Bébé

Les infections à streptocoques du groupe B chez le nouveau-né

Depuis les années soixante-dix, les infections streptococciques du groupe B (SGB) comptent parmi les causes fréquentes d’infections bactériennes chez les nouveaux-nés. Au Canada, on estime qu’avant la mise en application des directives de prévention...

Depuis les années soixante-dix, les infections à streptocoques du groupe B (SGB) comptent parmi les causes fréquentes d’infections bactériennes chez les nouveau-nés.

Au Canada, on estime qu’avant la mise en application des directives de prévention en 1994, le taux d’infection au SGB variait de 0,44 à 2,1 pour 1000 naissances vivantes et qu’il a diminué à 0,25 pour 1000 naissances vivantes en 1999.

Le streptocoque du groupe B, bactérie dont le principal réservoir est le tube digestif, peut coloniser de façon intermittente le vagin et l’urètre et peut ainsi être transmis à l’enfant au cours de l’accouchement. L’infection peut se manifester aussi tôt que durant la première semaine de vie (infection précoce) ou encore entre le septième jour et le quatre-vingt-dixième jour suivant la naissance (infection tardive). Les infections causées par le SGB sont principalement la septicémie, la pneumonie et la méningite.

Les facteurs de risques
Le principal facteur de risque est la présence de la bactérie dans le vagin au moment de l’accouchement. Parmi les autres facteurs, on compte notamment, une infection à SGB lors d’une naissance antérieure, une infection urinaire à SGB durant la grossesse en cours, la prématurité (moins de 37 semaines) qui augmente la vulnérabilité des nouveau-nés à l’infection, la rupture prolongée de la poche des eaux (plus de 18 heures) et une température de plus de 38 °C chez la mère au cours du travail.

Pour prévenir
Plusieurs organismes ont émis des recommandations pour prévenir ces infections qui peuvent s’avérer mortelles ou laisser des séquelles graves chez le nouveau-né. Dans le cadre du suivi de grossesse, un dépistage ano-vaginal est effectué entre la 35e et la 36e semaine. Si la culture est positive, des antibiotiques seront administrés à la mère au cours de l’accouchement. En plus, on préconise l’administration d’antibiotiques pendant le travail chez celles qui présentent au moins l’un des facteurs de risque suivants : la rupture de la poche des eaux de plus de dix-huit heures ou une température de plus de 38 °C.

(dernière révision mai 2006)

 

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Commentaires