Enfant

La masturbation chez l'enfant

Ainsi, le bébé découvre ses organes génitaux en explorant, presque par hasard. Il n’est donc pas rare, surtout pas inquiétant de voir un bébé jouer avec cette partie de son corps, particulièrement sensible. D’ailleurs, il pourrait même apprécier certaines sensations que ces attouchements lui procurent et, dès lors, être tenté de recommencer, particulièrement entre l’âge de 1 et 3 ans, avec un tissu doux (sa doudou), un objet rigide ou ses doigts. La masturbation aura pour effet, souvent, de les détendre, et certains enfants aiment ainsi se caresser à des moments précis, comme à l’heure de la sieste, en écoutant la télévision ou avant de s’endormir, le soir.

Curiosité

C’est d’abord et avant tout la curiosité qui amènera les enfants à découvrir ainsi leur propre corps, mais aussi celui des autres enfants. Entre l’âge de 3 et 5 ans, il n’est donc pas rare que les enfants baissent leurs pantalons ou remontent leur robe en public, ou devant d’autres enfants. Ils sont curieux : qui suis-je, qui es-tu? D’ailleurs, ils peuvent commencer à poser beaucoup de questions à cet âge, et il est préférable de leur parler ouvertement de la sexualité. Ainsi, on ne réprime pas le comportement, mais on enseigne plutôt la notion d’intimité et de pudeur.

En outre, si les comportements masturbatoires sont parfois plus visibles chez les garçons, ils sont aussi bien présents chez les filles, et ils sont tout aussi normaux.

Faut-il s’inquiéter?

Non seulement l’exploration sexuelle est normale chez l’enfant, elle est saine. Si votre enfant se masturbe, il n’y a donc pas lieu de vous inquiéter. Cependant, cette exploration sexuelle doit être volontaire, jamais forcée. De plus, si un enfant a tendance à s’isoler, à s’enfermer pour se masturber, au lieu de s’amuser avec les autres enfants, il est important d’intervenir, en l’encourageant à sortir pour socialiser. Si vous remarquez que votre enfant se masturbe, assurez-vous qu’il n’a pas de blessure ou d’irritation. Si c’est le cas, il faut lui expliquer qu’il doit prendre soin de cette partie de son anatomie, qui est bien précieuse.

Comment réagir?

En premier lieu, il importe que vous conserviez votre calme. Vous fâcher, ou ridiculiser l’enfant qui se masturbe lui donnera en effet l’impression que ce qu’il fait est mal ou interdit, et pourrait avoir pour effet de brouiller sa relation avec sa sexualité à plus long terme. Souvenez-vous que les jeunes enfants ne connaissent pas ce qu’est la pudeur : vous pouvez néanmoins lui enseigner que certaines parties de notre corps sont intimes. Ainsi, elles ne devraient pas être touchées par des adultes ni par des enfants plus vieux qu’eux.

Si votre bébé touche à ses parties génitales à un moment que vous jugez inopportun, tentez simplement de détourner son attention vers autre chose. Lorsqu’il est en mesure de comprendre, vous pouvez alors lui expliquer qu’il n’y a rien de mal à l’autostimulation, mais que celle-ci devrait être pratiquée dans un endroit où son intimité sera préservée, comme dans sa chambre, ou dans la salle de bain.

On évite…

Bref, on évite les commentaires désobligeants, qui pourraient gêner l’enfant, lui faire ressentir de la honte : après tout, son comportement est tout à fait normal! En le jugeant négativement, ou en lui répétant des phrases semblant appartenir à une autre époque (« c’est sale », « tu vas devenir sourd », « ton pénis va tomber »), votre enfant risque de développer un réel sentiment de culpabilité face à sa sexualité. Il faut donc demeurer ouverte à la discussion, toujours. Plusieurs livres ont d’ailleurs été écrits sur le sujet, et pourraient, si vous êtes inconfortable, vous permettre de mieux aborder les questions sexuelles avec votre enfant, peu importe son âge.

Jocelyne Robert, sexologue, pédagogue et écrivaine, est une autorité dans le domaine de l’éducation sexuelle. Elle a d’ailleurs publié aux Éditions de l’Homme trois ouvrages fort bien élaborés, s’adressant autant aux enfants qu’aux parents. Dans Ma sexualité de 0 à 6 ans, Ma sexualité de 6 à 9 ans et Ma sexualité de 9 à 11 ans, elle aborde avec aisance et fluidité la sexualité des enfants, qui sont en pleine exploration. Agrémentés d’images et de jeux, ces livres amusants et instructifs permettent d’ouvrir le dialogue avec votre enfant, tout en vous fournissant les outils nécessaires pour y parvenir.


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires