Famille

Bébé ou CV? 5 questions à Marie-Pierre Duval

Crédit :Canal Vie

Mamanpourlavie.com a posé 5 questions incontournables à Marie-Pierre Duval, réalisatrice du documentaire Bébé ou CV? présenté à Canal Vie à l'automne 2009.

Elle fait l’actualité tout l'automne. On l’a vu à Tout le monde en parle, on l’a écoutée à Christiane Charette et on a regardé son documentaire Bébé ou CV? à Canal Vie. Avec lucidité et franchise, Marie-Pierre Duval a répondu aux 5 questions de Mamanpourlavie.com.

1. D’où est venue l’idée de votre documentaire?

« Environ 3 mois après la naissance de son fils, j’ai réalisé que je ne savais pas comment j’arriverais à continuer à travailler et en même temps d’être une maman selon mes exigences personnelles. En devenant maman, j’ai découvert un univers que je ne connaissais pas. Je me suis sentie vulnérable. Aussi, j’ai eu l’impression d’avoir été « flouée », car j’ai compris que ce n’est pas vrai que ça marcherait tout seul et que ce serait facile. C’est un choc de comprendre qu’entre le discours qu’on nous sert depuis des années et qui nous dit que tout est acquis et la réalité, il y a tout un pas. Je me sentais seule. Je me disais que je devais être la seule incompétente à ne pas réussir à tout faire. Mais j’ai eu envie d’entrer en contact avec d’autres parents pour voir si j’étais vraiment si seule à penser ainsi… et non! »

2. Selon vous, pourquoi les femmes de notre génération abordent-elles la maternité dans un esprit de performance?

« Il ne faut pas jeter la pierre aux mères. On entre toutes malgré nous dans la maternité dans cet esprit de performance, car c’est ancré en nous. La performance est une valeur qu’on s’est faite inculquée depuis qu’on est petite. On nous a encouragées très jeunes à performer partout, dans tout! Nos mères nourrissaient de grandes ambitions pour nous. Et aussi, la société dans laquelle nous évoluons est dans une ère de néo-libéralisme. Elle est individualiste et performante. On vit donc la maternité dans ce contexte. »

3. La conciliation travail — famille : certaines femmes y arrivent vraiment?

« Oui, bien sûr certaines femmes y arrivent. Toutefois, juste dans l’expression, on sépare les deux items. Cela indique que ce n’est pas vraiment harmonisé; on doit choisir! Mais il est vrai que la conciliation peut s’apprivoiser. Tout le monde cherche sa formule pour s’en sortir, mais il faudra nécessairement que les employeurs et les gouvernements continuent à y participer davantage. Les familles ont besoin de plus de flexibilité. Présentement, la pression repose principalement sur les individus et non les entreprises. Entre 1991 et 2001, on a noté le nombre moyen de travail par semaine a augmenté de 5 heures.

Le congé parental d’un an, c’est bien, mais pourquoi ne pas songer à un modèle comme dans les pays scandinaves où le congé d’un an peut être étalé sur plusieurs années? Les parents peuvent donc décider de recommencer à travailler quand bébé a 6 mois, mais que 3 jours par semaine. Souvent, on est tellement désolidarisé qu’on se sent coupable de demander à notre employeur d’explorer des pistes pour mieux concilier notre travail et nos obligations familiales. On a l’impression de se plaindre le ventre plein. Il faut arrêter de se sentir incompétentes de ne pas y arriver et surtout ne pas se sentir coupable de le demander. Il faut absolument changer la culture en milieu de travail. »

4. Mettre une croix sur sa carrière à la naissance de notre enfant apporte un lot de surprises. Qu’est-ce qui est le plus difficile pour ces nouvelles mères au foyer très scolarisées?

« D'abord, devoir faire le choix ou même simplement avoir la désillusion de devoir le faire est difficile. On pensait que tout cela pouvait fonctionner naturellement, mais ce n’est pas le cas! Et aussi faire le deuil d’un travail qu’elles aimaient toutes. Chacune souhaite retravailler. L’une aurait 20h par semaine à consacrer à un boulot, une autre aurait une journée pour le moment par semaine, mais elles ne trouvent rien. Ces femmes voudraient travailler, mais dans un autre contexte et avec d’autres exigences, surtout. D’où l’importance de trouver des formules qui démontrent une flexibilité et une ouverture. »

5. Bébé ou CV : peut-on vraiment choisir l’un ou l’autre sans avoir l’impression de ne pas se réaliser pleinement?

« L’idéal serait de ne pas avoir à choisir… Nos mères se sont battues pour cela. Et surtout sans en payer le prix par notre santé mentale, car il est prouvé que les mères qui travaillent coupent en moyenne deux heures de leur sommeil pour y arriver. Il faut briser les tabous et ouvrir la discussion d’abord pour se sentir moins seules et ainsi faire avancer la réflexion. » 

À ne pas manquer!

  • Le dossier Maman à la maison: oui ou non? sur Mamanpourlavie.com où 4 mamans nous expliquent leur choix de quitter leur travail pour s'occuper de leurs enfants.
  • Retourner travailler vous intéresse, mais pas à n'importe quel prix? Lisez le grand dossier La conciliation travail famille sur Mamanpourlavie.com.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Un spectacle en famille la TOHU

Courez la chance de gagner des billets pour le spectacle Le Bibliothécaire

Commentaires