Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Bébé "exigent" ?!

Auteur Message

Marman

Inscrit le :
01 févr. 2011

Posté le: 13 juin 2013 16:40:19 EDT  
Je suis l'heureuse maman d'une belle poupoune de 3 semaines. C'est le 3e bébé mais mes 2 grands vont à l'école. Voilà ma situation: bébé pleure beaucoup beaucoup et s'arrête net que lorsqu'elle est dans mes bras. Par exemple, lorsque je finis de l'allaiter et qu'elle semble très paisible, à les yeux fermés, j'essaie de la coucher. Que ce soit dans son lit, dans le mien, dans la chaise vibrante, la balançoire, etc...... elle se réveille toujours en hurlant parfois au bout de 2 minutes seulement. Des fois je suis plus chanceuse et j'ai un 30 minutes pour me laver! Laughing Je ne peux me résoudre à la laisser pleurer, elle est bien trop petite... Sad ( en plus elle crie tellement fort quand elle est fâchée qu'elle devient bleue ) Surprised Papa m'aide de son mieux mais il retourne au travail lundi et je me demande déjà comment je vais faire à la maison car c'est mon premier bébé qui demande à être pratiquement toujours dans les bras.... je trouve cela difficile car lorsque j'ai bébé dans les bras pendant 2-3 heures et qu'on relaxe j'ai l'impression de rien faire dans la maison et je me sens coupable, pis des fois j,ai juste besoin de pouvoir manger un petit 15 minutes....

J'ai besoin de support Sad 

revenir en haut

Telvido981

Inscrit le :
25 nov. 2010

Posté le: 14 juin 2013 09:33:29 EDT  
Est-ce que tu l'allaites? Ça se peut que ce soit la faim qui la réveille, ou des reflux gastrique, ou une intolérance aux protéines bovines, ou un besoin de succion intense..ou juste rien.
Ma fille était un BABI, refusait de dormir entre 23h et 5h, voulait toujours être dans les bras mais détestait se faire se faire bercer, allergique au parc et à la balançoire. Je ne pouvais pas décoder ses pleurs (criage intense) et elle pouvait pleurer longtemps, très longtemps, tout en gardant une intensitè constante.
Le portage peut aider mais tu ne peux pas cuisiner avec ça pis ma fille se fâchait dès que j'arrêtais de bouger ou que je me penchais. Avant d'acheter un porte-bébé, emprunte ou loue différents modèles. Ma fille détestait la position berceau donc pas de sling ou d'écharpe, j'ai pris un mei tei.
Pour pouvoir manger en paix, je la mettais dans une chaise haute inclinable pour que je sois à hauteur de ses yeux mais ça ne fonctionnait pas toujours. Ça se peut que tu finisses le repas en mangeant d'une main avec ton bébé dans les bras.
Il n'y a pas de formule magique, prends un jour à la fois, ton bébé a seulement 3 semaines... et stresse pas trop avec le ménage. Repose-toi le plus possible. 

revenir en haut

Thalley

Inscrit le :
09 nov. 2005

Posté le: 14 juin 2013 10:55:10 EDT  
Ma fille était comme ça. Je ne pouvais presque jamais l'avoir loin de moi ou de mes bras. Je me suis rendue compte qu'elle avait beaucoup de coliques?Et moi, le maman kangourou ça été magique, elle adorait être collée-collée sur moi !!! Je pouvais faire du ménage, à manger?Sauf que me doucher c'était plus difficile? Surveille aussi ce que tu manges si tu allaites, les légumes verts causent des coliques ou trop de fer aussi. Ce qui marchait aussi très bien c'était un balade ne voiture, elle s'endormait aussi tôt sans avoir à être dans mes bras?
Je peux te dire que ça va finir par passer?Ça été le cas pour la mienne vers les 3 mois, elle n'avait plus autant besoin de moi !!! Bonne chance et tente de te reposer aussi, au pire fais du co-dodo?C'est ce que j'ai fait avec mon gars et ça m'a été conseillé par l'infirmière du CLSC?Elle m'avait dit que l'enfant a encore besoin du contact de sa maman puisqu'il a été quand même 9 mois dans ton ventre?Si tu te sens à l'aise avec cette école de pensée pourquoi pas ??!!
 

revenir en haut

-Mia-

Inscrit le :
20 mai 2008

Posté le: 14 juin 2013 14:11:18 EDT  
Ahhhh comme je compatis. J'ai eu 2 BABI. Ma plus vieille ça a duré 6 mois et ma plus jeune eh bien 13 mois très intenses. Au moins, la tienne elle arrête de pleurer quand tu la prends Wink Non mais sans joke, je sais comment ça peut être épuisant... et dans notre cas, il n'y a pas eu de solution miracle.

Le portage peut aider, mais mes bébés ne voulaient rien savoir de ça.

Ce qui "fonctionnait" pour ma plus jeune c'était de l'emmailloter (voir ici, couverture Aden & Anais + une dormeuse à velcro pour les bras). Elle réussissait à dormir des petits 30 minutes comme ça... je pouvais manger et je me lavais quand je n'étais pas seule avec le bébé :/

Dans notre cas seul le temps a aider les choses.

Bonne chance! 

revenir en haut

Jue28

Inscrit le :
07 sept. 2010

Posté le: 14 juin 2013 15:26:13 EDT  
Moi ce qui est et a été miraculeux pour mes 2 bébés, le sofa! Tu le couches dans le racoin du sofa, pour qu'il sente que son dos et tout son cote soit accoté. Tu bloque avec un oreiller et comme ca, il se sent pris de partout, comme quand tu le tiens dans tes bras. Et en plus, comme l'ambiance reste la meme (bruit de la tété, fenetre ouverte, ect...) il ne se sent pas mis a l'écart dans une piece ou il n'y a pas un son.

J'espere que ca t'aidera! Wink 

revenir en haut

Marman

Inscrit le :
01 févr. 2011

Posté le: 16 juin 2013 12:48:15 EDT  
Je savais pas qu'il y avait un nom pour ca! lol (BABI) Laughing Ça me réconforte beaucoup de vous lire.... J'avais pensé au "portage" mais pas dans un porte-bébé, elle a détesté! peut-être plus dans une genre d'écharpe??? Où est-ce qu'on en achète justement? Ca serait peut-être vraiment en dernier recours cependant Confused Ce qui marche le plus maintenant c'est de l'emmailloter. Very Happy Je vais aller me chercher le truc avec des velcros là, pcq les doudous sont toujours un peu trop petite pour ca... Même que aujourd'hui, elle s'est endormie seule!!! Surprised Elle a chigné quelques fois, mais rien d'intense là. je lui redonnais sa suce puis hop! Ce que j'ai remarqué aussi c'est qu'elle n'aimait pas son matelas de lit parce qu'il est dur. (par sécurité j'imagine?? ConfusedSmile Parce que pour pouvoir dormir depuis qu'elle est née on fait du co-dodo. Je n'avais pas fait ca pour mes 2 autres mais là papa dort sur le sofa Embarassed et moi et bébé dans le lit. je n'étais pas confortable avec l'idée surtout qu'à l'hôpital, ils disaient qu'ils avaient recommencé à dire aux parents de ne pas en faire par mesure de sécurité... mais bon c'est temporaire. J'essaie pleins de choses; on est en période d'essaie puis j'ai hâte que papa réintègre le lit pour qu'on se colle un peu... Merci de vos trucs et votre soutien je prends tout ca en note et je vous donne des nouvelles 

revenir en haut

Marrrie29

Inscrit le :
25 sept. 2009

Posté le: 17 juin 2013 22:01:27 EDT  
Ma première aussi ne voulait pas se faire déposer nulle part, je l'ai eu dans les bras ou dans mon lit 3 mois pratiquement non-stop. (Je te laisse deviner ma surprise quand j'ai compris que ma deuxième pleurait pour que je la dépose, à quelques semaines de vie!)
Le porte bébé, ça sauve la vie, mais c'est vrai que ça demande une certaine adaptation. Les premières fois elle n'aimait vraiment pas ça, mais de 2 minutes en 5 minutes, ça a fini par être gagnant en quelques semaines. Il faut parfois essayer plusieurs positions et/ou porte bébés avant de trouver la bonne combinaison. J'ai porté beaucoup ma grande dans un mei-tai, mais ma petite ne veut rien savoir de ce porte bébé et adore l'écharpe. Tu peux aller voir dans les boutiques où ils en vendent, ils ont souvent des ateliers de portage.
Je suis aussi devenue experte en mangeage avec bébé dans les bras et j'ai du accepter que "relaxer" avec bébé dans les bras n'était pas tant "rien faire" que faire ce qu'il y avait de mieux pour m'occuper de mon bébé à ce moment là. Bonne chance pour l'été qui s'en vient! 

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 21 juin 2013 21:28:07 EDT  
L'expression "Babi" me fait hérisser le poil sur les bras. Ça stigmatise un comportement tout à fait normal et ça donne l'impression que le bébé a un problème. Ça me fâche ! Il vient juste de naître et déjà on lui colle une étiquette négative... Ça va être bon pour son estime et la relation que sa mère développe avec lui, c'est incroyable...

Un bébé, c'est exigeant. Très exigeant.
Et certains plus que d'autres. Point.

Personnellement, j'ai toujours trouvé que les bébés anormaux étaient ceux qui ne supportaient pas d'être dans les bras et dormaient mieux loin de leurs parents, parce que ces comportements sont historiquement et génétiquement non viables. Les bébés sont de petits mammifères, on l'oublie trop facilement.

Ma première était un bébé "facile". Elle aimait être portée, mais acceptait d'être déposée. Elle préférait dormir entre son père et moi, mais acceptais de dormir dans sa bassinette, à quelques mètres de notre lit. Ma deuxième, elle, pourrait sûrement être qualifiée de "Babi", mais si j'entends une seule personne utiliser ce mot pour la désigner, je vais devenir méchante.

Elle a bu en moyenne aux 45 minutes le jour jusqu'à 5 mois, aux 3-4 heures la nuit. Elle souffrait de reflux. Elle ne s'endormait que dans les bras ou le porte-bébé... ou dans la poussette les bons jours. Mon porte-bébé préféré, c'était la "poche", qui ressemble à un petit hamac. Comme Marrie29, j'ai appris à presque tout faire avec elle accrochée là-dedans : manger, cuisiner, passer l'aspirateur, aller à la toilette, etc. et surtout, m'occuper de sa grande s?ur de deux ans à l'époque.

Aujourd'hui, elle a 19 mois, elle reste plus exigeante que sa s?ur, mais c'est surtout une fillette pleine d'initiative, souriante, en excellente santé et incroyablement surprenante.

Les 6 premiers mois de sa vie et cette routine de la porter en tout temps font rétroactivement partie des meilleurs souvenirs de ma vie. Je sais par certains messages que j'ai écrits ici, sur Facebook et ailleurs que j'étais parfois fatiguée, épuisée même, que je me sentais coupable de l'énergie que je n'avais plus pour ma grande, etc. Mais tout ça est presque oublié aujourd'hui, tandis que le bonheur de la regarder dormir recroquevillée dans son porte-bébé ou emmaillotée entre son père et moi dans le lit reste.

On devrait profiter de ces moments où l'on est "obligée" de s'arrêter pour bébé au lieu de penser à tout ce qu'on ne fait pas pendant ce temps. On s'en fout tellement, 18 mois plus tard, que la vaisselle ait trainé sur le comptoir ou que le linge propre n'ait jamais été plié ni rangé... 

revenir en haut

-Mia-

Inscrit le :
20 mai 2008

Posté le: 25 juin 2013 12:14:17 EDT  
Ouf.. moi Sarahpro tu vois, ton commentaire vient me chercher en profondeur!

Je n'ai pas peur d'affirmer que j'ai eu des bébés aux besoins intenses car c'est ce qu'elles étaient selon moi. Comment qualifierais-tu des bébés si pleurent sans arrêt? Même dans les bras de sa maman? Même au sein? Même en portage? Qui ne dort (40 min) qu'emmailloté avec des velcros? Et ce, de la naissance jusqu'à 7 mois? Aucun problème de santé à part le reflux traité?

Désolée, mais moi je n'appelle pas ça un bébé normal! J'en ai vu des bébés dans ma vie et je peux affirmer que mes enfants, surtout ma plus jeune, ça ne rentrait pas dans le cadre de la normalité. Il faut le vivre je crois pour comprendre. Même ma soeur qui a des triplées n'ose même pas se comparer à ce qu'on a vécu avec notre fille. Et je trouve que BABI est un très bon descriptif de ma fille. Ce n'est pas une étiquette, c'est elle! Et je la trouve très chanceuse d'être tombée dans notre famille et je ne pense pas que le terme BABI ait affecté notre lien d'attachement! Au contraire, le fait d'y coller cette "étiquette" m'a permis de me "détacher" de l'ampleur de la situation infernale dans laquelle je vivais au quotidien et de la considérer comme justement, un bébé aux besoins intenses et non un monstre hurleur qui vole toute qualité de vie et heures de sommeil à notre famille.....
 

revenir en haut

Melamibome

Inscrit le :
21 mai 2011

Posté le: 25 juin 2013 19:22:38 EDT  

Moi je trouve plutôt que le terme BABI est intéressant dans la mesure où ça allège mentalement le fardeau des parents.

Ce qu'on qualifie de ''normal'' venant d'un bébé, c'est la moyenne de l'ensemble des bébés. Quand l'enfant se retrouve à l'extrême de la moyenne (ou dont l'écart type est élevé, par exemple), et réclame à l'excès (selon le point de vue de la moyenne, évidemment), il peut être rassurant pour les parents de savoir que leur bébé est tout à fait normal, bien qu'ayant des besoins qui demandent à être comblés de façon plus strictes.

Les parents n'ont pas hérité d'un monstre, mais d'un bébé ayant des besoins particuliers.

S'offusque-t-on de dire d'un enfant qu'il souffre d'un TDAH, parce que ça lui met une étiquette? Non! Au contraire, on comprend mieux que cet enfant, en particulier, a des besoins différents. On est plus outillé à comprendre la dynamique, parce qu'on a des réponses.

Sincèrement, si j'avais à prendre soin d'un bébé qui entre dans les paramètres de ce qu'on peut qualifier de BABI, j'aimerais mieux en être informée. Parce que je serais capable de me préparer mentalement au fait que ce bébé en particulier va me demander plus de patience, plus de soins, etc. Je saurais qu'il y aura plus à faire qu'avec un bébé dit ''normal''

Et quand je dis ''normal'', pour moi, ça veut dire qui réfère à la moyenne des bébés.

Mel

 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 25 juin 2013 20:07:05 EDT  
Melamibome a écrit

Moi je trouve plutôt que le terme BABI est intéressant dans la mesure où ça allège mentalement le fardeau des parents.

 


Tout à fait d'accord! J'aurais écris la même chose! 

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 25 juin 2013 20:39:31 EDT  
Sarahpro a écrit
Personnellement, j'ai toujours trouvé que les bébés anormaux étaient ceux qui ne supportaient pas d'être dans les bras et dormaient mieux loin de leurs parents [...]


Décrire un ou son enfant comme un BABI, c'est lui mettre un étiquette négative dès la naissance... c'est foutre en l'air son estime de lui (et puis quoi encore) ou encore son lien d'attachement avec maman...

Par contre, sous entendre qu'un enfant est anormal parce qu'il n'a pas besoin ni envie d'être collé à sa mère 24h sur 24 ou encore qu'il dort mieux sans son lit que bercé par les ronflements de papa ce n'est pas lui mettre une étiquette négative dès la naissance, ça?

Voir la paille dans l'oeil du voisin et ne pas voir la poutre dans le sien, dit-on.
   

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 25 juin 2013 20:59:58 EDT  
LadyLego : Je n'ai pas dit qu'il était anormal pour un bébé de ne pas vouloir être dans les bras 24h/24, mais bien de ne JAMAIS vouloir l'être. Je maintiens cette affirmation : c'est contre nature. Si cela plait à certains parents, moi, cela m'inquiéterais. On lit bien ce que l'on veut, n'est-ce pas ?

Pour le reste, si vous aimez les étiquettes, grand bien vous fasse. Moi, je trouve ça terrible. J'ai vu plein de supposés BABI et mon Éloane n'était ni plus facile ni plus exigeante qu'eux. La seule différence, c'est que je l'acceptais comme elle était, tandis que les mères de ces bébés-là se plaignaient du coup du sort qui leur avait apporté une telle tâche... Existe-t-il de rées "BABI", des nouveau-nés avec des besoins "anormalement" élevés ? Peut-être. Mais ça doit être beaucoup plus rare que le nombre de poupons qu'on qualifie ainsi de nos jours. Personnellement, je n'en ai jamais vu.

Et oui, je crois que l'étiquette TDAH est aussi attribuée à outrance. Qu'elle désigne trop souvent des enfants tout à fait normaux qui ont juste des parents calmes qui ne savent pas comment canaliser l'énergie débordante de leur descendance. Des enfants qui dérangent en classe parce qu'ils s'en foutent et qu'on drogue pour les amortir vu qu'on ne sait pas quoi faire d'autre avec. Est-ce que cela veut dire que les TDAH n'existe pas ? Absolument pas. J'en ai connu au moins 2 dans ma courte carrière d'enseignante. Mais les vrais sont rarissimes. Les médicamentés, eux, sont légions. 

revenir en haut

Mumy

Inscrit le :
10 déc. 2008

Posté le: 25 juin 2013 21:57:06 EDT  
J'ai décidé de lire ce post car mon bébé de 4 semaines est lui aussi exigeant. Je trouve ça rassurant de vous lire, les filles. Je vois que je ne suis pas seule.

Par contre, ça faisait longtemps que je n'étais pas venue sur le forum et maudite affaire, je m'aperçois, encore une fois, que les discussions s'enveniment et qu'on tombe dans les jugement gros comme le bras DÈS QUE Sarahpro s'en mêle...

Fallait que je le dise, je ne suis plus capable de lire, d'un post à l'autre, ces commentaires désobligeants... et cette façon de montrer qu'elle croit tout savoir et tout maîtriser...

 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
21 avr. 2012

Posté le: 25 juin 2013 22:43:36 EDT  
MARMAN: Voici un lien vers les caractéristiques d'un BABI et des conseils :
http://www.maternezmoi.org/pages/QUESCE_QUUN_BABI_bebes_aux_besoins_intense-4646149.html

Tu pourras voir toi-même si s'en est un ou pas.

Personnellement, j'en parlerais à mon prochain rendez-vous médical pour écarter le reflux. Je te souhaite bonne chance pour la suite. C'est difficile, mais tu vas passer au travers un jour à la fois...Sois bonne avec toi : dis toi que tu fais ce que tu peux dans cette nouvelle période d'adaptation. Le ménage et tout le reste peuvent bien attendre quelques semaines encore Wink

  

revenir en haut

Melamibome

Inscrit le :
21 mai 2011

Posté le: 25 juin 2013 23:35:04 EDT  
Sarahpro a écrit
LadyLego : Je n'ai pas dit qu'il était anormal pour un bébé de ne pas vouloir être dans les bras 24h/24, mais bien de ne JAMAIS vouloir l'être. Je maintiens cette affirmation : c'est contre nature. Si cela plait à certains parents, moi, cela m'inquiéterais. On lit bien ce que l'on veut, n'est-ce pas ?

Pour le reste, si vous aimez les étiquettes, grand bien vous fasse. Moi, je trouve ça terrible. J'ai vu plein de supposés BABI et mon Éloane n'était ni plus facile ni plus exigeante qu'eux. La seule différence, c'est que je l'acceptais comme elle était, tandis que les mères de ces bébés-là se plaignaient du coup du sort qui leur avait apporté une telle tâche... Existe-t-il de rées "BABI", des nouveau-nés avec des besoins "anormalement" élevés ? Peut-être. Mais ça doit être beaucoup plus rare que le nombre de poupons qu'on qualifie ainsi de nos jours. Personnellement, je n'en ai jamais vu.

Et oui, je crois que l'étiquette TDAH est aussi attribuée à outrance. Qu'elle désigne trop souvent des enfants tout à fait normaux qui ont juste des parents calmes qui ne savent pas comment canaliser l'énergie débordante de leur descendance. Des enfants qui dérangent en classe parce qu'ils s'en foutent et qu'on drogue pour les amortir vu qu'on ne sait pas quoi faire d'autre avec. Est-ce que cela veut dire que les TDAH n'existe pas ? Absolument pas. J'en ai connu au moins 2 dans ma courte carrière d'enseignante. Mais les vrais sont rarissimes. Les médicamentés, eux, sont légions. 


Félicitations ma belle!

Tu n'as pas affublé ta fille de la terrible étiquette de BABI, grand bien te fasse. Mais si ça ''soulage'', ''réconforte'' donne une réponse à des gens qui trouvent que leur enfant est plus exigeant que la moyenne, qu'est-ce que ça change, au fond?

Ces parents ne traitent pas moins bien leur enfant! C'est peut-être même l'inverse. Si on sait que notre enfant demande plus et qu'il y a une raison à ça, on va s'arranger pour combler ses besoins, plutôt que de pleurer dans un coin en se demandant ce qui se passe... Ils sont à l'affût de la différence de celui-ci et se déculpabilisent de l'état de leur enfant. Mais là, tu vas sûrement nous dire que c'est un problème...

Tu sais, pas besoin d'avoir un BABI pour se plaindre de la difficulté que représente la charge d'un nouveau-né.

J'ai en tête une maman de mon entourage qui a eu un bébé TRÈS facile et elle passait son temps à s'en plaindre. D'autres qui ont eu des bébés plus exigeant et qui n'en parlaient pas davantage. Là, c'est pas une question d'étiquette, mais bien une question de perception de la part des parents.

Est-ce qu'on galvaude le terme BABI à qui mieux-mieux? Peut-être!

Mais de là à dire que c'est parce qu'on attribue ce terme à un bébé avec des besoins plus important que la moyenne qu'on ne l'accepte pas comme il est, c'est fort pas mal...

Mais bon, est-ce que ça me surprend de ta part?

Oh, en terminant, tu as bien dit, et je cite:

Sarahpro a écrit
Personnellement, j'ai toujours trouvé que les bébés anormaux étaient ceux qui ne supportaient pas d'être dans les bras et dormaient mieux loin de leurs parents

Je ne vois pas de ''JAMAIS'' dans ton affirmation, contrairement à ce que tu prétends... Mais bon, j'imagine que je lis mal... Rolling Eyes

Mel  

revenir en haut

-Mia-

Inscrit le :
20 mai 2008

Posté le: 26 juin 2013 10:52:13 EDT  
Marman , je suis désolée de "polluer" ton post comme ça et sache que je suis de tout soeur avec toi et que je sais que ce que tu vis est très, TRÈS difficile et épuisant. J'espère que ça s'améliore.

Sarahpro: Je bouille en dedans!

Sarahpro a écrit
LadyLego : Je n'ai pas dit qu'il était anormal pour un bébé de ne pas vouloir être dans les bras 24h/24, mais bien de ne JAMAIS vouloir l'être. Je maintiens cette affirmation : c'est contre nature. Si cela plait à certains parents, moi, cela m'inquiéterais. On lit bien ce que l'on veut, n'est-ce pas ? 


Premièrement, je trouve que tu juges tellement! Ma fille, pour elle, ça ne faisait aucune différence d'être dans nos bras ou pas. Elle pleurait (hurlait) pareil non-stop. Et non, je ne trouvais pas ça normal! JUSTEMENT! Ça m'inquiétait! Si tu savais le nombre d'appels au 811, les visites chez son doc, chez le pédiatre, à l'urgence (pcq ma fille pleurait tellement, qu'elle ne buvait pas pendant des 24h à 8 semaines), etc. Ouais, c'est ça, je devais me plaindre pour rien.

Toi tu l'aurais sûrement prise dans tes bras et tout serait rentré dans l'ordre pcq je devais sûrement pas avoir la meilleure technique pour encourager le lien d'attachement, et que je ne l'acceptais pas comme elle est, que je n'ai pas tenté le peau à peau dans un endroit calme à l'éclairage tamisé pendant qu'elle boit tranquillement mon lait et qu'elle s'endort repue après une bonne tétée, et qu'ensuite je la dépose dans mon porte-bébé en sling, pendant que je vaque à mes occupations de maman parfaite.

Franchement c'est n'importe quoi! Ça existe des bébés qui ne veulent rien savoir de rien pour des raisons non-apparentes peu importe TOUT ce qu'on essaie. Je le sais pcq je l'ai vécu et d'autres le vivent probablement aussi!

Tu te contredis en plus. Tu dis que les BABI ça n'existe pas vraiment, que dans le fond, c'est juste les parents qui ne savent pas accepter leur enfant comme il est, que ces parents se plaignent probablement pour rien, etc. Puis après, tu viens dire qu'un bébé qui ne veut pas se faire coller, prendre, bercer et dormir sur leur maman, que c'est anormal et que ça t'inquièterait euh?!?!?! Je ne te suis pas là.... 

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 26 juin 2013 13:41:24 EDT  
Mia : Tu mélanges deux choses. Alors je clarifie parce que tu m'accuses à tort ici.
Je n'ai pas dit que les BABI n'existaient pas, j'ai dit qu'ils étaient rarissimes. Peut-être en as-tu eu pour vrai ?! J'ai seulement connu quelques mères qui affublaient leur bébé de cette étiquette alors qu'il était juste "un peu" exigeant, comme ma fille.
Et oui, j'ai connu des soirées où ma fille hurlait à mort, même dans mes bras, même dans ceux de son père, même dans le bain. Elle en a déjà perdu la voix sans que je réussisse à rien faire pour la calmer. Et j'avais de l'"expérience", et j'étais une personne calme et patiente. Et j'étais désemparée, je trouvais que quelque chose clochait, j'avais peur de passer à côté d'un "symptôme" majeur. Ma fille souffrait de reflux. Ça expliquait en partie les difficultés. Améliorer l'allaitement et les positions de sommeil a aidé. Mais tout n'était pas rose tous les jours. Je sais ce qu'est un bébé exigeant. Y en a-t-il des "pires" ? Probablement. Sont-ils pour autant des BABI ? Pour moi, c'est une étiquette inutile et mauvaise pour l'estime, mais si ça te fait du bien en tant que parent...
Alors ai-je prétendue que j'étais meilleure que toi ou que tu avais fait quelque chose de mal ? Non. Mon commentaire portait uniquement sur les mères de supposés BABI que j'ai connues. Qui, elles, avaient une attitude négative tout à fait déplorable à propos du caractère de leur bébé.

Ce qui m'amène, Mel , à mon second commentaire. Tu as tout à fait raison de dire qu'il s'agit d'une question de perception parentale et que certaines mères vont se plaindre de bébés hyper-faciles alors que d'autres n'auront jamais un mot désobligeant pour un petit "braillard supra-exigeant". Mais j'ai vu en travaillant auprès d'élèves en difficulté les désastreux impacts des étiquettes sur leur estime personnelle. Comment beaucoup d'entre eux se réduisaient à leur étiquette et refusaient de se donner la chance d'être bons. Alors j'ai du mal à accepter que pour se faire du bien à elles-mêmes des femmes adultes en imposent (à tort) à des nouveau-nés. Il me semble que c'est prendre un fardeau sur ses épaules d'adulte ("je suis un parent moins apte à comprendre et soulager mon bébé que je l'aurais voulu") et le jeter sur celles du bébé ("tu es un être si difficile que personne n'y arriverait avec toi, donc je ferai mon possible, mais je ne suis pas tenu à l'impossible").

Enfin, étant prof de français, réviseure et correctrice, je peux t'assurer que les phrases : "ne veut JAMAIS être dans les bras" et "ne SUPPORTE pas d'être dans les bras" sont synonymes en raison des caractéristiques sémantiques du mot supporte. Dans les deux cas, elles ne désignent pas un bébé plus indépendant, mais un bébé qui refuse systématiquement ou presque les bras parentaux, ce qui est un comportement anormal. 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 26 juin 2013 16:27:11 EDT  
arrêtez d'argumenter avec sarahpro... ça sert à rien. Ça fait juste lui donner plus d'énergie encore.

Je tiens à préciser ici qu'on est dans la section Témoignage ... alors si vous voulez continuer le débat ''existe-t-il des BABI ou non'' allez dans la section débat . Ici, on parle d'une maman qui en a lourd sur le coeur et les épaules et qui n'a pas besoin de tout ça...

Je cite les mots de Marman dans son premier message: ''j'ai besoin de support''



J'ai pas eu de BABI mais j'ai eu des jumeaux (donc deux bébés avec des besoins simultanés ou back à back qui donnent peu de moment à la maman pour reprendre son soufle) et j'ai trouvé ça extrêmement dur par moment et moi aussi je ne pouvais concevoir d'avoir bébé dans mes bras non-stop toute la journée. Je pense pouvoir comprendre un peu ce que tu vis et la seule chose que je peux te dire c'est: ne te sens pas coupable. Tu es une bonne maman. Prend ça une journée à la fois. Divise-là en 2 ou 3 ou 5 parties et ne pense pas aux autre qui s'en viennent.

Quand mon chum est retourné travaillé quand les jumeaux avaient 5 semaines, j'ai tellement, mais tellement trouvé ça dur... Mon chum et moi on avait une entente: si je t'appelle, tu prend le reste de ta journée et tu viens m'aider. De mon côté, je vais TOUT faire pour pas avoir besoin d'en arriver là. Et bien, juste de le savoir prêt à bondir pour venir m'aider, ça été suffisant pour que je n'ai jamais eu besoin de le faire.(sauf pour les jours où les bébés étaient malade ou ce genre de chose) Le matin en me levant, je me disais, bon, je me rends jusqu'au boire de 10 h et ensuite je l'appelle pour qu'il vienne. À 10 heure, je me rendais compte que ça n'avait pas été si pire... alors je me disais, ok, on se rend au dîner. Au diner, c'était ok, alors je me disais, je me rends jusqu'à 3 h et ensuite on verra. Et hop, la première chose que je me rendais compte c'était qu'il était 16 h 30 et que mon conjoint arrivait de son travail. Et moi, j'étais fière de moi.

lâche pas, tu vas y arriver. Smile 

revenir en haut

Maxal

Inscrit le :
29 déc. 2010

Posté le: 27 juin 2013 08:43:00 EDT  
Wow c'est fou ce sujet!

Premièrement, marman, je t'ai lu et je sympathise avec toi. Je ne sais pas si j'ai de meilleures solutions autre que de t'assurer que ton bébé ne souffre pas de reflux. Ma première a eu ce problème. Elle pleurait beaucoup, l'allaitement était difficile, etc. Les problèmes se sont tranquillement résolus une fois la bonne médication trouvée. Malgré tout, je ne trouvais pas mon bébé si difficile que ça...

Puis mon fils est né.

Le jour et la nuit. J'ai vu ce que c'était un bébé "normal", ie un bébé qui ne souffrait pas de pathologies quelconque. L'allaitement est d'une simplicité désarmante. Mon petit bonhomme boit et dort et tout se déroule bien.

Bref, tout ceci pour dire que oui certains bébés sont plus exigeants que d'autres et je crois que marman qui a deux autres enfants peut en témoigner. Les messages de sarahpro sont déplacés, selon moi. On ne parle pas de donner ou pas une "étiquette" à un bébé, on parle d'offrir un peu de soutien à une maman qui nous le demande. La culpabiliser parce qu'elle ose dire qu'elle trouve son bébé difficile ne sert à rien.

Lâche pas marman! Prend le temps une journée à la fois, une heure à la fois et tu vas voir, bébé va grandir et tout deviendra plus facile Smile 

revenir en haut

Marguerite123

Inscrit le :
18 nov. 2009

Posté le: 27 juin 2013 09:57:41 EDT  
Je te souhaite beaucoup de courage, ce n'est pas facile et tu as le droit de trouver ça difficile. Je te comprends un peu parce que ma première fille avait une intolérance aux protéines bovines alros les 3 premières semaines, elle pleurait beaucoup, le temps qu'on comprenne ce qui se passait. Des jour, je n'avais même pas le temps de manger avant 13-14h de l'après-midi.

C'est plate, mais si tu n'as pas le temps de faire du ménage, tant pis ! Wink
Ne te sens pas coupable pour ça, ce n'est pas important. Au pire, pourrais-tu te trouver une femme de ménage qui pourrait faire le plus gros aux 2 semaines? Essaie de prendre ça relax (je sais, ce n'est pas facile) et je suis certaine qu'à force de s'habituer à être dans tes bras, elle va accepter de plus en plus d'être déposée avec le temps.

Je viens de voir que ça fait un petit bout que tu as posté. Est-ce que ça va un peu mieux? Est-ce que tu continue de l'emmailloter? parce qu'ici, ça été très gagnant avec mes 2 bébés. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre