Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Deuil de ne pas avoir un 3e enfant

Auteur Message

fourside

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 janvier 2009 10:27:59 EST  
Bonjour les mamans,

Après deux beaux garçons, mon chum et moi devions prendre la décision d'avoir un autre enfant ou non. Pour moi, c'était clair que je voulais plus de 2 enfants, mais mon chum en a décidé autrement. IL a trouvé l'arrivée du 2e très difficile alors il dit que ses capacités et son temps vont se limiter à Simon et Julien. De plus, matériellement, il faudrait changer la roulotte, un véhicule, réaménager la chambre d'amis, etc... pour accomoder 5 personnes au lieu de 4. Ses raisons sont majoritairement matérielles et au niveau qu'il pense qu'on n'aura pas assez de temps à consacrer à 3 enfants.

Je vois la vie d'un tout autre oeil. Pour moi, un enfant n'apporte que du bonheur de plus. Pour le reste, tout s'arrange quitte à sacrifier notre petit confort. Le problème est que la venue d'un enfant est tellement important que je ne peux faire comme d'habitude et le convaincre à tout prix avec mes arguments canons et mon raisonnement implacable. Là on parle de la vie de notre famille au complet qui pourrait être chamboulée par un père qui pourrait être dépassé par les événements. Je le comprend et je ne veux pas qu'un enfant de plus soit un montagne pour lui.

Mon coeur de maman pleure. De ne pas avoir su que ma deuxième grossesse était en fait la dernière, de ne pas avoir coupé le cordon ombélicale comme je le voulais pour mon denier enfant, de ne pas avoir une autre chance d'avoir une petite fille qui rebalancarait les sexes chez nous. Je ne prendrai plus ma température, ni ne passerai de test de grossesse pour annoncer à tout le monde la bonne nouvelle. Je vis donc mon dernier congé de maternité où je peux prendre soin de mes hommes.

Comment vais-je faire à la vue des femmes enceintes pour ne pas ressentir un bébé qui bouge dans mon ventre? Vais-je un jour être capable d'assumer notre décision et être capable d'en parler sans regret et sans pleurer. Je veux respecter mon chum et je comprend comment il se sent, mais c'est très difficle en ce moment pour moi.

Merci de me lire 

revenir en haut

*Stella*

Inscrit le :
13 juin 2005

Posté le: 14 janvier 2009 10:51:32 EST  
Bon matin Fourside,

Je comprends ton désarroi et ton deuil de ne pas avoir de 3e enfant puisque je vis sensiblement la même situation que toi...

Maman de deux belles filles, je termine mon congé de maternité au début du mois prochain.... Il me reste très peu de temps... Et c'est mon dernier, je le sais... Contrairement à toi, je l'ai su depuis la grossesse... Mais j'aurais bien aimé, moi aussi, en avoir un petit dernier... Porter une dernière fois un bébé, accoucher, revivre toute cette magnifique première année.... Mais dès notre première fille, zhom me l'avait dit... Après deux, c'est tout... Ici, les raisons ne sont pas uniquement matérielles, il y a aussi un grandé écart d'âge entre lui et moi et ses raisons tournent aussi autour de cela... Donc impossible de remettre le tout en question...

J'apprends donc, jour après jour, à apprécier ce que j'ai... Je suis chanceuse, j'en ai 2; elles sont belles, intelligentes et en santé... Quelle chance!!

Dans l'absolu, oui, peut-être, mais... Sauf qu'on ne vit dans un monde idéal...

Ce que je veux te dire ici, c'est surtout de prendre le temps de vivre ce deuil, de l'apprivoiser et aussi de voir, avec le temps, toute la beauté de ce que tu possèdes déjà... Ce que tu fais certainement déjà!

A.É., son étoile (4 ans) et mini plein d'poux (11 mois) 

revenir en haut

fourside

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 janvier 2009 10:51:50 EST  
Si vous avez passé par là ou êtes dans cette situation, merci de me faire part de votre expérience. 

revenir en haut

fourside

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 janvier 2009 10:54:34 EST  
Merci Stella, tu vis exactement ce qui aurait pu m'aider, soit de le savoir dès le début de la grossesse. Même si je profitte beaucoup du moment présent, me semble que je l'aurais encore plus fait. Bravo pour tes deux belles filles et c'est vrai qui faut se consoler de la chance qu'on a déjà.
xox 

revenir en haut

ampumpkin

Inscrit le :
15 sept. 2006

Posté le: 14 janvier 2009 11:00:42 EST  
Salut,

je ne vis pas la même chose actuellement car je dois accoucher d'un jour à l'autre de bb2. Je n'ai pas vécu cette grossesse comme la dernière sauf que je ne sais pas encore si je voudrais d'un 3e ou non. Actuellement, je te dirais oui mais j'ai pas encore bb2.... je me laisse la porte ouverte et fermée. Mon chum ne semble pas réticent mais tout comme toi, il est beaucoup plus âgé que moi et s'est fixé un âge limite pour avoir des enfants.

Je peux te dire que j'appréhende beaucoup quand ce sera ma dernière grossesse, mon dernier accouchement, mon dernier bébé....tant que je serai fertile, je vais voir ça comme un gaspillage de mes ovules...je sais pas si tu comprends. J'ai seulement 26 ans en plus..... 

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 14 janvier 2009 11:36:10 EST  
Écrire...

Écrire...

Écrire...

C'est ce qui m'aide. Wink
Coucher les émotions sur le papier pour pouvoir prendre une distance réconfortante avec elles.
Me vider la tête et le coeur pour m'alléger.

Et je vie à fond les grossesses de mes amies; je les accompagne dans leurs joies, leurs peines, leurs rêves et leurs craintes. Smile  

revenir en haut

juliea

Inscrit le :
07 mai 2006

Posté le: 14 janvier 2009 11:52:10 EST  
Si tu savais comme je te comprends... J'ai vécu la même chose que toi. J'en ai tellement pleuré Sad Mon coeur de maman refusait de croire qu'il n'y aurait pas de troisième enfant. J'avais déjà une fille et un garçon, mais pour moi c'était inconcevable que ça s'arrête là. Surtout que comme toi, je n'avais pas vécu ma deuxième grossesse comme étant ma dernière. Mais pour mon mari, 2 enfants c'était suffisant. J'en étais rendue malheureuse, je pensais toujours à ça... J'ai même sérieusement pensé consulté un psychologue pour m'aider à y voir clair.

Bon, je dois dire que pour moi ça c'est terminé différemment. Après plusieurs discussions, mon mari a finalement décidé qu'on y allait pour un troisième. J'en ai pleuré de bonheur, si tu savais! Aujourd'hui j'ai 3 beaux enfants... et même si dans ma tête et dans mon coeur il y aurait encore un peu de place pour un autre, je sais que c'est fini! Mais je me sens tout de même en paix avec ça, c'est le plus important...

Bonne chance à toi, je sais que ce n'est pas facile.  

revenir en haut

fourside

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 janvier 2009 12:46:37 EST  
La louve , c'est ce que je fais en ce moment, écrire. Écrire à des femmes qui me comprendront. Merci.

juliea Tu es chanceuse d'avoir eu ton 3e bébé. Je ne dois pas garder l'espoir que peut-être mon chum changera d'idée, car j'ai l'impression que ça ne fera que repousser le moment où ce sera vraiment fini. Je consulte déjà une psy pour autre chose et elle me dit que ce n'est qu'en parlant sans essayer d'influencer l'autre que nous arriverons à quelque choses. C'est difficile. Si je laissais aller le torrent d'émotion qui m'envahi, mon chum céderais pour soulager ma peine, mais ce ne serais pas correct pour lui. Merci pour ton hisoire et j'aspire à trouver cette paix dont tu parles... 

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 14 janvier 2009 12:52:54 EST  
J'ai aussi vécu cette peine avant d'avoir ma troisième (mes enfants ont 18, 11 et 3 ans) et écrire directement une lettre à cet enfant que je désirais tant mais que mon conjoint refusait à l'époque m'a beaucoup aidé. Dans cette lettre, je remettais à l'enfant-désir la tâche de convaincre mon conjoint si nous devions être ses parents... (je crois fermement à la communication avec les âmes... d'où ma lettre Wink

Je ressens encore toujours aussi fort l'appel de la maternité... et je crois que cet appel demeurera... mais j'arrive à vivre plutôt bien avec les différentes manifestations de ce désir même si certains moments (souvent au moment de l'ovulation ~ quelle coïncidence Laughing ) me coupent le souffle par leur intensité. 

revenir en haut

Fanoup

Inscrit le :
07 juin 2006

Posté le: 14 janvier 2009 13:26:56 EST  
Ah là là...

Je te comprend bien, fourside...

J'ai deux beaux enfants. Au départ, on en voulait 4! Et là, mon chum dit que 2 c'est en masse pour lui. J'ai comme toi, vécu ma 2e grossesse en ne m'immaginant pas que ce serait sûrement la dernière. Les gens me demandaient c'est le dernier ? et je leur répondais : "je ne sens pas que c'est la dernière fois que je porte un enfant, mais on ne sait jamais". Ishhhhh... Pendant quelques mois, je n'ai prensé qu'à ça : je ne pouvais pas croire que Rosalie était ma dernière! Après pleurs et déprime, j'en ai parlé à mon chum quand il était dans un bon mood. Il a vraiment compris que je n'arrivais pas à faire mon deuil et que c'était viscéral. Notre conclusion : on laisse passer le temps. Rosalie a 1 an, donc, quand elle aura 3 ans, on va se reposer la question. On en fait un autre ou pas? À ce moment, les temps durs du début vont être un souvenir... Je n'étais juste pas capable de mettre un point final à la maternité. Hom l'a compris et respecte ça. Donc, la porte n'est pas fermée, mais elle n'est pas ouverte non plus. Dans 2 ans, l'eau aura coulé sous les ponts. Peut-être que c'est moi qui va me dire que j'en ai plein les bras avec 2!!!

bonne chance dans ton cheminement!

Pour nous, la solution à mon problème a été de remettre la décision à plus tard! Drôle, non?

Fanoup 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
31 août 2005

Posté le: 14 janvier 2009 15:30:42 EST  
C'est l'histoire de plusieurs d'entre nous qui n'arrivons pas à faire notre deuil et j'en fais partie. Je comprends ta douleur. Je n'ai pas de conseil magique, sinon mon expérience personnelle à te raconter... Mon chum a eu une réaction semblable au tien après 2 enfants. Il en avait assez! Faut dire qu'ils ont 14 mois de différence et que notre vie était dure. Il s'est adouci avec le temps et il a demandé #3. C'est sûr qu'il était conscient de mon désir d'enfant, mais je lui ai laissé décidé du moment. Et puis on a conclu un marché: il ne serait jamais pénalisé d'aller à la pêche. Pas de problème mon chéri! Maintenant, il avoue être content d'avoir sa fille.

Le manège recommence pour #4. Même s'il aimerait mieux qu'on reste à 3, il m'a dit vouloir me faire plaisir si je veux VRAIMENT ce #4. Le marché de la pêche tiendrait toujours Wink

Maintenant, c'est moi qui se le demande parce si mon coeur est gros comme une montagne, mon horaire lui est plus que rempli. Je dois peser les pours et les contres et me demander si mon deuil serait plus difficile à supporter que ne le serait la tâche d'avoir un autre enfant, et ce malgré mon désir très fort.

Aco, qui se fait supporteur de ton chagrin 

revenir en haut

Liliemma

Inscrit le :
30 oct. 2006

Posté le: 14 janvier 2009 18:56:47 EST  
Je ne suis pas rendue au stade du deuil car mon chum et moi n'avons pas encore pris la décision finale pour un 3e enfant. Mais, pour voir plein de copines enceintes en ce moment ou qui viennent d'avoir un enfant, je me pose beaucoup la question et je me dis que si vraiment je ne vis pas une 3e grossesse, je serai triste. Bon, je suis comblée avec nos 2 petites puces et parfois je me surprend a penser que vouloir absolument un 3e enfant, c'est peut-etre un petit plaisir égoiste que je voudrais me faire. Embarassed Oui oui, je suis humaine avec tous les défauts que cela comporte et il m'arrive de penser comme ca. Wink

