Enfant

La sexualité des 3 à 5 ans

Vers trois ans, les petits sont en pleine découverte de leur corps. Leur attention se tourne de leurs fonctions anales vers la génitalité. C’est que le psychanalyste Freud nommait le stade phallique, le troisième stade d’évolution de la sexualité chez l’enfant. On l’appelle ainsi, car les enfants découvrent que les hommes ont un pénis et que les femmes n’en ont pas. Tout tient donc autour de cette observation. En avoir ou pas : c’est ce qui est important, car c’est ce qui différencie les gars des filles.   

Aussi, c’est à cette période qu’apparaît entre autres le complexe d’Œdipe et que l’on remarque l’attirance des enfants pour le parent du sexe opposé. Les petits garçons n’en ont que pour leur maman et les fillettes pour leur papa.

Observer

À cet âge, ils savent qu’ils sont un garçon ou une fille et sont aussi capables de distinguer les deux sexes dans les représentations extérieures et chez les adultes qui l’entourent. Ils aiment observer le corps d’autrui, autant ceux des adultes que ceux de leurs amis. De plus, parce que les organes génitaux sont souvent cachés ou recouverts de vêtements, leur intérêt n’en est qu’exacerbé. «  Par exemple, l'enfant sera probablement curieux par rapport aux seins de sa mère, au pénis de son père et de la raison pour laquelle les adultes ont des poils pubiens alors que les enfants n'en ont pas. Les enfants jetteront des coups d'œil furtifs lors de leurs visites aux toilettes », note-t-on dans le site Masexualite. Leur curiosité nouvelle les poussera à poser beaucoup de questions. Ils veulent savoir, connaître et comprendre. Sachez qu’il vaut mieux répondre au fur et à mesure aux questions des tout-petits quand elles surviennent sans toutefois aller au-devant de leurs désirs de comprendre.

Comme parent, on…
Expérimenter

Aussi, les enfants sont avides de jeux et d’expériences leur permettant d’explorer et de découvrir leur corps et ceux des autres. C’est en effet le temps des jeux de rôles leur permettant d’explorer le corps de l’autre. « Jouer au docteur » ou « Jouer à la maman et au papa » sont des moyens typiques par lesquels les garçons et les filles peuvent constater à quel point le corps d'autres enfants, notamment les organes génitaux, est semblable et différent des leurs, et par lesquels ils peuvent expérimenter avec les rôles de « Maman » et « Papa ».

En soi, ces jeux peuvent s'avérer des expériences d’apprentissage positif pour l'enfant. Les jeunes enfants peuvent se caresser, s'embrasser et se toucher. « Par contre, il importe de faire la distinction entre les situations où les enfants s'adonnent à un jeu approprié à leur âge et celles où l'interaction reflète davantage les comportements sexuels adultes », lit-on sur Masexualité.ca. Aussi, les petits seront tentés de reproduire des comportements ou des scènes vues à la télé ou autour d’eux. Les médias projettent des comportements sexuellement explicites. Il faut juger comme parent d’une limite à ce qu’on désire qu’ils aient accès ou non.

De plus, tout est correct dans un jeu d’exploration alors que les enfants sont sensiblement du même âge et qu’ils sont consentants. Souvent, on constate que les enfants « jouent » à ces jeux autant entre frère et sœur, qu’entre amis ou avec des cousins ou des cousines. Comme parent, d’un côté, il ne faut ni s’inquiéter ni freiner leur exploration tant qu’elle reste dans une optique positive et de respect. Il ne faut pas leur donner l’impression qu’ils font quelque chose de mal.

Toutefois, de l’autre côté, il faut rester vigilants aussi pour que le jeu exploratoire ne devienne pas une façon d’exploiter un petit. « Lorsque ces jeux impliquent un enfant âgé de plus de quelques années de plus que l'autre, il y a lieu de s'inquiéter. Dans de telles situations, il est moins probable que l'activité tourne autour de la curiosité mutuelle entre deux jeunes amis d'âge semblable. Des écarts d'âge significatifs entre les enfants peuvent entraîner des situations où un enfant est manipulé ou exploité par l'autre », déclare-t-on sur Masexualite.ca.

Et la masturbation?

Certains enfants se caresseront, se toucheront ou se frotteront les organes génitaux. Masturbation? « Tout comme chez les bébés, cette activité n'a rien à voir avec l'excitation ni l'orgasme, contrairement aux adultes », explique Masexualité.ca. C’est en fait un processus normal, une exploration certaine, qui permet aussi d’évacuer des tensions, se détendre et même se réconforter.

Comme parent, on…
  • leur apprend la distinction entre « faire semblant » et avoir de réels contacts oraux-génitaux, par exemple.
  • reste observateur – de loin – des jeux d’exploration des enfants, mais en ne leur laissant pas l’impression qu’ils font quelque chose de mal
  • leur apprend que certains comportements (comme toucher ses organes génitaux) ne se font pas en public. On ne condamne pas le geste, on lui explique plutôt qu’il peut le faire dans sa chambre par exemple. On lui apprend la notion d’intimité.
Quelques notions sur la sexualité des 3 à 5 ans

Issues du développement

  • Capable de s'identifier comme étant de sexe masculin ou de sexe féminin;
  • En voie de comprendre les éléments de base de la reproduction humaine;
  • En voie de comprendre la notion de la vie privée par rapport à la nudité et la sexualité;
  • Entre au stade de la curiosité, occasionnelle à persistante, relativement aux organes génitaux des pairs et des adultes du même sexe et du sexe opposé. 
Comportements fréquents
  • Masturbation occasionnelle (réconfort ou détente plutôt qu'excitation/plaisir sexuel);
  • Exploration consentante du corps des amis d'âge semblable dans un contexte de jeu et de curiosité (p. ex. jouer au docteur);
  • Aime être nu;
  • Utilise des termes d'argot pour les fonctions corporelles
Préoccupations
  • Indices d'une possibilité de violence sexuelle (p. ex. traumatisme aux organes génitaux, comportements sexuels inappropriés pour l'âge);
  • Croyance tenace de l'enfant qu'il/elle est de sexe opposé ou qu'il/elle veut être de sexe opposé;
  • Nudité ou comportement sexuel persistant en public malgré les directives reçues à l'égard de la vie privée;
  • S'adonne à des activités sexuelles douloureuses ou nuisibles;
  • S'adonne aux contacts oraux-génitaux;
  • S'adonne aux rapports sexuels simulés ou réels (alors qu'il est déshabillé);
  • Pénétrer dans le vagin ou l'anus d'un autre enfant avec les doigts ou des objets;
  • Contraindre verbalement ou physiquement un autre enfant à participer à des comportements sexuels;
  • Discours ou questions obsessives ou très fréquentes au sujet de la sexualité.
Objectifs d'apprentissage
  • Enseigner la base de la reproduction (p. ex., les bébés grandissent dans l'utérus d'une femme, la nécessité d'avoir un homme et une femme pour qu'il y ait reproduction);
  • Enseigner les règles de base sur la vie privée;
  • Enseigner à votre enfant que son corps lui appartient;
  • Lui enseigner la différence entre les attouchements appropriés et non appropriés (bon toucher/ mauvais toucher).
Source : Masexualité.ca
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Commentaires