Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Être écolo est-ce que c'est une mode?

Auteur Message

Wonder

Inscrit le :
08 août 2008

Posté le: 25 août 2010 14:17:25 EDT  
Un commentaire m'a fait sursauter...Selon cette personne, être écolo serait une mode.

Est-ce que c'est une tendance sociale comme le cocooning ou c'est une réelle prise de conscience collective qu'on est en train de vivre? 

revenir en haut

Annick025

Inscrit le :
25 janv. 2008

Posté le: 1 septembre 2010 06:53:44 EDT  
KeRryMe a écrit
Moi non plus je n'ai jamais l'impression de me priver, par contre je me sens coupable lorsque je fais quelque chose de "pas bon" pour la planète. Pourtant je sais que j'en fais énormément plus que la plupart des gens. Lorsque j'ai parlé à ma mère de compost aujourd'hui, savez-vous ce qu'elle m'a répondu ? "t'en fais déjà assez, tu sauveras pas la planète à toi toute seule" sous-entendant que je fais presque ça pour rien ... c'est plate mais encore beaucoup de personnes pensent comme ça. Il ne faut pas baisser les bras en pensant que ce qu'on fait n'est qu'une goutte d'eau dans un verre... il faut plutôt se rallier et faire en notre possible pour cette planète qui nous accueille et sur laquelle nos enfants grandiront Smile


Pareille pour moi!! et comme disait eva2000, moi je pense d'abord et avant tout à l'avenir de mes enfants. Je pose chaque jour des petits gestes... aussi petit soit il, chaque geste est tout de même un petit pas dans le bon chemin... C'est comme ça que je vois ça. Me souviens plus qui disait que l'être humain prêchait par exemple... et bien voilà... Je me croise juste les doigts pour que ça fonctionne. Smile   

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 31 août 2010 20:01:10 EDT  
Il y a quelques années, je pensais aussi que mettre ma bouteille d'eau dans le réservoir de la toilette était complètement inutile, vu que le voisin arrosait son asphalte.

Mais aujourd'hui, je ne pense vraiment plus comme ça. Je ne pense plus à ce que les autres font. L'écolonomie est une véritable passion pour moi : je le fais, c'est tout.

J'ai choisi de consommer le moins possible afin de pouvoir rester à la maison. Je suis intimement persuadée qu'on se sent mieux et plus "libre" lorsqu'on a besoin d'acheter moins de choses. Exemple, je ne me rappelle même plus la dernière fois que j'ai été au wal-mart et au jean-coutu, tellement avant, il y a 1 an, j'y allais à toutes les semaines.

Nous ne nous sentons pas privés de tous les petits luxes que nous pourrions avoir. C'est important d'être à l'aise avec ses choix. C'est sûr que si on passe son temps à sacrer sur les plats à laver, eh bien c'est peut-être préférable de finalement acheter du saran-wrap. Personnellement, je préfère laver mes plats que d'acheter du saran-wrap. Je me suis délibérément détachée de la surconsommation. Mais je suis bien avec mes choix , c'est ça l'important .

Non, je ne fais pas rouler l'économie . Et alors? Notre planête pourrait très bien vivre si l'économie n'aurait jamais existé. (si elle tombait aujourd'hui, ça ferait dur, mais si elle avait jamais existé, on serait aussi vivants que présentement...)

Aussi, je crie au et fort que OUI, CESSER DE CONSOMMER EST LA MEILLEURE FAÇON D'AIDER LA PLANÊTE . Parce que même si des choses sont faites dans des matériaux biodégradables, eh bien ils ont quand même été produits : pesticides, pollution de l'usine, pollution du transport.

Toutes les choses produites à cette seconde précise se ramasseront un jour dans un dépotoir. La plupart de se décomposera JAMAIS. (jouets de plastique, verre pas recyclé, cannes pas recyclées)

Si demain, 50 % de la population de l'Amérique du Nord n'achète plus de plastique, sous toutes les formes, l'industrie va chuter et moins de plastique sera produit, moins de plastique va polluer la planête dans un avenir prochain.

Si plus personne ne consommait rien, il n'y aurait plus de produits de fabriqués, et donc,
énormément moins de produits dans le dépotoir.

Je viens de penser à une vraie joke de faux-écolo : les bouteilles d'eau en plastique. Certaines marques font des bouteilles avec X % moins de plastique. C'est complètement ridicule, des gens achètent cela en pensant moins polluer, mais euuuh pas vraiment...

Voilà, en espérant vous avoir fait rire... bonne réflexion Wink 

revenir en haut

KeRryMe

Inscrit le :
23 nov. 2007

Posté le: 31 août 2010 19:17:11 EDT  
Moi non plus je n'ai jamais l'impression de me priver, par contre je me sens coupable lorsque je fais quelque chose de "pas bon" pour la planète. Pourtant je sais que j'en fais énormément plus que la plupart des gens. Lorsque j'ai parlé à ma mère de compost aujourd'hui, savez-vous ce qu'elle m'a répondu ? "t'en fais déjà assez, tu sauveras pas la planète à toi toute seule" sous-entendant que je fais presque ça pour rien ... c'est plate mais encore beaucoup de personnes pensent comme ça. Il ne faut pas baisser les bras en pensant que ce qu'on fait n'est qu'une goutte d'eau dans un verre... il faut plutôt se rallier et faire en notre possible pour cette planète qui nous accueille et sur laquelle nos enfants grandiront Smile

revenir en haut

Wonder

Inscrit le :
08 août 2008

Posté le: 31 août 2010 19:03:45 EDT  
Very Happy

Tu sais Ronnie, je n'ai jamais l'impression de me priver quand je pose des gestes réfléchis. Par contre, quand je ne le fais pas, j'ai l'impression de priver les générations futures de précieuses ressources Wink  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 mai 2010

Posté le: 31 août 2010 18:23:16 EDT  
Je voudrais laisser un petit message pour vous les filles qui en faites autant pour la planète. Je suis persuadée que c'est pas tous les jours faciles et que vous devez souvent être découragée devant la bêtise humaine en général... Et je vous comprends de parfois vous sentir frustrée; ça doit pas être facile de réduire votre consommation et de vous "priver" de certains luxes alors que le voisin pollue pour deux.

Par contre, je veux vous dire que vous êtes un exemple pour beaucoup d'entre vous, du moins pour moi. Je lis ce forum-ci tous les jours (même si j'y participe peu ou pas) et sincèrement, vous m'inspirer au quotidien. Je n'aurais jamais la prétention de dire que je fais 50% de tout ce que vous faites pour la planète mais vous m'avez réellement donner envie de revoir mes habitudes et mes valeurs. Et juste ça, je crois que ça vaut tous les efforts que vous faites, sérieusement.

L'être humain prêche par l'exemple, dit-on, et bien je souhaite que nous soyons de plus en plus nombreux à donner le bon exemple.

Chapeau les filles!

Ronnie - qui est encore loin de penser à construire son propre poulailler Sad  

revenir en haut

Wonder

Inscrit le :
08 août 2008

Posté le: 31 août 2010 15:32:28 EDT  
Je pense aussi que certains gestes "verts" servent à déculpabiliser certains surconsommateurs.

Une de mes principales motivations à adopter un mode de vie écoresponsable, mis à part mes enfants, c'est justement la colère que j'éprouve en voyant les gens acheter autant de cochonneries. Je me demande régulièrement si j'aurais pu en faire plus. La réponse est toujours oui. Quand je serai convaincu d'avoir vraiment tout fais pour épargner la terre de mes déchets, j'aurai le sommeil du juste et j'aurai sûrement moins honte de notre bêtise.

Juste à regarder l'industrie des cossins pour bébé je vois bien qu'on a beaucoup de chemin à faire. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 juin 2008

Posté le: 31 août 2010 10:25:51 EDT  
Chaque petit geste compte, mais je trouve ça lourd c'est tout. Je considère que j'en fait plus que la moyenne et c'est pesant : je composte, j'utilise des couches lavables, je prends le bus et le métro et nous n'avons qu'une voiture pas deux, panier bio l'été, viande locale directement du producteur à l'automne, j'ai annulé mon abonnement à La Presse et pris un abonnement par Internet, je cuisine énormément pour ne pas acheter transformé/suremballé, on prend nos vacances au Québec au lieu de prendre l'avion, on se débarrasse du plastique dans nos armoires et la maison, surtout les sacs, les contenants et la vaisselle... Je suis une convaincue, mais effectivement je ne suis pas prête à vivre sans auto car mon fils ne verrait plus ma famille, ni à arrêter d'acheter car on veut vivre avec les commodités et la technologie.

Je ne suis vraiment pas sûre que la solution aux problèmes d'environnement est d'arrêter de consommer. Par contre je suis convaincue qu'on doit avoir des normes sévères sur le choix des matériaux, l'emballage et l'efficacité énergétique partout partout partout et qu'on pourrait alors contrôler les dommages que notre espère impose à la terre qui se dégrade sous nos yeux. 

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 31 août 2010 08:27:18 EDT  
L'inaction des uns et les contradictions des autres ne doivent pas devenir des excuses pour ne pas faire des efforts... Malheureusement, c'est trop souvent le cas. Sad Le "ça donne rien de *insérer le geste écolo* puisque mon voisin a une grosse voiture/gaspille l'eau/produit une tonne de déchet" on l'entend régulièrement.

Chaque petit geste compte!

 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 31 août 2010 06:55:31 EDT  
Mela-coco: tu résumes bien l'idée vers laquelle je voulais aller avec mes questions...

La société fait l'autruche en pensant que sacs réutilisable, recycler deux bouts de cartons etc c'est suffisant!

JE n'en fait pas beaucoup plus pour l'instant mais j'ai la conscience que ce ne les pas. Je suis de celle qui ne payeront pas de sac si j'ai oublié le mien. (ah moins d'avoir 30 minimun gugsses cassantes) Ici, on dessine sur tout les côtés de feuilles avant d'aller aux recyclage.

En passant, l'émission de JE datait du printemps passé alors OUI ça ce fait encore les bacs de recyclage à l'incinérateur.

Vous allez rire mais j'ai parlé à mon chum que pour l'année prochaine on devrait faire du compost pour notre jardin. Surtout qu'on veut le grossir de 5 fois. Il m'a regardé avec des yeux tu es tu débile profonde??? mais il a pas dis non!!!!!!

J'ai semé la graine d'une nouvelle idée Cool à suivre  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 juin 2008

Posté le: 30 août 2010 21:01:26 EDT  
Je trouve que c'est toute la société qui est organisée autour d'une fausse mode-verte : Les sacs réutilisables qu'on achète et qu'on collectionne, la collecte des matières recyclables qui ne sont pas recyclées finalement, les produits pseudo verts, la ministre de l'industrie qui veut des gaz de schistes alors qu'on nous dit que le Québec est un modèle en environnement et peu atteindre les cibles de kyoto, les voitures qui ne consomment pas beaucoup, mais vraiment trop de toute façon, les déplacements en transport en commun, à pied ou à vélo qui sont partout aux risques et périls des piétons et cycliste...

On vit dans un mode qui ne fonctionne que lorsqu'on surconsomme. Si on ne consomme pas, la bourse tombe, le prix du gaz double en une nuit, on perd nos jobs, on perd nos maisons parce qu'on a pas d'argent pour les payer.

Je maintiens mon argument qu'être écolos, c'est un courant dans lequel peu de gens embarquent vraiment et que ceux qui embarquent pour vrai ont tout le fardeau de prouver au reste du monde qu'on pourrait faire autrement.

Ça me fatigue, j'ai hâte que toute cette énergie qu'on met à devenir vert fasse tourner le vent dans l'autre sens. Les gens qui vivent en campagne ne sont pas responsables du fait qu'ils doivent prendre leur voiture pour aller à l'épicerie : Ils n'ont pas le choix. Les gens qui vivent en ville n'ont pas le choix d'acheter leur nourriture et non la produire et d'attendre la cueillette du compost parce qu'il y a des limites à nourrir des verres sur son balcon, surtout quand t'as juste une boîte à fleur à engraisser.  

revenir en haut

Lissbell

Inscrit le :
19 juil. 2010

Posté le: 30 août 2010 20:15:30 EDT  
@ Mini_Cathy:

Tu as raison que peu importe le lieu où on habite, il faut quand même faire des efforts pour être écolo. Il n'y a pas de lieu plus facile que d'autre, parfois aussi le contexte de notre vie rend les choses plus ou moins facile.
Par exemple dans mon cas, j'habite Montréal et on n'a pas de voiture. On fait nos courses à pied et quand on a vraiment besoin d'un véhicule, on utilise Communauto (système de partage de véhicule). On lave nos couche en bambou faites au Québec.
Par contre, mon chum est Allemand, du coup un voyage en Europe par année, disons que ça annule pas mal tous les efforts qu'on essaie de faire dans les autres facettes de notre vie! 'Sad'

 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 30 août 2010 20:10:08 EDT  
catherinova a écrit

Je sais pas si vous me suivez, mais où je veux en venir, c'est que certains gestes écologiques sont très populaires (sacs réutilisables), mais que d'autres (diminution ou suppression de l'utilisation de la voiture) se font plus discrets. Comme si on était prêts à modifier nos habitudes, mais seulement en surface.  


le pseudo écolo VS le passionné.

peu de gens sont prêts à laisser tomber leur confort de surconssomation.

des gens se pensent écolo avec leurs sacs réutilisables, mais il en achètent un à chaque semaine (un nouveau sac MODE, avec le logo ou magasin dessus!)

donc, ils ne sont même pas écolo en bout de ligne. La prochaine fois que vous irez à l'épicerie, regarder les gens mettre leur épicerie dans leur voiture : vous allez sûrement en voir un avec une méga boîte pleine de sacs qui sont en train de pourrir là...

Désolée ma dramatisation... c'est juste la réalité. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 30 août 2010 20:05:55 EDT  
c'est exactement ça, la différence entre le pseudo-écolo et celui pour qui c'est un véritable mode de vie.

Campagne : c'est clair que tu prends plus ta voiture. J'y pense tout le temps, car on veut vraiment déménager en campagne d'ici max 2 ans.

MAIS (parce que oui, il y a un mais!)

encore là, ça dépends.

nous ici on fait beaucopu de choses à pied. mais tous nos voisins, genre 10 voisins, tu les vois prendre l'auto pour aller au dépanneur ou pour aller à la biblio ou autres. aussi on regardait les gens qui habitent en banlieue (comme nous) et souvent tu dois quand même prendre la voiture pour aller faire des courses ou autres, car même si tu te trouves en banlieue, tu es quand même trop loin de la biblio ou du dépanneur ou de l'épicerie.

J'ai beaucoup regardé les gens par rapport à ca ces dernières années.

par exemple, nous on se déplace le moins possible en voiture. alors même si on habite en campagne, on va regrouper nos achats/sorties afin de pas trop prendre la voiture. alors en bout de ligne, je pense pas qu'on va la prendre beaucoup plus qu'aujourd'hui. en plus on va se rapprocher du travail de papa et moi, je n'irai plus travailler. alors encore là, on diminue la pollution de la voiture.

Je suis d'accord que c'est plus facile de diminuer la consommation d'essence en ville (autobus ou à pied), mais peu de gens le font.

je suis aussi d'accord pour affirmer qu'on PEUT être plus écolo en campagne qu'en ville (par exemple en étant le plus autosuffisant possible). Mais les gens en campagne ne sont pas SYSTÉMATIQUEMENT écolo. une personne qui habite en campagne et qui a VUS et qui passe 100 $ de gaz par semaine n'est pas plus écolo que si elle serait en ville et utiliserait quand même son VUS avec 100 $ de gaz par semaine.

Je divague... mais je veux dire que ville ou banlieue n'égale pas systématique écolo. car peu de gens laissent leur voiture, peu importe où ils habitent.  

revenir en haut

katja

Inscrit le :
06 sept. 2008

Posté le: 30 août 2010 19:55:27 EDT  
Je suis d'accord avec la plupart des faits soulevés (le suremballage des fruits et légumes, moins consommer, réutiliser plutôt que tout mettre au bac de recyclage).

Je sais pas si être écolo est une mode. Par contre, je trouve que certains thèmes sont à la mode. Par exemple, les sacs d'épicerie réutilisables. Tout le monde s'entend pour dire que c'est plus écologique que de prendre des sacs en plastique. Mais le fait de prendre sa voiture pour aller les remplir, ces sacs, n'est-il pas plus dommageable pour l'environnement? Pourtant, la surutilisation de la voiture n'est pas un thème à la mode. Au contraire, le retour à la campagne est vu comme un geste écologique, et pourtant, les gens qui habitent la campagne polluent beaucoup plus que ceux qui se rapprochent du centre (ville ou village), notamment à cause de l'utilisation des voitures.

Je sais pas si vous me suivez, mais où je veux en venir, c'est que certains gestes écologiques sont très populaires (sacs réutilisables), mais que d'autres (diminution ou suppression de l'utilisation de la voiture) se font plus discrets. Comme si on était prêts à modifier nos habitudes, mais seulement en surface.  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 30 août 2010 19:29:40 EDT  
d'accord à 100 % avec toi, Lissbell .

C'est vraiment dégueulasse, le suremballage à l'épicerie. Moi non plus, je ne comprends pas le trip des emballages en styromousse et pellicule plastique par-dessus.

 

revenir en haut

Lissbell

Inscrit le :
19 juil. 2010

Posté le: 30 août 2010 13:32:15 EDT  
Moi ce qui me choque quand je vais faire l'épicerie, c'est le suremballage des produits. Je suis chanceuse de vivre à Montréal et d'avoir l'option d'aller faire mes courses à pied, d'avoir accès à des fruiteries et de pouvoir faire le choix de ne pas mettre mes fruits et légumes dans des sacs, mais je ne comprends pas pourquoi certain produits doivent absolument être emballé autant! Les fines herbes dans les petites assiettes de styrofoam avec la pellicule de plastique? Quand c'est pas les carottes, zucchinis champignons qu'ils mettent là-dedans...
Les supermarchés devraient offrir plus de légumes et fruits en vrac.


 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 30 août 2010 12:04:18 EDT  
C'est pourquoi un VRAI ÉCOLO va plutôt éviter de produire des déchets plutôt que de les recycler. L'un des trois R est "réduire". un autre : "réutiliser" (réutiliser les pots comme banque, par exemple, ou autres, au lieu d'acheter des pots au dollorama)

c'est sûr que tout le recyclage n'est pas recyclé, mais je pense pas que ce soit encore aujourd,hui le 3/4.

mais bon, qui connait vraiment la réponse...

oui ca me choque, c'est pourquoi j,essaie de réduire le plus possible. et réutiliser. utiliser les factures comme bloc-notes plutot que d'en acheter au dollorama, etc. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 30 août 2010 09:48:39 EDT  
MIni cathy: moi aussi je dirais bien dit!!!!

Tu as résumé la différence entre les deux...

On dirait que ça clot le débat mais j'ai envie de vous relancez avec une tite question..

Voilà ma question: Je manque de temps pour chercher où j'ai lu ça mais me semble que c'est sois dans le journal de québec ou à la radio. NON je pense à l'émission JE qui parlais des bacs à recyclage qu'on rempli et mets au chemin. Il arrive à l'usine de recyclge et comme il ne peuvent fournir à la demande, le 3/4 du bac se retrouve à l'incinérateur..

Ça vous choque pas ça?? Ça vous donne pas envie de pas le remplir?? de faire ça pour rien??

Moi je continue pareil, mais reste qu'à chaque fois ça me trotte dans la tête.... Rolling Eyes  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 29 août 2010 12:57:50 EDT  
Maman_BOB a écrit

Je trouve qu'être vraiment écolo c'est de décider de moins consommer, point...
Suivre la mode c'est continuer à consommer autant mais en se déculpabilisant en achetant des simili trucs écolos... 



TOUT À FAIT D'ACCORD!!!

C'est ça que je voulais dire, mais tu as fait un très bon résumé. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
01 juil. 2007

Posté le: 29 août 2010 12:14:32 EDT  
Mettre le compost sur la pelouse à l'automne...ça t'en débarrasse pas mal:)
En donner à ma belle-mère Laughing

Je trouve qu'être vraiment écolo c'est de décider de moins consommer, point...
Suivre la mode c'est continuer à consommer autant mais en se déculpabilisant en achetant des simili trucs écolos... 

revenir en haut

Se connecter pour répondre