Blogues

Confidences mère-fille au-dessus d'un jeu de société

Ne sachant pas où nous allions acheter notre maison, j’ai inscrit ma fille à l’aveugle dans plusieurs écoles secondaires dans notre future ville d’adoption.

Quelques mois plus tard, nous avons un chez nous bien précis. Nous avons donc pu confirmer son inscription dans un programme qu’elle désirait vraiment. Or, voilà qu’à la nouvelle école primaire qu’elle fréquente, plusieurs de ses nouvelles amies ont choisi le même programme mais dans une autre école.

« Veux-tu que je demande un transfert d’école secondaire Anaé? Ca s’expliquerait bien. Et tu pourrais être avec tes nouvelles amies », lui ai-je demandé.

Sa réponse m’a surpris : « Je préfère recommencer à zéro avec des gens qui ne me connaîtrons pas. Je pourrai être une autre ».

Je ne sais pas quelle autre elle veut être. Je la questionne. Elle me répond avec toute la sensibilité d’une fille pour qui la peur de l’échec mais surtout la crainte d’être prise en défaut ne font pas bon ménage avec l’immense transition hormonale qu’elle s’apprête à vivre. Mon cœur de mère fond.

Se créer une bulle

Mais que vient faire le jeu dans tout ça?

Quand on a une adolescente, il y a trois lieux où obtenir des confidences :

1) Quand on fait le taxi, dans le trafic, entre deux fêtes d’amis ou deux activités parascolaires. Mais mon attention n’y est jamais à son meilleure, je dois l’avouer. Les confidences de ma fille font souvent compétition à mes pensées éparses et au fait que je dois quand même conduire.

2) Quand on ose faire une intrusion dans sa chambre à l’heure du coucher : une fois sur deux, ça ne se passe pas bien. J’ai souvent droit au regard « Hey, c’est MA chambre! Laisse-moi faire mes Musical.ly tranquille. »

3) Autour d’un jeu de société.

Vous aurez compris que je préconise toujours la troisième option. Le moment est toujours agréable et amusant. Si l’âme n’est pas aux confidences, mon adolescente préférée va trouver le moyen de commenter ses stratégies et la partie plutôt que de parler. La menace vient de maman qui mène au pointage et surtout pas de maman la confidente qui ne se mêle pas de ses affaires. C’est toujours gagnant.

Un bon moment

Mon jeu du moment pour susciter les confidences : Patchwork. C’est un jeu facile à maîtriser, sans trop de prises de tête, parfait pour parler entre les tours. Aussi, comme c’est un jeu pour deux joueurs uniquement, aucune chance que son petit frère ou sa petite sœur viennent gâcher le moment mère-fille. Enfin, comme c’est un jeu plutôt court (30 minutes), j’ai souvent droit à une partie revanche. Faire deux parties de suite nous permet de vraiment faire une petite bulle autour de nous, bulle dont mon ado a vraiment besoin.

PS : J’ai oublié une quatrième option chez nous : la cuisine. Quand on fait de la bouffe, ma fille a aussi la langue qui se délie. Mais bon, c’est quand même une chronique jeux, alors ne faisons pas exprès pour vous donner d’autres options.

Patchwork

Jeu de Uwe Rosenberg, édité au Québec par Funforge et distribué par Distribution Le Valet

À tour de rôle, vous placerez des pièces de tissus aux formes irrégulières sur votre carré de courte-pointe. Vos pièces de tissus peuvent vous rapporter des revenus. Vous devez aussi occuper le plus d’espace possible sur votre courte-pointe, au risque de perdre des revenus en fin de partie pour les espaces non comblés. Celui qui a le plus de revenus, sous forme de boutons, gagne.

Pour deux joueurs, dès 7 ans. C’est un bon jeu avec mon adolescente… mais aussi excellent jeu de couple. C’est aussi le genre de jeu que le chum “gamer” apprécie avec sa blonde. Chaque partie dure entre 15 et 30 minutes.

Visiblement, je ne suis pas la seule à aimer ce jeu. Les utilisateurs de la base de données BoardGameGeek, base de données qui recense près de 90 000 jeux de société, classent ce jeu dans le top 100 des meilleurs jeux. Il se classe aussi au premier rang des jeux abstraits et au deuxième rang des jeux familiaux.

En-jeux de famille

Maman, musicienne et médecin, Isabelle Goupil-Sormany est aussi une joueuse et une collectionneuse invétérée de jeux de société. Elle découvre, juge et note plus de 150 nouveautés par années pour Les Trois Lys, un organisme qui récompense les meilleurs jeux de société disponibles en français au Québec. En parallèle, avec son conjoint et ses trois enfants, elle a depuis longtemps compris que le jeu crée un espace social particulier, parfait pour développer la complicité familiale. À travers les anecdotes de son quotidien ludique, elle nous propose aussi de bons choix pour toute la famille.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin, jour 15 présenté par : Cubik

Concours de Noël 2018, jour 15 présenté par : Cubik

Nos Concours

Faites le tour du monde avec Lila!

Gagnez votre exemplaire du livre: Un tour du monde pour l'anniversaire de Lila!

Découvrez la douceur Johnson’s

Nouvelle gamme pour la peau délicate des nouveau-nés

Commentaires