Enfant

Je n’aime pas l’ami de mon enfant, que faire?

Pourquoi mon enfant fait des mauvais coups avec ses amis?

Vous êtes fière de l’éducation que vous donnez à votre enfant, des valeurs que vous lui transmettez. Vous trouvez qu’il grandit bien, qu’il est intelligent, poli et respectueux.

Soudain, un coup de téléphone de son professeur. Elle vous dit que votre petit, si gentil et aimable à la maison, a tendance à faire des mauvais coups lorsqu’il est en présence d’un certain ami. Ou vous constatez par vous-mêmes le changement de comportement de votre enfant lorsqu’en présence de cet ami : gros mots, vulgarité, « je m’en foutisme »…

Vous n’aimez pas trop l’influence qu’a cet ami sur votre enfant. Mais que pouvez-vous y faire? 

L’influence des amis

Quand on parle de l’influence que peuvent avoir les amis, on a tendance à penser à l’adolescence. Or, c’est un phénomène qu’on observe déjà chez les enfants de 3 ans.

Plusieurs études démontrent effectivement que les enfants de ce jeune âge peuvent déjà fortement s’influencer. Stéphane Cantin, professeur agrégé à l’école de psychoéducation de l’Université de Montréal, s’intéresse au rôle des pairs dans le développement social et affectif de l’enfant et de l’adolescent. Il mentionne que les enfants, dès l’âge de 3 ans, ont tendance à se tenir avec des amis qui partagent des caractéristiques similaires, qui ont des affinités sur le plan des attitudes ou des comportements. « Les enfants plus turbulents vont avoir tendance à développer des liens d’amitié entre eux, parce qu’ils ont certaines affinités, similarités », affirme-t-il.

Le professeur souligne toutefois que les amis peuvent s’influencer positivement. « Tous les enfants, tous les amis, influencent à la fois négativement et positivement. Ça ne va jamais dans un seul sens », précise-t-il. De plus, M. Cantin affirme qu’un enfant qui n’est pas enclin à manifester un comportement problématique ne sera pas influencé négativement. « Les enfants pro-sociaux n’ont pas les préalables pour développer des comportements à problèmes. »

Que faire pour contrer cette influence?

Vous pouvez ressentir beaucoup d’impuissance si votre enfant a un comportement qui laisse à désirer en présence d’un certain ami. En effet, que pouvez-vous y faire? Essayer de briser cette amitié?

« Sans nécessairement briser un lien d’amitié, on devrait mettre en place des conditions qui sont susceptibles de favoriser l’établissement de relations d’amitié avec d’autres enfants » propose M. Cantin. Ainsi, multipliez les occasions où votre enfant sera en présence d’amis que vous jugez plus « convenables ». Invitez-les pour un souper à la maison, proposez-leur des activités, des sorties, etc.

À l’école, vous pouvez faire la demande aux enseignants et à la direction de ne pas mettre les enfants dans la même classe lors de la prochaine année scolaire. Règle générale, votre demande sera bien reçue (il est d’ailleurs fortement probable que les enseignants aient déjà prévu le coup!).

C’est en multipliant les autres relations d’amitié que vous pourrez « tuer » l’influence négative qu’un ami peut avoir sur votre enfant. Moins votre enfant passera de temps avec un ami ayant sur lui une mauvaise influence, moins il sera influencé par celui-ci.

Finalement, prenez le temps de discuter avec votre enfant. Essayez de le faire réfléchir sur ses actions, son attitude. Expliquez-lui ce que vous jugez convenable et ce qui, pour vous, dépasse les bornes. Expliquez-lui les raisons, les répercussions de ses gestes. Rappelez-lui les valeurs familiales. Le tout sur un ton calme et posé, sans accusations et sans hausser la voix.

Image de Julie  Chaumont


Cette semaine
Fêter Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

Le dépistage prénatal, à qui faire confiance?

Chaque femme enceinte sait à quel point notre tête est remplie de questionnements du moment où le test de grossesse s’avère positif jusqu’à l’accouchement. 

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires