Alimentation

Du chocolat pendant la grossesse

Consommer du chocolat réduirait les risques de complications. Les femmes enceintes qui mangent beaucoup de chocolat auraient moins de risques de prééclampsie.

Responsable : la théobromine, qui limite le risque d’hypertension.

La théobromine est connue pour stimuler le cœur, détendre les muscles lisses et dilater les vaisseaux sanguins. La prééclampsie qui correspond à une augmentation de la pression sanguine pendant la grossesse avec un excès de protéines rejetées dans les urines, a beaucoup de point commun avec les maladies du cœur. C’est pourquoi les chercheurs ont voulu savoir si les effets bénéfiques du chocolat sur les maladies cardiovasculaires étaient aussi valables pour prévenir la prééclampsie.

L’étude a donc permis de suivre 2 300 femmes enceintes et leur consommation de chocolat au premier et au troisième trimestre de leur grossesse. En parallèle, les chercheurs ont mesuré les taux de théobromine dans le cordon ombilical de l’enfant à sa naissance.

Résultat : les femmes qui consommaient le plus de chocolat étaient moins exposées aux risques de prééclampsie. En effet, celles dont le cordon ombilical était le plus concentré en théobromine avaient 69 % de risque en moins de complications par rapport aux femmes dont le cordon contenait peu de cette molécule. Les chercheurs pensent que la théobromine pourrait améliorer la circulation sanguine du placenta tout en protégeant le bébé du stress oxydatif.

« Nos résultats laissent à penser que la consommation de chocolat, pour les femmes enceintes, pourrait réduire le risque de prééclampsie qui est l’une des complications les plus courantes pendant la grossesse. C'est pourquoi d’autres études de plus grande envergure pour étudier en détail les mécanismes seraient nécessaires » conclut le Dr Elizabeth Triche de l’Université de Yale dans le Connecticut aux États-Unis.

Source

Le Journal Santé

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires