Bébé

8 trucs simples pour bien prendre soin de la peau du nourrisson

Les premiers mois de la vie d’un enfant se traduisent par des montagnes russes d’émotions pour les nouveaux parents. Il en va de même pour la peau du nourrisson, dont la douceur cache une force essentielle : la protection.

En effet, une barrière cutanée intacte et en bonne santé protège le jeune enfant des germes et des autres éléments potentiellement nocifs dans son environnement.

Des boutons de chaleur à la dermatite de couche (l’érythème fessier), en passant par l’acné du bébé et le fameux « chapeau », de multiples maux, petits et grands, peuvent survenir à tout moment. Voici huit trucs simples qui vous permettront de bien entretenir la peau de votre jeune enfant afin qu’elle fasse son travail de protection efficacement.

Garder le vernix le plus longtemps possible

À la naissance, le bébé est recouvert d’une substance nommée vernix caseosa, qui le protège des éléments extérieurs durant ses premières heures de vie. Cette barrière protectrice doit être maintenue le plus longtemps possible. Il faut donc éviter de frotter la peau et laisser le vernix disparaître tranquillement par lui-même.

Donner le bain souvent, mais brièvement

Deux minutes : c’est la durée idéale du bain qui permettra d’éliminer les bactéries sur la peau du nourrisson, surtout au niveau de la couche, tout en évitant d’enlever les précieux lipides qui protègent la barrière cutanée. On peut donner le bain de trois à cinq fois par semaine, même plus si nécessaire, tant que la règle des deux minutes est respectée. 

Choisir soigneusement les produits qu’on utilise

La peau du nouveau-né a une plus grande capacité d’absorption que celle de l’adulte. Il faut donc choisir soigneusement les produits qu’on utilise pour laver, hydrater, protéger et soigner bébé, en misant sur la douceur et l’absence d’éléments parfumés. La majorité de l’offre en vente libre répond parfaitement à ces critères. En cas de doute, recherchez le logo de l’Association canadienne de dermatologie.

Bien entretenir le nombril

Le nombril du nouveau-né est une porte d’entrée pour les infections. On recommande d’utiliser un bâtonnet ouaté dont l’un des bouts est imbibé d’eau, d’alcool ou d’une solution à base de chlorhexidine pour nettoyer puis éponger le pourtour du nombril et garder celui-ci exempt de bactéries.

Hydrater souvent, surtout la zone couche

L’hydratation est la clé pour maintenir la barrière cutanée bien en santé. Utilisez une crème hydratante neutre quotidiennement, surtout dans la « zone couche », qui est particulièrement exposée aux irritants comme l’urine et les selles.

Appliquer une crème barrière en prévention

Un bon moyen de prévenir la dermatite de la couche est l’application d’une crème barrière (Vaseline, Zincofax, Cicaplast et autres), qui offre une protection supplémentaire contre l’urine et les selles. Il est important d’adapter le choix de crème au type de couche utilisé. Par exemple, on évite la Vaseline dans les couches lavables, car elle risque de causer davantage d’irritation.

La protection solaire : oui, si et seulement si…

Si l’enfant a moins de six mois, mieux vaut limiter l’usage de crème solaire au strict minimum, soit le dessus des mains et le visage, et ce, seulement lorsque l’enfant est exposé directement au soleil. Une crème à base de zinc est alors à privilégier. Après l’âge de deux ans, une crème solaire à base organique peut aussi être utilisée.

Éviter les ongles

Les ongles du nouveau-né prendront un certain temps à se séparer de la peau des doigts et des orteils. Il est important de laisser ce processus naturel suivre son cours sans tenter de les couper ou de les déloger. On peut toutefois bien hydrater le bout des doigts et utiliser une lime à ongles fine pour entretenir minimalement les ongles si requis.

Peu importe le sujet, en cas de doute, il ne faut surtout pas hésiter à consulter un dermatologue.

Article écrit par Dre Émilie Bourgeault, dermatologue chez DermaGo.ca

DermaGo.ca
Clinique Virtuelle Dermatologie

Créée par deux dermatologues de Québec en 2017, DermaGo est devenue la première clinique de dermatologie virtuelle permettant aux gens qui souffrent de problèmes mineurs de la peau d'échange avec un dermatologue certifié aussi rapidement qu'en 24 heures, sans jamais devoir se déplacer ni être référé par un médecin de famille. Les patients peuvent y échanger de façon directe et confidentielle avec un dermatologue qui, à partir d'information visuelle, est en mesure d'établir rapidement un diagnostic fiable et d'émettre une prescription lorsque nécessaire. Tout se fait en ligne via dermago.ca.    La télédermatologie est idéale pour traiter les affections mineures de la peau, comme l’acné, l’eczéma, le psoriasis ou encore les troubles capillaires. Depuis la création de DermaGo.ca, plus de 13 000 consultations ont été réalisées à travers cette plateforme spécialisée soutenue par une équipe de dermatologues certifiés à travers le Canada. Suivez DermaGo sur Facebook


Cette semaine
5 signes de détresse psychologique chez les mamans

En raison du confinement, la détresse psychologique chez les mamans est de plus en plus présente dans les foyers québécois. Depuis le début de la pandémie, la surcharge mentale est en croissance. 

Les meilleures activités et sorties de janvier 2021

Attachons nos tuques et nos mitaines; c’est le temps de jouer dehors en famille! On vous a préparé un cocktail d’activités hivernales extérieures pour les plus courageux et intérieures pour les plus frileux. 

5 astuces pour remplir la maison d’énergies positives

Pas toujours facile de garder le moral en ces temps de confinement. Qu’on soit ésotérique ou non, on aime bien tout essayer pour rendre l’atmosphère de notre chez-soi plus positive et sereine. 

Salade de filet de porc au fenouil et à la mangue

Saviez-vous qu’en plus d’être un puissant antioxydant, le fenouil est une très bonne source de vitamine C. Si vous ne l’avez jamais essayé, voici une bonne recette pour le découvrir. 

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires