Blogues

Le terme « soloparental »

Étant une maman monoparentale, célibataire, avec la garde exclusive d’un garçon en plein « terrible two », c’est normal que je grince des dents quand une maman, dont le chum travaille tard le soir, s’exclame sur les réseaux sociaux être soloparental?

Ce terme-là, soit je l’entends de plus en plus ou bien il me dérange de plus en plus. Tout d’abord, être parent, c’est être parent. Que tu sois monoparentale ou non, tu es responsable de créer un humain qui va être le meilleur de soi, respectueux et aimable. Tu vas espérer ne pas avoir trop gaffé pour qu’il devienne quelque chose de bon et qu’il soit heureux. Mais, je remarque que maintenant être parent n’est plus assez, faut se catégoriser. Faut le dire haut et fort que même si on est une famille « typique », la soirée où papa part pour le weekend, on devient soloparental : « Aidez-moi! Vous, les mères monoparentales, je vous comprends tellement! Je vous lève mon chapeau! »

Je vous lève mon chapeau. Je vous comprends.

Je ne me fais pas l’avocate des mères monoparentales, mais étant monoparentale, célibataire avec la garde exclusive ( ça veut dire que fistion est avec moi à temps-plein et que je suis l’unique responsable de lui, des choix en matière de son éducation, de sa santé, etc. Pas de pression!), j’ai un problème avec la notion de compréhension que certaines mères ont à notre égard. Que tu trouves ça « rough » de t’occuper des enfants seule pour le weekend, je te comprends, ce n’est pas facile. Mais pourquoi ne pas être empathique avec la mère monoparentale? Elle ne fait pas juste s’occuper de ses enfants seule, elle paie les comptes seule aussi, elle s’occupe de la voiture et de la maison seule, puis je l’entends jamais se comparer avec un autre type de mère. Elle avance et elle fait ce qu’il faut. Elle n’écrit pas sur sa page Facebook qu’elle va passer une dure fin de semaine parce qu’elle est monoparentale. Elle publie des photos de ses enfants au parc qui s’amusent comme des fous parce qu’elle n’avait pas les moyens de les amener au zoo, elle, en fin de semaine et elle a fait de son mieux, avec ses moyens.

J’aimerais avoir un « break » moi aussi

Un break! Parce que la mère monoparentale, qui a une garde partagée, a des moments de répits.  Non! Elle trouve la maison vide quand les enfants ne sont pas là, elle doit passer un Noël sur deux avec eux, doit retenir ses larmes quand son fils est chez son père et qu’il appelle en pleurant parce qu’il s’est blessé dans la cours d’école et qu’elle ne peut pas être là pour lui panser sa blessure. Elle a un répit de leur présence mais ce n’est pas ce qu’elle voulait, ni ce qu'elle s’imaginait, quand son bedon était tout rond et rempli d’espoir. Des fois, elle a hâte que les enfants partent, oui, mais elle compte les dodos avant leur retour, je vous l’assure.

Puis, il y a des mères comme moi, qui ont la garde exclusive et qui sont célibataires. Qui sont solo à l’épicerie, solo dans la cuisine, solo dans leur lit, solo dans leur compte de banque et surtout solo à élever un petit humain, c’est ça être soloparental ! 

Maman Bambi

Bianca qui travaille chez Mamanpourlavie.com est une amoureuse des enfants! Elle s’occupait du service de garde des enfants de la maternelle à l’école primaire, gardait tous les enfants du quartier durant son adolescence et était monitrice dans les camps de jour durant l’été. Ce n’était un secret pour personne qu’un jour elle deviendrait maman. Maman pour la première fois, elle nous raconte ses découvertes, ses petites joies et ses coups de cœur.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Méli-Mélo de livres pour enfants de 3 à 5 ans

Gagnez 10 livres pour enfants de 3 à 5 ans

Prolongez votre été au Zoo de Granby!

Gagnez un laissez-passer familial pour le Zoo de Granby.

Apprendre avec les jouets Leap Frog

Gagnez un jouet éducatif de Leap Frog

Les Imageries pas seulement pour les petits !

Courez la chance de remporter 6 titres d’imageries pour les grands.

Commentaires