Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Dérogation scolaire

Auteur Message

Émy89

Inscrit le :
29 sept. 2007

Posté le: 31 janvier 2011 21:39:30 EST  
Bonjour à toutes,

Je suis présentement au début d'une longue réflexion concernant l'entrée en maternelle de ma fille née le 6 novembre 2007. Ma fille est une petite fille excessivement éveillée. Ce n'est pas tant les exploits qu'elle réussi (quoiqu'il y en a pas mal), mais plutôt le raisonnement et les liens qu'elle fait à tous les jours. À la garderie, on m'a déjà mentionné qu'elle était très en avance sur son âge et ils m'ont proposé de l'envoyer dans un groupe plus agé.
Je suis donc en grosse réflexion sur son entrée en maternelle à presque 5 ans ou à presque 6 ans...

Je dois spécifier que j'ai personnellement sauté 2 années durant mes cours primaire et j'ai vécu une super belle expérience..

J,aimerais avoir vos avis.. 

revenir en haut

Mélo29

Inscrit le :
31 janv. 2008

Posté le: 31 janvier 2011 22:37:52 EST  
mon avis serait qu'il serait bien je pense pour ta fille d'aller à la maternelle surtout si tu dis qu'elle est éveillé et en avance sur son âge... Tu vois moi aussi ma fille va entrer à à 4 ans à la maternelle ( née le 29 sept) et j'en suis bien heureuse car je vois bien aussi qu'elle est bien en avance alors j'aurais surement fait une dérogation si elle était née 2 jours après Wink
 

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 1 février 2011 08:30:20 EST  
Essaie toi, de toute facon le processus demande quelques evaluation avec un psycholoque entre autre pour s'assurer que l'enfant est réellement pret pour passer a la maternelle. Dans le fond c'est l'ecole qui a le dernier mot. Alors ca ne coute pas grand chose d'essayer. La seule choses c'est que si tu decides de le faire ne pas mettre ca trop gros pour ta fille, que vous vous essayer mais que ca veux rien dire qu'elle devra peut-etre quand meme faire une autre année a la garderie pour ne pas qu'elle deteste la garderie apres... Et si elle fait une année supplementaire il est possible pour les educatrices de s'adapter a son sens de la decouverte et sa facilité d'apprentissage.

Bonne chance! Wink  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 1 février 2011 11:59:14 EST  
moi jirais pour la derogation scolaire!
mais etes vous en train de me dire que ma fille pourrais rentrer en maternelle en septembre... si elle es ne le 6 septembre 2007???

est ce toute les maternelle qui les prenne a 4 ans ....

existe til un moyen pour qun enfant de 6 ans puisse faire la maternelle... avant la premiere anner..

car nous etions a lexterieur du pays... on as fais lecole a la maison.. mais.. il nes vraiment pas pres a la premiere anner... pas du tout.. si je decide de lenvoyer a lecole... car il a un trouble de language severe mais pas asser severe pour le ministere... 

revenir en haut

*LouColou*

Inscrit le :
14 janv. 2011

Posté le: 1 février 2011 12:21:21 EST  
Si je comprends bien, ta fille aura 5 ans le 6 novembre 2012 et tu voudrais la faire commencer sa maternelle à l'année scolaire 2012-1013 (elle aura donc 4 ans 3/4) ?

Une dérogation pour un enfant trop jeune ou en retard, j'ai déjà vu, mais pour un enfant en avance, c'est particulier.

Quelle est l'urgence, exactement ? Pourquoi ne pas lui laisser cette belle année supplémentaire ? Ou bien l'inscrire dans une pré-maternelle à temps partiel ?

Au pire, elle sautera sa première année pour aller directement en deuxième. Le développement préalable à la scolarité est beaucoup plus important et plus on lui laisse de temps, mieux c'est. La maternelle est également une étape cruciale même pour les enfants avancés.

Aussi, il y a des options qui comportent parfois plus d'avantages que sauter des années (qui a certaines implications psycho-sociales aussi). As-tu envisager les écoles alternatives, internationales ou à vocation particulière genre musique ou art dramatique ? Ça peut offrir un beau moyen d'actualiser tout le potentiel de ta fille. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
17 mars 2006

Posté le: 1 février 2011 12:43:52 EST  
Mon avis bien personnel, dû à mon expérience, c'est que ta fille, même si très avancé, sera trop jeune au moment ou tu veux lui faire commencer l'école! Je suis née un 5 novembre (pas tellement loin de ta fille) et alors que je n'avais que 4 ans, comme je savais lire, écrire mon nom etc... ma maman m'as fais entrer a l'école quand même (j'ai eu 5 ans en novembre) et même si je ne pense pas être complètement stupide aujourd'hui, j'ai toujours souffert de mon âge pour toute sorte de raisons. Peut-être que j'apprenais plus assez rapidement, mais je n'étais pas aussi mature que les amis a l'école, et plus tard j'ai constamment caché mon âge et ce jusqu'au cégep parce que plus jeune je me suis fais traitée de bébé a l'école! Je sais ce n'est pas la fin du monde tu vas me dire, mais pour moi ca m'as marqué et encore aujourd'hui quand j'y pense j'ai les larmes aux yeux!

Et malheur a moi hein, mais ma grande fille est née le 27 septembre (au lieu d'en octobre comme prévu) et je vais devoir aller l'inscrire a l'école dans 13 jours et j'en fais quasiment des cauchemars)

Je trouve que c'est un pensez-y bien et il faut prendre l'avis des professionnel qui vont l'évaluer très au sérieux! Et pourquoi pas lui laisser cette dernière année de sa vie ou elle n'aura aucune obligation. Car on s'entends qu'à partir du moment ou on commence l'école, notre vie nous nous laissera plus jamais de break, primaire, secondaire, cégep, université, et ensuite boulot! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 mars 2009

Posté le: 1 février 2011 13:11:52 EST  
*LouColou* a écrit
Au pire, elle sautera sa première année pour aller directement en deuxième.  


Sauter l'année ou l'on apprend la base de tout(écrire et lire)? Je ne suis pas sûre que c'est rendre service à ton enfant.

Par contre, si je peux me permettre un exemple. Mon neveu, étant particulièrement avancé pour son âge, a sauté la maternelle. Sa mère a voulu demander une dérogation pour commencer la maternelle plus tôt, mais le petit a été refusé car il n'avait pas le côté sociable assez développé. Ils lui ont donc conseillé de l'inscrire à la garderie pour développer ce côté et par après, comme il était très intelligent, de l'inscrire en première année. 

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 1 février 2011 14:10:58 EST  
Moi non plus je ne suis pas sure que je triperais sur sauter la 1er année...

C'est vrai que les apprentissage de la maternelle sont important mais si tu vas a la garderie et qu'elle est plus avancer que d'autres elle s'emmerderas, y'a des enfants qui ont besoins de defi et que pour eux l'ecole c'est pas plate, bien au contraire ca devient vite une passion.

Mais bon encore la c'est les specialiste qui donneront un verdict et sans vouloir est pessimiste justement l'autre jours a RDI santé le matin une psychologue disais qu'en 15 ans de carriere elle avait fait une derogation pour 2 enfants...  

revenir en haut

cat4d

Inscrit le :
05 janv. 2008

Posté le: 1 février 2011 14:37:39 EST  
Moi j'attendrais en 1ère année.
Je suis née à la fin octobre, j'ai sauté ma 1ere année et je n'ai jamais vécu de désavantages....sauf au niveau de la caligraphie peut-être..(je n'avais pas fait des semaines de beaux aaaaaaaaaaaa. en rangées...alors c'était moins beau que les autres..).
L'autre chose qui m'a causé problème, c,est ma propre mère!!!! Elle m'a toujours rappelé que j'étais plus jeune que les gens de ma classe alors elle se servait de cela,surtout à l'adolescence, pour m'empêcher de faire certaines sorties. Je crois qu'un parent qui fait sauter une année à son enfant doit être conséquent par la suite et assumer que son enfant sera toujours avec des gens légèrement plus âgés...et paraitre alors plus précoce. 

revenir en haut

ToupieLaVie

Inscrit le :
10 oct. 2010

Posté le: 1 février 2011 14:42:29 EST  
Je suis enseignante au primaire et je n'ai encore connu aucun prof qui ferait une demande de dérogation pour son enfant. Ce que nous constatons, c'est qu'en général (je dis bien en général, ce n'est pas une règle) ces enfants réussissent moins bien académiquement et sont plus souvent victimes de rejet. Au contraire, les "plus vieux" de la classe (oct.nov.déc) réussissent mieux et ont plus d'amis. Je ne pense pas qu'un enfant qui démontre une grande facilité d'apprentissage soit nécéssairement un bon candidat à la dérogation. C'est souvent au point de vue relationnel et émotif que ça se complique. Bref, je ne vis pas cette situation, mais je ne suggèrerais pas cette démarche. Je suis certaine que tu pourrais trouver un autre milieu susceptible de la stimuler de différentes façons!
Bonne réflexion!  

revenir en haut

Bloublou

Inscrit le :
20 nov. 2008

Posté le: 1 février 2011 15:36:55 EST  
ToupieLavie : J'ai bien aimé ton commentaire. Ma mère qui a été impliquée longtemps avec l'AQUETA m'a dit que justement, les élèves plus jeunes ont souvent plus de difficultés à l'école. Mes filles sont nées un 30 septembre et un 14 nov. et c'Est sûre que je vais essayer d'avoir une dérogation pour qu'elles entrent un an plus tard! De toute facon, il me semble que la petite enfance est faite pour JOUER, pourquoi se dépêcher à les entrer à l'école à 4 ans!?!? 

revenir en haut

ToupieLaVie

Inscrit le :
10 oct. 2010

Posté le: 1 février 2011 16:48:14 EST  
Oui, Micha, tu as raison la plupart des gens du milieu ne sont pas en faveur de la dérogation (pour moi, c'est tout de même un argument de taille Wink . J'ai aussi une collègue qui voulait demander une dérogation inverse (pour que son garçon né fin septembre entre un an plus tard) Malheureusement, c'est encore plus compliqué qu'une dérogation plus "standard" car il faut prouver que l'enfant ne sera pas en mesure de suivre la cadence de la maternelle (à différents niveaux) Toutefois, ce n'est pas impossible...et si tu peux le faire, je te le recommande aussi Wink  

revenir en haut

lilou25

Inscrit le :
16 nov. 2010

Posté le: 1 février 2011 17:13:23 EST  
Je ne suis pas en faveur des dérogations. Laissons les enfants vivre leur petite enfance.
Je pense qu'il faut surtout penser à l'avenir de l'enfant, elle entrerait au secondaire à 11ans avec tout ce que ça implique, party d'amis, chum, cigarette, sortie. Puis le cégep à 16ans, si vous habitez près d'un cégep c'est tout de même pas si pire mais sinon c'est l'appartement ou la résidence à 16ans loin de la famille. 

revenir en haut

Émy89

Inscrit le :
29 sept. 2007

Posté le: 1 février 2011 20:08:58 EST  
Merci de vos expériences personnelles!

Le fait est que j'ai moi-même sauté ma 1ere année et ma 6e année et ma mère est prof! J,ai donc commencé le secondaire à 10 ans...et je suis si heureuse que mes parnets aient fait cela, sinon j'aurais surement décroché de l'école.
Je suis travailleuse sociale et je reconnais tous les faits que vous amenez. ma fille n'est jamais poussé, mais encore ce soir elle faisait des résonnements d'adultes, c'est assez incroyable...
Lundi prochain, je rencontrerai, de façon informelle, le psychologue qui m'a fait faire ma dérogation pour entrer au secondaire, je verrai ce qu'il en pense...
Mon amie, Suzanne Vallière, psychologue, m'a bien mise en garde part rapport à l,aspect réseau social qui, je l'admet est très important!

pour ce qui est de presser nos enfants...certains enfants AIMENT tout ce qui est en lien avec les apprebtissages, ils ont besoin de ca!! Ma fille n'est aucunement poussée à performer. Elle va dans une installation privé 3-4 jours semaines et elle ADORE.

J'avais déjà pensé à l'école alternative, mais étant en région disons que ce n'est pas la grosse affaire par ici...

Continuez de donner votre opinion, ça alimente ma réflexion!!

(désolé pour les possibles erreurs, ça saute!!)
 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
12 déc. 2010

Posté le: 1 février 2011 20:34:32 EST  
hummm quelqu'un peut m'expliquer comment ça fonctionne ? Vous parlez de 4 ans , 5 ans et 6 ans... Confused J'suis embêtée ! Laughing

Ma fille est née au mois d'août(24), elle commencerait donc à 5 ans le 24 août ?

Oursonne qui est toute mêlée à force de chercher Laughing   

revenir en haut

Émy89

Inscrit le :
29 sept. 2007

Posté le: 1 février 2011 20:37:33 EST  
Oursonne, ton enfant commencera autour du 1er septembre (la rentrée varie d'une région à l'autre et d'année en année), il aura donc tout juste 5 ans.

Les enfants qui sont nés jusqu'au 30 septembre de l'année à débuter commencent l'année où ils auront 5 ans.

Exemple: Un enfant né le 29 septembre 2007 commencera la maternelle le 1er septembre 2012 et celui né le 1er octobre 2007 commencera l'année suivante soit le 1er septembre 2013.

 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
05 oct. 2010

Posté le: 1 février 2011 21:04:09 EST  
Pourquoi aurais-tu décrocher de l'école si tu n'avais pas sauté 2 années?

Je crois que si ta fille est très habile cognitivement, mais moins habile socialement, je ferais en sorte qu'elle développe son côté social car c'est pendant la petite enfance que ça se passe. Au primaire, l'emphase est mis sur le cognitif et lorsque les enfants deviennent adolescents, les amis redeviennent le centre de leurs intérêts et ceux qui sont moins habiles socialement vivent plus de difficultés d'adaptation, qui peuvent jouer sur leurs résultats scolaires.

Mon chum était une vraie bol dans sa jeunesse et faisait très "petit adulte" dans sa façon d'être, de pensée. Même si ses parents ont refusé qu'il saute une année, ils ont toujours encouragé ses forces cognitives et n'ont jamais poussé pour qu'il développe davantage son côté socioaffectif (car il n'était pas intéressé - mais on s'entend que souvent, on se désintéresse des situations qui sont plus difficiles pour nous). Ça l'a donné une terrible tête de cochon! (bon, c'est sûr qu'il a son propre tempérament, je ne mets pas ça sur la faute entière de ses parents là). Mais quand il était petit, sa soeur de 10 ans son aîné lui faisait faire ses problèmes de mathématiques (il faisait des maths universitaires à 10 ans)... Mon chum est très (trop) organisé, très intelligent, mais il est plutôt impatient et est un peu malhabile socialement. Il n'a pas un grand réseau d'amis. Il ne s'en plaint pas forcément, mais quand je vais voir des amis sans lui, il est déçu car il aimerait beaucoup venir à chaque fois car il trouve ça l'fun des histoires d'amis après tout!

Mon hypothèse c'est que, naturellement, il a toujours été porté à être brancher sur sa tête, plutôt que sur son coeur. Et comme on ne l'a pas poussé à se laisser guider par son coeur de temps en temps, bien il a poursuivi dans cette direction et a peut-être passé à côté de son coeur d'enfant quand c'était le temps de l'expérimenter. Bon, lui il n'en parle jamais (il n'aime pas parler de ses émotions, de son passé, etc.). N'empêche que j'anticipe déjà le démon du midi! Laughing  

revenir en haut

Émy89

Inscrit le :
29 sept. 2007

Posté le: 1 février 2011 21:11:43 EST  
L'autre chose est qu'elle développe facilement des liens avec les autres enfants. Elle a une gêne normale au début, mais est très leader avec les autres, sans les bosser... 

revenir en haut

Nachoes

Inscrit le :
18 janv. 2011

Posté le: 25 avril 2012 14:17:20 EDT  
Bpnjour Émi89,

je suis dans la même situation que toi pour ma fille qui aura 5 ans le 5 octobre 2007. Moi, je lui ai fait faire sa dérogation et elle a passé tous les tests avec succès. Sa déragation est donc approuvée. Par contre, je ne sais toujours pas qu'elle décision prendre à savoir si je la fais commencer ou non la maternelle. C'est une grosse décision pour son avenir et je veux prendre la bonne. La plupart des gens à qui j'en parle son contre l'idée et surtout les professeurs. Souvent, ces gens disnt qu'ils sont plus bébés que les autres mais.... dans une classe, ily en a toujours des plus bébé, donc......... À force d'en parler à tout le monde je suis toute mélangée. Le meilleur conseil qu'on m'a donné, c'est d'arrêter d'en parler à tout le monde. Les personnes les mieux placer pour prendre la décision c'est nous, les parents car c'est nous qui connaissons nos enfants. Moi, je continue ma réflexion mais j'écoute quand même un peu l'opinion des autres. Alors, bonne réflexion et peu importe la décision que je vais prendre et que tu prendras, ça sera la bonne pour ta fille et la mienne. 

revenir en haut

gernouille1

Inscrit le :
05 févr. 2006

Posté le: 26 avril 2012 20:14:42 EDT  
Nous avons eu à nous poser la même question pour une raison différente: nous habitons une autre province et ici, la date de référence est le 31 décembre et notre fils est né à la fin décembre. Nous savons que nous devrons retourner au Québec éventuellement et si on respectait la date d'ici, il allait se retrouvait encore plus jeune que tous les enfants de sa classe au Québec.

Mon expérience: née en novembre, j'ai toujours été première de classe. J'aidais les profs au primaire, au secondaire j'ai pris les maths avancés, je faisais partie du conseil étudiant, je ne me suis jamais ennuyés. Pareil pour mon chum qui a toujours été premier de classe aussi tout en était né en juin.

On s'est posé la question suivante: si on se trompe qu'est-ce qui aura le moins d'impact pour lui? S'il commence trop tôt, il tirera peut-être de la patte, aura des difficultés, aura besoin d'aide. Assurément, sa confiance en aurait pris un grand coup. S'il commence plus tard et finalement il s'ennuie, dans ce cas, il y a toujours moyen d'augmenter les défis autrement (école à vocation, travail extra-scolaire...).

Bref, on a décidé de le retarder d'une année... ou plutôt de le faire commencer au moment où il aurait dû si on était au Québec. Toutefois, ici nous n'avons pas besoin de dérogation quand on est entre la date du Québec et celle d'ici.

 

revenir en haut

Aurelie

Inscrit le :
13 sept. 2007

Posté le: 27 avril 2012 12:51:17 EDT  
Bonjour les filles.
J'ai lu votre discussion avec intérêt, même si je ne suis pas directement concernée, car il faut bien le dire, les discussions intéressantes se font rares sur le site!

Ma fille aînée est née en février, et comme elle était très avancée pour son âge sur le plan académique, certaines personnes m'ont parlé de la dérogation. Mais après avoir lu un peu sur le sujet, j'ai conclu qu'il valait mieux oublier ça. Elle finit présentement sa maternelle et je ne regrette pas du tout mon choix. C'est quand même une grosse année pour les enfants.
Par contre j'avoue que si elle était née en octobre ou novembre j'aurais probablement envisagé la dérogation. Dans le fond, je pense que ce devrait être comme pour gernouille1 en Ontario, on devrait avoir le choix quand notre enfant est né en septembre, octobre ou novembre, de l'inscrire à 4 ans ou à 5 ans.

Émy89: ton cas est quand même particulier. Sauter deux années, c'est inhabituel! Je pense donc que la dérogation pourrait être intéressante pour ta fille. C'est sûrement moins pire de commencer la maternelle à presque 5 ans que de changer deux fois de groupe d'amis pendant sa scolarité. Tu n'as pas trouvé ça dur? Et commencer le Cégep à 15 ans? Ça ne devait pas être évident côté social. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre