Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Dégénération

Auteur Message

Liliducci

Inscrit le :
20 août 2008

Posté le: 24 mars 2009 17:39:39 EDT  
J'ai de la misère.. j'ai ben de la misère... avec ma mère.

J'aimerais me rapprocher d'elle, mais j'ai tellement l'impression qu'on vit sur deux planètes différentes! Je vous mets en contexte:

Ma mère : Elle a fait des études au cégep et a ensuite déniché un boulot pour la meme compagnie d'assurance que son père. À 22 ans elle a marié son premier vrai chum (mon père), et au fil des ans elle a eu 5 enfants. Elle n'est jamais retournée travailler à l'extérieur; elle est restée maman au foyer par choix (de couple) et a gardé des enfants comme sideline. Elle le fait d'ailleurs encore aujourd'hui, à temps partiel, en servant le lunch à des écoliers. En restant à la maison on dirait qu'elle ne s'est pas rendue compte de l'évolution du monde extérieur: elle a la meme coupe de cheveux et la meme routine de beauté depuis plus de 30 ans; elle ne connait pas l'informatique, encore moins l'Internet; elle a des idées arretées sur plusieurs réalités de notre société (drogue, avortement etc..), et essaie de les inculper aux autres Confused Ma mère est aussi une grande fan du téléphone (pour les potins de famille) et n'aime pas conduire sur les autoroutes et les ponts; c'est une fille de banlieue.

Moi : J'ai fait des études universitaires, en m'y prenant par 2 fois parce que j'ai changé de branche en cours de route Wink J'ai gradué, j'ai un bon boulot dans mon domaine. J'ai toujours été indépendante (financièrement et coté relationnel aussi). J'ai fréquenté un nombre de gars, certains plus sérieux que d'autres. J'ai rencontré mon chum en 2006 par un site de rencontre sur le web et j'ai emmenagé rapidement avec lui. On s'est acheté une propriété et on a eu notre première fille en 2008. Je retourne travailler dans 2 semaines, par choix. Mon chum et moi on partage nos responsabilités familiales: ménage, bouffe, vaisselle, lavage, cash! Je considère que j'apprécie les tendances de la mode, sans m'y acharner par contre, et je déteste le téléphone, y préférant de loin le courriel (d'ailleurs depuis que j'écris des emails à mon père et ma tante je me suis rapprochée d'eux). Et je suis une véritable fille de la ville!

Bref ma mère et moi, c'est le jour et la nuit. Je trouve ca difficile de ne pas pouvoir lui partager mon quotidien comme je le voudrais. Elle est gentille et m'écoute, certes, mais je sais que tout ce que je lui raconte ne l'interpelle tellement pas.. Cet hiver j'avais peine à trouver une garderie et quand je lui parlais des tarifs, ca revenait toujours à la meme chose: ben à ce prix-là (25$) t'es mieux de restée à la maison.. ca va gober toute ta paie! Heu... ben c'est parce que je gagne pas mal plus que 125$ par semaine moi-là! Pis les crédits d'impot pour les frais de garde ca existe, mais ca elle comprend pas le principe. Une hypothèque ca se paie pas tout seul non plus, mais elle ne peut pas concevoir les sous nécessaires au cout de la vie parce qu'elle n'a jamais eu à payer aucune facture.

Moi qui ne me justifie d'habitude à personne, on dirait que je fais exception avec elle. Pourquoi est-ce que je cherche tant à avoir l'approbation de ma mère? Je l'ai surement son approbation, à sa facon, mais ca ne l'empeche pas de vouloir me rentrer ses principes dans le crane à tout bout de champs.

Ce que je lui reproche le plus, c'est de ne pas vivre en 2009. Elle n'est pas d'actualité ma mère, c'est poche mais c'est comme ca, elle ne s'actualise pas. Ca doit faire 100 fois que tout le monde lui répète de suivre des cours d'info, de regarder en pleine face la société, de comprendre la pauvreté, les jeunes.. mais on dirait qu'elle est pas capable. Parce que cela la forcerait à sortir de sa belle petite bulle, sa paisible vie de banlieue. Je n'ai rien contre les femmes au foyer, je trouve ca tres admirable, mais je pense qu'il y a facon de rester à la maison et d'avoir l'oeil ouvert sur le monde quand meme. Je connais d'autres mamans à la maison qui le font admirablement bien, tout comme beaucoup de filles qui fréquentent ce forum aussi.

Ce qui m'inquiète et me désole, c'est que j'ai 2 frères et une soeur, agés de 16, 18 et 20 ans, qui commencent à leur tour à questionner les choix de ma mère. Je suis proche d'eux et je suis certaine qu'ils me racontent leurs aventures bien plus qu'ils ne le font avec notre mère. Les relations vont se creuser davantage, et je ne sais pas quoi faire pour empecher cette situation.

Y en a-t-il parmis vous qui sentent le grand écart des générations dans votre famille? Comment faites-vous pour vous rejoindre dans vos idées, pour maintenir une relation durable, malgré les différences? 

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 24 mars 2009 18:06:50 EDT  
Hum..Je pense qu'il faut du respect et de la tolérance dans les deux sens..Autant ta mère envers toi que toi envers elle...Je comprend parfois ton exaspération mais si ta mère semble heureuse ainsi, je pense qu'il n'y a pas grand chose à faire...

De plus, elle semble savoir t'écouter mais ne te donne peut-être pas les réponses que tu souhaiterais et qui collerais mieux à ta réalité personnelle...Elle a ses propres valeurs et tu as les tiennes...Pour les femmes de cette génération, il y a eu beaucoup de bouleversements et de changements à gérer. Ta mère est une femme plus conventionnelle et je ne pense pas que cela fasse d'elle une personne rétrograde...Sans doute qu'en vieillissant, elle est plus nerveuse et anxieuse qu'avant et c'est pas quelque chose de rare ( ma belle-mère non plus de prend pas l'autoroute..)

Vous êtes différente mais sans doute plus semblable que tu ne le crois sur bien d'autre aspects auxquels tu n'as peut-être pas nécessairement songé..Après tout, vous êtes femme et mère toute les deux... Wink  

revenir en haut

Liliducci

Inscrit le :
20 août 2008

Posté le: 24 mars 2009 20:31:02 EDT  
Oui tu as raison il faut respecter et tolérer les idéaux de chacune. Je ne lui ai jamais dit ouvertement ce que je pense vraiment, malgré que je lui lance des hints des fois... Wink

Tu apportes un point quand tu parles des bouleversements vécus par les femmes de cette génération. Plusieurs se sont senties tiraillées entre leur role de maman et leur role de femme. Ma tante a fait comme ma mère: elle a eu aussi 5 flots et est restée à la maison pendant 20 ans. Ensuite, elle s'est impliquée dans le milieu communautaire et maintenant elle anime des ateliers pour les jeunes parents, elle donne des cours de gardiennage et fais de l'éducation aux adultes. Ma mère a tellement été déstabilisée par la nouvelle attitude de sa soeur... elle est brulée, qu'elle me répète tout le temps, ca n'a pas de bon sens faire tout ce travail (maison + extérieur).

Moi je me demande si elle ne l'envie pas un peu... 

revenir en haut

Se connecter pour répondre