Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Je ne sais plus qui je suis...

Auteur Message

Lotussia

Inscrit le :
03 juil. 2008

Posté le: 9 janvier 2010 12:33:15 EST  
J'imagine que je ne suis pas la seule...

J'ai réalisé ça il y a 2 jours, aucune idée qui je suis! Je ne sais même pas à quoi me rattacher, j'ai l'impression d'avoir perdu mes repères... On fait comment pour savoir qui on est? Ça l'air totalement con comme question, mais sincèrement, je ne sais pas du tout quoi faire. Je ne me suis jamais sentie aussi perdue et démotivée de toute mon existence.

Pourtant, j'ai bien des raisons d'être heureuse! Je n'ose pas réellement en parler à mon mari, de peur qu'il le prenne mal. Je suis marié, j'ai un fils merveilleux... ça fait longtemps que je focussais sur ce rêve d'avoir une famille et maintenant que c'est fait, je réalise que ce n'est pas assez. Le hic c'est que je n'arrive plus à savoir ce que je veux réellement. Mes valeurs? Ça aussi je ne sais plus... je ne pourrais même pas faire une liste de ce qui me tient à coeur... en fait oui, je pourrais, mais je n'aurais pas l'impression que ce soit vrai.

En même temps, je m'en veux à mort d'être comme ça... je fais de la peine à des gens que j'aime et j'en déçois d'autres...

Il m'arrive de me sentir bien pendant quelques jours et de vivre le quotidien sans trop m'en faire, mais dès que je pense un peu à l'avenir, paf! Le noir complet...

Une chance que j'ai mon fils, c'est une vraie boule de joie! Il me fait tellement rire! Je l'adore! 

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 9 janvier 2010 14:04:31 EST  
Je te comprends. Ca m'est arrivé l'été dernier, et ca a duré malheureusement plusieurs mois. Je ne me sentais pas heureuse, malgré un amoureux parfait et une petite puce en santé, je ne voyais pas les projets aboutir, les dettes ne se règlaient pas, c'était une période difficile. J'avais le goût de tout foutre en l'air et partir loin, même si j'avais tout ce dont j'avais toujours rêvé. Moi aussi je me rendais compte que ce que j'avais ce n'Était pas assez, ou du moins ce n'était pas comme je croyais. Il y a la routine aussi qui est difficile, monotone, et qui semble parfois rendre le vie moche. Avoir l'impression de torcher pour que ton enfant resalisse tout, faire ton lit pour le défaire le soir, pis travailler à temps plein juste pour payer de la nourriture et des factures ...

Pour savoir qui l'on est, ca nous prend des moments seule. J'ai commencé à lire, moi qui détestais cela. J'ai recommencé à sortir avec des amies de temps à autre prendre un café et parler d'autre chose que d'enfants. Pour tes valeurs, pose toi la question: qu'est ce qui te ramène à l'essentiel, qu'est ce qui est le plus prioritaire et important à tes yeux ? Moi, c'est la famille, passer du temps avec ma famille, père, soeur, frère petits enfants. Je suis avec le temps et l'entrainement, devenue quelqu'un de persévérante. J'ai découvert que je n'aimais pas la paresse chez les gens à travers tout ça. Trouve toi des passions, un passe temps, quelque chose qui te change les idées, qui te sorte de ta routine, qui te permet de décrocher.

J'ai commencé à m'entrainer. La différence ma fille, tu peux pas savoir. L'endorphine dans ton corps te fais réellement sentir bien, et j'en ai fait une passion. Lorsque je m'entraine, pour de rare fois dans ma vie, je ne me questionne pas sur RIEN. Je me concentre sur moi uniquement. L'entraînement me tiens maintenant en vie. J'ai une belle joie de vivre, et je vois maintenant la vie sous tout ses plus beaux angles ! Ca peut avoir l'air niaiseux, mais je te dis, essaie le 1 mois juste question de tester le tout.

Je te souhaite que tout ailles pour le mieux. xxx  

revenir en haut

Marguerite123

Inscrit le :
18 nov. 2009

Posté le: 9 janvier 2010 18:44:34 EST  
Tu ne devrais pas te sentir coupable de te remettre en question. Ça ne veut pas dire que tu n'aimes pas ton mari et ton fils. Se remettre en question nous aide à avancer et à évoluer, à devenir une meilleure personne. Ça nous aide à réajuster notre vie par rapport à nos valeurs et à apprendre sur soi. C'est normal, de se sentir un peu vide parfois. Surtout que ton rêve était de fonder une famille, tu as réalisé ton rêve et maintenant tu ne sais plus vers quoi te tourner ou à quoi rêver. C'est pour cela que quand tu penses à l'avenir tu vois du noir.

Comment on fait pour savoir qui on est ? Tu pourrais commencer par faire la liste de tes qualités et de quelles façons elles se manifestent tous les jours. Ou dans le sens contraire, comment es-tu dans la vie de tous les jours et quelles qualités peux-tu dégager de ça ? Tu pourrais réfléchir et essayer de te trouver un nouvel objectif. C'est quelque chose que j'ai déjà fait et ça m'a beaucoup aidé. Par exemple, mon objectif était d'être moi-même (mes qualités) dans toutes les situations.

Tu peux aussi réfléchir sur comment tu voudrais que ta relation avec ton mari évolue. Tu peux aussi réfléchir à ce que tu veux apporter à ton fils dans la vie. Que veux-tu lui enseigner sur la vie ? Quelles sont tes valeurs ? Concrètement, comment vas-tu les transmettre à ton fils ? Ces sont toute des questions qui te permettront d'avoir de nouveaux objectifs dans ta vie. Tu pourrais aussi essayer de trouver une activité qui te valoriserait : sport, art?

J'espère avoir pu t'aider un peu. Dis-toi que tu ne fais pas cela pour rien. Après cette période, tu pourras te sentir fière du travail que tu as fait sur toi. Courage et bonne chance !
 

revenir en haut

Nadi4

Inscrit le :
06 août 2009

Posté le: 10 janvier 2010 11:19:47 EST  
Qui suis-je, où vais-je et pourquoi moi?
Moi aussi je me suis posé ces questions, après ma deuxième fille. Mon mari travaillait énormément ( de 6h30 à 8h30 ou 9h00 le soir). Arrivé à la maison, il mangeait, se lavait et se couchait! Moi qui avait fait des gou-gou-gui-gui toute la journée et qui rêvait d'une conversation adulte, j'en prenais pour mon rhume! J'adorais m'occuper de mes filles et je réussissais très bien dans ce domaine, mais tout le côté maison ne me valorisait vraiment pas. Je suis vraiment pourrie sur le ménage, le lavage etc... Et pourtant j'ai essayé.
Un matin je me suis demandé si je ne faisais pas une dépression et là je n'ai pas aimé du tout. C'était le temps que je fasse quelque chose. J'ai réfléchis à ce que je voulais et à ce que j'attendais de la vie et j'ai compris que ce n'était pas d'être femme à la maison, malgré tout mon amour pour mes enfants. Je suis donc retournée sur les bancs d'école et ça m'a sauvé d'une dépression certaine. J'avais une vie à l'extérieur de ma famille. J'avais un cercle social à moi. J'existais autrepart et autrement que part mes enfants.
Ça, c'est mon histoire, mes besoins. Nous n'avons pas toutes les mêmes, mais nous avons toutes besoins d'être quelqu'un à l'extérieur de notre noyau familial. Pour une c'est l'entrainement, pour moi, ça été mes études, mais Lilousi a raison, tu dois te trouver une passion, une activité à toi, un endroit où tu seras toi et seulement toi, pas le femme de ou la mère de.
Bonne chance et donne des nouvelles.. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre