Alimentation

10 trucs pour un lunch plus écolo

Évitez les emballages individuels jetables

Les emballages individuels sont vraiment pratiques, nous le savons. Ils donnent aux enfants une portion raisonnable et s’insèrent bien dans la boîte à lunch. Pourtant, à grands coups de bouts de fromage et de mini bouchées, nous envoyons énormément de déchets dans la nature. Quand c’est possible, préférez les pots et les emballages réutilisables que vous pourrez laver chaque soir. En plus, cette façon de faire vous donnera une bien meilleure idée de ce que votre enfant a mangé à l’école, et vous pourrez y essayer de nouveaux mélanges, au gré de vos fantaisies.

À la maison, maman et papa sont toujours au-devant des dégâts, mais à l’école, ceux-ci sont souvent inévitables. Toujours dans un esprit écolo, envoyez à vos petits maladroits des essuie-tout fabriqués à 100% de fibres recyclées comme les produits Cascades Tuff® Enviro

Choisissez soigneusement la boîte à lunch

Quand vous achèterez la prochaine boîte à lunch, achetez-en une durable. Les boîtes à lunch qui se tachent facilement, celles dont l’intérieur se déchire au moindre coup de fourchette et celles qui absorbent les odeurs ne feront pas long feu et devront régulièrement être remplacées. Assurez-vous aussi que cette boîte soit faite de matériaux non toxiques. Il en existe plusieurs, de formats bien différents. Vous en trouverez certainement une à votre goût. De mon côté, j’ai un faible pour les boîtes Planetbox qui sont durables, jolies et faciles à nettoyer.

Moins de viande

La viande fait partie des aliments ayant la plus grande empreinte écologique.1 En effet, pour produire de la viande, il faut mener des animaux à l’âge adulte, leur donner beaucoup d’eau et leur fournir de la nourriture qui aura parfois parcouru des kilomètres avant de se rendre jusqu’à eux. Il faut ensuite transporter ces animaux à l’abattoir, puis distribuer la viande en épicerie. Il n’est pas question ici de devenir végétarien ni même végétalien, mais en retirant la viande d’un ou deux repas par semaine et en la remplaçant par des légumineuses, vous réduirez de beaucoup l’empreinte écologique de vos boîtes à lunch.

Préférez une alimentation bio

Les fervents d’agriculture biologique possèdent un respect sans équivoque pour le maintien de la santé environnementale. En n’utilisant pas de pesticides, de fertilisants ni d’herbicides, ainsi qu’en supprimant l’utilisation des organismes génétiquement modifiés (OGM), l’agriculture biologique permet le maintien de la qualité des sols et favorise la biodiversité des champs agricoles (oiseaux, insectes, etc.).2

Achetez localement

Découvrez les producteurs de votre région et les petits commerces de votre quartier. En plus d’éviter la consommation d’essence faramineuse liée à l’achat de produits qui viennent de loin, vous encouragerez l’économie locale. Il est également plus facile de vous informer au sujet de la réglementation à laquelle sont soumises les cultures de chez nous. Quand vous connaîtrez mieux nos producteurs, vous pourrez faire le tri parmi ceux que vous aimez le plus.

Privilégiez des aliments non transformés

Les aliments transformés sont souvent trop emballés, voyagent davantage et contiennent plus de sel et d’additifs que les aliments entiers. Il est donc préférable de cuisiner des repas pour la famille et de manger des aliments frais.

Achetez une bonne gourde

Plutôt que d’envoyer les enfants à l’école avec un petit jus en boîte ou de l’eau embouteillée, achetez une bonne gourde que vous remplirez chaque jour et que vous laverez au retour. De plus, évitez à tout prix les pailles en plastique, qui sont très nocives pour l’environnement.  C’est une autre excellente façon de réduire les déchets liés aux boîtes à lunch.

Faire plaisir aux enfants

Si vous tenez absolument à envoyer vos enfants à l’école avec des aliments mignons qui leur feront penser à vous, vous pouvez toujours vous rabattre sur des recettes simples de bento ou leur écrire de gentils petits messages.

Achetez des produits de saison

Les produits hors-saison demandent beaucoup plus d’énergie et de transport à produire que les produits de saison. Essayez donc de manger davantage de produits quand ils poussent naturellement dans nos jardins. En plus, ils sont meilleurs au goût; on n’a qu’à penser aux fameuses fraises du Québec! Pour en savoir plus au sujet des saisons des fruits et des légumes, visitez le site d’Équiterre, où figure un tableau assez complet.
Compostez!

Si vous compostez à la maison, vous pouvez demander à votre enfant de laisser ses cœurs de pommes et autres aliments dans sa boîte à lunch afin qu’il puisse participer à votre compostage. Toutes les matières organiques que vous réussirez ainsi à composter ne se retrouveront pas dans les sites d’enfouissement et vous contribuerez à la diminution de la production de biogaz.


Source

Greenpeace Canada - https://www.greenpeace.org/canada/fr/histoires/2939/lelevage-industriel-une-impasse-ecologique/
MAPAQ.


Cette semaine
L'importance de dire « merci »!

Malgré les petits soucis de la vie, nous avons toutes plusieurs raisons d’être reconnaissantes. Ça tombe bien : il est prouvé que dire merci est un gage de bonne santé physique et relationnelle! 

5 bricolages pour l'Action de grâce

Voici quelques suggestions de bricolage qui pourraient servir à décorer la table le soir de l’Action de grâce.

Activités pour profiter pleinement de l'Action de grâce

Le long week-end de l’Action de grâce est arrivé et, avec lui, l’occasion de profiter à 100% de son petit nid familial  dans une ambiance de plaisir, de couleurs et surtout de détente. Voici comment vraiment profiter de ce congé bien mérité.  

Électricité : pour une maison à l’épreuve de bébé

Présenté par Hydro-Québec

On le sait, les bambins sont des êtres très curieux ! Ils découvrent le monde qui les entoure un peu plus chaque jour et, dès lors qu’ils apprennent à ramper, ils deviennent très difficiles à arrêter !