Enfant

La première peine d'amour

Mises en garde

Même si conseiller, recommander et guider sont des tâches liées au rôle de parent, elles peuvent vous mener en terrain miné dans le cadre d’une « mission de consolation » avec votre enfant en peine d’amour! Mme Belhumeur fait en effet cette mise en garde : « Il faut d’abord et avant tout écouter. On peut aussi ensuite donner des conseils, mais il y a une lumière rouge : si votre enfant ne réagit pas comme on le voudrait – s’il se rebiffe par exemple – alors on arrête, on s’excuse et on continue à écouter… »

La psychologue recommande par ailleurs fortement de taire ses propres tourments du passé. Ce n’est pas le moment de faire des projections de ses propres expériences sur l’enfant, en se disant « Je ne veux pas qu’il souffre comme moi ».

Quand la peine ne s’éteint pas

Tout comme pour un deuil, la peine d’amour suivra un processus avec les phases de choc, de colère, de peine et de rémission.

Si votre enfant ne semble pas avoir encore complété son deuil deux à trois semaines après la rupture, vous devriez envisager de passer au prochain stade d’intervention, c’est-à-dire l’aide extérieure. Vous pouvez vous tourner vers un oncle, une tante, un voisin en lequel votre enfant a confiance, ou encore des intervenants professionnels, comme un psychologue.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires