Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

AVORTEMENT TARDIF :(

Auteur Message

misscat

Inscrit le :
17 oct. 2007

Posté le: 7 mars 2008 15:45:22 EST  
Je vous recommande fortement la lecture de ce texte très pertinent :
http://www.chiennesdegarde.org/article.php3?id_article=333

revenir en haut

San1978

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 7 mars 2008 15:23:45 EST  
Etre pro-choix, contre l'avortement, tout une question. Je suis definitivement contre l'avortement a 8 mois. Mais il reste que comme dans tout la ligne a trace peut rarement etre grise, elle est noire ou blanche et evidemment on fait fasse a des cas extreme comme celui-la.

J'ai un peu de difficulte avec les commentaires qui disent que peu importe le stade de la grossesse, c'est ue meurtre. Je ne suis peut-etre pas subjective puisque j'ai du subir un avortement moi-meme alors j'ai tendance a etre pro-choix. Mais je crois que tant qu'on est pas dans les souliers de quelqu'un on ne peut pas juger, surtout tant qu'on ne l'a pas vecu. Avant mon propre avortement, je me croyais contre l'avortement alors pour vous dire.

Non ca ne devrait pas etre un moyen de contraception, mais il reste qu'un fille de 15 ans enceinte, meme si elle peut le donner en adoption, ca change une vie. On doit changer d'ecole, subir le jugement de ses amies, sa famille. Dans mon cas, mes parents m'auraient mise a la porte, fini les etudes, mon chum m'avait deja laisse alors on s'entend, c'est facile de juger mais quand on ne le vit pas, on ne sait pas comment on reagit.

Aujourd'hui quand je realise le developement du bebe (mon avortement etait a 8 semaines) ca me brise le coeur, mais je sais que meme si j'avais donner ce bebe en adoption, je ne serai absolument pas qui je suis aujourd'hui. On s'entend que c'est facile a dire que c'est un meurtre, mais la femme finit par devoir vivre les consequences de cet acte a deux seules.

C'est mon opinion, meme si je sais que je m'eloigne peut-etre du sujet.

revenir en haut

misscat

Inscrit le :
17 oct. 2007

Posté le: 7 mars 2008 15:06:02 EST  
Il n'est pas question de vouloir censurer quoi que soit. Je me demande simplement et en toute bonne foi: quels sont les intentions derrières la présentation de ces photos? Est-ce pour faire réagir? Pour saupoudrer de sel, la blessure des femmes ayant eu recours à l'avortement? Je ne sais pas moi? Est-ce de la propagande pro-vie? Je crois qu' Océane peut très bien expliquer son point de vue et son intention plus clairement.
Si une image vaut mille mots elle peut également valoir mille maux.
Donc la prudence est de mise lors de leur utilisation.

revenir en haut

Babsi

Inscrit le :
24 sept. 2007

Posté le: 7 mars 2008 15:02:01 EST  
Ma meilleure amie s'est fait avorter à 17 semaines. Elle n'a appris qu'à 12 semaines qu'elle était enceinte car elle croyait cela impossible étant donné qu'elle se protège sans exception et n'a que très peu de partenaires.

7 mois après, elle en pleure encore souvent. Elle a fait une dépression post-avortement et a perdu 40 lbs. Elle ne s'en est pas encore complètement sorti et il ne faut surtout pas lui parler de ce bébé. Je compatis à 100% avec elle.

J'ai une autre copine qui s'est fait avorter pour la 3 ième fois le mois dernier. Elle a déja 2 jeunes enfants, elle a omis de prendre ses pilules car elle lui donnait trop d'effets secondaires. Dans ce cas, je crois qu'elle aurait pu arrêter tous rapports sexuels avec son chum après l'arret et rapidement avoir recours a un autre mode de contraception. Mais elle s'est fait avorter à 9 semaines, c'est tout de même beaucoup moins troublant qu'à 36 semaines!

revenir en haut

Sonja

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 7 mars 2008 14:58:09 EST  
Cela n'a rien avoir avec la censure, il faut mettre les photos en contexte. On parle ici d'avortement tardif, est-il vraiment utile de mettre des photos d'une grosesse de 12 semaines pour nous faire voir combien le bébé est formé et qu'il a une petite tête et des petits bras déjà à 12 semaines de formation? Imaginez à huit mois!

En fait, c'est l'intention derrière les photos qui me choque.

revenir en haut

mama-e

Inscrit le :
22 déc. 2006

Posté le: 7 mars 2008 14:48:33 EST  
attention à la censure les filles;
je n'ai rien vu de choquant ici.
merci océane pour les photos.

revenir en haut

Sonja

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 7 mars 2008 14:24:54 EST  
Oceane, vraiment les photos, c'est pas nécessaire! Mon dieu, je trouve cela tellement choquant! C'est le genre de tactique que les enragés de pro-vie utilisent! C'est horrible de vouloir utiliser ce genre de stratégie auprès des femmes.

Je suis pour le libre choix, les femmes le méritent tellement et tellement n'ont pas accès à ce choix.

Il est certain qu'un avortement à 8 mois de grossesse c'est pas l'idéal, je croyais même pas qu'on pouvait faire cela. Mais encore une fois je crois qu'une femme devrait toujours avoir le choix. La vie et la volonté de la femme passe avant tout.

revenir en haut

misscat

Inscrit le :
17 oct. 2007

Posté le: 7 mars 2008 14:12:10 EST  

revenir en haut

Inscrit le :
16 janv. 2022

Posté le: 7 mars 2008 12:53:32 EST  
J'avais mis des photos de mon fils a 12 semaines pour montrez que ça resemble quand même a un bébé de 8 mois mais je l'ai enlevè après les commentaires reçus.

revenir en haut

Colibi

Inscrit le :
11 sept. 2007

Posté le: 7 mars 2008 11:44:52 EST  
J'ai lu l'Article proposé par Doucemaman et voici ce que j'En retire :
Mais même le père de l’avortement libre et gratuit au Canada, le Dr Henry Morgentaler, se dit mal à l'aise à l'idée d'interrompre une grossesse ayant dépassé le cap des 22 semaines: « Nous n'avortons pas des bébés, nous avortons des foetus, avant qu'ils ne deviennent des bébés. »


Quand j'étais aux études j'ai eu à travailler avec des bébés nés à 24 sa. Quand on les a vus ces enfant-là, le concept qu'un bébé SAIN de son âge ou même un peu plus vieux puisse être arrêté/éliminé m'interpelle plus que je ne le croyais possible.

La seule exception que j'envisagerais, passé la mi-grossesse, c'est quand l'Enfant à naître présente une malformation (non-opérable)ou un désordre qui peut le rendre non-viable à la naissance.

Pour ce qui est de la santé de la mère, il faut aussi que ça rentre en ligne de compte, mais il me semble que ça devrait être TRÈS balisé, pour ne pas qu'elle s'invente une dépression comme on l'a vu dans le reportage.

revenir en haut

Somine

Inscrit le :
19 juil. 2006

Posté le: 7 mars 2008 09:52:36 EST  
Doucemaman , il faut faire attention avec les sources qu'on trouve surtout sur internet, le site que tu nous as proposé est celui d'un groupe d'extrème-droite libertarien associé entre autres aux mouvements de milices armées des États-Unis Surprised

Donc je suis assez sceptique de leur article!!!!

Somine

revenir en haut

JulieBB

Inscrit le :
06 sept. 2007

Posté le: 7 mars 2008 09:50:55 EST  
J'écoutais l'émission, et quand le médecin québécois donnait son opinion, il a dit quelque chose qui mérite d'être souligné, lorsqu'il parlait de la tendance à vouloir donner des droits au foetus:

« Si on donne des droits au foetus, on en enlève à la mère.»


C'est ce passage qui m'a fait voir cette situation sous un autre angle... Je pense la même chose que vous toutes, rendue là, la maman devrait donner son bébé en adoption. Donc le véritable problème se trouve dans la tête de la maman! Qu'est-ce qui se passe dans la tête de ces femmes? Elles n'ont pas eu assez de temps pour y penser avant? J'aurais bien aimé voir plus d'interviews de ces femmes, pour tenter de comprendre leur raisonnement.

En tout cas, l'émission a sucité beaucoup de discussion/réflexion à la maison!

revenir en haut

Zo

Inscrit le :
09 janv. 2008

Posté le: 6 mars 2008 22:17:33 EST  
Après écoute de l'émission... BOULVERSANT est le mot qui me vient à l'esprit. INQUIÉTANT aussi et TROUBLANT. Qu'est-ce que c'est difficile de trancher la question légalement .
Difficile de juger les médecins je trouve. Bien que je sois sidérée par la facilité avec laquelle ils semblent approuvés le geste, ils font leur travail je pense et je pense qu'ils sauvent la vie de certaines femmes puisque certaines le feraient sûrement "maison" sinon.
Je ne pense pas qu'il faille interdire l'avortement, dans certains cas je suis tout-à-fait d'accord. D'en d'autres moins, comme pour les avortements tardifs.
J'aurais vraiment aimé qu'ils interview plus de femmes qui l'ont fait. Sincèrement, je ne comprends pas pourquoi elles se font avorter. Je comprends dans plusieurs circonstance mais pas quand ça fait 8 mois que tu le portes ! Je comprends mal comment on peut faire pour ne pas s'apercevoir qu'un être grandit en nous pendant 8 mois. Il me semble qu'à 8 mois j'avais une bédaine totalement identifiable, aucun doute possible ! Je veux dire, avorter parce que l'on s'est séparé du père ! My ! Quelle mauvaise raison à mes yeux rendu à 8 mois de grossesse ! J'ai envie de crier ADOPTION ! ADOPTION ! ADOPTION !
Je pense que même au Québec c'est pas si difficile d'adopter directement surtout quand la mère renonce dès la naissance à l'enfant. La cousine de mon père en est à sa deuxième adoption de bébé naissant québécois. Pendant un an je crois elle est famille d'accueil, ensuite elle adopte. Tellement de gens ne peuvent pas avoir d'enfant !

J'en reste sidérée ! Et je reste persuadé que les plus à blâmer là dedans sont les mères qui prennent ces décisions. Il me semble que ça ne se fait juste pas à ce stade là ! Mais comment faire pour établir la limite ? À partir de quel mois ? Je pense réellement qu'un foetus n'a pas de pensées. Il ressent probablement nos émotions par l'adrénaline et les différentes hormones qu'on sécrète lorsque l'on vit des émotions, mais il ne pense pas, ne réfléchit pas et ne ressent pas par lui-même ces émotions et ce jusqu'à sa naissance. Alors je n'arrive pas à dire pourquoi à partir de 3 mois je trouve ça plus difficile à accepter mais c'est comme ça. C'est ma limite psychologique. Il me semble qu'à partir de 3 mois on commence à se sentir vraiment enceinte. Certaines le sentent bouger à ce stade non ? Il me semble que du moment où ce petit être devient concret, même si irréel pour la personne qui le porte, alors il ne devrait plus être question de possibilité d'avortement.
Je pense que j'ai trouvé... à partir du moment où l'on ne parle plus d'aspirer, mais bien d'accoucher... là est ma limite. Quand tu dois l'accoucher pour le sortir alors tu as un enfant. Assume les conséquences et fais le adopter si tu ne peux pas le garder.

Zo qui est bien ébranlée par ce concept d' avortement tardif.

revenir en haut

mama-e

Inscrit le :
22 déc. 2006

Posté le: 6 mars 2008 22:05:05 EST  
article très intéressant doucemaman merci Smile

revenir en haut

Colibi

Inscrit le :
11 sept. 2007

Posté le: 6 mars 2008 21:48:16 EST  
J'écoutais l'émission, et quand le médecin québécois donnait son opinion, il a dit quelque chose qui mérite d'être souligné, lorsqu'il parlait de la tendance à vouloir donner des droits au foetus:

« Si on donne des droits au foetus, on en enlève à la mère.»

Ça porte quand même à réflexion, le droit de la femme de disposer de son corps comme elle l'entends versus les droits de l'enfant à naitre...

Personnellement, je suis pro-choix, mais je serais incapable de me faire avorter, même en tout début de grossesse. Bon, il y a 5 ans, je n'aurais pas eu la même position, mais maintenant, non.

revenir en haut

Doucemaman :)

Inscrit le :
02 déc. 2004

Posté le: 6 mars 2008 21:37:20 EST  
Merci Carly pour l'info.

Je viens de trouver ceci. INTERESSANT.
http://www.quebecoislibre.org/04/041015-4.htm

revenir en haut

Carly

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 6 mars 2008 21:23:47 EST  
Par curiosité, je suis allée consulter les «Lignes directrices sur l'interruption volontaire de grossesse» du Collège des Médecins pour savoir comment on traitait la question au Québec.

http://www.cmq.org/DocumentLibrary/UploadedContents/CmsDocuments/ligne_interruptionvolontaire_grossesse.pdf

Ils disent, notamment, que :

« Rare, l'interruption de grossesse après 23 semaines de gestation est réservée aux cas d'anomalies congénitales graves ou à des situations cliniquement exceptionnelles.»

Carly

revenir en haut

mimi21

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 6 mars 2008 21:13:31 EST  
ayoye, je suis en train d,écouter l'émision, pi ...

Voyons ca se fait pas avorter à 8 mois, le bébé naît, et il est viable...

C'est vraiment terrible!!! Je suis scandalisée!!! Tellement que je suis allée voir mon bébé et je lui ai donné plein de bisou en lui disant combien je suis contente qu'il soit dans mavie!"!!

revenir en haut

Gabrielle123

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 6 mars 2008 20:52:02 EST  
Je ne suis pas contre l'avortement. Mais crime à 8 mois, c'est un meurtre pur et simple pour moi! Ça me choque profondément.

revenir en haut

Zo

Inscrit le :
09 janv. 2008

Posté le: 6 mars 2008 20:44:29 EST  
Épouvantable ! Mais je réserve mon jugement final pour après l'écoute de l'émission. Je vais essayer de l'écouter et si je vais jusqu'au bout je reviens... Mais de prime à bord tout ça me semble irréaliste et inconcevable ! Je m'imagine mal les raisons qui poussent la mère comme le médecin à faire ça... on verra

Zo

revenir en haut

Se connecter pour répondre