Alimentation

Tout sur les purées de viande

En fricassée, à la mijoteuse, en ragoût ou en sauté, les viandes sont un incontournable dans l’assiette de votre bébé qui a besoin de fer dans son alimentation. Pas de doute, votre tout-petit devient grand.

D’abord sous forme de purée bien lisse et ensuite en petits morceaux, l’introduction de la viande est une étape importante dans le développement de votre enfant. La viande constitue une importante source de protéines et apporte aussi des vitamines et des minéraux. Santé Canada recommande d’ailleurs d’offrir à bébé de la viande à partir de 6 mois, puisque les besoins en fer des enfants de cet âge sont de plus en plus importants.

À la fin de sa première année, votre enfant devrait consommer entre 60 et 90 ml (4 à 6 c. à table) de viande, volaille ou poisson par jour. Évidemment, ces quantités peuvent varier et il est important de respecter l‘appétit de votre enfant.

Techniques de base
  • Préférez toujours la viande fraîche et non congelée pour faire vos purées. Ne recongelez jamais une purée dégelée. La règle vaut pour tous les genres de purées, mais particulièrement celles avec de la viande.
  • La cuisson « humide » est recommandée pour les viandes et la volaille. Commencez par faire saisir la viande dans une poêle et poursuivez à couvert avec une certaine quantité de liquide (eau, bouillon ou jus).
  • Attendez que votre plat refroidisse avant de le réduire en purée au mélangeur ou au robot culinaire. Réduisez en purée de plus petites quantités de viande à la fois (pas plus d’une tasse) afin de bien obtenir la texture désirée. Une fois dans les cubes prêts à congeler, laissez-les encore se refroidir. Un truc? Placez-les au réfrigérateur. Moins de risque de dégât ou – pire – d’oubli!
  • Pour que votre viande soit bien tendre, pensez à faire un pot-au-feu ou à utiliser votre mijoteuse. Un délice.
Pour donner du goût

Les purées de viandes, de volaille ou de légumineuses sont souvent assez fades si on les présente en solo. Si vous préparez ou achetez des purées de viandes seulement, pensez à les mélanger, lors du repas, avec un ou deux cubes de légumes. Pensez-y : vous aimeriez prendre une bouchée de bœuf cuit sans épices et sans bouillon? Non? Votre enfant non plus. En la mélangeant avec des légumes, le goût est meilleur et vous augmentez les chances que votre enfant en redemande ou du moins, ne fasse pas la « baboune » devant la cuillère.

Partout, on vous conseille de limiter au maximum l’ajout de sel dans vos recettes. Pour bébé, vous ne devriez pas en mettre du tout. Toutefois, vous pouvez, de façon limitée et graduelle, mettre des épices et des herbes dans les plats de vos enfants. Vous commencez ainsi à l’initier en douceur à un monde de saveur. Voyez comment dans les livres européens on ajoute des épices ou des fines herbes plus tôt que dans les livres québécois.

  • Faites cuire la viande avec des oignons ou d’autres aliments qui rehaussent son goût.
  • Ajoutez du fromage râpé à vos recettes.
Quelle viande choisir?

Poulet
Sûrement la première viande que vous donnerez à votre enfant. Le poulet a vraiment la cote. Il se marie tout aussi bien avec les carottes, les patates douces et les autres légumes d’hiver qu’aux fruits comme les pêches, les poires et les raisins. Tentez aussi de privilégier les viandes qui ont une forte concentration en fer, comme le bœuf ou l’agneau.

Au four, vous pouvez faire cuire un poulet entier ou des poitrines non désossées. Conservez les morceaux de poulet cuit et incorporez-en dans vos purées de légumes.

Un goût nouveau!
Faites une salade à votre tout-petit. Ajoutez des morceaux de poulet cuit à des petits morceaux de concombre, de tomates et d’avocat. Pour lier le tout délicatement, mettez une cuillérée de yogourt nature. Excellent et nouveau!

Bœuf
Préférez les cubes de bœuf au bœuf haché pour faire vos purées. Le bœuf haché se défait moins uniformément que les plus gros morceaux de bœuf. Vos purées seront plus lisses et auront plus de chance d’intéresser vos enfants. Initiez vos petits au spaghetti en concoctant une sauce bolognaise juste pour eux, sans sel, mais avec des fines herbes qui lui donneront un bon goût.

Veau
Le veau est souvent plus facile à mâcher (et donc plus susceptible d’être apprécié) que le bœuf par les petits.

Agneau
Les filets d’agneau ou les cubes sont de bons choix. Puisque cette viande a un goût plus prononcé que les autres, il est important de la marier à des aliments aimés des enfants : pomme, raisins secs, poire. Qui sait, vous aurez peut-être envie de cuisiner plus souvent cette viande!

Porc
Les filets de porc constituent de belles pièces de viande aussi agréables à manger qu’à faire cuire. De bons rabais sont souvent affichés dans les épiceries. Sachez en profiter. Le porc se marie, comme le poulet, avec les légumes et les fruits. Osez de belles innovations.

Dinde
Les escalopes ou les restants de dinde cuite au four peuvent servir à préparer des purées à vos enfants.

Gibier
Une alternative au goût plus prononcé, mais qui constitue une bonne source de protéines. Assurez-vous toutefois de la provenance et de la conservation de la viande de gibier.

À éviter

Les charcuteries, les saucisses, le jambon et les autres viandes épicées contiennent beaucoup de gras, de sel et de nitrates. Ce ne sont pas des choix nutritifs pour les bébés et les enfants. De plus, en mangeant des saucisses, les enfants risquent de s’étouffer. Attention!

Les purées maison de viandes, de volaille, d’œufs ou de poissons se conservent seulement de 1 à 2 journées au réfrigérateur ou jusqu’à deux mois au congélateur.
Image de Nadine Descheneaux

Autrice jeunesse et conférencière.


Cette semaine
L’haptonomie, rencontrer bébé avant la naissance

L’haptonomie – développée par Frans Veldman, médecin néerlandais - est la « science de l’Affectivité ». 

Les 5 conseils d’une maman monoparentale

Monoparentales ou non, en couple, divorcées ou en familles recomposées, avec un enfant unique ou une tribu, je croise beaucoup de mamans qui se sentent seules. On tente de faire de notre mieux avec notre propre situation.

Une brosse à dents électrique ou manuelle pour mon enfant?

Tout d’abord, il est important de savoir que l’hygiène dentaire débute dès les premiers jours de la vie de votre enfant.

L’autisme invisible

Pour la majorité des gens, lorsqu’un autiste parle et s’exprime, c’est signe que tout va relativement bien et que la personne a très peu de défis.

Nos Concours

Gagnez le livre Margot et Clémence 'Le Dodo'

Participez pour gagner un livre pour enfant 0 à 2 ans

Pour simplifier l'organisation familiale!
Minimo motivation ludique

Gagnez les nouveaux outils de planification des repas

Gagnez un coffret de produits Attitude

Participez pour gagner l'ensemble familial pour les mains

Commentaires