MC qui te comprend en partie..... 

revenir en haut

fourside

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 janvier 2009 19:03:21 EST  
Wow, les filles, merci tellement pour vos belles histoires. Je vais faire lire le post à mon chum pour qu'il voit que je ne suis pas bizarre de ressentir cela même si je suis comblée de mes deux enfants. Votre meilleur conseil semble être de laisser du temps. Du temps pour que j'aie moins de pein ou pour qu'il change d'idée. Je suis encore toute à l'envers, mais vous me faites du bien. merci xox 

revenir en haut

Bleue

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 janvier 2009 19:13:28 EST  
je suis passé par là moi aussi..... par chance, mon chum a fini par changer d'idée et j'attend maintenant notre 3e enfant.

Les raisons de mon chum étaients similaires à celle de ton chum..... manque de temps, il faut reconfigurer la maison, changer de véhicule, ça coûte plus cher, etc.... Il avait lui aussi trouvé très dur de passer de 1 à 2 enfants.

De mon côté, je n'avais jamais vécu ma 2e grossesse comme étant ma dernière.... surtout qu'on avait jamais vraiment abordé le sujet. Quand il a affirmé qu'il ne voulait plus d'autres enfants, j'ai eu tellement de peine! Ça a prit plusieurs mois.... on en discutait pas vraiment, puisqu'il était vraiment fermé..... c'était non et rien d'autre. Mais quand on parlait avec des amis ou de la famille, je disais que j'en voudrais un 3e, que je trouvais que ça apportait tellement dans ma vie des enfants. Finalement des mois on passé et mon chum s'est bien rendu compte à quel point c'était important pour moi d'avoir un 3e enfant. Il a aussi réalisé que ses raisons étaient plus ou moins bonnes. Un enfant, ça apporte tellement..... Et au printemps dernier, il m'a annoncé qu'il avait changé d'idée Very Happy

tout ce que je peux te dire c'est d'essayer de ne pas trop te découragée. J'étais persuadée que mon chum ne changerait jamais d'idée et voilà que j'attends bébé #3 pour le 1er avril! Peut-être que ton chum ne changera jamais d'idée, mais on ne sait jamais.

Bleue 

revenir en haut

zazoub

Inscrit le :
03 févr. 2009

Posté le: 3 février 2009 14:24:29 EST  
Je vous comprend tellement tous,

Moi, j'ai du convaincre mon conjoint pour en avoir un troisième et maintenant j'aimerais en avoir un autre et quand je lui en parle il a l'air tellement fermé que j'aime mieux pas lui en parlé de peur qu'il me répondre encore non, car à chaque fois c'est comme un coup de couteau en plein coeur. Mais si je lui en parles pas comment il peut deviner que pour moi c'est important. je lui es écrit une lettre il y presque 1 mois disant que je voulais qu'il réfléchisse à la question, mais je n'ai toujours pas de réponse et moi je suis de plus en plus malheureuse. tout ce que je veux c'est qu'il me dise qu'il est partant ou tout simplement qu'il y pense et que la réponse viendra un jour.

J'ai l'impression qu'il ne comprend pas mes points de vue. C'est une obsession chez moi, j'y pense sans arrêt, je me lève le matin et me couche le soir en y pensant. si seulement il percevait toute la détresse que je ressens et ce n'est pas parce que je suis malheureuse bien au contraire, mais ce côté la m'affecte beaucoup.

en tout cas, on va se souhaiter bonne chance et espérer qu'ils changent d'idée pour nous tous.

merci 

revenir en haut

Emy26

Inscrit le :
12 juil. 2010

Posté le: 1 juillet 2015 14:06:44 EDT  
En essayant de trouver des mamans dans la même situation que moi je suis tombée sur ce post... Jespere le relancer ou avoir des réponses des mamans qui avaient à l'époque répondu.

Je suis dans le même bateau. Maman de 2 beaux garçons 5 ans et 2 ans. Ici les grossesse on ete dures sur le plan psychologique. Je suis une snxieuse. Nous avons eu également une grosse épreuve entre les deux garçon ou nous avons décidé de mettre fin à une grossesse... Bébé malade... Apres cette grossesse javais un immense désir de tomber enceinte ce qui arriva 4-5 mois plus tard. Môn beau garçon est arrivé et j'ai eu la chance de l'avoir naturellement (alors que môn premier etait une césarienne). Je suis sortie de l'hôpital que je me disais que je ne pouvais pas croire que ce serait fini les bébés. Pourtant qui eu cru que j'aurais dis ca, moi qui suis tellement stressée enceinte.

On s'était dit quon sen reparlais quand bébé aurait 1 an. Mon chum repOussait ca mais me laissait toujours une pointe d'espoir.

Il y a quelques semaines je lui ai revenu avec ca... La réponse est non... Il a peur de la charge qu ajouterais un autre membre dans la famille. Moi je tne vois pas ca comme ca...

Jai énormément de peine et je n'arrive pas à faire môn deuil de la maternité. Jai aussi peur detre fachee apres lui... Je ne comprend pas ses raisons et ce même si je sais quil a le droit...

Je ne suis même pas capable de penser a me débarrasser de môn stock de bébé...

Et mes amies ne comprennent pas, ne font que me dire que je suis chanceuse et de me contenter de ce que j'ai, je sais que je suis chanceuse mais cest olus fort que moi...

 

revenir en haut

Emy26

Inscrit le :
12 juil. 2010

Posté le: 1 juillet 2015 14:08:22 EDT  
Ca me fait du bien de vous lire car je me sens comme vous...

S'il y en a qui ont cheminé positivement la dedans, jaimerais avoir vos témoignages 

revenir en haut

Amélie1984

Inscrit le :
28 juil. 2015

Posté le: 28 juillet 2015 23:12:05 EDT  
Emy26 a écrit
En essayant de trouver des mamans dans la même situation que moi je suis tombée sur ce post... Jespere le relancer ou avoir des réponses des mamans qui avaient à l'époque répondu.

Je suis dans le même bateau. Maman de 2 beaux garçons 5 ans et 2 ans. Ici les grossesse on ete dures sur le plan psychologique. Je suis une snxieuse. Nous avons eu également une grosse épreuve entre les deux garçon ou nous avons décidé de mettre fin à une grossesse... Bébé malade... Apres cette grossesse javais un immense désir de tomber enceinte ce qui arriva 4-5 mois plus tard. Môn beau garçon est arrivé et j'ai eu la chance de l'avoir naturellement (alors que môn premier etait une césarienne). Je suis sortie de l'hôpital que je me disais que je ne pouvais pas croire que ce serait fini les bébés. Pourtant qui eu cru que j'aurais dis ca, moi qui suis tellement stressée enceinte.

On s'était dit quon sen reparlais quand bébé aurait 1 an. Mon chum repOussait ca mais me laissait toujours une pointe d'espoir.

Il y a quelques semaines je lui ai revenu avec ca... La réponse est non... Il a peur de la charge qu ajouterais un autre membre dans la famille. Moi je tne vois pas ca comme ca...

Jai énormément de peine et je n'arrive pas à faire môn deuil de la maternité. Jai aussi peur detre fachee apres lui... Je ne comprend pas ses raisons et ce même si je sais quil a le droit...

Je ne suis même pas capable de penser a me débarrasser de môn stock de bébé...

Et mes amies ne comprennent pas, ne font que me dire que je suis chanceuse et de me contenter de ce que j'ai, je sais que je suis chanceuse mais cest olus fort que moi...

 


Je suis dans la même situation! J'ai 4 enfants, dont un petit bébé de 2 mois. Mon conjoint est allé se faire vasectomiser alors que bébé avait 3 semaines. Je lui avais demandé d'attendre mais il est aller quand même. Je vis très mal avec ça. Je suis aussi incapable de me départir des vêtements rendu trop petit pour ma puce, je les laisse même dans ses tiroirs... J'ai l'impression que je ne veux pas qu'elle grandisse. Chaque petit progrès qu'elle fait me chavire le coeur et le brise à la fois... Je suis incapable de me dire que c'est fini... Quand j'accoucherai plus... Je panique carrément...!  

revenir en haut

josee4174

Inscrit le :
29 juil. 2011

Posté le: 30 juillet 2015 11:50:25 EDT  
Salut,
je suis contente de trouver ton post Smile

je vis aussi la même chose je suis maman de 3 grand enfant et notre bébé miracle de 2 ans ... moi le deuil que je dois faire c'est d'une fille ...

J'ai 4 garcons et notre but au début de notre décision étais d'avoir 2 enfants ensemble .. comme on a du aller dans une clinique de fertilité .. et que nous avons écouler les 3 essais payé. Je suis pas capable d'imaginer ma vie sans avoir une petite pouponne ... j'ose encore croire au miracle .. car on l'as bien vécu une fois Smile

Je dois aussi vous dire que j'ai 41 ans alors pas grand temps pour réaliser mon souhait.

Au plaisir de communiquer avec vous ! 

revenir en haut

Emy26

Inscrit le :
12 juil. 2010

Posté le: 13 août 2015 21:27:51 EDT  
Pour ma part je suis en train de me demander si je ne vas avoir avoir besoin d'une aide professionnelle pour gérer cela, j'y pense très souvent,,, en plus toutes les filles de mon entourage se sont donné le mot pour etre dans ce beat.

J'essaie de respecter môn chum dans sa décision. Mais je trouve ça dur.

Je ne peux pas croire que cest fini, je souhaite que ma pilule ne fasse pas effet meme si je sais que c'est impossible puisque je le prend assidue ment. Évidemment aucune envie de lui jouer dans le dos.

Je suis un peu fachee ou déçue apres lui çar je ne comprend pas ses raisons... Ma soeur est enceinte donc je vais lui léguer môn stock ca me fait un peu de bien

Parfois je me sens égoïste aussi envers mes enfants comme si je ne pouvais pas me contenter d'eux.

Bref beaucoup de melange d'émotion...

Je ne suis pas seule au moins

 

revenir en haut

Amélie1984

Inscrit le :
28 juil. 2015

Posté le: 18 août 2015 22:02:24 EDT  
Emy26 a écrit
Pour ma part je suis en train de me demander si je ne vas avoir avoir besoin d'une aide professionnelle pour gérer cela, j'y pense très souvent,,, en plus toutes les filles de mon entourage se sont donné le mot pour etre dans ce beat.

J'essaie de respecter môn chum dans sa décision. Mais je trouve ça dur.

Je ne peux pas croire que cest fini, je souhaite que ma pilule ne fasse pas effet meme si je sais que c'est impossible puisque je le prend assidue ment. Évidemment aucune envie de lui jouer dans le dos.

Je suis un peu fachee ou déçue apres lui çar je ne comprend pas ses raisons... Ma soeur est enceinte donc je vais lui léguer môn stock ca me fait un peu de bien

Parfois je me sens égoïste aussi envers mes enfants comme si je ne pouvais pas me contenter d'eux.

Bref beaucoup de melange d'émotion...

Je ne suis pas seule au moins

 



OMG! Nous sommes tellement dans la même situation, c'est fou! Moi mon chum c'est fait vasectomiser, mais je prie tout les saint que cela n'est pas fonctionné...

Je me sens aussi coupable envers mes enfants, comme si eu n,était pas assez bien,k mais ça à rien à voir au fond, je n'ai que le désir de revivre se coup de foudre un autre fois, mais j'ai l'impression que je m'en lasserai jamais, que même après 8 j'aurais encore un deuil à faire... Crying or Very sad

J'ai pensé à l'aide professionnel aussi, car je me sent malheureuse dans plusieurs sphère de ma vie depuis que j'ai compris que c'était fini. Je crois que nous sommes ne processus de deuil que que tout cela est normal. La colère, le déni, le marchandage... bref... Toutes c'est ''supers'' étapes...

Tu es bonne de trouver du réconfort dans le fait de donner tes choses de bébé! Je ne suis même pas capable d'enlever le linge trop petit de ma puce dans les tiroirs.. Je crois que d'avoir un bébé naissant rend la chose encore plus difficile...  

revenir en haut

Se connecter pour répondre