Finances

5 bonnes raisons pour cotiser à un REEE

Plus de la moitié des familles québécoises sont préoccupées financièrement par les études postsecondaires de leurs enfants. Faites-vous partie du lot? Voici 5 bonnes raisons pour cotiser à un REEE!

Selon un sondage effectué par Kaleido, 55 % des familles québécoises se disent préoccupées financièrement par les études postsecondaires de leurs enfants. D’ailleurs, les parents sont de plus en plus impactés par la hausse du coût des articles scolaires, des frais de scolarité et du coût de la vie en général, mais il y a des façons de se préparer. Entre autres en investissant dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE).

Voici 5 bonnes raisons pour cotiser à un REEE.

1-Le coût des études augmente. Dans une vingtaine d’années, le coût pour effectuer deux (2) années de cégep et trois (3) années d’université passera de 75 000 $ à 141 000 $ au Québec. Si vous avez plus d’un enfant, cela pourrait représenter plusieurs centaines de milliers de dollars. Investir dans un REEE dès maintenant vous permettra de mieux faire face à cette réalité une fois le moment venu.

2-Les gouvernements provincial et fédéral investissent avec vous. Au Québec, vous pourriez obtenir jusqu’à 12 800 $1 en subventions des gouvernements du Canada et du Québec : 

  • Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) : peut atteindre jusqu’à 7 200 $ par enfant selon le revenu familial net.
  • Incitatif québécois à l’épargne-études : peut atteindre jusqu’à 3 600 $ par enfant selon le revenu familial net.
  • Bon d’études canadien : est offert aux familles à faible revenu pour un enfant né après le 31 décembre 2003 et dont la famille reçoit le Supplément de prestation nationale pour enfants.

3-Vous posez un geste déterminant pour l’avenir de votre enfant. Votre attitude à l’égard des études joue un rôle crucial dans les choix que fera votre enfant. Épargner pour ses études postsecondaires symbolise l’importance que vous accordez à sa réussite scolaire. D’ailleurs, lorsque les parents accordent de l’importance aux études de leurs enfants, ceux-ci poursuivent deux fois plus que les autres des études postsecondaires et ont moins de chance d’abandonner en cours de route.

4-Les études postsecondaires sont importantes une fois sur le marché du travail. De nombreuses études démontrent l’importance des études postsecondaires et mettent en lumière les diverses opportunités qu’elles ouvrent : 

  • Lutte contre le chômage;
  • Facilité d’accès à un emploi;
  • Stabilité d’emploi;
  • Salaire plus élevé;
  • Répercussions positives sur la santé et l’ensemble de la communauté.

5-Vous ouvrez des portes à votre enfant. L’argent provenant du REEE sert à financier tous les niveaux d’études : Diplôme d’études professionnelles (DEP), Attestation d’études collégiales (AEC), Diplôme d’études collégiales (DEC), études universitaires. Il permet également à votre enfant d’effectuer des études partout dans le monde, et sert non seulement à payer les frais de scolarité, mais aussi le transport, la nourriture, le matériel scolaire, et plus encore!

Pour en savoir plus sur les avantages de ce produit financier ou pour ouvrir un REEE, visitez le site kaleido.ca

Publication initiale septembre 2013

Sources:

  • Cibleétudes.ca
  • Kaleido (incitatifs gouvernementaux disponibles)
  • Statistique Canada : Participation aux études postsecondaires : diplômés, persévérants et décrocheurs, résultats de l’EJET, 4e cycle.
  • Statistique Canada : L’emploi et le revenu en perspective, 2008. | Conseil canadien sur l’apprentissage : « L’enseignement postsecondaire au Canada : Les attentes sont-elles comblées? », 2009.

Sondage effectué par CROP pour le compte des Kaleido du 15 au 20 mai 2013 par le biais d’un panel Web.


1. SCEE: Subvention canadienne pour l’épargne-études de 20 % à 40 %. Selon le revenu net familial rajusté. Montant maximum annuel de 600 $. Montant maximum versé à vie par bénéficiaire de 7 200 $. IQEE: Incitatif québécois à l’épargne-études de 10 % à 20 %. Selon le revenu net familial rajusté. Montant maximum annuel de 300 $. Montant maximum versé à vie par bénéficiaire de 3600 $. BEC: Bon d’études canadien, pouvant atteindre 2000 $ par bénéficiaire, pour un enfant né après le 31 décembre 2003 et dont la famille est financièrement admissible. Certaines conditions s’appliquent. Consultez notre prospectus

Kaleido

Kaleido sont pionniers de leur domaine. Ils ont contribué à la naissance du régime enregistré d’épargne-études – le REEE. Ils ont fait de l’épargne-études leur spécialité, et ce, depuis 1964. Mais au-delà d’offrir un produit financier – aussi merveilleux soit-il! – ce qui les anime c’est la conviction que chaque enfant peut se réaliser à son plein potentiel. Suivez les sur les réseaux sociaux!  Facebook  Instagram  Twitter  LinkedIn  YouTube 


Cette semaine
Patiner en sentier : une activité familiale mémorable

Le patin à glace et probablement le ski sont les sports hivernaux que pratiquent le plus les Québécois. Voici quelques suggestions de sentiers de glace tout près de Montréal. 

Mac & cheese au chou-fleur, un bol de réconfort!

Après une longue journée à jouer dans la neige, quoi de plus réconfortant qu’un bon bol de macaroni au fromage? Cette recette, présentée par le mouvement j’aime les fruits et légumes, contient une bonne portion de légumes et les enfants n’y verront que du feu!  

10 traîneaux pour profiter de l'hiver

Glisser avec les enfants peut être bien différent selon le traîneau que vous choisissez. Que vous soyez prudent ou téméraire, voici quelques modèles pour tous les goûts.

Les meilleures activités de janvier 2021

Attachons nos tuques et nos mitaines; c’est le temps de jouer dehors en famille! On vous a préparé un cocktail d’activités hivernales extérieures pour les plus courageux et intérieures pour les plus frileux. 

Nos Concours

Gagnez 1 camion Monster Jam de LEGO

Participez pour gagner un des deux nouveaux produits LEGO

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires