Couple/Sexualité

Couples : égalité versus équilibre

À l’ère de l’équité salariale et de toutes les aspirations d’égalité sociale entre les hommes et les femmes, il faut admettre que dans beaucoup de familles, l’égalité est délaissée au profit de l’équilibre. Chaque membre a sa place, et ce, principalement dans le partage des tâches ménagères.

L’autre jour, je discutais avec une amie des différences entre les hommes et les femmes. Elle ne cessait de dire que nous sommes tous aussi forts et que la force musculaire des hommes se compare aisément à la force des femmes durant un accouchement. Selon elle, il ne doit pas y avoir de différences entre l’homme et la femme.

J’étais à peu près d’accord avec elle, surtout quant au principe de base voulant qu’une femme a autant sa place dans la société que les hommes. Par contre, dans un couple il faut comprendre que nous ne pouvons pas être toujours sur le même pied d’égalité, surtout quand on parle du partage des tâches. Il m’apparait évident que les couples se doivent un respect égal l’un envers l’autre et que chacun doit penser que l’un est l‘égal de l’autre. Cependant, dans certaines situations, il est quasi impossible d’être dans une situation totalement égalitaire.

Quand on parle principalement du partage des tâches dans un couple et surtout quand des enfants entrent en ligne de compte, il est important de prévoir que chacun aura des tâches et des obligations différentes et qu’il faudra tenir compte de cette réalité en tout temps, sinon beaucoup de frustrations et d’incompréhension sont à prévoir.

Avant et après

La plupart d’entre nous ont marqué une ligne entre le « avant » et le « après » des enfants. Pas parce qu’ils deviennent un poids, mais parce qu’ils font une nette différence dans le quotidien. C’est là que réside la différence entre égalité et équilibre. Je me souviens du temps où mon Homme et moi faisions la vaisselle ensemble, l’épicerie ensemble, l’amour ensemble. Maintenant, Papa s’occupe de la vaisselle pendant que je console le plus jeune, Papa donne les bains pendant que je pars une brassée de lavage, Papa s’occupe du gazon pendant que je soigne les bobos de l’été et Papa fait l’amour à Maman pendant qu'elle écoute si bébé pleure.

Les tâches et obligations de la maison se sont tout simplement séparées en deux et on essaie de faire avec. Même que des fois, ça nous arrange! Je me suis déjà surprise à courir m’occuper des vêtements à plier devant mon téléroman préféré plutôt que de donner le bain aux petits. Bien quoi? C’est sa tâche! Ou à d’autres moments, j’ai feins d’être hyper occupée avec les enfants pendant que le téléphone sonnait. Mon Homme m’a aussi avoué que lui, pour se sauver de la vaisselle, il se précipitait pour donner le bain alors que moi de mon côté, je me faisais un plaisir de faire la vaisselle pour me soustraire de cette tâche quotidienne. Comme quoi, on est fait pour être ensemble!

Le paradis?

Pour le moment, je vous brosse un tableau bien idyllique de la chose parce que bien que des fois - on s’entendra là-dessus -, c’est nous les femmes qui en faisons plus. Il y a même des sondages très sérieux qui l’ont démontré. Surtout, si nous avons plus d’enfants à nous occuper.

Malgré le bon vouloir des hommes à s’impliquer auprès de leur famille, les femmes se retrouvent avec beaucoup d’obligations sur les bras. D’autant plus que bébé recherche fréquemment les bras réconfortants de maman plutôt que ceux de papa.

Un jour, mon beau-frère m’a dit ceci : « Vous, les femmes, vous êtes des administratrices, vous dirigez vos maisons comme pas d’autres. Nous, les hommes, nous sommes des exécuteurs, nous sommes appliqués à la tâche que vous nous avez donnée. » Malgré que cette affirmation puisse sembler très sexiste, elle est très révélatrice de ce qui se passe réellement dans nos maisons (il y a des exceptions des deux côtés des sexes!).

Harmonie

Alors, on fait quoi pour trouver un terrain d’entente satisfaisant entre les deux parents? Avant bébé, je pense qu’il est important de discuter de tout cela avec votre amoureux, d’établir une image de ce que votre quotidien pourrait avoir l’air et définir ensemble vos priorités. Et il est important de se permettre de réviser le tout au fur et à mesure que la réalité prendra le pas sur votre image de départ.

Après sept ans de vie commune avec mon Homme, j’ai compris qu’il ne faut pas se comparer dans l’effort que chacun met à sa tâche, parce que chacun y met l’effort qu’il est capable de faire. Il faut savoir demander de l’aide et ne pas hésiter à le faire parce que l’on finit par développer de la frustration contre son conjoint pour quelque chose qu’il ne réalise peut-être même pas.

En fin de compte, je pense que l’égalité est un principe à oublier dans une famille puisqu’il faut privilégier l’équilibre. Il faut savoir que chacun contribue à sa façon au bon fonctionnement de la maison et à l’harmonie de la famille. On ne peut exiger plus de l’autre que ce qu’il peut offrir, sans se sentir obligé de tout faire pour compenser non plus! Comme dans un bon budget, la clé est dans l’équilibre. Et chacun y trouvera son compte.

Lecture inspirante

Mars et Vénus ensemble pour toujours, John Gray, Édition Michel Lafond, 2005, ISBN : 9782749902401, 14,95 $

Le nombre d'enfants dans le ménage influait aussi sur les responsabilités en matière d'activités ménagères. Dans les couples d'actifs, la proportion de femmes responsables de toute la charge des travaux domestiques passait de 44 % chez celles qui avaient un enfant à la maison à 83 % chez celles qui en avaient quatre ou plus. Ces chiffres suggèrent que lorsqu'il y a un surcroît de travail, comme c'est le cas quand il y a plusieurs enfants à la maison, ce sont surtout les femmes qui l'assument.

Source : Statistique Canada

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Commentaires