Finances

Épargner : de mission impossible à réalité

Il y a plusieurs années que vous vous dites que vous devriez mettre de côté le « coussin de sécurité » dont vous parle votre comptable, à chaque saison des impôts? Vous grimacez chaque fois que vous consultez votre relevé bancaire?

Les mots « épargner », « économiser » et « budgéter » vous donnent des palpitations cardiaques?

Restez zen... au moins le temps de lire ces trois astuces toutes simples pour s’initier en douceur à l’épargne!

1. On transforme une dépense frivole en actif

Le moment est venu de scruter en détail notre relevé bancaire et de faire un petit examen de conscience… avec ou sans grimace. Quelle dépense « inutile » revient avec régularité? Est-ce le café « extra tout » ramassé sur le chemin du bureau chaque matin? La babiole achetée près des caisses enregistreuses à l’épicerie juste parce que Junior a un visage d’ange? Le jean que vous juriez que vous alliez retourner au magasin… mais qui traîne encore dans le coffre de votre automobile?

Une fois la mauvaise habitude qu’on veut éliminer identifiée, on évalue son coût mensuel et on programme un virement automatique du même montant vers notre compte d’épargne. Gageons que la satisfaction de voir celui-ci se renflouer sera plus durable que celle procurée par un achat impulsif vite oublié.

2. On pense petit, mais on y pense fréquemment

Quand on pense à « accumuler des économies », on se creuse souvent la tête pour les dénicher, ces économies. Mais on néglige souvent le fait que la clé du succès tient à la première partie de l’expression : l’accumulation.

Si on attend d’avoir une somme importante à mettre de côté, il y a de fortes chances qu’on n’y arrive pas. Mais en virant des montants plus modestes avec régularité, on se retrouve assez rapidement avec de belles économies!

3. On profite des programmes gouvernementaux à notre portée

On s’assure qu’on bénéficie de tous les programmes d’allocations et avantages fiscaux (crédits d’impôt) auquel on a droit en tant que parent. Mais on pense aussi à profiter des subventions gouvernementales offertes pour l’épargne-études. En sachant que de généreuses subventions sont ajoutées par les gouvernements à nos cotisations dans un REEE, le fardeau financier lié aux études futures de Junior s’allège tout d’un coup dans notre esprit!

C’est pourquoi on s’informe sur ce véhicule d’épargne très avantageux qui permet, en plus, de faire fructifier l’argent investi à l’abri de l’impôt!

Épargner n’est pas une mission impossible. Et ce n’est surtout pas une pratique réservée aux plus fortunés d’entre nous. Qu’il s’agisse d’amasser un fonds d’urgence ou d’établir un projet d’épargne pour les études de toute la marmaille, il est possible d’arriver à mettre quelques dollars de côté sans trop se priver.

Universitas

Depuis sa création en 1964, Universitas est un chef de file en matière de régimes enregistrés d’épargne-études servant des clients au Québec et au Nouveau-Brunswick. Il s’agit de la seule fondation de cette spécialité à avoir son siège social au Québec. Ayant pour mission de favoriser l’éducation postsecondaire au moyen de l’épargne et du versement de paiements d’aide aux études (PAE), Universitas a remis plus de 550 M$ en PAE et en remboursement d’épargne, gère plus d’un (1) milliard $ d’actifs et compte, à ce jour, plus de 210 000 bénéficiaires.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Célébrez l'arrivée du printemps avec les Imageries!

Gagnez 6 Imageries des Éditions Fleurus!

Commentaires