Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Besoin de soutien...

Auteur Message

zazou26

Inscrit le :
09 févr. 2012

Posté le: 24 janvier 2015 10:34:27 EST  
Bonjour à toutes...

Je ne sais pas trop pourquoi j'écris sur ce forum. J'espère peut-être y trouver du réconfort... Je me suis mariée en juillet. J'ai un garçon de 3 ans, un autre de 18 mois et une petite fille dans mon bedon qui pointera le bout de son nez début avril. Je suis avec mon conjoint depuis bientôt 10 ans. J'en suis éperdument amoureuse. Il m'a annoncé il y a 3 semaines qu'il n'a presque plus de sentiments pour moi. Il me dit qu'il souhaite poursuivre la relation quelque temps pour les enfants. Il est très absent, travaille plus de 70 heures par semaine. Il aimerait que l'on fasse un peu comme si de rien n'était en attendant la naissance du bébé. Je me sens détruite, vidée, colérique. Je travaille à temps plein et j'essaie de peine et de misère de m'occuper des enfants dans ce tourbillon d'émotions. J'ai l'impression de vivre dans un cauchemar. Je suis tellement angoissée parfois que j'ai de la difficulté à respirer. Je vois une travailleuse sociale pour m'aider. J'ai peur de ne plus voir mes enfants une semaine sur deux... J'ai peur de faire une dépression et qu'on m'enlève mes enfants... Je comprends que l'amour ne se contrôle pas, mais je lui en veux tellement de nous faire vivre ce calvaire... Tout me glisse entre les doigts et je suis totalement impuissante... 

revenir en haut

Mc-thé

Inscrit le :
14 janv. 2015

Posté le: 24 janvier 2015 11:41:09 EST  
Je suis désolé pour toi, je comprends que la situation n'est pas facile de tout. Je crois que de voir une travailleuse sociale est déjà un bon départ, elle pourra t'aider a faire le point sur ta vie, sur ton avenir. Félicitation pour cette démarche, ca prend parfois une grande force pour avouer qu'on a besoin d'aide, tu peux etre fière de toi.
Honnetement, je ne sais pas quoi te dire pour te venir en aide, mais je me permet tout de meme de te lancer deux conseils. Premierement, tu dis que tu travaille toujours, mais que tu vis beaucoup d'anxiété, je te suggère d'en parler a un medecin, afin de voir si un retrait du travail ne serait pas ideal, pour que tu puisse te reposer, te calmer et ainsi vivre au mieux ta fin de grossesse. Mon deuxième conseil et de prendre soin de toi, de te gâter et de passer du bon temps avec ta famille et ton entourage, bref de penser a toi, à ton bien etre et à ceux de tes enfants.
Ceci dit, ce n'est que des conseils, tu es la première personne a savoir ce qui te fera du bien.
J'espère vraiment que tout se passera pour le mieux pour toi. 

revenir en haut

Mariro

Inscrit le :
09 mars 2014

Posté le: 19 juin 2015 09:43:27 EDT  
Je vis une situation similaire: mère d'une fille de 2,5 ans et enceinte de 12 semaines, mon conjoint me dit qu'il veut qu'on se sépare, mais qu'on habite tout près pour la famille.

Je passe par toutes les émotions et ça me stresse car tout ça doit pas être idéal pour mon bébé. Je suis en colère qu'il m'annonce ça maintenant, alors que je suis enceinte. N'aurait-il pas pu y penser avant? Je suis en colère de vivre ça tout court. Lui semble tellement soulagé! Ça m'enrage!

Dans ton cas, s'il travaille autant, il ne voudra sûrement pas prendre une garde partagée une semaine sur deux, si ça peut te rassurer.
Et au moins, ton congé de maternité te permettra de prendre du temps pour la famille, même si je sais que c'est loin d'être des vacances.

J'abonde aussi dans le sens de MC-Thé: vois un médecin pour lui parler de la situation et vois s'il est possible pour toi d'alléger ton horaire de travail pour mieux passer à travers cette période de stress immense. Moi, j'ai rendez-vous dans 10 jours et je vais lui en parler. J'ai hâte d'avoir son avis.

De mon côté, je ne sais plus si je suis amoureuse de mon ex, alors je ne vis pas de peine d'amour, seulement un deuil de ma vie. Des jours ça va bien, d'autres j'angoisse au max pour la venue du bébé, le déménagement obligé, le changement de CPE de ma fille, etc.

Mais j'ai aussi décidé d'imposer mes règles du jeu: retrouver mon lit à moi toute seule (il dort dans la chambre d'amis) et faire part de mes besoins et priorités pour le nouvel appartement, autant financiers, que l'espace, le lieu, etc.

Je suis aussi très triste et complètement perdue. Heureusement, il y a une personne dans mon entourage qui connaît toute l'histoire et à qui je peux me confier en toute sincérité. Ça me fait énormément de bien.

Alors, bonne chance! Bon courage!
Et je te souhaite du bonheur avec tes enfants.

Tu n'es pas seule. xx 

revenir en haut

Se connecter pour répondre