Désir d'enfant

Mythes et réalités de l’adoption internationale

Mises en garde et questionnements

Le Secrétariat à l’adoption internationale met en garde les futurs parents adoptants, en précisant sur son site les défis auxquels ils devront probablement faire face. On signale en effet qu’ils devront composer avec « la proposition d'un enfant qui présente certains problèmes de santé », de même qu’avec « des problèmes de santé non détectés au moment de l'adoption, mais révélés au retour à la maison ou quelques années plus tard ».

En Chine

L’adoption d’un enfant chinois peut être source de plus de tracas parce qu’en signant la Convention de La Haye, la Chine a décidé de favoriser fortement l’adoption – surtout celle des filles – à l’intérieur même du pays, explique Claire-Marie Gagnon. Il reste donc moins d’enfants pour l’adoption internationale. L’attente peut en conséquence s’étirer jusqu’à cinq ans et comme les parents finissent par perdre un peu patience, ils sont plus susceptibles d’accepter un enfant handicapé ou souffrant d’une maladie.

Les coûts

Adopter un enfant d’un autre pays peut coûter entre 20 000 et 35 000 $, sans compter la perte salariale. Voici à quoi cet argent sera consacré :

  • les frais exigés par les instances gouvernementales pour produire des certificats de naissance et de mariage;
  • les frais de passeport;
  • les frais pour l'obtention d'un certificat médical;
  • les frais liés à l'évaluation psychosociale;
  • les frais de déplacement et de séjour dans le pays d'origine;
  • les frais d'administration et de coordination demandés par l'organisme agréé;
  • le don versé ou la contribution humanitaire demandée par les autorités des pays d'origine ou par les directions d'orphelinat;
  • les frais juridiques et de traduction.
Au-delà de l’argent…

Les parents qui souhaitent accueillir un enfant venu d’ailleurs devraient joindre un réseau de parents adoptants pour « réaliser les conditions gagnantes de l’adoption internationale », suggère Mme Gagnon.

Mais ils doivent d’abord et avant tout se poser cette question cruciale, prévient-elle : « Sommes-nous prêts à nous battre pour mener cet enfant à l’âge adulte ou est-ce notre besoin d’avoir un statut parental que l’on veut d’abord combler? »

Témoignage

Je suis d’accord avec le fait de prendre en considération tous les points d’une telle démarche et tous les risques rattachés à l’adoption, mais à mon avis, on oublie trop souvent de faire le parallèle avec l’enfant naturel que nous mettons au monde. Quelle garantie avons-nous que cet enfant naîtra en pleine santé? Nous ne sommes jamais assurés que notre enfant n’aura pas de déficience et de la difficulté à s’adapter dans la société! De plus, prévenir les parents adoptants qu’un enfant est un projet de toute une vie et qu’ils devront vivre avec lui, peu importe ce qui arrivera, est à mon avis un peu ridicule… Depuis quand se questionne-t-on sur la capacité parentale des femmes et des hommes qui décident de faire un enfant? Depuis quand leur demande-t-on s’ils sont prêts à faire tous les sacrifices pour mener cet enfant à l’âge adulte?

On se pose trop de questions, chaque enfant est différent, qu’il provienne de la Chine, d’Haïti, de la Russie ou du Québec. Oui, un enfant adopté arrive avec un bagage; oui, il est différent et oui, il a un passé parfois sombre et houleux, mais croyez-vous vraiment que cet enfant n’est pas mieux ici, entouré, encadré et aimé?

Est-ce un hasard que sur mes 4 enfants avec des parcours très différents, adoptés à des âges différents que nous n’ayons pas rencontré d’obstacles majeurs? Sincèrement, je ne crois pas! Le secret : accepter son enfant tel qu’il est, ne pas essayer de compliquer ce qui peut être simple, le faire se sentir comme les autres, l’aimer, le respecter, le laisser évoluer selon son rythme et ses capacités… et arrêter d’essayer de tout compliquer en lisant et en analysant les grandes théories des spécialistes. C’est dans le quotidien que tout se joue et pas ailleurs.

Francine Laplante, septembre 2011

Lectures inspirantes
  • Les attachements particuliers, Jean-François Chicoine et Johanne Lemieux, Société de pédiatrie internationale, 2005
  • L’adoption internationale, Guide à l’intention des futurs parents, Laetitia Toanen, Guy St-Jean Éditeur, 2007
Image de Josée Descôteaux
Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez les jouets officiels de la série Go Go Cory Carson!

Participez pour gagner la station de pompier, le train DJ et les personnages de la série.

Commentaires

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Utiliser un thermomètre - Vidéo

73223 vues / 2 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!