Se connecter pour répondre

divorce, garde partagée et mari aggressif ... quoi faire ?

Auteur Message

tintinabulle

Inscrit le :
25 sept. 2010

Posté le: 26 septembre 2010 00:07:47 EDT  
bonsoir les filles

j'ai deux adorables filles ( 3 ans et 8 mois) et je pense vraiment à me séparer de leur papa. Il me manque de respect constament et est très aggressif avec les filles. Il crie et hurle, les insultes( t'es donc ben conne ! tu me fais chier ! déc#%&#sse de dans ma face! ect) et il taper ma plus vieille à quelque reprise pour des conneries ( tape sur les fesses parce qu'elle fait trop de bruits). Pourtant mes filles adoret leur papa. Je m'interpose à chaque fois, même si cela me vaut bien des insultes et des colères. La situation devient vraiment invivable et je suis vraiment malheureuse dans cette relation. Il me rabaisse constament et me critique sur tout tout tout. Il fait maintenant la même chose avec ma plus vieille. Il est horible avec nous puis tout à coup, pendant quelques heures, il devient le père parfait, joue avec elles, leur prépare à diner, ect. Il se met en colère pour des rien et devient vite agressif.

En fait, le problème de base c'et que monsieur est un égoiste au plus haut niveau. Il joue avec elle quand lui ca lui tente, fais juste son lavage quand il veux, engueule les filles qui font du bruits et qui dérange sa partie de x-box, se plaint de tout mais ne fais rien, ect. Je lui en ai parler à de très nombreuses reprise mais c'est un éternel victime. '' je te ci après parce que tu me fais chier, je perds patience parce qu les filles me tape sur les nerfs par expres, je l'ai taper parce le monde me fais chier aujourd'hui et elle en rajoute, ect'' vou voyez le genre.

Ma crainte c'est de savoir si il aura la garde partagé en cas de séparation. J'ai un peu peur de le laisser seul avec mes filles toute une fin de semaine. Mais je n'ai aucunes preuves de ces comportements. Oui ma grande peux dire que papa lui a tapé les fesses et qu'il cri fort et dit des gros mots mais le juge peux facilement dire que je la ''monte'' 

revenir en haut

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Ann

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 26 septembre 2010 08:03:36 EDT  

Il faut demander de l'aide....et sans tarder !
Ce genre de comportement va gravement affecter tes enfants. Je consulterait le CLSC de ton quartier, expliquerait mon cas et demanderait de l'aide.
Ils vont te diriger vers des ressources !

Il ne faut pas que tu endures ça !
c'est innaceptable !

Ann   

revenir en haut

gege123

Inscrit le :
31 mars 2005

Posté le: 26 septembre 2010 08:05:19 EDT  
Écris tout et informe-toi auprès d'un regroupement qui aide les femmes qui sont victimes de violence conjugale. Je doute qu'un père agressif ait la garde partagée, mais tu auras probablement besoin de prouver son agressivité. A-tu des gens qui peuvent en témoigner? S'il veut voir les enfants, tu pourrais demander à ce que ce soit sous supervision puisque tu dis que tes filles l'adorent. 
Il ne suffit pas d'avoir le savoir. Il y a aussi le savoir-être.

revenir en haut

baobab

Inscrit le :
28 oct. 2009

Posté le: 26 septembre 2010 08:22:19 EDT  
Ton histoire me touche beaucoup car voilà un an j'étais dans une situation similaire . je t'admire de réaliser que tu vis de la violence psychologique , ça m'a pris quelques aller retour à l'hôpital pour décider de partir mais il n'a jamais manqué de respect envers son enfant .

Je sais que tu vis plein d'émotions contradictoires et des questionnements à n'en plus finir. Je te propose deux choix un le numéro de sos violence conjugale 1800 363 9010 24 hres / 24 . Ils vont t'écouter et te transférer directemment par téléphone à la maison d'hébergement la plus près de chez toi . Une intervenante va t'écouter sans jugement et évaluer la situation .Tu auras la possibilité soit d'avoir un hébergement en interne avec tes enfants ou un suivi externe selon ce que TU choisis . Moi j'ai eu des rencontres externes avant de décider de partir totalement . Les intervenantes vont te guider dans tes démarches sociales , juridiques et autres .

Je te conseille d'éviter la médiation , dans un contexte de violence , ce n'est pas conseiller car tu ne te sentiras pas libre d'exposer ton point de vue en sa présence .

