Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Je ne suis surment pas la seule à vivre ça?

Auteur Message

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 28 octobre 2010 11:55:25 EDT  
Bonjour!! Voici en très court ma situation. Mon grand à 3 1/2 ans et on supçonne un TDAH avec possiblement un trouble de l'opposition. Bon, jusque là, je suis capable de gérer tout ça(J'ai été cherché de l'aide au CLSC et là j'attends notre tour pour l'éducatrice spécialisée), j'ai lu presque tout ce qui existe sur le sujet (vous devriez voir la bibliothèque Confused ), je nous ai inscrit à une étude pour les enfant ayant un trouble de comportement. Pensez à quelques choses, je l'ai probablement fait, lu, essayez!

Le plus gros problème que j'ai avec lui c'est son agressivité!! Quand il "pète" sa coche, on dirait un loup (imaginer l'image du loup qui montre les crocs...menaçants) Il passe son temps en s'en prendre à une amie à la garderie (avant c'était à un autre mais quand il est parti, il a déplacé le problème sur quelqu'un d'autre, juste hier, il s'en ai pris à elle 4 fois en avant-midi seulement! Confused ). J'essaie de ne pas le laisser trop longtemps hors de mon champs de vision quand il est avec son frère parce que lui aussi passe au cache! Je suis découragée. J'ai peur de perdre ma garderie à cause de son comportement. Et je suis encore plus écoeurer d'entendre les gens me dire que c'est normal que l'enfant pousse, ne veut pas partager ses jouets, ect... Oui c'est vrai mais dans son cas à LUI, il dépasse de très loin la limite acceptable de la moyenne!! J'ai beau essayer les méthodes proner dans les livres (et celà pendant quelques semaines pour être sure que ca rentre dans son peiti cerveau) mais rien ne marche au niveau de son agressivité!!!On dit souvent que les mamans sont les meilleurs juges de leurs enfants, croyez moi, mon gars a un séreiux problème!! MAis comme il est encore jeune, la médication n'Est pas encore une option (je crois que c'Est moi qui va finir par en prendre!) Rolling Eyes Quelqu'un qui a vécu ça, ou qui connait quelqu'un qui est passé par là?? 

revenir en haut

saralexis

Inscrit le :
26 mai 2009

Posté le: 28 octobre 2010 15:00:35 EDT  
Salut Mapi
Je ne vis pas ce que tu vis donc je ne peux pas commenter la-dessus mais je tenais a venir te feliciter. Ben oui! Te feliciter d'etre capable de voir la verité sur les problemes de ton enfant. Il y a tellement de parents qui se cachent la tete dans le sable, qui pensent que leur enfant est un ange et que c'est "les autres" le probleme... Au moins toi tu assumes et tu cherches des solutions. bravo! 

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 28 octobre 2010 15:37:42 EDT  
Merci Saralexis!! Maintenant ne reste plus qu'à les trouver ses fameuses solutions!! Rolling Eyes Ce qui est encore plus chiant, c'est qu'il peut tellement être gentil quand il veut. J'ai l'impression que ma gardienne ne comprend pas que moi aussi je suis a bout de ressources. Chez nous avec seulement 2 enfants, c'est plus facile à gérer que elle avec 6 et ça je le comprends. 

revenir en haut

Mireille3

Inscrit le :
22 août 2010

Posté le: 28 octobre 2010 19:47:32 EDT  
Bon, est-ce que ton fils parle bien ou il a un retard de ce côté là Shocked
Car si ton fils s'exprime mal, il se peut que son mauvais comportement soit dû à ça.
Mon fils montre les points à l'école, il a une difficulté avec son langage ce qui fait qu'il s,est développé une façon disons le bien à lui de se faire comprendre.
Je soupconnais un déficit d'attention et d'après sa prof, elle ne crois pas.
C tôt 3 ans et demi pour poser un tel diagnostique mais je sais que ça ne doit pas être facile à vivre. C sur que quand c nos enfants, on s'inquiète. Il n'existe pas d'homéopathie pour ça. Je sais qu'ils en font pour le déficit d'attention.
Peut être pourrais-tu essayer de lui donner des capsules d'oméga3 pour les enfants, ça aide grandement aux humeur en montagne russe. Je crois que tu n'as rien à perdre et de plus c loin d'être nocif pour la santé, ils en ont sorti une gamme en plein pour les enfants, je ne sais juste pas si ton garçon est trop jeune.
En tk, je te souhaite bonne chance et lâche pas. 

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 28 octobre 2010 20:20:26 EDT  
Mireille3: oh que non qu'il n'a pas de problème d'élocution!! C,est un vrai moulin à parole!! Mais quand il était bb (environ 18 mois), il voulait parler et il devenait agressif parcequ'il ne réussissait pas à tout dire ( tout voulais sortir en même temps). Quand j'ai allumé que c'était ça et que je lui ai montré que je prenais le temps pour le comprendre, les crises se sont calmés effectivement!!

En homéopathie, je lui donne du LTO3 depuis le début du mois d'octobre. Sur certains points, ça va beaucoup mieux (l'attention surtout).

Oui, c'Est tôt 3 1/2 ans pour un diagnostique et c'Est pour ça qu'il n'y en a pas. Sauf que TOUS les symptômes sont là et comme mon ex (le géniteur) l'est probablement (pas de diagnostique mais là encore tous les foutus symptômes) et que l'héridité joue beaucoup dans ce trouble, les possibilités que mon grand le soit sont assez élevés.

Tout ce que je veux, c'est que mon fils soit bien dans sa peau et accepter socialement. J,ai fait un deuil de l'enfant "parfait ou presque" avec lui. Il est et sera différent de la plupart mais en même temps, il est unique. Comment voulez vous ne pas tomber sous le charme d'un beau blond aux yeux bleus qui vous appelle ma chérie!! Wink  

revenir en haut

Mireille3

Inscrit le :
22 août 2010

Posté le: 28 octobre 2010 20:31:35 EDT  
Oui c sûr que c source d'inquiétude surtout de se demander s'il se fait accepter par les autres à l'école.
Moi mon fils se fait mal comprendre par les autre mais il vit bien avec ce fait, il le sait et il y travail et son prof m'a dit qu'il était respecter de tous et c bine parce qu'il ne cache pas son problème et qu'il assume.
Toi ton fils s'en prend aux autre c plus toatché mais si ça peut te rassurer, il y a un enfant avec trouble du comportement dans la classe de mon fils, disons que pour lui c du travail se faire des amis, il a laisser tomber un gros bloc de bois sur la tête de mon fils la semaine dernière à cause que mon fils jouait et ne se tassait pas pour le laisser passé.
Mais malgré ce comportement, il a de nombreux amis dont mon fils qui n'arrête pas de m'en parler Wink
Lâche pas, c sûr qu'il y a du travail à faire et comme ton doc est un peu au courant, il serait pas possible qu'il parle au papa pour qu'il s'y mette un peu plus avec l'éducation de son fils, car rendu à l'école, ça va peut être être dûr pour ton fils.
Moi il est en maternelle, les enfants sont pas trop pire à cet âge encore mais j,ai peur l,an prochain qu'ils se fasse niaiser à cause de son trouble ou tout court qu'il doivent reprendre sa première année.
C bien que tu aies commencé l'om3, tu fais ce qu'il faut mais ton ex doit s'y mettre aussi  

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 28 octobre 2010 21:23:48 EDT  
Mireille3, mon ex ne peut pas être dans le décors. J'ai du le faire arrêter pour violence conjugale quand j'étais enceinte de 25 semaines de mon plus jeune. J'ai accouché 6 jours après le procès!! Il est violent, toxico, a des problèmes psychiatriques et à un espèce de dossier criminel. Il ne m'avait pas tout dit quand je l'ai rencontré et comme un prédateur, il a réussi à m'enrouler bien comme il faut et comme je suis tombé enceinte seulement après 6 mois, disons que j'ai été prise au piège. Mon 2e est un accident et il a été aussi le déclencheur pour que je sorte de cet enfer!!! Alors on va passer sur l'aide de Monsieur!! Wink  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
05 oct. 2010

Posté le: 28 octobre 2010 23:26:40 EDT  
Avec ce que tu viens de dire, je crois que ton grand pourrait bénéficier d'un suivi avec un psychologue. Il a été vécu pendant quelques années dans un climat de violence (peut-être a-t-il même été témoin directement de violence verbale ou physique? même s'il n'a pas été témoin direct, ce sont des éponges et ils le sentent les enfants).

Même si ton garçon a maintenant accès à un milieu familial chaleureux et sécuritaire, il est possible qu'il garde des marques de ses expériences passées et que l'agressivité soit pour lui un moyen de se protéger. Tu sais, peut-être même que son agressivité, son impulsivité et son manque d'attention n'est pas la manifestation d'un TDAH ou d'un TOP, mais plutôt d'une grande anxiété. Dans ce cas, l'intervention qui aurait un plus grand impact serait d'avoir une routine serrée et très stable. À un certain moment, grâce à cette stabilité, il va se sentir en sécurité, et surtout en confiance. D'observer ses signes physiques lorsqu'il est anxieux et de prévenir l'agressivité en lui nommant à ces moments là qu'il est anxieux et à l'aider à diminuer cette anxiété là pourrait aussi aider.

Mais bon, je ne suis pas psychologue. Je lance des hypothèses basées sur ce que tu rapportes. De consulter un professionnel (psychologue, psychoéducateur, travailleur social) plutôt qu'un technicien (éducateur spécialisé) pourrait aider à mieux interpréter les comportements de ton fils, et ainsi, mieux définir les interventions optimales.

Bonne chance et ne lâche pas! Ce n'est pas facile de modifier des comportements, ça prend du temps, mais surtout beaucoup d'énergie! 

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 29 octobre 2010 03:33:10 EDT  
Je tiens aussi a te lever mon chapeau, tu es une maman exemplaire, qui a un amour inconditionnel pour ses enfants! Je te souhaite d'avoir de l'aide concrete du CLSC et de trouver des pistes de solutions pour ton garcon, il est chanceu d'avoir une maman qui l'aide autant.

Bonne chance! Wink  

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 octobre 2010 08:25:21 EDT  
MAPI, je vais tenter de t'aider mes il faudra que tu me réponde de façon précise...

Il est clair que ton garçon est en colère mais en colère contre quoi ?

Y a t-il des choses qui ont changés dans sa vie ?

À quel moment l'agressivité à t-elle monté en flèche et en intensité ?

Comment réagit tu exactement lors de tes interventions ?

Verbalise t-il se qu'il ressent ou se renferme t-il dans sa coquille ?

Comment sont vos rapports entre toi et ton conjoint et comment intervient-il face à votre garçon ? T'appuie t-il ou est t-il en désaccord avec toi ?

Comment est le climat à la maison ?

Bref, comme tu peux le voir, ça fait beaucoup mais si tu le désire, tu peux m'écrire en privé pour me répondre. Je pense que je pourrais sans doute t'aider à améliorer la situation ou du moins, apporter des pistes de réflexion, des suggestions d'idées... Wink   

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 octobre 2010 08:56:31 EDT  
Merci les filles pour les encouragements!!

Mamanmaman: tu veux tu savoir le plus absurde là dedans?? J,ai besoin de l'autorisation de Monsieur pour que mon fils voit un psychologue Surprised Twisted Evil Et comme on oublie ça (je n'ai aucun contact direct ou indirect avec lui suite à la sentence...) Je suis comme dans la shoute!! Je vais essayer de voir de nouveau avec ma psy et mon programme d'aide si on peut faire de quoi. S'il aurait besoin d'une opération au coeur, j'ai l'autorité de le faire soigner mais quand il a des problèmes de l'âme, je dois demander la persmission à Monsieur!! Vous pouvez vous imaginer comment je me sens!!!

Gala: en colère contre quoi?? Souvent parce que ce n'est pas lui qui contrôle. Sinon, il y a bien des fois que je n'arrive pas à trouver la raison! Sad Son agressivité est là depuis qu'il est tout petit et je mettais ça sur le dos de ce qui se passait chez nous (voir les autres messages que j'ai écris plus haut). Mais malgré la séparation et le temps qui passe (ça fait presque 2 ans), elle est toujours là. JE sais qu'il a vécu à peu près tout ce qui génère les niveaux de stress les plus élevés pour un enfant (séparation, arrivé du petit frère, déménagement (2 fois en moins de 6 mois), nouvelle garderie, ect... et tout celà dans un délais de 9 mois. Mais depuis 1 ans, c'est redevenu stable (à l'exception mon retour au boulot au printemps).

 

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 octobre 2010 09:06:23 EDT  
suite...
pour ce qui est de sa verbalisation de ses émotions, il ne le fait pas vraiement ou du moins pas correctement. Après un retrait, j'essaie de revenir avec lui sur comment il se sentait, de lui nommer les différents sentiments qu'il peut avoir ressenti pour qu'il connaissaise les noms et ce que ça fait en lui pour l'association. Mais je n'ai pas toujours le temps de le faie parce que j'ai un autre ti-poux qui demande lui aussi (il n'a que 18 mois). Je n'ai personne d'autre dans ma vie alors je suis seule avec eux la plupart du temps. MEs parents me donnent un très gros coup de main et on essaie de toujours faire les interventions de la même manière (avertissement, retrait, valoriation positive lorsqu'il fait des bons coups).

En gros, c'ESt le portrait. à la maison, j'essaie de prendre du temps pour chacun d'eux, de leurs donner de l'attention, de l'affection autant que je peux. Je les rassure beaucoup aussi car ils sont très insécurent. Les enfants voient leur`père sous supervision (maison de la famille) 1 fds sur 2 pendant 90 minutes. Il en profite pour les bourrés de cochonneries et les noyer sous les cadeaux (lire jouets),mais n'a pas d'argent pour me payer une pension (de toute façon, j'ai pas besoin de lui pour subvenir à leurs besoins). Je ne parle jamais en mal de leur père devant eux (une chance qu'on a pas de petites bulles en haut de notre tête qui montre ce à quoi on pense réellement lol!!)

Alors je suis ouverte au suggestions. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
05 oct. 2010

Posté le: 29 octobre 2010 09:27:11 EDT  
Mapi, au niveau des autorisations, pensions, etc.

Est-ce que vous avez obtenu un jugement pour officialiser votre séparation? (pour les gardes légales et tout?) Parce que dans le contexte que tu nommes (vous ne vous entendez pas bien, la sentence fait en sorte que vous ne pouvez plus avoir de contacts directs ou indirects, les contacts entre le père et les enfants sont supervisés, avoir l'autorisation du père pour un soin est difficile), je crois que ça serait bénéfique pour tout le monde si la garde était convenue légalement. Tu pourrais demander la garde légale, ce qui ferait en sorte que tes enfants pourraient continuer à avoir le même contact avec leur père, mais tu pourrais prendre les décisions concernant les soins de tes enfants sans attendre une autorisation à chaque fois. Et en même temps, tes enfants recevraient alors une pension alimentaire en fonction du calcul du gouvernement sur les pensions alimentaires (il ne te la donnerait pas directement, le gouvernement va la piger directement sur sa paye et te la met dans ton compte à toi).

Pour le reste, je te lève mon chapeau et te souhaite de voir des progrès dans les comportements de ton fils sous peu!  

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 octobre 2010 10:18:38 EDT  
J'ai été lire tes lettres plus haut et je pense qu'une partie du problème vient du fait que ton garçon à développer des mécanismes de défenses très élevés face à tout ce qui s'est produits dans sa vie jusqu'à présent.

Il y a trois manières de faire face aux danger; figer, combattre ou fuir. Ton fils est un combattant mais son agressivité est monter trop haut et il est presque sûr qu'actuellement, il soit encore dans l'entente d'un drame.

Donc, d'une part, le temps fera une partie du travail ( si tout reste stable dans les prochaines années...)

Ensuite, l'inscrire dans un cour d'art martiaux serait une excellente façon de canaliser son agressivité mais aussi d'être en contact avec une figure masculine saine.

Dernièrement, concernant la discipline, voici comment je te suggère de procéder. Tout d'abord, il faudra que tu diminue ton seuil de tolérance durant quelques temps. C'est à dire que tu ne devras pas attendre avant d'agir pour évité l'escalade. Plus besoin d'avertissements et de paroles, dès qu'il s'engage dans la mauvaise voie et qu'il devient agressif, retire le aussitôt sur une petite chaise sans te justifier ni dire combien de temps il y restera. Je sais que cela te paraît dur mais tu ne perds rien de l'essayer. Ne lui accorde aucunes attentions t ant et aussi longtemps qu'il ne se sera pas calmé. Certain enfants font comme si cela leurs étaient égal, si c'est le cas, tu devras attendre qu'il manifeste un certain inconfort à être en punition et à partir de ce moment, compte trois minutes et va le voir. Si le retrait n'occasionne pas d'inconfort, l'effet du retrait sera de courte durée.

Lorsque tu vas le voir, tu lui demande pourquoi il a été en punition et tu lui demande de s'excuser ( les excuses doivent être sincère et non murmurés ou trop rapidement dit sur un ton de voix qui laisse à pensé que cela n'a aucune signification pour lui...) c'est très important l'étape des excuses car c'est là que tu vois si il à vraiment comprit la gravité de son geste. Si tu n'es pas satisfaite de ses excuses, tu le laisse encore en punition. L'idée, c'est de provoquer un réel changement à l'intérieur de lui face à la gravité du geste qu'il a posé.

Bien sûr, il est possible pour toi aussi que ce soit très difficile à faire car étant donné ce qui c'est passé, il est possible que tu sois vite prise de remords et que tu te culpabilise de le mettre en retrait après tout ce qu'il a vécu. Essaie d'être attentive à tes émotions car sinon, ton garçon ne te prendra pas au sérieux et sentira ta faiblesse et en profitera assurément pour te tester d'avantage.

Je te souhaite bon courage et ne t'en fait pas...Plusieurs enfants démontres des symptômes se rattachant au trouble oppositionnel sans pour autant que ce ne soit pathologique. Actuellement, ton garçon est en crise et sur le mode "défense". Ça va se placer avec de la constance, de la fermeté et de la patience. Il est possible qu'il ressente le besoin de te protégé ( le fait qu'il t'appelle ma chérie entre autre me laisse cette impression...Il se substitut au papa absent d'une certaine manière...) mais il faut le remettre à sa place d'enfant et toi, de parent car c'est un trop lourd fardeau pour lui actuellement et cela augmente son niveau d'anxiété et d'insécurité. Donc, tu peux lui dire gentiment que tu préfère qu'il t'appelle maman tout simplement. Wink

Gala 

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 octobre 2010 10:27:45 EDT  
Dernière chose...

N'oublie jamais que les enfants deviennent ce que l'on pense d'eux...

Ne met pas une croix sur l'idée d'avoir un enfant agréable et ne fait pas ton deuil car cela voudra dire que tu fais une trait sur les chances de voir les chose changer, que c'est un état de fait.

 

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 octobre 2010 14:15:54 EDT  
Mamamaman a écrit
Mapi, au niveau des autorisations, pensions, etc.

Est-ce que vous avez obtenu un jugement pour officialiser votre séparation? (pour les gardes légales et tout?) Parce que dans le contexte que tu nommes (vous ne vous entendez pas bien, la sentence fait en sorte que vous ne pouvez plus avoir de contacts directs ou indirects, les contacts entre le père et les enfants sont supervisés, avoir l'autorisation du père pour un soin est difficile), je crois que ça serait bénéfique pour tout le monde si la garde était convenue légalement. Tu pourrais demander la garde légale, ce qui ferait en sorte que tes enfants pourraient continuer à avoir le même contact avec leur père, mais tu pourrais prendre les décisions concernant les soins de tes enfants sans attendre une autorisation à chaque fois. Et en même temps, tes enfants recevraient alors une pension alimentaire en fonction du calcul du gouvernement sur les pensions alimentaires (il ne te la donnerait pas directement, le gouvernement va la piger directement sur sa paye et te la met dans ton compte à toi).

 


Mamanmaman: j'ai la garde légale des enfants! ET quand on est passé en cours, Monsieur a dit de me mettre la pension où il pense. Qu'il s'en allait sur le B.S. parce qu'il n'avait plus d'emploi parce que trp souvent en cours! Il n'a jamais eu de travail stable de sa vie alors il se fait vivre par ses blondes. Je préfère ne pas avoir d'argent de lui, comme ça je n'aurais jamis rien à lui devoir pour l'éducation de MES enfants!! Mon rêve c'est qu'il lâche prise que qu'il arr^te les visites un jour et que je puisse avoir une déchéance parental. Mais ce n'Est pas demain la veille mais pas grave, on peut rêver , cE'st pas encore taxés!!  

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 octobre 2010 15:16:53 EDT  
Gala: merci!! Tu es bonne pour expliquer et donner des détails (entk, plus que moi!!). Le problème, c'est quand on le mets en retrait il arrive deux choses dépendant de où il est. à la garderie, il va dans le coin mais ça ne le dérange pas le moins du monde. La gardienne est rendu à le faire mettre à genoux, assis, debout, ect... Et à la maison, soit que je le mets dans sa chambre et là il "varge" dans la porte, lance tout, ect... ou si je le mets moi aussi dans le coin, il ne fait que rechercher mon attention en se poussant du coin ou en achalant son frère, ect... J'ai déjà fait venir ma mère pour qu'elle s'occupe du petit pendant que je remettais le plus grand dans le coin à répétition (comme dans super nanny!). Mais je ne peux pas faire ça tout le temps quand je suis seule parce que bb s'en mêle.

Pour ce qui est des excuses, il semble penser que s'il me dit qu'il s'excuse, qu'il ne le fera plus, c'est ok! Mais il ne tiens pas parole et recommence. J'ai beau lui rappeller sa promesse, que quand maman dit qu'elle que chose elle le fait, que c'est important, ect... ça ne marche pas.

Non je ne me culpabilise pas au sujet de le mettre en retrait. Il doit apprendre et c'est mon rôle de lui montrer sauf qu'il est imperméable à mes interventions. Cependant, quand on est plus fatigué, il le sens et en profites pour être plus?harcelant, provocateur, etc..Je n'ai jamais pensé à l'option que tu parles au sujet de ma chérie! Je vais voir si on change de technique à se niveau comment il va réagir et si son anxiété va diminuer.

J'avais pensé à l'inscrire à des arts martiaux mais comme il est si agressif, j'ai juste peur que ça le boost encore plus. J'ai pas beaucoup de place où l'inscrire dans mon coin et je crois que ce qui fait la différence, c'est le prof. Pour la figure masculine, mon père est très présent et il y a quand même plusieurs hommes dans ma famille qui sont là pour eux et qui leurs donnent des bons modèles.

Et pour l'image que j'ai de mon fils, j'ai une belle image de lui plus tard mais je sais qu'il aura des particularités bien à lui disont. Ca ne lui enlève rien. J,ai l'exemple à mon frère qui est dyslexique. Il est différent sur certains points mais il a une belle vie malgré son handicap.

Merci de me donner des pistes de solutions! C'est apprécier!!
 

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 octobre 2010 15:46:36 EDT  
Alors je pense vraiment que c'est au niveau du retrait que le problème se situe...

Citation:" , il va dans le coin mais ça ne le dérange pas le moins du monde. .."

" Certain enfants font comme si cela leurs étaient égal, si c'est le cas, tu devras attendre qu'il manifeste un certain inconfort à être en punition et à partir de ce moment, compte trois minutes et va le voir. Si le retrait n'occasionne pas d'inconfort, l'effet du retrait sera de courte durée ..."

Lorsque tu le met en retrait, il faudra le laisser là jusqu'à ce qu'il démontre clairement son ennui et son impatience d'en finir... C'Est à partir de ce moment que commencera la punition.

Envoie le dans sa chambre pour évité que le petit frère dérange vu que tu es seule, et comme dans Super Nanny, si il en ressort, tu le renvois illico sans lui parler. Tu peux décidé aussi de mettre le gros des jouets et des objets à lancer hors de sa chambre pour un certain temps ( petite chaise, livres, jouets etc) et lui dire qu'il pourra ravoir ces choses lorsqu'il cessera de s'en prendre à eux et qu'il sera capable de mieux se contrôler. Ce sera éprouvant pour toi au début mais si tu tiens bon, il comprendra qu'il n'a pas le choix de se replacer sur le plan émotif avant d'avoir le droit de sortir. Je le répète, soit exigeante sur le plan des excuses, prête attention au langage non-verbal, au ton de la voix lorsqu'il les prononces et exige qu'il te regarde dans les yeux.

Il est important en contre partie de lui accorder du temps, de l'encourager et de lui manifester ton amour régulièrement par des gestes et des paroles chaleureuse.

Les cours d'arts martiaux au contraire apprenne le contrôle de soi, le respect d'autrui tout en étant très physique ce qui est excellent pour ton fils. Je pense que ça commence vers 4 ans mais je n'en suis pas sûr. N'est pas peur, cela n'augmentera pas son agressivité mais lui apprendra à la canaliser et augmentera son estime de lui. Les enfants difficiles ont souvent une mauvaise opinion d'eux-même et ont le sentiments d'être des "méchants" enfants. Faire un sport que l'on aime et dans lequel on peut réussir et recevoir des compliments l'aidera à ce niveau. Parle s'en avec le professeur de son problème d'agressivité car il y a des chances pour qu'il y prête d'avantage attention.  

revenir en haut

sauvageonne_micah

Inscrit le :
02 oct. 2009

Posté le: 30 octobre 2010 02:57:48 EDT  
Premièrement, Gala, es-tu une professionnelle de la santé infantile?

Deuxièmement, un enfant qui a vécu le traumatisme de violence conjugale vit une anxiété très (lire trop) grande pour arriver à bien gérer ses émotions.

Moi, je ne te donnerai pas de conseils, pas de leçons sur ce que tu devrais faire, mais je vois mon fils grandir suite à des circonstances similaires aux tiennes et honnêtement, vous, comme famille, avez besoin de vous retrouver, plein d'amour, d'attention, de patience et d'écoute t'aideront à passer au travers ce marasme. ton rôle dans tout ça, c'est dêtre suffisemment entourée pour offrir à tes enfants une maman bien, heureuse et à l'écoute. Ton fils te parle, écoute ses mots?

Sur ce, j'ai suivi ton histoire depuis le début (post ''c'est fini'') et tu a été une des personne clé lorsque j'ai quitté le père de mon fils, je vivais un cauchemar, tu m'a ''aidée'' sans le savoir à me donner le coup de pied aux fesses pour me sortir de MA crise de femme, pour arriver à offrir à mon fils l'éducation qu'il mérite.

Je ne sais pas si mon texte est intelligible mais ton post m'arrache le coeur, un enfant traumatisé ne mérite pas un diagnostique de maladie mantale

Sad  

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 30 octobre 2010 15:25:39 EDT  
Je ne suis pas sûr de bien comprendre le but de ta question Sauvageonne...

J'en suis à ma troisième années d'université actuellement , je suis en train de compléter un baccalauréat multifacultaires ( combinaison de programme soit; psychologie, psychoéducation et petite enfance : intervention précoce ) dans le but de faire du suivi à domicile comme intervenante une fois le tout complété.

Je pense qu'ici, c'est un forum ouvert à tous et tous peuvent répondre selon ses expériences et son savoir. Tu peux ne pas être en accord avec ce que j'écris mais sache que mon but n'est pas de nuire mais bien d'aider. Personne ici n'est obligé de suivre ce que je dis et en bout de ligne, elle fera ce qu'elle désire. Elle a demandé de l'aide et j'ai répondu de mon mieux.

Je terminerais en te disant que peu importe ce qu'un enfant à vécu et le niveau d'anxiété ( j'ai eu une note particulièrement forte dans mon cours de stress et anxiété en passant...) il est toujours possible de l'aider à n'en diminuer l'importance mais cela peut passé par des chemins que l'on ne pense pas toujours de faire. L'établissement de limites claires, la cohérence des propos, l'affection, la patience, l'écoute, l'empathie mais aussi une saine autorité ( à ne pas confondre avec sévérité, rigidité et autoritarisme ) peuvent faire toute la différence.

Pour que l'enfant apprenne à verbaliser, il doit d'abord gérer ses pulsions sinon, il ne s'exprimera que par les coups et les cris.  

revenir en haut

mymy30

Inscrit le :
07 mars 2008

Posté le: 31 octobre 2010 12:25:13 EDT  
Bonjour,

Je ne vis pas de contexte semblable au tiens Mapi, je m'abstiendrai donc de commentaires et/ou suggestions mais je désire te souhaiter bonne chance et te dire à quel point j'admire ta force et ta lucidité.

Gala : je trouve tes interventions sensées et très intéressantes. J'aime beaucoup ta façon d'expliquer simplement ce qui est surement très complexe dans les faits.

Bonne chance. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre