Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

besoin d'aide pour phobie...

Auteur Message

Bébiz

Inscrit le :
27 sept. 2008

Posté le: 20 janvier 2013 21:42:18 EST  
Mon garçon a 4ans et aura 5ans en avril. Depuis qu'il est tout petit, il a littéralement peur des insectes et plus que ça va, plus que sa peur augmente...

Cet été, il regardait les fourmis, mais dès qu'une approchait de lui, c'était la quasi panique! Sa soeur joue avec un escargot, un vers de terre, papillon, etc. et s'approche de lui, c'est la panique. Alors que dire quand il voit une araignée dans la maison...

Cet après-midi (vers 16h), il était dans la salle de jeux au sous-sol et il a rencontré un mille-pattes. J'entends hurler mon gars, mais je n'y prête pas attention, car ils s'amusent comme ça parfois, mais ça ne s'arrête pas et ma fille s'y met aussi... Là, ils montent à la course (ma fille a passé par la cuisine et donc ne m'a pas croisé et a donc monté jusqu'aux chambres en me cherchant), mais mon garçon m'a croisé tout de suite. Il était en pleur, criait, tremblait, était en état de panique générale. Pas moyen de le toucher, il était hystérique en gueulant : "Maman, ya une grosse araignée, maman, ya une grosse araignée!" Dès que ma fille m'a vue, elle a arrêté de pleuré quasi instantannément, mais pas mon garçon. Cela a prit quelques minutes et il c'est légèrement calmé. Comme je n'ai pas l'habitude que ses peur augmente comme ça, je l'ai forcé, lui et sa soeur, à descendre au sous-sol me montrer l'araignée pour que je puisse la tuer. Je n'ai pas besoin de dire que ça l'a été tout un combat...

Rendu en bas, elle a disparu! Je ramasse quelques jouets et elle réaparait (c'est mon garçon qui l'a vue et c'est remit à hurler et trembler)... Je prend la première chose qui me passe sous la main (une boîte) et tue le mille-patte. Ma fille monte en catastrophe en haut et mon gars veut faire pareille, mais je le retient. Je veux lui montrer qu'elle est MORTE!!! Je demande à ma fille de redescendre avec du papier toilette pour ramasser le mille-patte. Ça lui a prit un peu de temps, mais elle est redescendue avec le sourire. Je ramasse la bébitte devant mon garçon et on monte la flusher tout les 3 ensemble.

Jusque là, je trouve que c'est pas SI pire que ça, mais il ne voulait plus RIEN faire. Il était carrément en état de "choc". Il ne bougeait plus, il ne parlait que du mille-patte qui allait le mordre, etc. J'ai eu beau trouver des chansons pour enfants sur les milles-pattes sur you tube, lui montrer des vidéos de personnes qui manipulent ses bestioles là, lui montrer des images de ce que ses insectes là mangent, RIEN ne le consolait... Le pire, c'est qu'il entraine sa soeur dans ses peurs!!! JAMAIS sa soeur avait eu peur d'une bestiole au paravant.

En plus, ce soir dans le bain (20h), il c'est mit à paranoyer... Après avoir eu fini de le laver, ses jouets n'étaient plus des jouets, mais des milles-pattes. Son visage à changer subitement et il c'est remit à hurler de peur et à "shaker". On le voyait dans ses yeux qu'il avait peur. Encore là, il ne voulait pas qu'on le touche... Je l'ai prit de force, je l'ai enveloppé dans une serviette et je l'ai "bercé" contre moi. Une fois calmé, j'ai essayé de lui parler, de lui demander de quoi il avait peur, mais il redit toujours la même chose : il a peur qu'elle grimpe sur lui et qu'elle le mordre. (papa lui avait dit cet été qu'il y avait des araignées qui pouvaient mordre) Rolling Eyes

Pour être capable de le coucher, papa lui a raconté tout pleins de niaiseries que je n'aime pas DU TOUT dans le genre : "Le mille-patte est mort. On en a eu 1 dans la maison, on en aura pas d'autres, car le mille-patte a fait pipi et les autres milles-pattes savent qu'il y a eu un mille-pattes ici, donc ils ne viendront plus, etc." Tsé, il insistait la dessus au lieu de dire que ce n'est pas dangereux, qu'un mille-pattes est comme une jolie petite chenille, qu'elle ne mange que des feuilles, etc.

Vous feriez quoi avec ça, car je trouve que ses peurs prennent une ampleur démesuré et maintenant, ça l'a aussi un impact sur sa soeur qui ADORE les bébittes de toute sorte!

L'idée qui me viens en tête serait de l'amener à l'insectarium, lui et moi pour lui montrer l'environnement des bébittes, de leur alimentation, etc, mais j'ai peur que rendu là, qu'il se remette à paranoyer! Que faire?

Désolé du roman Embarassed  

revenir en haut

mamanpieuvre01

Inscrit le :
21 janv. 2010

Posté le: 20 janvier 2013 21:58:13 EST  
Il est évident que la peur ne se controle pas , on peut l'apprivoisé par contre...
je te suggère de partir un cartable ou un cahier et de faire des recherches avec lui sur différents insectes avant d'aller à l'insectarium, tu peux faire imprimer les pages d'informations que tu trouves et l'insérer dans le cartable, et revenir sur ses infos régulièrement... faire un scrap book aussi peut aider trouvé une image de l'insecte en question et de mettre son habitation, son alimentation aux alentours... il manipulera le papier en premier et verra que c'est innoffensif...
ce sont la que quelques idées pour apprivoisé Wink Bonne chance !
 

revenir en haut

Bébiz

Inscrit le :
27 sept. 2008

Posté le: 21 janvier 2013 10:43:20 EST  
Merci mamanpieuvre01, mais la dernière fois que je lui ai fait faire des livres/bricollages de ce genre, il c'est mit à avoir peur de cela.

Il ADORAIT les dinausores... Je lui ai fait découpé des images de feuilles, de dinausores, etc. Pour les dinausores carnivores, c'était des images de plus petits dinausores... Même qu'il mettait des personnes (photos de papa, maman, lui, soeur, etc.) sur le dos des dinausores comme sur des chevaux... Après quelques semaines, il c'est mit à avoir peur de TOUT les dinausores et même ceux qu'il avait en jouets... Le pire, c'est qu'il n'y avait RIEN de trop "explicite". Il y avait même une photo de squelette avec l'importance de leur os (comme les long cou, c'est pour aller manger les feuilles dans les très grand arbres, etc.).

En ce moment, il recommence tout juste à vouloir jouer avec des dinausores Rolling Eyes  

revenir en haut

Ocuspocus

Inscrit le :
12 août 2011

Posté le: 21 janvier 2013 10:47:40 EST  
Ton fils n'a pas seulement une peur mais vraiment une phobie. Le principe de la phobie est que le cerveau n'est plus du tout rationnel. La personne qui a une phobie des insectes, comme ton fils, n'est plus maitre de ses réactions. Le cerveau se met réellement en état de survit et déclenchant les mêmes réactions que si la vie de la personne était vraiment en danger. Donc c'est inutile d'essayer de rationnalisé les choses au moment où ton fils est complètement paniqué, aide le seulement à se calmer comme tu peux sans parlé de l'insecte ou de la situation.
Je crois que pour aider ton fils tu peux faire des recherches sur internet sur la désensibilisation des phobies et peut-être même te faire aider par un professionnel (psychologue, hypnotiseur, etc.). Car à voir sa réaction, il a vraiment une grosse phobie qui peut même être handicapante dans la vie de tout les jours.
Pour ma part, j'ai une phobie des araignées depuis que je suis toute jeune. J'étais vraiment complètement paniqué à la vue d'une araignée!! À 12 ans, je me suis même déjà mise nue devant des invités à la maison car j'avais une grosse araignée sur mes vêtements! Mes deux parents avaient des réactions différentes. Lorsque j'étais complètement paniqué, mon père me prennait dans ses bras et il était présent pour moi. Ça me fesait du bien et je me sentais soutenu dans ma peur. Au contraire, dans la même situation ma mère essayait toujours de dédramatiser et de rationnalisé la situation au moment où j'étais en panique. Un peu comme tu l'as fait avec le mille-patte. Mais je dois te dire que quand ma mère fesait ça, je me sentais incomprise et délaissé par ma mère. Je me sentais seul dans ma panique. J'en garde encore un souvenir amer de ces moments avec ma mère 20 ans plus tard! Donc essais de rationnalisé les choses avec ton fils seulement lorsqu'il est détendu et hors d'une situation de panique. Lors de la panique console ton garçon du mieux que tu peux car je pense que s'est vraiment ce qu'il a besoin.
Désolé pour le roman, mais c'est une situation qui me touche car je sais à quel point c'est difficile de vivre avec une phobie lorsqu'on est jeune car on est vraiment pas capable de se controler et de rationnalisé. Aujourd'hui, j'ai encore peur des araignées mais je suis beaucoup plus capable de me controler et de dédramatiser la situation. 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 21 janvier 2013 12:26:25 EST  
Je ne suis pas certaine que ça l'aiderait aller à l'insectarium. Ça semble être un petit gars très imaginatif et impressionable. C'est ton histoire avec les dinausaures qui me fais penser ça. On sait pas comment les enfants interprètes des images des fois. Il en a vue une qui l'a impressioné, à un niveau qu'on peut pas comprendre, il l'extrapoler avec son imagination et il s'est mis à en avoir peur.

Peut-être que de le mettre en contact avec des images d'insectes et de lui expliquer comment ils vivent pourrait faire la même chose. Ça stimulerait peut-être trop son imagination.

Chose certaine, pour se sortir d'une phobie, ça prend une exposition. Lente... et selon le rytme de la personne qui a peur.

Dre Nadia a des super bons trucs pour désensibiliser en enfant face à ses peurs. Elle a un livre sur le sujet qu'on peut trouver en bibliothèque. Elle donne souvent des trucs concret.

Si ça devient encore plus intense, peut-être que tu pourrais consulter.

J'ai vécu un peu la même chose que Ocuspocus, sauf que j'avais pas l'un des parents qui était calme et aimant devant l'une de mes paniques. Ma fille, malheureusement, est comme moi. Je dois alors travailler très très très fort pour l'accompagner là-dedans sans tout mêler avec mon passé. Par contre, une chose que j'essais de faire, c'est de ne pas forcer l'exposition.

Il y a une différence entre exposer de force et ne pas répondre à une demande d'évitement.

Ma fille a peur du chien du voisin. Lorsqu'elle le voit, elle part en courant et en criant. Je lui dis de se calmer. Que le chien, il est gentils. Je m'approche de lui, je le flatte, pour lui montrer qu'il n'y a pas de réel danger, mais je ne la force pas à le faire. Je lui propose et si elle refuse, c'est ok. Si elle me demande d'aller dans la maison, je dis non. Je lui dis qu'elle peut rester en retrait si elle veut, mais qu'on va rester dehors. Si elle pleure, je me penche, je la sert dans mes bras, mais je ne la prend pas. J'encourage les deux autres enfants qui jouent avec le chien. à la fin de l'été, ma fille n'avait plus de peur incontrolable du chien. Elle jouait avec son amie, près du chien, mais ne voulait pas lui toucher. Si le chien s'approchait trop, elle riait, mais n'avait plus vraiment peur. Pour moi, c'était une grosse grosse réussite. Pour ma mère, qui n'a jamais rien compris aux peurs, c'aurait été un échec parce que ma fille n'a pas touché au chien. Je pense qu'il faut avoir des objectifs réaliste et avoir l'esprit ouvert à ce que ça soit long comme processus.

Je n'ai pas de recette magique pour ton fils, mais pour ma part, je pense que ce que je ferais, c'est que j'en parlerais pas vraiment avec des livres ou autre, mais quand l'occasion se présente, je ferais un peu comme j'ai fait pour le chien... Je lui proposerais de rester dans la pièce où il y a l'araignée, mais sans s'en approcher. J'inviterais à plus jeune à s'approcher.

Je sais que ça a l'air facile à dire de même, surtout quand on voit comment il a des grosses réactions, mais j'avais lu quelque part qu'une réaction de panique comme ça, quand on fait pas d'évitement, l'intensité fini par se réduire. Faut juste réussir à tolérer pendant quelque minutes. C'est là que la maman est importante. Tu sert ton fils dans tes bras fort fort fort en le berçant, sans parler, jusqu'à se qu'il se calme. Mais tout ça, en restant dans la même pièce où se trouve l'araignée. Ça se peut que ça marche pas du premier coup. C'est loin d'être facile tout ça!

Ma plus jeune avait peur des sons fort lors d'une sortie dans un musée. Notre façon de faire, dans ce temps là, c'est de nous pencher, de la serrer, mais pas de la prendre. Elle était tellement paniqué, pis on était tellement fatigués (c'était pas une bonne journée... le genre de journée où tu gère des crises de terrible two une après l'autre!) qu'on a flanché par raport à nos beaux principes! mdr Elle a encore pas mal peur des bruit, mais on y travaille! mdr

lâche pas! Et si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à aller la chercher! Smile 

revenir en haut

Bébiz

Inscrit le :
27 sept. 2008

Posté le: 21 janvier 2013 13:43:16 EST  
Pattenrond : Je comprend ce que tu veux dire! Quand il était plus jeune, mon garçon avait commencé à avoir peur de notre chien que nous avions depuis plus d'un an déjà (On l'a eu a ses 1an) Rolling Eyes . A la longue, il s'y est habitué... mais il n'a JAMAIS réagit aussi fortement avec le chien qu'avec des bestioles! J'ai peur qu'en restant dans la même pièce que la bébitte, qu'il ne se contrôle plus du tout... Je ne sais pas si tu comprend ce que je veux dire?

Juste hier, rester dans la maison pour lui était déjà tout un choc, car il avait peur qu'il y en est d'autre dans la maison Confused

Ce matin, il à voulu descendre au sous-sol avec moi partir une brassée de lavage, mais il a remonté en 4e vitesse, MAIS au moins, il a descendu Smile

La bibliothèque est fermé le lundi (pk le lundi????) donc j'irai fouiner demain pour trouver des livres sur les bébittes et celui du Dr.Nadia. Je suis certaine que je trouverai quelque chose d'intéressant! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre