Alimentation

La grenade : une explosion de fraîcheur!

C’est le temps d’en profiter puisque la grenade est disponible des mois de septembre à décembre.

Le rouge a la côte!

La grenade tire son nom du latin qui signifie «pomme aux nombreux pépins». Chaque fruit cacherait aux alentours de 840 petites perles rubis! Cette couleur rouge étincelante est porteuse de plusieurs vertus. D’abord, dans la Grèce antique, la grenade était synonyme de vie et de régénération, puis un symbole de fertilité pour de nombreuses cultures. On l’utilisait même pour teindre le tissu et le cuir. Quant aux herboristes, ils s’en servaient pour guérir de nombreuses inflammations comme le mal de gorge et les rhumatismes.

Peu calorique, une grenade offre 130 calories et compte pour deux portions de fruits selon le Guide alimentaire canadien. Chaque grenade comble 25 % des besoins quotidiens en fibres ainsi qu’en vitamine C, et contient une bonne dose de potassium et d’acide pantothénique (vitamine B5). Depuis quelques années, ce sont les pigments, qui donnent la belle couleur rouge aux petits fruits, qui attirent l’attention des scientifiques. Après les canneberges, les fraises et les framboises, c’est au tour de la grenade de recevoir des éloges, notamment pour sa richesse en antioxydants. Selon certaines études, l’activité antioxydante de la grenade et de son jus dépasserait celle du thé vert et du vin rouge. Le jus de grenade aurait la capacité de réduire le « mauvais cholestérol » et de faire régresser les lésions d’athérosclérose (accumulation de différents dépôts qui bloquent les artères). Par conséquent, boire du jus de grenade au quotidien favoriserait une excellente santé cardiovasculaire. Vous trouverez le jus de grenade dans les grandes chaînes (ex. de marque POM Wonderful ou Jus Tradition) ainsi que dans les boutiques d’aliments naturels. Il existe également du jus de grenade concentré, mais malheureusement, il est plus difficile à trouver.

Le saviez-vous? Le jus de grenade contient plus d’antioxydants que le fruit. Les membranes blanches qui entourent les graines de la grenade sont très riches en antioxydants. Lorsqu’on presse le fruit en entier, avec les membranes, pour en extraire le jus, on obtient alors un produit avec une teneur très élevée en antioxydants.

Le secret est dans la technique

Pour éviter de se tacher avec le jus de la grenade, il importe de savoir comment bien préparer le fruit. Une des techniques les plus efficaces consiste à couper la grenade en 2 ou en 4 sections, puis à les déposer dans un grand bol rempli d’eau. À l’aide des mains, il suffit alors de détacher les petites graines de leurs membranes blanches. Les grains couleront au fond du bol alors que les petits bouts de membrane flotteront à la surface. À l’aide d’une cuillère percée, il ne reste plus qu’à retirer les membranes blanches puis à passer l’eau dans une passoire pour récupérer les graines. Une autre technique consiste à trancher le fruit en deux et de frapper sur la pelure de chaque moitié à l’aide d’une grosse cuillère en bois. Les petites graines tomberont alors toutes seules. Vous n’aurez qu’à les récupérer dans un bol. Votre patience sera grandement récompensée, car la grenade est tout simplement délectable en bouche. C’est d’ailleurs une préparation qui amuse bien les enfants. Assurez-vous toutefois qu’ils ne portent pas leurs plus beaux vêtements et recouvrez la table d’une nappe en plastique. Cela dit, sachez que certains supermarchés offrent des baies déjà préparées.

Coup d’éclat à vos recettes

À la fois sucrée et acidulée, la grenade est très rafraîchissante. Comme les graines du fruit ressemblent à des rubis, elles sont merveilleuses pour enjoliver les plats. À noter que les petits pépins au centre des graines se mangent.

  • Ajoutez une bonne poignée de graines colorées sur les céréales, gaufres, yogourts et le fromage cottage. Les enfants aimeront en trouver cachées dans les crêpes du dimanche matin;
  • Concoctez des muffins originaux en y glissant quelques graines de grenade;
  • Ajoutez de la personnalité à vos salades vertes; toutes les laitues apprécient la grenade;
  • Rehaussez le riz et les salades de couscous de quelques grains bien juteux;
  • Tartinez les craquelins de fromage de chèvre et déposez quelques grains de grenade pour un éclat de fraîcheur et de saveur;
  • Jazzez la salade de fruits en y ajoutant quelques rubis de grenade, un bâton de cannelle et de l’anis étoilé;
  • Décorez les plateaux de fromages de quelques rubis étincelants, ainsi que les desserts laitiers (ex. crèmes glacées, poudings, pannacottas);
  • Concoctez des salsas pour accompagner la volaille et le poisson. Par exemple, combinez des graines de grenade, de l’oignon vert, du jus de lime et du poivre du moulin.
  • Remplacez le jus de canneberges des cocktails par du jus de grenade, comme dans le populaire  Cosmopolitan.

Bon à savoir

  • On appelle à tort la grenade « pomme grenade ». Ce dernier terme est tout simplement la traduction du mot anglais « pomegranate »;
  • Les graines pulpeuses de la grenade se nomment arilles;
  • Un verre de 125 ml (1/2 tasse) de jus de grenade compte pour une portion de fruit;
  • Vous pouvez faire provision de quelques grenades à la fois puisqu’elles se conservent facilement trois semaines au frigo;
  • Les pommes grenades qui paraissent lourdes pour leur taille et qui sont exemptes de taches cachent les chairs les plus juteuses et les plus savoureuses;
  • Les petits arilles se conservent congelés près d’un an;
  • Jadis fabriqué à partir de grenades fraîches, le sirop de grenadine est désormais, la plupart du temps, un mélange de jus de fruits rouges et de vanille;
  • La menthe, l’avocat et la pomme verte se marient très bien avec la grenade.

Par Julie DesGroseilliers, Dt.P.
Nutritionniste et porte-parole de la campagne J’aime à 5 à 10 par jour


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!