Finances

Une rentrée à faible coût, est-ce possible?

Je me souviens, quand j’étais à l’école primaire et secondaire, cette hâte que j’avais d’aller magasiner mes effets scolaires avant la rentrée. Déambuler dans les allées pour trouver LE cartable cool à motifs, agencé avec mon étui à crayons.

Maintenant maman de deux filles qui seront sur les bancs d’école ces prochaines années, j’avoue commencer à être excitée à l’idée de faire vivre cette expérience à mes enfants. Mais mon côté rationnel est plus présent désormais (c’est ça, vieillir, il paraît) : elle va me coûter combien, cette rentrée!?

Une récente étude, menée par Universitas, démontre que les coûts liés à la rentrée préoccupent plusieurs familles québécoises. Surtout que les dépenses tendent à augmenter d’année en année. En 2016, les parents québécois ont dépensé en moyenne 921 $ par enfant, tout niveau de scolarité confondu (du préscolaire à l’universitaire), pour les effets scolaires, les vêtements et les frais d’inscription, comparativement à 705 $ en 2013.

Et sans grande surprise, plus les enfants avancent dans leur cheminement scolaire, plus les dépenses liées à la rentrée des classes augmentent. Il faut compter en moyenne :

  • 438 $ pour un enfant âgé entre 0 et 5 ans;
  • 862 $ pour un enfant âgé entre 6 et 11 ans;
  • 1 363 $ pour un enfant âgé entre 12 et 17 ans.

Et imaginez-vous devoir multiplier cela 2, 3 ou 4 fois, selon le nombre d’enfants par famille! Normal que les coûts de la rentrée soient préoccupants pour plusieurs. Ceci étant dit, il y a des trucs simples et efficaces pour anticiper ces frais, et les réduire au minimum. En voici quelques exemples :

  • Réutilisez le matériel scolaire de l’année précédente. S’il est toujours en bon état, conservez tout le matériel à la fin d’une année scolaire, et récupérez-le l’année suivante. Pour ceux qui ont plusieurs enfants, il est aussi possible de donner à l’un ce qui n’est plus utile à l’autre. Il est ainsi possible de faire d’importantes économies!
  • Suivez les soldes. Cela permet de dénicher les meilleurs prix pour les nombreux articles de la liste demandée par l’école. Il est aussi possible de profiter de la politique du meilleur prix dans plusieurs magasins. Soyez alertes, vous pourriez économiser gros!
  • Évitez d’acheter en trop grandes quantités. En achetant « en vrac », nous avons souvent l’impression d’économiser. Cependant, si certains articles ne servent jamais, ces achats ne seront pas rentables au bout du compte.
  • Éviter de donner toutes les fournitures scolaires à l’enfant en début d’année. Il est tout à fait inutile de mettre toutes les gommes à effacer dans l’étui à crayons de son enfant dès la rentrée. Il risque de les égarer la première journée (ou les manger, ça arrive parfois). Il est préférable de donner le matériel nécessaire pour le début des classes et de réapprovisionner en cours d’année. Le gaspillage sera ainsi évité!
  • Épargnez. Tout parent sait que la rentrée scolaire est coûteuse! Particulièrement pour les familles ayant plusieurs enfants d’âge scolaire. Il est possible de se préparer à y faire face en faisant un budget. Épargner tout au long de l’année permet d’éviter les surprises de dernière minute!

Sur ce, je vous souhaite un bon magasinage de la rentrée!

Universitas

Depuis sa création en 1964, Universitas est un chef de file en matière de régimes enregistrés d’épargne-études servant des clients au Québec et au Nouveau-Brunswick. Il s’agit de la seule fondation de cette spécialité à avoir son siège social au Québec. Ayant pour mission de favoriser l’éducation postsecondaire au moyen de l’épargne et du versement de paiements d’aide aux études (PAE), Universitas a remis plus de 550 M$ en PAE et en remboursement d’épargne, gère plus d’un (1) milliard $ d’actifs et compte, à ce jour, plus de 210 000 bénéficiaires.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Célébrez l'arrivée du printemps avec les Imageries!

Gagnez 6 Imageries des Éditions Fleurus!

Commentaires