Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Auteur Message

maud1984

Inscrit le :
01 janv. 2011

Posté le: 1 janvier 2011 13:01:26 EST  
Bonsoir a toutes et a tous ,

je me présente je m'appelle Maud et j'ai 26 ANS .
Cela faisait maintenant 1 an et demi que mon mari et moi essayions d'avoir une enfant ,et pour mon anniversaire j'ai eu l'heureuse nouvelle d'apprendre que j'attendais un bébé ,j'ai garder ce petit être jusque 6semaines et 6jours , j'étais un peu inquiètes car j'avais qque petites pertes brunes , et en allant chez mon gynécologue elle me dit de ne pas m'inquiétai que le bébé et bien la et nous le montre , pour la première fois je vois ce petit c?ur battre même si au début nous ne voyont qu'un petit ?uf cela parait déjà magnifique ... quand je lui parle de mes craintes suites au pertes de sang , elle me répond juste que bébé devait trouver sa place et que c'est normal et que tout vas bien , mets me mets en repos pour deux semaines en me prescrivant pas mal de médicament ...

la nuit qui suis je me suis vider de partout , j'ai perdu énormément de sang j'ai eu de grosses douleur abdominales et je n'ai pas pu dormir de la nuit , vue qu'elle me disait que cela était normal la je commençais a paniquer tout de même et dés 6 h mon mari et moi avions été au urgences de l'hôpital le plus proche ... après avoir attendu toute la matinée et avoir demander après ma gynécologue qui n'es jamais venu me voir !!!!! a 11h j'ai été examiner et malheureusement le verdict et tomber , une fausses couches !!!! j'ai été trés malade et heureusement que j'avais mon mari prés de moi pour m'épauler car je n'ai jamais ressenti autant de tristesse et souffrance , en plus bébé devait arriver en aout a la même date que la fille de mon mari , bcp de choses qui pour moi sont dur et pourquoi m'avoir dit qu'il n'avait rien ? pourquoi l'avoir vue et m'avoir rassurer ? pourquoi ne pas m'avoir prévenu avant ? j'aurai su ca avant je n'aurai jamais demander de le voir en moi ce qui est encore plus dur quand on vous dit que tout vas bien !!!!

j'ai passer la journée au urgences ou on m'a donner un médicament pour faire partir ce qui rester et mis sous catétaire anti douleur toute la journée et j'ai attendu que ma gynéco vienne me voir et qu'un psy passe , au lieu de ca on m'a laisser la seul sans visite , au soir on m'as dit que vue que rien ne partais après 10médicament ingéré pour faire partir le reste et avoir entendu 11H on est venu tout simplement me dire qu'elle n'avait pas pu venir car elle avait d'autres urgences plus importantes !!! pas une minutes j'ai eu du réconfort pas une minute en 10 h elle a su venir ne fusque qu'une minute ! mon mari était excédé.

après on m'as dit que quand on trouverai un moment on me ferai un curtage ce qui ne sais toujours pas fait car personnes ne voulait travaillé un jour de l'an!
j'ai signer une dérogation et nous sommes parti de la , ne connaissant pas bien les hôpitaux bruxellois et ayant ma mère près de moi pour m'épauler , tous fut scandaliser de me voir tordre de douleur a la maison sans que personnes veuille bouger , maintenant je viens de trouver un bon hôpital et je dois attendre jusque lundi pour y aller , eux ne veulent pas pratiquer si tôt un curetage car ils disent que si tot dans la grossesse ils préfère attendre 15jours avant de passer par là et attendre mais avec les médicaments ingéré je peux perdre jusqu'a 5 litres de sang a tout moment donc je ne peux bouger de chez moi de peur que cela arrive et que je ne sais pas me déplacer dans les plus bref délai et faire une hémorragie interne . donc je suis la et je patiente dans la douleur et avec cachet anti douleur et j'attend que tout parte ... le docteur m'a prévenu que quand j'aurai tout rejeter j'allais avoir de grosse contraction et bcp de douleur que du rassurant .
en attendant j'ai que des paroles de réconfort mais je n'ai pas envie de les entendre , disant c'est mieux maintenant que plus tard tu en fera d'autres en pleine santé etc etc , mais je n'arrive pas encore a l'accepter , je me sens vide ,j'ai l'impression d'être une coquille vide , je me sens coupable , et rien ne passe même si je suis bien entouré et que mon mari est très bon avec moi ....j'ai du mal a le vivre même si a cette étape la il n'était qu'un petit oeuf , je l'ai vue battre et entendu me dire que c'était normal et me rassurer pour le perdre ,j'ai dur très dur et j'avais besoin d'en parler en dehors de chez moi 

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 1 janvier 2011 14:19:22 EST  
pourquoi l'avoir vue et m'avoir rassurer ? pourquoi ne pas m'avoirprévenu avant ?


Je ne crois pas qu'elle t'a rassuré alors que ton bébé était mort quand même. Il est fort probable qu'au moment où elle l'a vu, ton bébé était encore en vie, si vous avez vu le coeur battre. Les pertes de sang ne pouvaient pas nécessairement indiquées que tu allais perdre ton bébé. j'ai perdu du sang à mes fausses couches, mais j'ai perdu du sang aussi à mes grossesses où mes bébés étaient encore en vie! Ton bébé est probablement mort plus tard qu'au moment où ta gynéco l'a vu..

Je te souhaite bonne chance dans ton deuil, je sais que c'est très difficile, l'ayant vécu moi-même par 2 fois.. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
23 févr. 2010

Posté le: 1 janvier 2011 21:43:53 EST  
Ce n'est pas facile de faire une fausse-couche,je te comprends ...
Moi aussi j'ai connu cette épreuve et surtout cette énorme douleur au coeur que celle de perdre ce qui fait déjà partie de notre vie.

Prends du temps pour toi,c,est normal d'être triste car c'est un deuil.
Vis ta peine doucement et réconfortez-vous ton amoureux et toi;vous en avez bien besoin.

Je ne peux rien te dire concernant les médecins que tu as rencontré car il m'est arrivé à peu près la même chose qu'à toi et je ne comprends toujours pas leur insensibilité ,qu'elle soit voulue ou non,mais je sais qu'un jour viendra où la douleur que tu as présentement dans ton coeur s'adouciera lorsque ,de nouveau un petit coeur battera mais cette fois-ci ,ce sera dans tes bras,les yeux dans les tiens.
promt
Prompt rétablissements 

revenir en haut

Elexa20

Inscrit le :
28 avr. 2010

Posté le: 2 janvier 2011 10:03:49 EST  
Faire une fausse couche est certainement la chose la plus difficile et douloureuse mentalement que j'ai vécu, alors je te comprend à 100%. Et malheureusement, les médecins ne sont pas si compétents en fausse couche qu'en cas de grippe! Pour ma part, ils avaient mal fait le curetage et j'ai dus prendre des antibiotiques avec toutes les douleurs et malaises qui vont avec. Dans ce temps l'a, on se demande s'ils sont vraiment medecins.

Ce que je te conseil, c'est de prendre du temps que pour toi. Fait ce qui te tente, n'ecoute pas les paroles un peu vagues que les gens disent (moi, ca me blessait) et fait toi plaisir. Car mmeme si des gens te reconforte, c'est toi et toi seule qui portait ce bebe. Donc maintenant, tu dois ecouter tes envies et faire ce qui te chante. Tu verras, tu iras beaucoup mieux en ne penssant qu'a toi pendant ce lapse de temps.


Je te souhaite bonne chance et repose-toi! 

revenir en haut

maud1984

Inscrit le :
01 janv. 2011

Posté le: 2 janvier 2011 11:14:39 EST  
ce qui est encore plus dur et qu'il ne préfère pas encore faire ce curetage et qu'il m'ont prescrit un médicament pour faire partir ce qui reste comme ils disent !!! et je reste chez moi en observation 15jours ON M'a prescrit des anti douleurs car j'ai des pousser de fièvres et de grosses douleurs abdominales par moment mais rien ne sors de suspect...

ce que j'ai du mal a comprendre c'est qu'ils me disent que le bébé est parti mais que la poche est toujours là et que cela dois encore être extrait de mon corps
mais comment le bébé as pu partir sans la poche ? bref je ne dois plus y penser , je suis ici maintenant bien depuis deux heures , je penses que les cachets pour la douleur commencent a faire effet mais je n'ai toujours rien rejeter mis a part des pertes de sang des plus normal

si je viens ici sur ce site c'est que pour le moment j'ai ce besoin d'en parler avec des personnes qui ont été dans mon cas car les gens et la famille m'énerve même s'ils ne pensent que m'aider mais leur paroles m'insupporte , ils n'ont jamais eu ca et me disent de tout oublier et de vite recommencer , qu'il a fait laplace pour le prochain , mais pour le moment je ne veux pas de prochain juste lui ce qui est impossible

je suis désolé de vous ennuyer et je vous remercie pour votre soutien , un jour j'irai mieux et ce sera derrière moi je le sais mais pour le moment j'ai dur  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
02 avr. 2009

Posté le: 2 janvier 2011 13:07:16 EST  
Je te comprend tellement..!
J'ai fais une fausse-couche à 19s et 3J.L'épreuve la plus douloureuse que j'ai vécu jusqu'ici.6 mois plus tard,j'y pense encore...
J'ai commencé à avoir des petites pertes brunes.4 jours plus tard je me rend à l'urgence.L'infirmière très "sympathique" me dit que ce n'est que de la fatigue.Que je suis qu'un code 4 et l'attente est de 10h.Je décide de rentrer chez moi.À 4h du matin,je me réveille avec de grosse crampe.En me levant c'est comme si je "pissais"du sang.
À 9h du matin,je suis à l'hôpital,la génico ma dit que le col était ouvert,on m'a donné de la morphine pour mes contraction.Puis soudain,par le stress et la faim,je me mets à vomir.En forçant,le placenta est sortit.L'infirmière me propose le le voir.Complètement sonné,je ne pense qu'à regarder mon placenta.Jusque là tout va bien.Je me sens relativement bien.J'étais un peu dans les vapes.Une infirmière arrive et me dit que c'était un petit garçon.Je me suis effondré.J'étais anéanti.Heureusement,je n'ai pas eu de curetage.
Le verdict final:décollement du placenta vers les 13/14 semaines.
Tout ça pour dire,qu'une fausse-couche est une horrible et dure épreuve à surmonter.Prend du temps pour toi,prend du temps pour pleurer ta peine,bref pour surmonter ton deuil.

Bonne chance et prend soin de toi xxx 

revenir en haut

maud1984

Inscrit le :
01 janv. 2011

Posté le: 2 janvier 2011 14:45:47 EST  
MERCI RIDOO et mes sincère condoléances pour toi et ta famille...

je n'arrive pas a comprendre comment les médecins de garde , infirmiers etc peuvent être aussi insensibles , comme dit nous sommes que des statistiques et pourquoi s'occuper encore de nous quand tout est fini d'autres cas plus important sont la et on a plus le temps pour nous , en tout cas je retiendrai tout , demain a 8h je vais me faire examiner dans un autre hôpital qu'on m'a conseiller comme un très bon de BXL car vue que je ne connaissait rien ... et la ils veront ce qu'il y as de mieux pour moi mais rester chez moi pendant 15 jours en attendant c'est niete je le refuse ce sera pire pour le moral


et comment cela peut il arriver si tard comme tu l'as eu ? comment peuvent ils te dire ce que c'est comme si tout ca était normal !!!! je ne comprend pas , en te lisant je pleurais alors courage a toi aussi et prend soin de toi aussi et merci pour tout  

revenir en haut

Se connecter pour répondre