Pour la garde des enfants , tout va dépendre de beaucoup d'éléments et peut-être que la DPJ va devoir entrer dans le dossier non pas pour évaluer tes capacités parentales mais les siennes . DPJ ça fait peur et crois moi j'en ai passé des nuits blanches mais effectivement c'est ce qui m'a permis d'avoir la garde légale et des visites supervisées pour lui tout en lui donnant l'obligation de suivre un groupe pour hommes violents .

J'avais dans l'idée que je séparais son père de ma fille et que c'était horrible . L'amour entre eux était là mais pas le bon et ça fait des ravages . Je pense avec du recul avoir donné à mon ex une chance de former un amour sain avec sa fille . Et le fait est que ma fille est bien plus heureuse maintenant .

2e option la clsc à l'accueil psychosociale et tu auras probablement un suivi similaire mais ils vont probablement te mettre en lien avec la maison d'hébergement de ta région .

Bref je ne sais pas si je t'ai aidé mais je te dis fonce , appelle à sos violence conjugale .

En attendant si tu ne le fais pas , essaye de toujours avoir la possibilité d'avoir un téléphone à ta portée , un sac prêt avec l'essentiel pour toi et tes enfants si tu décides de partir , une clé de la voiture caché qqe part .

Bref j'ai peut-être l'air de grossir le tout mais on n'est jamais trop prudent . 

revenir en haut

tintinabulle

Inscrit le :
25 sept. 2010

Posté le: 26 septembre 2010 13:48:40 EDT  
Merci les filles de vos bons conseils et de vos commentaires. Cela me fait du bien de voir que je ne suis pas seule dans cette situation.
Tout serait tellement plus simple si mon mari acceptait qu'on parle ensemble de tout ca ! J'ai essayer tellement de fois de lui en parler mais il se ferme, me traite de conne ou de ''miss parfaite'' et m'envoi promener. Ensuite il me boude pendant des jours et il rejette sa colère sur les filles. J'ai une discussion avec ma plus vieille ce matin ( papa n'est pas là aujourd'hui) et elle me dit qu'elle n'aime pas ca du tout quand papa cri, dit des gros mots et la tape mais qu'elle aime son papa quand même, quand il es gentil. Elle m'a avouer avoir peur de on papa quand il est fâché et je la crois, je la vois se recroquevillée quand il se met à crier. La plus jeune elle, des qu'il cri, elle lache tout et le regarde avec de grands yeux, sans bouger. Puis elle me regarde et me tends systématiquement les bras.
Récemment il avait proposé qu'on aille en thérapie de couple, puis finalement a décider que je devrais consulter seule, vu que le problème c'est moi. Il est convaincu que si on faisait l'amour plus souvent il n'y aurait pas de problème. Ben je suis peut-être mal-faite mais si tu me traite de conne, me dit d'aller ''chier un long-distance'' et me dénigre dans tout ce que je fais ou dit, j'ai pas le gout de baiser. Même quand je me force à le faire pareil ça donne rien. Il chiale quand même ( Quoi j'ai attendu tout ce temps juste pour CA ? même pas de pipe ? Tant qu'a avoir une baise de même je suis aussi bien de m'en passer, en tout cas si je finit par te tromper ce sera ta faute, ect) et non, c'est pas vrai que si on baise plus il devient agréable.
En plus, de l'extérieur c'est le gars parfait. Devant les autres, mon dieu qu'il est gentil, et avenant, et patient, et bon père ? bullsh??# ! Souvent il traite ma grande de petite conne et d'écervelée et je lui dit ?'tu parles pas comme ca aux enfants au travail parce que tu sais que tu perdrais ta job sur le champs, pourquoi tu pense que c'est acceptable avec ta fille ?'' mais la réponse est toujours la même ?' Ah, ta yeule miss parfaite. ?' et il me boude.
Il m'a dit, à plusieurs reprise, qu'il regrette d'voir eu des enfants, qu'elles lui tape sur les nerfs, ect mais il m'a aussi dit que si on se sépare, il veut la garde partagée, c'est SES filles à lui aussi et il veux les avoir? pourquoi les vouloirs si elles te dérangent ? Pour pouvoir les traiter d'emmerdeuses et de ptites cri?%$es quand tu veux ?
CJe ne dis pas que je suis parfaite, lui de là. Mais tout ces comportements je les trouvent inacceptables et il refuse d'y mettr un terme. C'est moi ou c'est pas normal de hurler à un bébé de 8 mois ?' Farme ta y%$le, j'veux pu t'entendre tu me fait [email protected] !!'' ou traiter un puce de 3 ans de cri#@e d'épaisse, et de
Je suis découragée, je sais plus quoi faire. J'ai tellement peur que le juge me dise qu'il est un bon père et qu'il ai la garde partagée ! Comment on prouve la violence psychologique et verbale ?
 

revenir en haut

gege123

Inscrit le :
31 mars 2005

Posté le: 26 septembre 2010 14:21:28 EDT  
Est-ce qu'il t'envoie des courriels haineux? Est-ce qu'il te parle ainsi au téléphone? Ce sont 2 choses facile à enregistrer. Autre chose. Les comportements de papa affectent certainement les enfants. Si tu fais faire une évaluation en psychologie, ces éléments devraient ressortir et le psychologue pourrait témoigner en ta faveur. 
Il ne suffit pas d'avoir le savoir. Il y a aussi le savoir-être.

revenir en haut

baobab

Inscrit le :
28 oct. 2009

Posté le: 26 septembre 2010 14:45:06 EDT  
si tu restes toutes seules avec tes questions elle ne vont faire que grossir et sembler de plus en plus sans solution et la panique va grandir . Je te le dis appelle au numéro que je t'ai donné ci-haut . Tu viens de quelle région ? Si tu acceptes de tout dire à l'intervenante sans minimiser , le pas suivant va être de quitter en sécurité et oui tu as le droit d'amener tes enfants avec toi légalement dans une situation comme celle ci .

Comme dit plus haut la DPJ va probablement devoir ouvrir un dossier soit à ta demande ou si tu ne t'en sens pas capable à la demande de l'intervenante . Ma fille avait deux ans et savait ce qui se passait et un maman bobo , maman pleure , papa crie, etc c'est souvent assez pour que la DPJ pousse plus loin et sans nécessairement retirer la garde au père lui donne des mesures à suivre et un suivi pour avoir la possibilité de voir ses enfants . Ta fille a trois ans elle a la capacité de nommer comme tu l'as dit . C'est une preuve .

Donne nous des nouvelles  

revenir en haut

Carly

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 27 septembre 2010 12:21:52 EDT  
Concernant la garde-partagée:

http://www.educaloi.qc.ca/loi/parents/334/

Quand le juge accorde-t-il une garde partagée ?

Le juge accordera une garde partagée si ce type de garde est dans le meilleur intérêt de l'enfant.

Pour qu'une garde partagée soit dans le meilleur intérêt de l'enfant, les deux parents doivent :


être en mesure d'assurer à leur enfant la stabilité souhaitable pour son développement;

être tous les deux aussi compétents et capables de s'occuper de lui;

avoir un degré de communication suffisant entre eux et ne pas être en conflit;

avoir des domiciles rapprochés l'un de l'autre.

Cela vous semble un peu abstrait? Voici des exemples concrets pour vous aider à mieux comprendre :


Exemple 1 :

Un père et une mère se disputent la garde de leurs enfants âgés respectivement de 7 et 10 ans. La mère a arrêté de travailler dès la naissance de son premier enfant jusqu'à ce que les deux enfants aient l'âge d'aller à l'école. Puis elle a recommencé à travailler graduellement. Quant au père, il a toujours été impliqué et se montre soucieux du bien-être de ses enfants. Suite à la rupture, le père a quitté la résidence familiale pour vivre dans un appartement situé à 1.5 km de celle-ci. Il s'est assuré d'avoir deux chambres à coucher pour que ses enfants puissent passer la nuit chez lui. Les parents se parlent entre eux seulement lorsqu'ils doivent absolument le faire. Ils utilisent un cahier de communication à cet effet que les enfants traînent avec eux lorsqu'ils sont chez l'un ou chez l'autre.

Malgré la communication minime entre les parents, un juge pourrait conclure qu'une garde partagée serait dans l'intérêt des enfants puisque les autres critères sont respectés:


les deux parents sont capables d'assurer la stabilité de leurs enfants (ex.: le père a deux chambres à coucher pour les accueillir);

ils sont tous les deux compétents (la mère a arrêté de travailler quelques années pour s'occuper des enfants et le père a toujours été impliqué et soucieux de leur bien-être);

il y a une absence de conflit (les parents ne se dénigrent pas et communiquent entre eux);

ils vivent près l'un de l'autre (1.5 km).



Exemple 2 :

Un père et une mère se disputent la garde d'une enfant âgée de 12 ans. Les deux parents ont été très présents dans la vie de l'enfant. Suite à la rupture, les parents ont vendu la résidence familiale pour emménager dans des résidences rapprochées l'une de l'autre. Le père reproche à la mère d'être dominatrice puisqu'elle lui impose tout et qu'elle n'accepte aucune de ses décisions. Entre autres, elle ne veut pas qu'il achète des vêtements à sa fille parce qu'elle prétend qu'il manque de goût. Elle ne veut pas non plus qu'il change le menu qu'elle impose à sa fille prétextant qu'un menu différent nuirait à sa santé. Finalement, elle exige que l'enfant se couche à 20h30 sans exceptions et la questionne sur les agissements de son père dès son retour chez elle. L'enfant est perturbée par cette situation. Elle veut vivre avec son père et voir sa mère les fins de semaines.

Ici, la garde partagée serait probablement refusée en raison du manque de communication entre les parents et du conflit existant à cause du comportement de la mère. Le juge prendra aussi en compte le fait que l'enfant est entraînée par sa mère dans ce conflit et qu'elle a exprimé son désir d'aller vivre chez son père. Une garde exclusive au père avec des droits d'accès à la mère servirait probablement mieux les intérêts de cette enfant qu'une garde partagée.
 

revenir en haut

Carly

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 27 septembre 2010 12:24:55 EDT  
Concernant la violence conjugale:

http://www.educaloi.qc.ca/loi/conjoints_maries_ou_unis_civilement/355/

Pour avoir de l'info juridique gratuite en droit familial:

http://www.informelle.osbl.ca/

Des réponses au bout du fil

Chaque année, le service téléphonique d'information juridique d'Inform'elle permet à des milliers de personnes, hommes et femmes, d'obtenir des renseignements sur leurs droits et obligations en matière familiale.

Du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h 30, ce service gratuit et confidentiel est accessible en composant le 450 443-8221 ou encore, le 1 877 443-8221 (sans frais en Montérégie).

Tous les aspects du droit familial peuvent être abordés à la ligne d'information juridique d'Inform'elle :

Le mariage
La séparation et le divorce
La médiation familiale
L'union libre et l'union civile
La pension alimentaire
La succession et le testament
Le mandat en cas d'inaptitude
Etc.


Carly

 

revenir en haut

Yachelle

Inscrit le :
08 févr. 2010

Posté le: 27 septembre 2010 19:46:54 EDT  
Je suis désolée pour toi... Crying or Very sad Quelle situation difficile!

Il n'y a pas de garantie qu'il n'aura pas la garde! Il semble que certains juges soient très "pro-papa" et il faut qu'ils aient commis des actes violents très graves pour que la garde leur soit retirée.

Une de mes amies a 2 petits garçons et elle est partie de chez elle parce que son mari était violent (menaces de mort sur elle, négligence envers les enfants, voies de faits sur la mère de mon amie, etc.). Elle n'a jamais pu PROUVER tout ce qu'il faisait. En cour, il a tout démenti ce qu'elle disait, et il a obtenu la garde partagée 7 jours/ 7 jours. Surprised  
Maman de 4 poussins et une poussinette!

revenir en haut

Mireille3

Inscrit le :
22 août 2010

Posté le: 28 septembre 2010 12:25:25 EDT  
Tu dois être malheureuse, ça ne doit vraiment pas être évident pour toi.
Le mieux en ce moment c de protégé tes arrière, prévient DPJ ou même rend toi à la police sans nécessairement faire une plainte mais leur expliquer la situation, eux vont prendre ça en note et tu auras de quoi si tu vas en cours pour avoir la garde à toi seule.
J'ai lu que tu avais parler à ta fille, est-ce que tu lui à dit toi comment tu te sens et peut-être lui avancé que peut-être tu serais plus heureuse en te séparant de son papa.
Elle a 8 ans alors je crois qu'elle peut comprendre.
Tu as confronté ton conjoint, est-ce qu'il a été menacant aek toi, je sais qu'il fait de la violence psychologique mais est-ce que tu crois qu'il peut lever la main sur toi Shocked
D'ailleur je ne le connais pas mais est-ce qu'il se pourrait qu'il ait une dépendance quelconque car moi mon conjoint à eu une dépendance à la drogue quand j'étais enceinte de mon deuxième et son caractère était beaucoup plus agressif et très impatient. Qu'importe la dépendance, le caractère en est vraiment affecter.
Si tu pense que ton conjoint peut être capable de faire face à ça, tu devrais lui dire que tu n'est plus sûre de vouloir continuer aek lui mais seulement après avoir protégé tes arrière.
Personnellement mon conjoint aime beaucoup son playstation, il peut dire aux enfants de se tasser de devant la télé mais jamais il ne commencerais à les insulter pour ça. Et de mettre le blâme sur toi, c tellement facile, je trouve ça franchement lâche le monde qui font ça.
Yachelle dit qu'il faut des preuves je ne sais pas si tu as une mini enregistreuse mais moi je m'arrangerais pour en trouver une et tu enregistre en douce ses pétage de coche.
Le temps va peut-être faire que ça ne sera pu juste de la violence psycho

Vraiment je te souhaite bonne chance
et ne te laisse pas traiter comme ça tu vaut mieux que ça.
Il se plaint que tu ne couche pas assez avec mais moi il se branlerais avec cette attitude là. Désolé je m'emporte mais je comprend mal les gens comme lui.
Si tu soupconne une dépendance, écris moi en pv, j'en connais gros sur les sujet Wink  
Daisypath Friendshia href=Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickersLilypie - Personal pictureLilypie Fourth Birthday tickersLilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
15 août 2008

Posté le: 28 septembre 2010 21:05:14 EDT  
Très triste comme histoire. Je crois que pour le bien de vous 3, il vaut mieux partir. Je te conseille de documenter TOUT TOUT TOUT ce qu'il dit ou fait de haineux. Garde cela dans un lieu sûr, à l'extérieur de chez toi.

Bonne chance
 

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 septembre 2010 19:50:31 EDT  
Mon Dieu, tu me fais faire un bond de 2 ans dans le passé. En septembre 2008, c'était moi à ta place avec un enfant de 18 mois et je venais de savoir que j'étais de nouveau enceinte. Pour commencer, je tiesn à te dire que 2 ans plus tard, je suis la fille la plus heureuse du monde et mes fils le sont aussi.

LA partie qui est nommée "lune-de-miel" dans le cercle de la violence et celle que tout va bien, ton chum te promets mer et monde, qu'il est pret à aller consulter, ect... ca te dit quelques chose? Mais le lendemain, il te dit que tu vas finir dans un trou, menace de te frapper ou le fait...

La seule personne qui peut faire quelque chose pour que la situation change, c'est toi. Tu n'es pas folle, tu es une maman qui s'inquiète pour ses enfants, tu es une femme qui est en détresse. LA situation est hors de ton contrôle dans le sens que c'Est lui qui mène la barque avec ses menaces. LA peur au ventre, cette peur viscérale, je la connais tellement. Je t'écris et j'ai la chair de poule et le moton.

 

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 septembre 2010 19:54:15 EDT  
Effectivement, SOS violence conjugale est une merveilleuse ressource et les personnes qui travaille dans les maison d'hébergement sont géniales.

Tu sais, tes filles malgré leur âge vont avoir des séquelles de cette mésaventure. Mais plus tu restes longtemps pire ca va être.

Dès que tu peux, note tous les faits, les dates, les heures, les personnes présentent. Mets le tout en lieu sur, ou envoye les à quelqu'un en qui tu as confiance ou à ton adresse de bureau, peut-importe mais ça c'est la clé de ta défense ma belle. J'ai tellement de chose que j'aimerais te dire pis ton se bouscule dans ma tête...

Pense à tout ça, n'hésite pas à me poser des questions, ca me fera plaisir de te répondre et de te compter un peu plus mon histoire qui fini bien, je te le rappelle!! Wink  

revenir en haut

mariasu

Inscrit le :
03 juin 2010

Posté le: 1 octobre 2010 13:07:20 EDT  
allo tintinabulle
Je sais pas trop quoi te dire, je suis dans une situation semblable a la tienne.
Par contre mon conjoint n'est pas violent avec les enfants et leur parle correctement mais
quand on se chicane il monte les enfants contre moi (il leur a déja dit que je ne les aimais plus) ce qui n'est pas énormément mieux pour eux.
Je sais pas si c'est ton cas mais je l'aime...
j'ai peur qu'il me manque trop (je sais c'est égoïste)
j'ai peur qu'il réussisse a mettre des niaiseries dans la tete de mes enfants
j'ai peur qu'il nous fasse du mal (il m'a souvent fait des menaces)
j'ai peur que mon petit salaire ne subvienne pas a nos besoins
j'ai peur de passer des semaines completes sans mes enfants (cette idée m'est insupportable)
enfin bref tu comprends: j'ai PEUR!!!
Es ce ton cas?
Chaque fois que j'ai assez de courage pour lui parler de séparation, il réussit a m'amadouer...
J'arrive plus du tout a savoir ce que je dois faire, je sais plus ce que je veux, je sais plus ce qui serait le mieux pour mes enfants. J'ai l'impression d'être dans le néant et d'essayer d'avancer à l'aveuglette. C'est terrorisant!
Désolée si j'ai envahi ton post...
J'avais l'impression que je serais comprise ici ou au moins pas jugée...
merci ! juste de me lire
ca fait déjà du bien d'en parler. 

revenir en haut

Danolie

Inscrit le :
28 août 2008

Posté le: 26 octobre 2010 21:07:00 EDT  
Mariasu et Tintinabulle : Je suis dans la même situation que vous. J'ai laissé mon conjoint il y a 2 mois et présentement, nous cohabitons (parce que je n'ai nulle part ou aller car je suis aux études). J'ai peur aussi de ce qui adviendra avec la garde de notre fils... La violence psychologique et physique, je connais! Si vous avez besoin d'en parler, réécrivez moi, nous pourrions échanger nos courriels. Je crois que pour ma part, ça me ferait un grand bien d'en parler avec des personnes qui peuvent me comprendre... 
Lilypie Kids Birthday tickers

Lilypie First Birthday tickers

Daisypath Anniversary tickers

Daisypath Wedding tickers

revenir en haut

Elfie

Inscrit le :
28 déc. 2008

Posté le: 27 octobre 2010 08:46:19 EDT  
Tintinabulle et toutes les autres femmes qui vivent une situation semblable..

C'est une situation vraiment pénible, douleureuse, compliquée, effrayante, MAIS... pour avoir été moi-même une enfant élevée dans un climat de violence, je ne peux que vous encourager à tout mettre en oeuvre pour vous sortir de cette situation au plus vite. Il existe, comme d'autres l'ont cité plus haut, plusieurs ressources extraordinaires pour vous supporter et vous guider dans vos démarches. Quand on est dans une telle situation, on se sent ensevelie par nos peurs, par l'ampleur des conséquences que notre départ pourrait avoir, je le sais.
Mais croyez-moi: être un enfant et se faire traiter de noms, de voir sa maman être dénigrée verbalement ou physiquement, ça marque une vie. J'ai 31 ans et je me bats encore contre les séquelles de mon enfance, même si je suis dans une toute autre situation aujourd'hui. Sans compter les séquelles sur votre propre vie, votre confiance en vous, votre bonheur..
Vous méritez mieux que ça, alors foncez!
 
AlternaTickers - Cool, free Web tickers

AlternaTickers - Cool, free Web tickers

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 27 octobre 2010 11:38:33 EDT  
MARIASU, TINTINABULLE: Pensez à vos enfants et sortez de cet enfer le plus tôt possible !

Vous ne serez pas seule, trouvé refuge chez un parents ou une amie, vous pouvez avoirs de l'aide mais pour cela, il faut passer par dessus vos peurs et prendre votre courage à deux mains car personne ne peut le faire à votre place...Vos conjoints respectifs savent que vous avez peurs et vous croient incapable de partir mais vous le pouvez. Si vous n'agissez pas, vos enfants grandiront dans la peur et vous en voudront peut-être un jour de ne pas avoir fait quelque chose...Ne voulez-vous pas qu'ils vivent une belle enfance ou ils se sentiront en sécurité ? Penser à votre propre jeunesse....

Nous sommes au Québec ici et vous pouvez avoir de l'aide . Je sais que vous avez peurs mais il faut comprendre que cette peur vous paralyses et vous empêche d'avancer mais vous avez droit au bonheur et vos enfants aussi.

Courage !

Il faut aller de l'avant avant qu'il ne soit trop tard.
 

revenir en haut

mapi

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 27 octobre 2010 12:02:21 EDT  
Gala: tu as raison mais tu n'as peut-être pas idées à quel point on peut avoir peur. ça fait presque 2 ans que je suis séparée, j'ai repris ma vie en main mais j'ai perdu des plumes, une innocence que je retrouverai plus jamais. Mais aussi longtemps que l'on a peur, il garde son pouvoir sur nous. Alors c'est une des première étape à faire, c'Est de foncer. Ca passe ou ca casse!! Et quand je parlais de SOS violence conjugale, il te réfère à la maison la plus proche de chez toi et, je ne sais pas si toute son comme celle où je suis allée, mais il y a un service externe. Tu peux juste aller les rencontrer pour parler, savoir les options qui s'offre à toi, les intervenantes sont gentilles et très à l'écoute.

Merci Elfie pour ton témoignage. Tu nous démontre à quel point c'est important pour nos enfants de faire le "move".

J'espère que mon expérience pourra en aider d'autres. Bonne chance! 

revenir en haut

mariasu

Inscrit le :
03 juin 2010

Posté le: 27 octobre 2010 12:31:13 EDT  
En fait, c'est tellement compliqué... vous voyez mon conjoint n'est pas méchant avec les enfants (bon j'avoue que les monter contre moi quand on se chicane c'est loin d'être bon pour eux...) mais il ne leur a jamais fait de mal et est très attentionné avec eux. C'est juste qu'avec moi quand ca va pas c'est comme si le seul moyen qu'il trouve de me garder aupres de lui c'est de me menacer.... de me montrer que peu importe ce que je fais il sera toujours le plus fort de nous deux.
Présentement (depuis plus ou moins 2 mois) il fait de gros effort, c'est la premiere fois que ca dure si longtemps... (d'habitude on a l'effet lune de miel qui dure +/- 1 semaine) Je sais pas si ca va durer, on a discuté plus paisiblement, je lui ai expliqué comment je me sentais et il semble réellement pret a mettre du siens, on est bien depuis 2 mois... je ne peux pas affirmer que c'est pour de bon mais je ne peux pas m'empêcher de le souhaiter. C'est pas un mauvais gars, mais il arrive pas a gérer ses émotions...
Je suis peut etre nouille mais j'aime ce gars la... 

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 27 octobre 2010 13:49:39 EDT  
Tu te remplumeras MAPI...

Je sais ce que sais tu peux me croire...

Je ne parle pas trop souvent de mon vécu ici mais je vais le faire si cela peut te donner du courage...Je viens d'une famille dysfonctionnelle et j'ai été en relation avec un gars de mes 16 ans à mes 19 ans qui commençais à sombrer dans une psychose ( fréquent en début de vingtaine ce qui était son cas à l'époque ) et qui, lorsqu'il consommait, devenait agressif et délirait.C'est un schizophrène et il n'a jamais eu d'autres relations après moi...Il cherche toujours à me contacter et disons que je ne serais sans doute jamais complètement débarrassé de lui, même si il ne me harcèle pas, je suis souvent inquiète de le savoir en liberté et je sais qu'il arrête souvent sa médication...Disons que chez moi, les portes sont barrées...À l'époque, lorsque je me suis enfuis (car c'est carrément le mot qui me vient à l'esprit...)je n'avais nul part ou aller, ma mère venait de dramatiquement mourir d'un cancer à l'âge de 53 ans et mon père vivait dans un 1 et demi...Mon seul frère était au Nouveau-Brunswick et je n'avais que 18 ans. Je me suis réfugié chez une amie pendant quelque temps et j'ai pris un petit appartement ou je suis rester quelque temps...

Même si c'était dur, mon moral s'améliorait de jour en jour...Je sentais que j'était de nouveau libre et que la vie s'ouvrait à moi et que le temps arrangerait bien les choses...Petit à petit, je m'en suis sortie et j'ai rencontré l'homme de ma vie avec qui je suis toujours aujourd'hui ( depuis 10 ans) et nous sommes heureux !

Vivre dans la peur à été mon lot durant de bien longues années et je sais comment ça peut être paralysant mais on peut s'en sortir !

MARIASU; Alors je pense que ton conjoint gagnerait beaucoup à aller consulter un BON psychologue... Wink  

revenir en haut

Se connecter pour répondre

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Bébé fait du chapeau? - Vidéo

29937 vues / 4 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!