Se connecter pour répondre

Ça prendrait un permis pour être parent???

Auteur Message

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 septembre 2010 09:15:49 EDT  
La question n'est pas de faire passé un test pour avoir le droit ou non d'avoir des enfants...Le but, c'est de renseigner les parents et leurs donner des outils pour faire face aux différentes problématiques qui rencontreront peut-être avec leurs enfants.

Le contrôle des naissances, c'est une autre affaire.
 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 juin 2008

Posté le: 14 septembre 2010 11:09:00 EDT  
Un beau jour, mon beau-père m'a mis le bébé de ma belle-soeur entre les mains en me disant : tiens pratique-toi à changer des couches (le bébé puait et il ne change pas de couches lui, un gars).

Je n'avais pas d'enfant encore et j'ai trouvé ça profondément condescendant. Il y a des choses qu'on a pas besoin de pratiquer. Quand ça nous arrive, on fait de notre mieux.

Pourquoi donner des cours ou des "stages" pour quelque chose qui s'apprend à mesure et pour laquelle aucun livre ou spécialiste n'a de conseil qui s'applique parfaitement à la situation de notre enfant ?? Pour en faire des "bons parents" qui vont penser comme vous ?? Et ça va vraiment les rendre capables de s'occuper de leurs propres enfants ?

Il y a deux façons d'intervenir : buttom up ou top down... dans un système centralisé (comme les services sociaux) ça fonctionne d'en haut et ça s'applique plus ou moins bien au besoins des gens d'en bas. Le buttom up, c'est par exemple le dr Julien qui s'occupe de ceux que le système exclu. Il part de leurs besoins, pas de ceux identifiés par les gens en haut.

Si vous voulez augmenter les compétences parentales de ceux qui en ont vraiment besoin, je doute fort que l'approche top down (leur donner des cours) ne les intéresse et réponde à leurs besoins à eux, qui ne sont pas les nôtre nécessairement. 

revenir en haut

Rachelle26

Inscrit le :
11 avr. 2005

Posté le: 14 septembre 2010 11:25:53 EDT  
@janalyse27: je seconde Gala! Pour les parents qui désirent adoptés, souvent les tests psychosicials qui leur font passés, sont surtout pour renseigner les futurs parents sur TOUT ce qu'une adoption peut impliquer. Les enfants adoptés ont pour la majorité des carences affectives, des carences aliments. Se sont des enfants qui ont été abandonnés, où le lien d'attachement n'a pas été fait alors pour les nouveaux parents qui idéalisent leur adoption c'est important de savoir dans quoi il s'embarque car c'est parfois très difficile peux eux ainsi que pour les enfants (je suis une enfant adoptée, je peux t'en parler longtemps Wink )

Moi aussi je suis d'avis qu'à la place de faire passer un test de parentalité, peut-etre que juste d'expliquer la base de la vie à nos jeunes (l'importance de se protéger sexuellement, autant pour les maladies, mais aussi pour ce qu'une grossesse et ÉLEVER un enfant et tout ce que cela peut impliquer) éviterait selon moi bien des situations tristes et tragiques. Aujourd'hui, l'avortement semble devenir un moyen de contraception et c'est dommage. 
Rachelle

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 septembre 2010 16:19:31 EDT  
MELA-COCO; Il existe bien des cours prénataux pourtant ? Des cours d'éducatrices pour celles qui s'occupent des enfants dans les CPE ? Et pourquoi n'y aurait t-il pas un cours au secondaire ( chaque année du secondaire ) pour préparé les jeunes à la vie familiale ?

Les thèmes abordés comprendraient l'alimentation, le sommeil, la discipline, la propreté, les maladies de la petites enfances, résolution de conflits et situations particulières, besoins physiques et psychologiques de l'enfant, hygiène, etc...Ce n'est que des exemples qui me viennent en tête mais peut-être cela permettrait t-ils aux parents d'économiser leurs argents en spécialistes en tout genres ?

Je ne comprend absolument pas en quoi cela peut nuire bien franchement...Connaître les grandes lignes du développement de l'enfant permet d'avoir des repères...Bien sûr que le parents aura à résoudre des problèmes qu'ils n'a pas vu en classe...C'est normal et la plupart s'adapteront.

Je compare ça avec une carte routière...On peut trouver son chemin en se perdant ou avoir une carte pour nous aidés à nous retrouver. Le problème, c'est que lorsque c'est notre enfant qui souffre de notre manque de savoir faire, ce n'est pas l'idéal non plus. Quand on se perd en voiture, il n'y a que nous que sa dérange.

Ceci dit, je trouve que beaucoup de mamans font preuves de beaucoup d'instinct et savent très bien se débrouiller et ce, sans cours. Par contre, il y en n'a d'autre qui se sentent vite dépassé et mal outillés pour répondre adéquatement à leurs bébés et cela débouche souvent sur des conséquences dramatiques.

Vaut peut-être mieux prévenir en informant mieux les futurs parents même si cela n'empêchera pas tout. 

revenir en haut

janalyse27

Inscrit le :
24 sept. 2008

Posté le: 15 septembre 2010 20:08:48 EDT  
Une evaluation psychosociale n'est pas seulement la pour renseigner les futur parent, non il y a pas de cours pratiques mais il y a des questions sur votre vie, votre passe, votre vie de couple, vos relations sexuelle... qui n'ont pas de rapport avec le fait d'elever un enfant mais oui il y a des mises en situations mais personne ne vas dire qu'il va battre un enfant ou le laisser dans son lit 24h.

Avant le savoir se transmettais d'une generation a l'autre, maintenant les familles sont eparpillees et le manque de soutien est rand. je suis pour les organismes qui supporte les parents et ceux qui ont un systeme de parrainage avec d'autres mamans. 
CafeMom Tickers

revenir en haut

Se connecter pour répondre

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Quiz sur l’introduction des œufs

4655 vues / 2 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!