Enfant

L’encoprésie

Connaissez-vous l’encoprésie? Ce problème relié à l’élimination des selles affecte plusieurs familles, touchant jusqu'à 7 % des enfants de 6 et 12 ans.

C’est quoi l’encoprésie?

L’encoprésie est caractérisée par l’évacuation involontaire et régulière de matières fécales par un enfant âgé de plus de 4 ans. Ces pertes gênantes sont le plus souvent le résultat d’une constipation chronique qui cause une accumulation des matières fécales dans le rectum et qui mène à une évacuation involontaire de la part de l’enfant. Pour diagnostiquer l’encoprésie, il faut que :

  • L’enfant soit âgé de plus de 4 ans
  • Qu’il élimine ses selles involontairement et dans des endroits inappropriés
  • Que le problème soit présent au moins 1 fois par mois depuis plus de 3 mois

Quelques statistiques

  • 3 à 5 % des visites pédiatriques sont pour des raisons de constipation.
  • L’encoprésie touche de 1.5 % des enfants de 6 à 12 ans et affecte significativement plus les garçons que les filles.
  • 85 % des enfants ayant un diagnostic d’encoprésie ont également un diagnostic de constipation.
Symptômes

Comme l’encoprésie est souvent présent chez les enfants qui souffrent de constipation, les symptômes sont généralement similaires :

  • Maux d’estomac
  • Crampes ou ballonnements
  • Vomissements
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids
  • Fissures anales

Vous pourrez également remarquer que votre enfant aura tendance à ne pas aller à la selle durant plusieurs jours et que lorsqu’il élimine, ses selles sont grosses et dures. Il peut arriver que certains enfants continuent d’aller à la selle tous les jours tout en ayant des petits accidents de selles liquides qui ressemblent à de la diarrhée et qui salissent leurs sous-vêtements, et dans les cas plus sévères, que l’enfant refuse systématiquement d’aller aux toilettes pour éliminer ses selles.

L’aspect psychologique sur l’enfant

Même si l’encoprésie peut nous sembler très frustrante à vivre comme parent, il ne faut pas minimiser comment notre enfant se sent dans cette situation gênante qui peut l’emmener à se replier sur lui-même, à avoir honte et même à tenter de cacher ses sous-vêtements pour éviter les réprimandes. En tant que parent, c’est important d’accompagner notre enfant dans ses problèmes quotidiens avec une attitude compréhensive et non agressive afin de lui permettre de se sentir en confiance dans son cheminement.

Les mamans du forum partagent leur expérience avec l’encoprésie

Ma mère a vécu le même problème avec ses enfants! Elle a alors instauré un système de petits collants sur le calendrier. Chaque fois que nous allions à la selle (elle insistait tous les jours), nous recevions un collant. Si tous les jours du mois étaient remplis, nous avions droit à une gâterie. Elle a arrêté après 6 mois et tout était rentré dans l’ordre; l’habitude s’était installée. – dauph50

Mes deux enfants ont eu ce problème et on commence à régler le problème (ils sont jumeaux). Tout est rentré dans l’ordre pour mon fils lorsqu’il a commencé à utiliser la toilette parce que ça lui faisait moins mal que dans la couche. Ma fille par contre refusait encore de faire des selles, elle se retenait pendant 5 à 6 jours et plus elle attendait, plus c’était douloureux parce que ses selles étaient énormes. J’avais tout essayé : boire plus d’eau, jus de pruneaux, suppositoires, probiotiques et j’en passe. Finalement, le médecin lui a prescrit du Lax-a-day, et depuis que ses selles ne sont plus douloureuses, elle ne refuse plus d’aller à la selle. Je suis en train de diminuer le médicament pour le cesser éventuellement. L’objectif était de diminuer sa peur d’éliminer pour éviter qu’elle se retienne et empire son problème. - twin

Mon plus vieux se plaint souvent que ça fait mal et il a effectivement l’anus qui devient rouge et irrité souvent, alors le soir avant le dodo, je mets un peu de crème à fesses et je lui dis que demain à la selle, ça ne fera pas mal. Le lendemain, il y va très confiant. À ce jour, ça marche chaque fois. – Saphir

TRAITEMENT

Si vous soupçonnez que votre enfant souffre d’encoprésie, la première chose à faire est d’aller consulter votre médecin de famille qui pourra effectuer un examen clinique du rectum pour identifier les causes physiques et un examen psychologique pour déterminer si le problème peut avoir une cause plus sérieuse. Les raisons de l’encoprésie détermineront le traitement approprié et il est possible que le traitement soit pris en charge par une équipe multidisciplinaire incluant des psycho-pédiatres, psychologues ou kinésithérapeutes.

Lecture inspirante : On vous invite à découvrir le blogue Vaincre l’encoprésie qui relate l’expérience d’une famille avec un enfant vivant l’encoprésie et qui regroupe des références médicales et des pistes de solutions pour les parents qui vivent la même situation!

Sources : Pol Dumont, C.M.S. Mons – L’encoprésie, CHU Ste-Justine – Énurésie et Encoprésie, L’organisation nord-américaine NASPGHAN (North American Society for Pediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition) – L’encoprésie.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires