centre d'achat, au musée, ou juste dehors, hop! ils devenaient suuuuper gentils. Ils adoraient simplement les stimulations des endroits nouveaux. Moi, c'est ce qui m'a sauvée... je faisais aussi beaucoup de tour d'auto avec eux. C'est certain par contre que si les tétés ne se passent pas bien, t'as pas le goût que ça se passe mal ailleur que chez toi. C'est pour ça que je me dis que de tenter le biberon (avec ton lait à toi) ça pourrait être quelque chose à essayer.

Tu sais, je suis certaine que tu vas trouvé ta manière à toi de passer à travers ça. On est toutes derrière toi! Smile 

revenir en haut

anick2012

Inscrit le :
16 juil. 2012

Posté le: 10 septembre 2012 10:51:08 EDT  
Oh my god ! J'aurais pu écrire ce message !!!
Je te comprends tellement !!! ouf... c'en est presque traumatisant !

Je viens de comprendre d'autres mamans qui m'ont aidé et qui me disaient qu'elles avaient pu elle aussi écrire le même message !

J'ai vécu exactement la même chose... sauf que j'ai abandonner l'allaitement après 3 semaines... alors je te lève mon chapeau !!! Mon fils prenait mal le sein, j'étais gercé/crevassé jusqu'au menton. J'avais terriblement mal. Il buvait tout le temps... pleurait tout le temps, j'avais pas de répit... Et comme il prenait mal le sein, il n'avait probablement pas assez de lait... pourtant, j'en manquais pas !!!

Après avoir discuté avec des mamans ici et consulté mon médecin, nous avons réalisé que mon fils faisait effectivement des reflux (RGO interne). Donc pendant les boires, il ne faisait que se tortiller. Il buvait 1oz et c'était la crise... il s'endormait en pleurant pour se réveiller 1h plus tard car il avait encore faim et il buvait 1oz encore en se tortillait et pleurant etc. Ça n'arrêtait pas. Je pleurais moi aussi tout le temps. J'étais découragée. Ses reflux n'ont probablement pas aidé à mon allaitement... mais je ne le savais pas encore.

Mon fils prend maintenant un médicament, le Prévacid Fastab et ça aide beaucoup. Depuis ce temps, les boires sont devenus beaucoup plus facile. Il boit maintenant parfois 5 oz d'un coup, en 15 mins !!! Et ce, sans crise. Malgré tout, chaque jour est différent. Y a des journées plus difficiles encore.
Les dodos et les siestes sont toujours problématique par contre.

Je te conseille d'aller lire les messages sur le sujet : Reflux ou RGO - Questions / Réponses / Témoignages / Trucs (http://www.mamanpourlavie.com/forum/sujet/reflux-ou-rgo-questions-ra-ponses-ta-moignages-trucs/page/220)

J'ai beaucoup écrit, et Zustine, une maman qui a 2 enfants qui font du reflux, m'a beaucoup aidé.

J'ai aussi raconté mon histoire d'allaitement sur le post : la stigmatisation du biberon et le deuil de l'allaitement
(http://www.mamanpourlavie.com/forum/sujet/la-stigmatisation-du-biberon-et-le-deuil-de-l-allaitement/voir/dernier-message#3036665)

Bref, tu peux consulter mes commentaires sur le forum et tu verras les conseils que les autres mamans m'ont donnés.

Je te conseille donc de consulter ton médecin voir ce qu'il en pense. Si tu tiens à ton allaitement, n'abandonne pas... je suis certaine qu'une fois ton bébé traité (si c'est bien du reflux) l'allaitement ira beaucoup mieux. Le lait maternel est plus facile à digérer. Mon garçon prend maintenant de l'Alimentum qui est un lait pré-digéré, hypo-allergène, et ça aide. Mon médecin m'a dit que c'était probablement seulement parce que c'était plus facile à digérer pour l'estomac donc moins d'acidité de créer.

Petits trucs pour les bébés à reflux : essai de le garder en position verticale (ex : coucher ventre contre ventre sur toi assise) après les boires... mon fils fait ses siestes comme ça Confused , tu peux surélever la tête de son lit (avec des livres sous les pattes ou encore une oreiller sous le matelas).

J'en aurais tellement long à dire... si t'as des questions ne te gênes pas.

Sur ce roman, je dois y aller...
Surtout ne lâche pas, c'est pas facile, je te comprends.

Anick 

revenir en haut

LemonDrop

Inscrit le :
16 mai 2011

Posté le: 10 septembre 2012 15:39:00 EDT  
Quelle détermination tu as!

Sais-tu, on entend souvent dire que l'allaitement c'est facile et naturel, que notre corps est fait pour ça. Et bien toutes les femmes que je connais qui ont allaité ont connu des difficultés à un moment ou un autre de leur allaitement.

Je vais te raconter mon histoire. Pour faire une histoire courte (j'imagine que tu es plutôt occupée), ma fille est devenue super maussade vers 3 mois. Elle pleurait/chignait tout le temps, avait des grosses coliques le soir. Il y avait aussi certains symptômes que je ne croyais pas reliés: reflux silencieux (elle avait la voix très rauque), cacas verdâtres, s'étouffait en buvant, faisait des crises inexpliquées au sein après quelques minutes à téter. Je pouvais difficilement sortir de la maison sans craindre une grosse crise. La nuit tout allait très bien. J'ai essayé d'éliminer certaines choses de mon alimentation sans succès.

Un moment donné j'ai allumé que la seule chose qui changeait la nuit était que je l'allaitais couché. Et qu'en position couchée, le lait sortait moins vite. Alors que la majorité des filles manquent de lait (et c'est le principal problème abordé dans les livres), moi non seulement j'en avais trop mais c'était un problème. Aussitôt que j'ai mis en place des méthode pour réduire ma production, tout s'est mis à bien aller.

Si je t'en parle c'est que personne ne m'avait jamais parlé de ce problème là avant. Je savais que le réflexe d'éjection peut être trop fort mais je pensais que le bébé se fâchait en buvant, que les seins coulaient partout et c'est tout (les miens ne coulaient pas du tout). C'est plus complexe que ça!

Certaines choses que tu mentionnes me font penser à trop de lait ou un réflexe d'éjection trop fort (bébé qui se choque au sein après quelque temps, bébé qui clampe le sein en buvant, bébé grognon le soir).

Évidemment je ne dit pas que c'est ça le problème chez vous. Mais je désirais partager cette information avec toi juste au-cas-où. Je me demande encore quel éclair de génie m'a frappé pour trouver mon problème, ça ne peut surement pas faire de mal de partager l'info.

Je te met un lien plus complet sur le sujet:
http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-78-Trop-de-lait-trop-vite-trop-fort.html

Tu sais aussi que si tu arrêtes ton allaitement ou que tu décides de tirer ton lait, tu n'as rien raté, tu ne néglige personne, tu n'es pas une mauvaise mère. On fait chacune notre possible selon les circonstances et ce qu'on considère le mieux pour notre famille. Je ne connais pas beaucoup de filles qui auraient persévéré aussi longtemps si elles avaient passé à travers autant d'épreuves que toi! 

revenir en haut

Claudiiine

Inscrit le :
28 nov. 2011

Posté le: 10 septembre 2012 17:18:35 EDT  
Salut les filles,
Merci de m'avoir répondu en si grand nombre, et surtout merci pour vos encouragements, conseils et pistes de solution.

Plusieurs d'entre vous ont fait mention de reflux. Effectivement, ma fille régurgite beaucoup depuis qu'elle a environ deux mois. C'est toutefois variable d'une journée à l'autre : elle peut parfois passer une journée sans régurgiter ou presque, et d'autres à régurgiter presqu'à chaque boire. J'en ai parlé à l'infirmière lors de son rendez-vous de 4 mois (à la clinique où elle est suivie, on ne voit le médecin qu'un rendez-vous sur deux, elle verra donc le pédiatre à son rendez-vous de 6 mois), mais celle-ci ne semblait pas concernée outre mesure, puisque ma fille prend du poid et suit sa courbe de croissance. Mais bon, après vous avoir lu, je vais certainement explorer cette avenue plus sérieusement.

Pour ce qui est de l'allaitement, j'ai une marraine d'allaitement et je suis également suivie à la clinique d'allaitement de l'Hôpital Juif. Là-bas, ils ont réglé mon problème de muguet et le vasospasme est désormais sous contrôle grâce au cocktail de vitamines qui m'a été prescrit. Pour la mauvaise prise du sein, les consultantes me disent que c'est à moi de retirer ma fille du sein lorsqu'elle ne boit pas bien (elle a tendance à vraiment téter sur le bout du mamelon)... Je veux bien mais si en plus des crises, je dois la retirer du sein chaque fois qu'elle ne boit pas bien, disons que je ne suis pas sortie du bois!! C'est peut-être une erreur de ma part, mais lorsque la tétée se déroule bien, je préfère la laisser boire, même si je ressens un léger pincement au mamelon...

Certaines d'entre vous parlaient également de tirer mon lait et de lui offrir au biberon. Je dois dire que je suis extrêmement réticente à lui offrir le biberon, de peur qu'elle y prenne goût et qu'elle refuse ensuite le sein!! C'est probablement de la paranoïa de ma part, mais après tous les problèmes vécus, on dirait que je n'ai pas envie de prendre le risque de lui donner un biberon... Si elle refusait le sein par la suite, ce serait la goutte qui ferait déborder le vase!!

Anick et LemonDrop : vos récits me font beaucoup penser à ce que je vis! Ma fille régurgite beaucoup et est très souvent agitée durant le boire, et je crois en effet produire beaucoup de lait! Lorsque ma fille lâche le sein pour se mettre à pleurer, je remarque qu'elle a souvent la bouche pleine de lait, alors je ne crois pas qu'elle se fâche parce que je manque de lait. De plus, je n'ai qu'à presser mon mamelon pour que le lait sorte, et je me réveille encore les seins engorgés et le t-shirt tout mouillé après la nuit, malgré que ma fille fasse ses nuits depuis maintenant près de deux mois!

Bref, merci à vous toutes, vos conseils et encouragements me sont précieux! Ça m'a fait un bien immense de vous lire, et n'hésitez pas si d'autres conseils ou idées vous viennent en tête!

Merci encore!!!

Claudine  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 10 septembre 2012 19:53:22 EDT  
Je viens de lire ton dernier message et tu viens de me remettre en mémoire quelques choses.

Quand je fréquentais mon groupe de relevailles, il y avait juste ça des mamans allaitantes et j'en ai entendu des histoires. Beaucoup de manques de lait mais je me rappelle, une qui avait trop de lait.

OK ça fait 5 ans de ça et c'est flou et lointain. Les filles qui allaites me diront si je suis dans le champs au pire.

Me semble que la maman produisait effectivement trop de lait, et avait un réflexe d'éjection très puissant. (Elle avait presque failli nous fiare une démontrastion)Si je me trompe pas, elle tirait un peu de lait, pas beaucoup (elle avait trouver l'équilibre à force de test à chque boire) pour désengorgée son sein. Son sein était alors moins dur, et moins pleins et elle avait aussi constaté que les boires de nuits étaient plus simple car couchés. C'était la position préfére de son bébé. Son plus simple.

En-t-k, c'est une piste que tu pourrais essayer, sinon, si je suis dans le champs, comme j'ai dit c'est un truc qui m'avait marqué car j'avais jamais entendu ça.

Bonne Chance à toi.

POur le reflux, il n'y a pas nécessairement perte de poids.  

revenir en haut

Bip!

Inscrit le :
10 juin 2010

Posté le: 10 septembre 2012 20:23:30 EDT  
Vos messages me rappellent de bons et mauvais souvenirs.

Bref, pour moi, ça l'a été un mois à pleurer car ma fille me faisait tellement mal à chaque tétée. Ensuite, le muguet est arrivée, elle a fait du reflux, probablement une oesophagite, j'avais trop de lait donc elle s'étouffait avec mon réflexe d'éjection, j'ai fait environ 5 mastites (la dernière a eu lieu lorsque bébé avait 8 mois!), sans oublier les engorgements et toutes les fois où je me suis sauvée d'autres mastites avec de la glace et de la chaleur.

Pour le reflux, ma fille ne perdait pas de poids et suivait sa courbe de croissance. Elle a eu besoin de médicaments jusqu'à 9 mois, et j'ai fait un régime de produits laitiers. Quand j'ai coupé les produits laitiers, tout a changé. Mon lait ne lui faisait plus mal! Ça vaut peut-être la peine de tenter le coup!

Je te souhaite un gros bonne chance! J'ai allaité ma fille jusqu'à 18 mois. Il y a eu les premiers mois terribles, mais après ce fut très bien et j'étais même triste d'arrêter.   

revenir en haut

Chatouille

Inscrit le :
23 sept. 2006

Posté le: 10 septembre 2012 21:10:56 EDT  
Après avoir lu tous les posts, je pense que tu n'as pas le choix: si tu veux poursuivre l'allaitement, il faut absolument que tu amènes ton bébé à prendre le sein correctement. Je t'explique:

Le pincement que tu ressens lors de la tétée, ce n'est pas normal. Aucune douleur n'est normale. Tu dois absolument replacer bébé quand il te fait mal. Ainsi, lorsque tu places bébé, s'il ne te fait pas mal, go! Si tu sens le moindre pincement désagréable, tu le détaches en insérant ton petit doigt entre sa bouche et ton mamelon. Tu peux même lui dire à ton bébé: ça fait un peu mal à maman, reprends-toi, mon beau bébé, ouvre grand la bouche!" Même s'il pleure au début, ce n'est pas grave, il va s'habituer.

Probablement qu'il pleure parce qu'en prenant mal le sein, il n'obtient plus de lait. Cette façon de téter qui fait mal est inefficace. Alors s'il a faim et qu'il tête mal, qu'il a de la misère à aller chercher le lait, c'est bien normal qu'il se fâche. (Imagine-toi, arriver au resto pour manger, en étant affamé, faire la file, finalement avoir de la bouffe, mais au lieu d'un trio, on te donne 2-3 frites et tu ne réussis par à avoir le reste...).

Donc prends ton courage à deux mains. Dès que ce cercle vicieux sera brisé, tout ira bien.

Et n'oublie surtout pas, allaiter un premier bébé, c'est le défi d'une vie!!!!

Je suis passée par là, et après un grand total de 36 mois d'allaitement, je peux te dire que je l'ai fait, moi aussi, repositionner le bébé quand il boit. Certaines fois, ça pouvait prendre 5-6 fois avant que la position soit ok, mais après, c'était correct pour tout le boire et je te dis, après quelques fois, c'était placé pour toujours.

Lâche pas et tiens-nous au courant! 

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 10 septembre 2012 23:23:27 EDT  
Claudine :
J'abonde dans le même sens que LemonDrop et Ronnie27, vous avez probablement un réflexe d'éjection très puissant et une forte production. Si votre bébé se fâche, ce n'est pas par manque de lait, mais parce que son besoin de succion n'est pas assouvi alors que son estomac est bien plein... ou parce que c'est insultant de se sentir "attaqué" par le jet de lait.

Parmi les trucs qui ont marché pour moi (parce que j'ai vécu exactement ça avec ma 2e), voici une petite liste :

- Exprimer manuellement un peu de lait avant le boire. Environ 1/2 once par sein, peut-être moins, peut-être un peu plus, suffit généralement.

- Faire la position anti-gravité (assise légèrement inclinée vers l'arrière) en début de tétée. Ça ralentit le débit et empêche les étouffements.

- Faire des compressions en fin de tétée au premier sein. Ça peut sembler ironique quand on a trop de lait, mais c'est important que le bébé aille chercher le lait gras. Ça réduit les risques de selles vertes et liquides, de maux de ventre et de régurgitations/reflux. Ça peut impliquer que le bébé ne prenne qu'un sein par tétée, quitte à boire un peu plus souvent. Moi, je n'offrais même plus le 2e sein et je faisais attention d'alterner à chaque boire. Ma fille buvait aux 1-1h30, donc elle prenait chaque sein aux 2-3 heures.

- Donner votre doigt à téter au bébé juste après le boire chaque fois que le bébé semble inconfortable : ça va lui permettre d'assouvir son besoin de succion et se calmer. Ma fille faisait des boires de 3 à 7 minutes maximum, elle avait encore besoin de téter ensuite. Vous pouvez aussi utiliser une suce, si elle est acceptée par bébé.

- Éviter de consommer de la caféine (café, thé, chocolat, pepsi). Ma fille régurgitait au moins 2 fois plus quand j'en consommais. Ça peut aussi arriver avec l'alcool ou les produits laitiers.

Si ces trucs ne règlent pas entièrement le problème, vous pourriez essayer d'allaiter avec une téterelle. Cela permet au bébé de recevoir un débit plus régulier, comme au biberon, mais en le gardant au sein. Ça pourrait être un compromis acceptable si rien d'autre ne fonctionne bien. Le seul problème, c'est que ça fait parfois baisser la production lactée. C'est un risque à mesurer.

Enfin, je comprends vos réticences avec le biberon. Quand un bébé a une mauvaise prise du sein ou des difficultés au sein, il n'est pas rare qu'il préfère le biberon. Ça a été le cas de ma première, et ce même si elle avait déjà 9 mois au premier biberon. Personnellement, j'ai regretté de lui en avoir donné un et je n'aurais jamais pris ce risque avec ma deuxième. Après tous les efforts que vous avez déjà faits, vous méritez que cela fonctionne enfin bien, de connaître enfin un allaitement plaisant !

Si cela peut vous encourager, après avoir vécu un début d'allaitement qui ressemble trop au vôtre (frein de langue à couper, seins blessés qui ne guérissaient pas, 2 mastites, régurgitations fréquentes et en jet, selles vertes et explosives, alouette!), tout tout tout est rentré dans l'ordre à 4 mois 1/2, presque du jour au lendemain. Elle a aujourd'hui 10 mois et je l'allaite toujours... maintenant avec vraiment du plaisir !

Courage et donnez-nous de vos nouvelles !  

revenir en haut

kalagirls

Inscrit le :
07 juil. 2010

Posté le: 11 septembre 2012 08:48:05 EDT  
Salut Claudiiine!

Je n'écris vraiment pas souvent dans ce forum, mais ton message m'a vraiment touché.

À ma première j'ai vécu la même chose que toi, (je ne te conterai pas mon histoire sinon nous serons encore ici à minuit), mais voilà c'était de l'engorgement, j'avais TELLEMENT de lait que j'aurais pu nourrir un petit village! Ça faisait super mal quand la petite buvait, je pleurait chaque fois mes seins étaient trop dures et coulaient trop vite donc pour elle les boire n'avaient rien de relaxant c'était tout un travail!!! Après trois semaine j'avais trouvé un truc par moi même je tirais du lait avant chaque boire c'était ardue, mais ça fonctionnait, le sein devenait alors moins dur et elle pouvait bien l'agripper et elle devait téter longtemps et fort pour que ça sorte ça lui faisait du bien.

Lorsque j'ai accouché de la deuxième, à l'hôpital je savais déjà ce qui m'attendais césarienne donc séjour de 5 jours, aussitôt la montée de lait, j'ai demandé un tire-lait on me l'a refusé me disant que ce n'était pas bon et que je priverais mon bébé de lait, mais moi je savais ce que j'avais besoin et ce que ma petite poulette avait besoin! J'ai alors fais à ma tête et demandé à mon chum d'aller me louer le tire lait à la pharmacie et me l'apporter. La petite n'avait pas bu une journée entière et aussitôt que j'ai tiré un peu de lait elle avait commencée. Je l'ai allaité calmement et surtout sans douleurs, pendant presque un an.

La troisième, j'ai apporté mon propre tire lait à l'hôpital!!! Wink

J'espère que j'ai pu t'aider un peu, bonne chance et surtout saches que peu importe ce que tu décides de faire, le simple fait que tu te questionne sur le bien-être de ton bébé fait de toi une maman merveilleuse!!!  

revenir en haut

MissBrassens

Inscrit le :
23 mars 2010

Posté le: 11 septembre 2012 12:37:11 EDT  
Moi aussi je trouve que ça ressemble à du reflux...
Mon fils suivait sa courbe, buvait quand même, mais... Il souffrait! Heureusement la doc a pris ce problème en mains et la médication a réglé les problèmes de ce pauvre coco! 

revenir en haut

MamanAdmin

Inscrit le :
04 juin 2009

Posté le: 12 septembre 2012 08:34:44 EDT  
Voici un bon article au sujet des régurgitations.

Peut-être que cela pourra vous aider un peu!

http://www.mamanpourlavie.com/allaitement/problemes/812-reflux-et-regurgitations.thtml

MamanAdmin pour l'équipe d'administration du Forum de Mamanpourlavie.com 

revenir en haut

Cocococotte

Inscrit le :
10 déc. 2011

Posté le: 14 septembre 2012 16:12:57 EDT  
J'ai vécu quelque chose de semblable avec mon troisième fils! Il régurgitait beaucoup mais finalement, ma pédiatre m'a suggéré d'abord d'essayer d'arrêter de consommer des produits laitiers et 48 plus tard...Ce n'était plus le même bébé!! Il avait alors 4 mois! Pour être certaine j'ai bu 2-3 grands verres de lait quelques jours plus tard et moins de 12-16 heures plus tard les symptômes sont revenus (prend le sein quelques instants et pleure, cris comme s'il avait faim mais refuse de boire ou alors boit par petits coups de 2-3 minutes). Alors j'ai arrêté 2-3 mois et j'ai réintroduit le yogourt et le fromage (plus facile à digérer) et ça bien été. C'est quelque chose de simple à essayer.

Aussi, j'ai fait comme toi pour la position au sein...J'étais tellement fatiguée et écoeurée...Quand il prenait le sein et que je voyais que "ça marchait" pas question de le retirer malgré la douleur! Des fois, j'étais aussi dans des positions pas possible...Genre le bras qui soutient la tête était pas accoté et j'avais des méchantes crampes mais je voulais pas "tout recommencer"...Puis, un moment donné, quand les dents sont arrivées j'ai décidé de le décrocher systématiquement dès que la position était pas bonne, que je n'étais pas confortable ou que je sentais la moindre douleur...Ça m'a pris 2-3 jours et c'était réglé! J'ai tellement regrettée d'avoir enduré ça durant des mois! Je crois que ça vaut la peine de prendre le temps de se placer!

À mon premier garçon, c'était assez l'enfer aussi...Il avait des coliques de 17h à 23h..Pleurs sans arrêt, refus de boire, etc. Les trucs qui ont marché;

-Le mettre dans son siège d'auto sur la laveuse en marche (je précise qu'on restait à côté EN TOUT TEMPS à tenir le siège et que c'était le temps de l'endormir soit entre 5 et 15 minutes et qu'il arrêtait de pleurer dès qu'il sentait la vibration);

- L'endormir en faisant une promenade en auto (15-20 minutes);

- Porte-bébé et marcher dans la maison de long en large en tapotant les fesses;

-Le mettre sur nos cuisses sur le ventre en massant le bas du dos;

- Le faire pédaler;

- Prendre mon bain avec lui;

-L'emballer dans une couverture bien serrée comme on fait avec les nouveaux-nés;

Je dois dire que ces trucs ne marchaient pas longtemps...Mais des fois, même 15 minutes de pause de pleurs ça peut aider à tenir le coup...

Bonne chance! 

revenir en haut

cat4d

Inscrit le :
05 janv. 2008

Posté le: 15 septembre 2012 23:46:08 EDT  
Oh que je sais tellement de quoi tu parles.....
J'ai vécu l'enfer avec mon premier fils...tellement que ça m'a pris près d'un an à créer un vrai attachement avec lui. Dès les premières semaines, les boires sont devenus un enfer..lâchait le sein, se tortillait....il ne semblait jamais bien. JAMAIS.
Comme toi, je n'allais pas nul part avec lui...même l'épicerie ça me faisait peur. Je n'ai AUCUN bon souvenirs de ses 6 premiers mois...le premier noel, a 4mois...2h30 de pleurs NON STOP.
Les seuls boires qui étaient ok étaient ceux de nuit...j'ai jamais trop compris pourquoi...mais le fait qu'il boive endormi faisait en sorte qu'il était confortable.


Oui un bébé ça pleure mais suis ton instinct, ce n'est pas normal que ton bébé ne soit pas heureux plus de. 15 minutes. Vers 2 mois, on a débuté des médicaments pour le reflux...il y a eu un peu d'amélioration...et pas besoin de régurgiter pour faire du reflux...c'est parfois du reflux interne(tu entends souvent le bb ravaler) mes 2 fils ont eu du reflux et n'ont JAMAIS régurgité!!! Certains médecins ne traitent pas le reflux quand la prise de poids est bonne mais c'est une erreur selon moi quand le bb est symptomatique.

Dans mon cas, le problème était les produits laitiers. Quand il a eu 3 mois, tellement désespérés....on a essayé de lui donner des céréales qui avaient du lait de vache, ma BM convaincue qu'il avait trop faim. La bouche lui a enflé...on a compris qu'il était probablement allergique..j'ai coupé les produits laitiers de mon alimentarion et ca commencé à aller mieux.
Tu devrais peut-être exploiter cette piste....bcp de bébés ne tolèrent pas les produits laitiers.
En espérant que mon histoire puisse t'aider un peu.....je sais à travers quoi tu passes. J'évite souvent d'y penser car C'est une des périodes sombres de ma vie...j'ai encore l'impression qu'on m'a volé les premiers mois avec mon bb...mais tout cela s'est bien terminé, j'ai aujourd'hui un beau petit bonhomme de 4 ans en parfaite santé Very Happy  

revenir en haut

cruchon

Inscrit le :
14 sept. 2013

Posté le: 14 septembre 2013 16:50:57 EDT  
AUCUN FRAIS A PAYER AVANT L'OBTENTION
Message surpprimé par l'administration du Forum de Mamanpourlavie.com.

La sollicitation est interdite.

Merci pour votre compréhension.

MamanAdmin 

revenir en haut

Se connecter pour répondre