Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Inscription de ma fille à la maternelle compromise...

Auteur Message

Anonyme

Inscrit le :
08 janv. 2010

Posté le: 22 janvier 2010 10:43:58 EST  
Bonjour!

Le moment d'inscrire ma fille à la maternelle approche à grand pas et je ne sais toujours pas quoi faire...

Ma fille est actuellement en traitement contre une leucémie. Elle est donc en chimiothérapie jusqu'en février 2011 et ensuite il y aura un 6 mois (et ça peut être plus que cela aussi...) où son système immunitaire sera encore faible voir même inexistant. Ce qui nous mène en août 2011 avant que son corps reprenne des forces concrètement. Elle aura 5 ans en mai donc normalement elle fréquenterait la maternelle en septembre prochain. Les médecins nous disent qu'il peut être possible pour elle d'y aller MAIS elle ne pourra pas y aller lors des périodes de "maladies" dans sa classe (gastro, grippe, rhume, varicelle, etc.), lorsque son bilan sanguin sera trop faible (1 semaine sur 3), lorsqu'elle est trop affaibli par sa chimiothérapie (aussi 1 semaine sur 3 mais pas la même semaine que son mauvais bilan sanguin) et/ou si elle a une infection elle-même. Je me demande si ça vaut la peine de nous ajouter du stress en l'envoyant à l'école malgré tout. Je m'inquiète pour elle principalement car nous avons eu son diagnostic en janvier 2009 donc elle ne fréquente plus personne d'autre que sa famille immédiate (frère, soeurs, papa, maman, grand-parents) depuis un peu plus d'un an et j'ai peur de lui nuire dans son développement mais en même temps je ne veux surtout pas prendre de risque avec sa santé déjà si précaire.

Est-ce qu'il y en a parmi vous qui vivez ou avez vécu des situations similaires? Comment avez-vous envisagez la situation?

Merci de votre écoute!
_San_ 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
20 sept. 2009

Posté le: 22 janvier 2010 11:31:06 EST  
Bonjour,
Je suis désolé pour ta fille, j'espère que tout ira bien pour elle.

Je vais te parler de mon expérience personnelle qui est différente de la sienne mais similaire en certains points.

J'ai eu de la chimio il y a quelques années. Surement pas les mêmes médicaments que ta fille et surement qu'un corps d'enfant ne réagit pas de la même manière. Mais je te jure qu'après mes traitements, j'étais tellement fatiguée que j'avais l'impression qu'un camion m'avait passé sur le corps. Une grosse grippe X 10 et je dormais parfois 18-20h par jour. En plus des autres symptomes.

Comme tu l'as mentionné aussi il y a les risques d'infection ...

Mais la plupart du temps, la dernière semaine avant les traitements, on se sent mieux et moi j'avais envie de bouger, voir des gens!

Mais je pense que la socialisation est très importante pour ta petite. Je pense qu'il serait très acceptable et sans danger pour elle d'y aller à temps partiel la semaine juste avant ses traitements, quand sons système immunitaire est un peu plus fort. Tout en évitant les épisodes de rhume, gastro, etc.

Je pense aussi que le milieu scolaire doit être ton partenaire. Pourrais-tu aller les rencontrer? Probablement qu'avec un peu d'efforts de tous, il sera possible de rendre le milieu encore plus sécuritaire et accueillant pour ta fille ( par exemple promouvoir le lavage des mains +++ chez les enfants).

Leucan offre un service de sensibilisation scolaire qui semble fantastique.
http://www.leucan.qc.ca/fr/services/ecole/vue_d_ensemble/

Ta fille, elle en pense quoi d'aller à l'école avec ses traitements? 

revenir en haut

touché

Inscrit le :
17 mai 2006

Posté le: 22 janvier 2010 11:48:28 EST  
San,

Je ne sais pas de quel coin du Québec tu habites, mais je voulais simplement te dire qu'en théorie, la maternelle n'est pas obligatoire. Donc, si vous ne voulez pas prendre de risque à cause des virus et tout, vous pouvez très bien la préparer de la maison. De plus, à son entrée en première année, vu cette situation exceptionnelle, les profs seront sûrement compréhensifs et s'adapteront à la situation. Aussi, je voulais te dire qu'il existe à Boisbriand une pré-maternelle privé qui donne aussi un programme de maternelle ou l'on peut choisir du temps plein, mais aussi du temps partiel....et les enfants sont autant préparer à la maternelle que si ils y avaient été à temps plein, crois-moi.....Alors voilà, ça pourrait être d'autres alternatives... 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
08 janv. 2010

Posté le: 22 janvier 2010 13:29:59 EST  
Merci de vos réponses!


Or : Tu as tellement raison... Les jours qui suivent ses grosses chimiothérapies sont particulièrement difficiles pour elle. Il est évident qu'elle ne serait pas en mesure de se joindre à sa classe. Je sais aussi qu'elle aimerait grandement être entourée d'amis (es) de son âge mais actuellement, elle ne veut pas aller à l'école car ça l'obligera à se séparer de moi (je reste à la maison avec elle depuis janvier 2009). C'est d'ailleurs une autre des raisons qui me fait penser à l'envoyer en classe dans la mesure de ses capacités. Nous l'inscrirons à la maternelle et je pense bien que nous évaluerons officiellement le tout plus près de la rentrée scolaire. J'aimerais tellement qu'elle soit une enfant "normale" mais en même temps nous devons tenir compte de son état de santé. Ouf que ce n'est pas de tout repos. J,espère que tout se déroule bien de ton côté et que les traitements ont porté fruit.


touché29 : Je sais effectivement que la maternelle n'est pas obligatoire et je dois dire que ça me soulage. Nous sommes sur la rive-sud de Trois-Rivières et à ma connaissance, il n'y a pas d'école de ce genre dans notre coin. Je sais par contre que la situation de notre fille touche beaucoup certains intervenants de notre commission scolaire et que nous pourrons être bien appuyé dans notre choix final. Je vais tout de même m'informer davantage pour voir s'il n'y a pas ce type d'établissement par chez-nous.

Encore merci!

 

revenir en haut

janalyse27

Inscrit le :
24 sept. 2008

Posté le: 22 janvier 2010 13:53:54 EST  
Bonjour,

Courage a toi et a ta fille. Je ne connais rien a la situation mais il me semble que les enfants qui vont a l'hopital pour un moment recoivent tout de meme une education scolaire donc il doit y avoir des «ateliers educatifs» pour eux et si oui ta fille pourrait y participer/socialiser sans danger. C'est sur qu cela sera pas pareil que l'ecole ni dan la normal mais peut etre combler son besoin de socialiser. Bonne Chance


 

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 22 janvier 2010 20:46:58 EST  
Si vous décidez de la garder à la maison, il y a toujours la possibilité de contacter le groupe de soutien d'éducation à domicile de la région et de vous joindre à eux pour des activités à l'occasion lorsque ta fille se sent assez bien. Wink

Plein de courage et de bonnes ondes pour ta fille et toi!  

revenir en haut

gege123

Inscrit le :
01 avr. 2005

Posté le: 23 janvier 2010 14:14:34 EST  
Salut chérie,

je comprends ton questionnement. Nous en avons déjà parlé. Je sais aussi que ta cocotte serait grandement heureuse d'aller à l'école, mais ce que je sais par dessus-tout, c'est à quel point tu te ferais un sang d'encre à cause des risques de contamination (comment va la bronchite en passant?).

J'aime bien la solution de Lalouve. Ça permettrait à cocotte de voir d'autres enfants et à maman de choisir les meilleurs moments pour y aller. Aucune obligation, seulement le plaisir. Le seul problème est que cette solution ne te permettrait pas de renflouer ton portefeuille Wink

bisous 

revenir en haut

Anisan

Inscrit le :
24 oct. 2006

Posté le: 23 janvier 2010 20:47:55 EST  
Allo!

Je pensais justement à vous cette semaine... Je me demandais comment la cocotte allait.

J'espère que tout va bien aller jusqu'à la fin de ses traitements.

Pour te donner mon opinion personnellement je ne l'enverrais pas en maternelle... Justement à cause du stress que ça vous causerait et des risques que ça pourrait engendrer.

Anisan 

revenir en haut

Lilousi

Inscrit le :
27 mars 2009

Posté le: 23 janvier 2010 23:49:38 EST  
Bonjour _San_

D'abord, bon courage avec votre petite fille!

Pour mon opinion, moi non plus je ne l'enverrais pas. j'ai une amie qui vient de retirer son garçon de la maternelle. Elle a décidé d'opter pour l'école-maison devant l'échec cuisant de son intégration. Tout ça pour dire que quand il y allait, il était tout le temps malade. Rhume, rhume, rhume, otite, bronchite....

Donc, moi j'aurais peur pour la santé de ma fille. Surtout que comme quelqu'un disait, la maternelle, ce n'est pas obligatoire. Et après, il y a toujours l'option de l'école maison.

Bonne chance! 

revenir en haut

vabel20

Inscrit le :
23 oct. 2007

Posté le: 24 janvier 2010 22:11:46 EST  
Je suis enseignante en éducation physique au primaire et je te dis moi aussi que je ne l,enverrais pas. C'est un vrai nid a microbes (même si on demande aux enfants de se laver les mains +++)
C'est certain qu'elle a le gout de socialiser ... mais c'est quoi une année dans une vie !?

La plupart des enfants que je vois arriver qui n'ont pas fait de maternelle, ont pas mal plus de difficulté a s'adapter aux règles (rester assis, demander le droit de parole, demander pour aller boire, demander pour aller faire pipi, prendre un rang) que de s'adapter socialement.

Et par expérience, les enfants qui manquent souvent, sont plus souvent rejeté. Ils sont perdus dans les activités d'apprentissage, ne suivent pas le rythme.

Elle est dans une période de sa vie où elle a besoin beaucoup de toi.

Bonne période de réflexion ! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre