Couple/Sexualité

Faire chambre à part

Faire chambre à part quand on est un couple? Est-ce un signe de déclin, un avertissement que notre couple n’existe plus? Et si c’était une façon de se réinventer?

Rythme de vie

Mario et Caroline sont ensemble depuis 5 ans. Ils s’aiment vraiment, mais ont décidé il y a plus d’un an que chacun dormirait dans des chambres séparées. Et à entendre la tendresse qu’ils ont quand ils parlent l’un de l’autre, on comprend que ce n’est pas l’amour qui est en cause. C’est quoi alors?

« Nos habitudes sont vraiment différentes! J’aime me coucher tôt, encore plus depuis que Mathilde est née il y a presque deux ans. Mario, lui, aime lire au lit et il ferme rarement la lumière avant 1 h du matin. Naturellement, on ne se lève pas à la même heure non plus. Avoir chacun notre chambre a résolu le problème! », raconte Caroline. Le couple fait régulièrement l’amour, dans la chambre de l’un ou de l’autre, dort occasionnellement ensemble, mais pour l’essentiel chacun est heureux de retrouver son espace et ses habitudes.

Je suis avec mon mari depuis 25 ans et au cours des années, nous avons fait chambre à quelques reprises. À une certaine époque de notre mariage, c'était pour avoir chacun notre espace personnel. Puis, l'espace nécessaire nous faisant défaut, nous sommes revenus dans la même chambre. Ça été vécu comme des retrouvailles. L'année dernière, je suis entrée dans une période d'insomnie chronique due aux changements hormonaux de la pré-ménopause. Mon mari lui aussi vieillit, il ronfle et bouge de plus en plus, selon mon point de vue. Depuis un an donc, nous avons convenu d'avoir chacun notre chambre. Depuis, mon sommeil est beaucoup plus stable. Je dois vous dire que la pression sociale en faveur du fameux lit conjugal est très forte. Quand les gens apprennent que nous faisons chambre à part, souvent ils font des petits sourires en coin et je m'empresse de leur expliquer que non, non, ce n'est pas que l'on ne s'aime plus..... Même quand personne ne me demande rien, je me mets en devoir de leur exposer nos raisons. Mais en réalité, j'adore avoir un grand lit pour moi seule et je crois bien que je ne reviendrai pas au lit conjugal de sitôt.
Sylvie-Ann
Ronflements et bougeotte en dormant

Dans le cas de Marc-Antoine et de Geneviève, faire chambre à part est devenu une nécessité! Un compromis obligatoire pour éviter la séparation! Comme beaucoup d’hommes (et même de femmes!), Marc-Antoine ronfle dès qu’il s’endort, ce qui a souvent empêché Geneviève de s’endormir. « Les premiers temps, tu t’accommodes, tu arrives même à trouver ça drôle! Mais un moment donné, c’était devenu un sujet de chicane entre nous. J’étais irritable, fatiguée et je commençais à lui reprocher plein de détails. » Ce sont des amis qui leur ont proposé d’avoir chacun leur chambre. « Notre première réaction, raconte Geneviève, a été de refuser, de dire qu’on s’aimait bien trop pour dormir chacun de notre côté… Finalement, l’idée a fait son chemin et au bout de quelques nuits supplémentaires sans dormir, j’ai convaincu mon chum d’essayer. »

Faire chambre à part serait pour moi une solution parfaite. Par contre, la pression sociale est si forte en ce qui concerne les couples qui ne dorment pas ensemble que cela m’empêche presque de le faire. Souffrant à l’occasion d’insomnie, il m’arrive quand même, parfois, de dormir seule. Toutefois, je ne m’en vante pas de peur de me faire juger. Même mes parents me regardent drôlement lorsque j’en parle. Ça en dit long, non? Une nuit de sommeil seule me permet d’être beaucoup plus en forme, d’être la mère patiente et l’épouse chaleureuse que je souhaite… et que ma famille souhaite! ;) En réalité, je crois bien que les gens ne sont pas encore très ouverts d’esprit à ce sujet… c’est bien dommage. Je suis certaine qu’il y en aurait plus d’un qui oserait. L’essayer, c’est l’adopter!  
Karine
Les enfants!

Une situation qui finit par s’imposer sans qu’elle soit vraiment souhaitée ou discutée est celle où on va dormir avec un enfant qui dort mal, qui s’est habitué à notre présence pour s’endormir ou qui panique s’il ne trouve pas tout près lors de ses réveils nocturnes. C’est ce qui s’est passé chez Sophie qui est en couple avec Éric depuis presque 10 ans. « Nathan se réveillait souvent la nuit quand il avait autour de 18 mois. Pour le rassurer, j’allais me coucher avec lui et comme j’étais bien fatiguée moi aussi, je m’endormais avec lui. Puis, il a été malade, alors j’ai continué à dormir avec lui pour le soigner et veiller sur lui. Au bout de six mois, je me suis rendu compte que mon chum et moi on ne dormait plus ensemble! La situation devait être temporaire, elle est devenue permanente… »

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le Zoo Ecomuseum : découvrir les animaux d’ici!

Participez pour gagner des laisser-passer pour le Zoo Ecomuseum.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Découvrez le Méga Parc des galeries de la Capitale!

Participez pour gagner un forfait turbofun, pour toute la famille!

Commentaires